Hospitaliers   Cartulaire Général   Hospitaliers

Cartulaire Général des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem
Réalisé par M. Jean Delaville le Roulx.
Informations
Chers visiteurs
Vous avez certainement constaté le point d’interrogation dans la barre d’adresse de votre navigateur.

Il y est écrit « Non sécurisé »

Vous pouvez naviguer sur le site sans aucune crainte. La sécurisation d’un site Internet est obligatoire dès lors qu’il y a des demandes de mots de passes ou des paiements en ligne.

Sur ce site il n’y a rien de tout ceci.

Retour

Paris (75)

Num : 262   Année : 1158
Hôpital : Paris
Paris - 75
Louis VII, roi de France, exempte les Hospitaliers de tous droits pour les transports qu’ils feront par eau.
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, 41 (copie du XVIIIe siècle et vidimus de la cour de Millau, du 24 juillet 1394)
Paris, Archives national, M. 15, n° 5 (vidimus du prévôt de Paris du 26 juin 1461, vidimant une confirmation du roi Charles IV de juillet 1326)
Analyse : Bréquigny, Table des diplômes, III, 270.
Texte : Privilèges concèdes par les rois très chrétiens (Paris, 1619), 12.

Notes : Pas de note.
Num : 423   Année : 1171
Hôpital : Paris
Paris - 75
1171, Sens. Guillaume de Champagne, archevêque de Sens et légat apostolique, arbitre désigné par le Saint Siège dans la cause pendante entre le chapitre de l’église N. Dame de Paris et les Hospitaliers, à l’occasion des possessions de ces derniers dans la censive de Saint Benoit, qui relevait de N. Dame, régie les droits et les obligations des deux parties.
Sources : Paris, Archives nationale, K. 25, n° 44 (original)
Paris, Archives nationale, LL. 76, page 820 (XIIIe siècle, grand pastoral de Notre Dame).
Texte : Guérard, Cartulaire de l’église N. Dame de Paris (Paris, 1850), II, 531.
J. Tardif, Monuments historiques, Cartons des rois, 314.

Notes : Pas de note.
Num : 868   Année : 1189
Hôpital : Paris
Ile-de-France - 75
1189, Paris. Garnier de Naplouse, grand-prieur des Hospitaliers en Angleterre et en France, Jacques et Anselme, lieutenants du grand-prieur de France, acensent à Guillaume de Baiols une maison sise à Paris sur le grand pont, que Constance, comtesse de Saint Gilles, avait donnée à l’ordre.
Sources : Paris, Archives nationale, S. 5115 b, n° 48 (chirographe original).
Notes : 1. Hujus rei testes sunt : frater Hilarius ; frater Philippus ; frater Petrus ; frater Robertus ; frater Adam de Challiaco ; frater Girardus Parisiensis ; frater Gaufridus.
Actum Parisius, anno ab incarnatione Domini M C LXXXIX.
Au dos : De septem libris, pro domo quam tenet Guillermus de Baiols supra magnum pontem.
1. Gonstantia, S. Egidii comitissa.
1. Elie était sœur du roi de France Louis VII et femme de Raymond V, comte de Toulouse. Vivant en mauvaise intelligence avec son mari, elle l’avait quitté et s’était retirée à la cour de France.

Retour

Top

 

 

Licence Creative Commons
Les Templiers et Les Croisades de Jack Bocar est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas de Modification 4.0 International.
Fondé(e) sur une oeuvre à http://www.templiers.net/.
Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues à http://www.templiers.net/.