Hospitaliers   Cartulaire Général   Hospitaliers

Cartulaire Général des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem
Réalisé par M. Jean Delaville le Roulx.
Informations
Chers visiteurs
Vous avez certainement constaté le point d’interrogation dans la barre d’adresse de votre navigateur.

Il y est écrit « Non sécurisé »

Vous pouvez naviguer sur le site sans aucune crainte. La sécurisation d’un site Internet est obligatoire dès lors qu’il y a des demandes de mots de passes ou des paiements en ligne.

Sur ce site il n’y a rien de tout ceci.

Retour

Dordogne (24)

Num : 40   Année : 1116
Hôpital : Malefage
Dordogne - 24
17 septembre 1116. Adalbert, comte de Périgord (1), donne aux Hospitaliers et à leur grand-maître Gerard des biens dans la forêt de Malefage ; Gerard et Bernard de l’Espinassat imitent son exemple.
Sources : Paris, Bibliothèque nationale, coll. du Périgord, volume 35, folio 91 (copie du XVIIIe siècle, d’après un rouleau des archives de Cadouin) (2).
Notes : 1. Les généalogies des comtes de Périgord font généralement mourir Adalbert II, comte de Périgord, vers 1104. Il ne semble donc pas qu’il s’agisse de lui, mais d’un de ses fils, que les généalogistes désignent par le titre de seigneur de Montguilhem.
2. Les archives de cette abbaye cistercienne sont aujourd’hui perdues.

Num : 41   Année : 1116
Hôpital : Malefage
Dordogne - 24
Après septembre 1116. Hélie IV, comte de Périgord, confirme, après la mort de son oncle Adalbert (1), la donation de la forêt de Malefage, que celui-ci avait faite aux Hospitaliers le 17 septembre
1116. (Voir plus haut, n° 40).

Sources : Paris, Bibliothèque nationale, coll. du Périgord, volume 35, folio 91 b (copie du XVIIIe siècle, d’après un rouleau des archives de Cadouin) (2).
Notes : 1. Il s’agit ici d’Adalbert, seigneur de Montguilhem, fils d’Adalbert II de Périgord et oncle de Rudel.
2. Les archives de cette abbaye cistercienne sont aujourd’hui perdues.

Num : 80   Année : 1128
Hôpital : Comberanches
Dordogne - 24
Vers 1128. Guillaume Talairand, comte de Périgord (1), donne aux Hospitaliers de Jérusalem tout ce qu’il possédait dans la borderie de « Tonelaria » et au village « Orsini », c’est-à-dire 4 deniers d’oblies, payables à la Saint Christophe, les redevances et services auxquelles il a droit, etc. Il leur donne également une bordée de terre près de Le Baon.
(Près de Saint-Michel-de-Montaigne)

Sources : Paris, Bibliothèque nationale, collection de Périgord, vol. 35, folio 91 b (copie da XVIIIe siècle, d’après un rouleau des archives de Cadouin).
Notes : Presentibus quam futuris, quod ego Pontius, gratia Dei comes Tripolis, et uxor mea Sicilia, regis Francorum filia (1), volente filio nostro Raymundo (2), donamus Deo et Hospitali Hierosolimitano hospitale pauperum quod est in Monte Peregrino, et omnia simul que sunt juris ejusdem hospitalis, villas videlicet quas dedit pater meus Bertrandus (3), quas etiam donaverat avus meus bone memorie dompnus Raimundus (4).....
1. Cécile, veuve de Tancrède, prince d’Antioche, et fille naturelle de Philippe I, roi de France.
2. Raymond II, qui succéda à son père au comté de Tripoli.
3. Bertrand, comte de Toulouse, fut en réalité le premier comte de Tripoli qui ait possédé ce comté.
5. Second fils d’Hélie III de Périgord et frère d’Hélie IV, dit Rudel. Nous avons, en l’absence de toute autre date, placé cet acte aux environs de 1128, parce que c’est à cette époque que l’existence de ce personnage est signalée.

Retour

Top

 

 

Licence Creative Commons
Les Templiers et Les Croisades de Jack Bocar est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas de Modification 4.0 International.
Fondé(e) sur une oeuvre à http://www.templiers.net/.
Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues à http://www.templiers.net/.