Hospitaliers   Cartulaire Général   Hospitaliers

Cartulaire Général des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem
Réalisé par M. Jean Delaville le Roulx.
Informations
Chers visiteurs
Vous avez certainement constaté le point d’interrogation dans la barre d’adresse de votre navigateur.

Il y est écrit « Non sécurisé »

Vous pouvez naviguer sur le site sans aucune crainte. La sécurisation d’un site Internet est obligatoire dès lors qu’il y a des demandes de mots de passes ou des paiements en ligne.

Sur ce site il n’y a rien de tout ceci.

Retour

Allemagne

Num : 204   Année : 1152
Hôpital : Duisbourg
Dusseldorf - Allemagne
1152-1156 (1). Frédéric II, évêque de Munster, à la requête d’Arnold II, archevêque de Cologne, consacre l’église N. Dame de Duisbourg, appartenant aux Hospitallers de Saint Jean de Jérusalem.
Sources : Dusseldorf, Archives d’état, command, de Herrenstrunden, n° 1 (original, fragment de sceau).
Notes : 1. Cette piece, non datée, peut être placée entre les années 1152 et 1156, d’après l’époque à laquelle les prélats qui y figurent occupèrent les sièges de Munster et de Cologne.
Num : 245   Année : 1156
Hôpital : Grienzing
Fredersdorf-Vogelsdorf Brandebourg - Allemagne
15 août 1156, Klosterneubourg. Henri II, duc de Bavière et margrave d’Autriche, règle un différend survenu entre Chadold de Harroz et les frères de l’Hôpital de Jérusalem, à l’occasion de la forêt de Mailberg, de la ville de Zogelsdorf et de vignes sises à Grienzing.
Sources : Prague, Archives du grand-prieuré de Bohème, G. XXXIV, commune de Mailberg, n° 3 (original scéllé) et n° 5 (original scellé, abrégé, mauvais texte).
Analyse: Erben, Reg. diplom. necnon epistol, Bohemiae et Moraviae I (Prague, 1855), 620.
Meiller, Reg. zur Gesch. der Markqrafen and Herzoge Uesterreiclis aus dem Hause Babenberg (Vienne, 1850), 37, n° 31.
Texte : A. Boczek Codice diplomatico et epistol. Moravia (Olmutz, 1836, — Bruna, 1854), V, 218, (d’apres le n° 5 des archives de Prague).

Notes : Ernesto, Conradi
1. Moraviensis comitis filius : Il était fils de Conrad II, margrave de Znoym, et mourut en 1156.

Num : 825   Année : 1187
Hôpital : Nidda
Hesse - Allemagne
Le comte Berthold de Nidda donne à l’Hôpital de Saint Jean de Jérusalem la paroisse de Nidda.
Sources : Darmstadt, Archives grand-ducales, commanderie de Nidda, n° 1 (copie, vers 1200).
Analyse : K. Herquet, Chronologie der Grossmeister der Hospitalordens... (Berlin, 1880), 22.
Texte : Hessisches Archivies II, 117.

Notes : 1. Au dos, écriture contemporaine : Donatio parochie in Nytde.
Num : 289   Année : 1160
Hôpital : Werben
Brandebourg - Allemagne
Albert I, l’Ours, margrave de Brandebourg, donne aux Hospitaliers l’église de Werben et six manses de terre.
Sources : Berlin, Archives secrètes d’Etat, charte des Hospitaliers, année 1160 (original).
Texte : L. Bekmann, Historische Beschreibung der Chur und Mark Brandenburg (Berlin, 1751-1754)

Notes : 1. Mee Sophie : Elle était fille du comte Othon de Salm, ou plus probablement issue de la maison de Hohenstaufen et sœur de l’abbesse Beatrice de Quedlinbourg (1137-1160). Elle mourut le 7 juillet 1160.
Num : 246   Année : 1156
Hôpital : Zogelsdorf et de Mailberg
Fredersdorf-Vogelsdorf Brandebourg - Allemagne
17 Septembre 1156, Ratisbonne. Frederic I Barberousse, empereur d’Allemagne, à la requête d’Henri II, duc d’Autriche, son oncle, confirme les possessions de l’Hôpital de Jérusalem en Autriche, et notamment celles de Zogelsdorf et de Mailberg.
(Voir plus haut, n° 245).

Sources : Prague, Archive du grand-prieuré de Bohême, G. XXXIV, commune de Mailberg, n° 4 (copie notariée, fin du XVe siècle).
Analyse : Erben, Reg. Bohem. et Morav., I, 620.
Texte : A. Boczek, Codice diplomatico et epistolaris Moravix, V, 219.

Notes : 1. Lothaire II fut roi de Germanie de 1125 à 1137, et empereur d’Allemagne depuis 1133 jusqu a sa mort.
2. Conrad III (1138-1152).

Retour

Top

 

 

Licence Creative Commons
Les Templiers et Les Croisades de Jack Bocar est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas de Modification 4.0 International.
Fondé(e) sur une oeuvre à http://www.templiers.net/.
Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues à http://www.templiers.net/.