Hospitaliers   Cartulaire Général   Hospitaliers

Cartulaire Général des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem
Réalisé par M. Jean Delaville le Roulx.
Informations
Chers visiteurs
Vous avez certainement constaté le point d’interrogation dans la barre d’adresse de votre navigateur.

Il y est écrit « Non sécurisé »

Vous pouvez naviguer sur le site sans aucune crainte. La sécurisation d’un site Internet est obligatoire dès lors qu’il y a des demandes de mots de passes ou des paiements en ligne.

Sur ce site il n’y a rien de tout ceci.

Retour

Israël : Jérusalem

Num : 350   Année : 1166
Hôpital : Abedun
Cesaree - Jerusalem
Hugues, seigneur de Césarée de Palestine, donne au grand-maître Gilbert d’Aissailly et aux Hospitaliers le casal Abedun et ses appartenances.
Sources : Paris, Archives nationale, S. 5197 n° 2 (vidimus dans une confirmation de Charles IV, roi de France, d’aout 1323) et n° 5 (vidimus dans une confimation de Philippe VI, roi de France, de septembre 1344).
Notes : Pas de note.
Num : 150   Année : 1143
Hôpital : Acheldemach
Israël - Jerusalem
Guillaume I, patriarche de Jérusalem, donne à l’Hôpital de Jérusalem une église à Acheldemach avec toute la terre qui en dépend.
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 1, n° 42 (original) (4) et n° 43 (copie contemporaine).
Texte : Pauli, Codice diplomatico, I, 23.

Notes : 4. La bulle de Guillaume I a été reproduite par Pauli (Codice diplomatico, I, planche 2, n° 14). Elle est aujourd’hui perdue. Voir sur les bulles de ce prélat notre étude sur les Sceaux de Saint Jean de Jérusalem a Malte dans Mémoires de la Société des Antiquaires de France, XLVII (1887), 233.
Num : 374   Année : 1167
Hôpital : Acre
Israël - Jerusalem
1167, Rougemont. Hugues Chatin, Laure, sa femme, et leurs enfants, ratifient la donation faite par Chalon d’Avallon et Agnès de Beyrouth, sa femme, à l’Hôpital d’Acre, de terres, moulins et maisons, pour lesquels ils reçurent 200 marabotins.
Sources : Auxerre, Archives de l’Yonne, commanderie de Pontaubert, liasse 1 (original).
Texte : Quantin, Cartulaire générale de l’Yonne, II, 194.

Notes : 1. Henrici episcopi : Henri de Bourgogne, évêque d’Autun (1148-1170).
Num : 496   Année : 1176
Hôpital : Acre
Saint-Jean-d’Acre - Jerusalem
1176, Acre. Baudouin IV, roi de Jérusalem (1) confirme à l’Hôpital de Jérusalem la donation qu’Amaury, son père, lui avait faite en Egypte, et y ajoute une rente annuelle de 30000 besants à asseoir sur le territoire de Péluse.
(Voir plus haut, n° 402).

Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 3, n° 33 (original, mauvais état).
Texte : Pauli, Codes diplomatiques, I, 60.

Notes : 1. Le sceau du roi Baudouin IV, aujourd’hui perdu, est reproduit dans Pauli (Codes diplomatiques, I, planche 1, n° 17).
Testes sunt : frater Berengarius, milicie Templi senescalcus ; Joicilinus, regius senescalcus ; Humfredus, conestabulus ; Rainaldus, dominus Sydonis ; Roardus, castellanus Jerusalem ; Ugo de Mimarcio ; Petrus de Creseto; Malpinus.
Datum Accon, per manum Lamberti, cappellani.

Num : 564   Année : 1179
Hôpital : Acre
Jérusalem - Jerusalem
1 mai 1179, Acre. Baudouin IV, roi de Jérusalem, confirme à Roger de Molins, grand-maître de l’Hôpital, une rente annuelle d’un quintal de sucre à Lahania (territoire d’Acre).
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 3, n° 63 (original).
Texte : Delaville Le Roulx, Archives de 1’ordre à Malte, 141.

Notes : Et ut hujus concessionis mee et confirmationis pagina rata teneatur in eternum et indissoluta, presentem cartam testibus subscriptis et sigillo meo muniri et corroborari precepi (2). Factum est hoc anno ab incarnatione Domini M C LXX IX, indictione XII.
Hujus rei sunt testes : comes Joscelinus (3).
Gislebertus de Floriaco, vicecomes Acconensis (4) ; Goscuinus Boccus (5).
2. On peut rapprocher de cet acte deux pièces éditées par Strehlke et concernant les plantations de sucre de ce casal (Tab. ordin Teutonique, 17 et 20).
3. Joscelin III, comte d’Edesse, dépouillé de son comté, devint sénéchal du royaume de Jérusalem.
4. Les Familles d’outre-mer parlent de lui à plusieurs endroits, mais nulle part il ne figure comme vicomte d’Acre, titre qu’il porte en 1183 et 1185 (Tab. ord. Theut., 12, 16-18 ; Chartes de N.-D. de Josaphat, 92).
5. Gosihuinus, Gosohuinus, Gotsuinus, Gotzuinus Boccus (1179-1183) (Tab., ord. Teutonique, 11, 12, 16)

Num : 879   Année : 1189
Hôpital : Acre
Saint-Jean d’Acre - Jerusalem
11 octobre 1189. « Bulle du pape Clément III, adressée à l’évêque de Valanie, par laquelle il le commet pour examiner le bail en emphytéose que l’abbé et les religieux du monastère de la Latine avaient donné à la maison de l’Hôpital à Acre des casaux de Montdidier,
Turriclée et autres, n’apportait point à l’ordre une énorme lézion ; et, en ce cas, lui donne pouvoir de décider ce qui sera de droit, le 5 des ides d’octobre, de l’année seconde de son pontificat, qui répond à l’an 1189. »

Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 173 (XVIIIe siècle).
Notes : Pas de note.
Num : 511   Année : 1177
Hôpital : Adrie
Jérusalem - Jerusalem
Après janvier 1177 — Mai 1187 (3). « Rémission faite par Sibille, abbesse du monastère Sainte Anne, au grand-maître Roger [de Molins] d’un casal appelé Adrie, pour en jouir pendant une année moyennant 25 besants. »
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 161 (XVIIIe siècle).
Notes : 3. Ces dates sont celles du magistère de Roger de Molins ; elles n’ont rien d’absolu, le début et la fin de celui-ci n’étant pas connus d’une façon certaine.
Num : 74   Année : 1126
Hôpital : Algie
Ascalon - Jerusalem
17 janvier 1126. Barisan, connétable de Jaffa, donne aux Hospitaliers un casal appelé Algie, au territoire d’Ascalon, et une terre à Jaffa (1).
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 1, n° 17 (original).
Texte : — Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 70.

Notes : More sapientis quidam miles nobilissimus, Bos scilicet de Grandimonte, pro peccatorum suorum remissione, et pro anima patris et matris ac fratris, et pro omnibus parentibus suis dedit beato Johanni Babtiste atque omnibus fratribus sanctissime domus Hospitalis Jherusalem, domno videlicet R[aimundo] (1) qui manutenet illum...
1. Il s’agit probablement du grand-maitre Raymond du Puy, qui apparait pour la première fois en 1125. C’est ce synchronisme qui nous a permis d’assigner une date approximative à cette donation.

Num : 115   Année : 1135
Hôpital : Arthabec
Cesaree - Jerusalem
19 décembre 1135, Césarée. Isembard vend à l’Hôpital de Jérusalem un casal, appelé Arthabec, au territoire de Césarée, moyennant 500 besants.
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 1, n° 30 (original bullé) (1)
Analyse : Mas Latrie, Notice sur les Archives de Malte dans Archives des Missions, VI, première série (1857), 7.
Texte : Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 72.

Notes : 1. La bulle de Gautier, seigneur de Césarée, qui scelle cet acte a été décrite et reproduite par nous. (Les sceaux des archives de l’ordre de S. Jeande Jérusalem à Malte, dans Mémoires de la Société des Antiquaires de France, XLVII (1887), 231.)
Num : 232   Année : 1155
Hôpital : Ascalon
Israël - Jerusalem
« Donation faite par Amaury, comte d’Ascalon, de l’avis de la reine Mélisende, sa mère, et de Baudouin III, roy de Hierusalem, son frère, de quatre casaux nommés Bethtafé, Habde, Bethamamin et Phaluge, en échange de trois autres casaux qui appartenaient aux Hospitaliers, situés dans le terroir d’Ascalon, de l’an 1155. »
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 51 (XVIIIe siècle)
Notes : Pas de note.
Num : 265   Année : 1158
Hôpital : Ascalon
Ascalon - Jerusalem
30 avril 1158. « Confirmation d’Amaury, comte d’Ascalon, d’une donation faite par Helouise des fruits de six années de quelques casaux, deux jours avant les calendes de may 1158. »
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 54 (XVIIIe siècle.)
Notes : Pas de note.
Num : 526   Année : 1178
Hôpital : Ascalon
Ascalon - Jerusalem
[1178-1180] (1). Balian, seigneur de Naplouse, engage pour deux ans aux Hospitaliers de Jérusalem une rente de mille besants qu’il percevait à Ascalon.
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 3, n° 76 (original).
Texte : Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 131.

Notes : 1. Il est assez difficile de déterminer, même approximativement, la date de cet acte. Nous savons cependant que la première mention connue de Balian avec le titre de seigneur de Naplouse est de 1178 (Familles d’outre-mer, 409). Nous savons aussi que Sybille de Jérusalem, de 1177 à 1180, garda exclusivement le titre de comtesse de Jaffa et d’Ascalon, titre qu’elle partagea ensuite avec Guy de Lusignan, qu’elle avait épousé en 1180. Il est probable que Guy eut figuré, personnellement ou par procureur, à l’acte dans lequel intervient Sybille, s’il eut eu lieu depuis son mariage (Mas-Latrie, Les comtes de Jaffa et d’Ascalon, dans Revues des questions historiques, XXVI, 190).
Nous restreindrons donc la date de cette charte entre 1178 et 1180.
Testes : Joscelinus de Samosac, Ascalone castellanus ; Rogerius de Verduno ; Berardus de Rimeilleio.
Au dos : De bizantiis quos Balianus debet Hospitali.

Num : 107   Année : 1134
Hôpital : Bégudel
Jerusalem - Jerusalem
Décembre 1134. « Donation faite à l’Hôpital de Jérusalem par Gaucelin [II de Courtenay, le Jeune], fils de Gaucelin [I de Courtenay, dit le Grand ou le Vieux], comte d’Edesse, d’une gastine appelée Bégudel, du mois de décembre 1134. »
Sources : Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire, des chartes de Syrie, n° 19 (XVIIIe siècle).
Notes : Pas de note.
Num : 250   Année : 1157
Hôpital : Béthanie
Cesareee - Jerusalem
Jouette, abbesse de Saint Lazare de Béthanie, reçoit de Raymond du Puy, grand-maître de l’Hôpital, les dimes que l’ordre percevait au casal de Béthanie, et lui donne en échange une vigne.
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 2, n° 15 (chirographe original) (5).
Texte : Pauli Codice diplomatico, I, 204.

Notes : 5. Le sceau, aujourd’hui perdu, de cette abbesse a été reproduit par Pauli (Cod. dipt., I, planche 2, n° 20).
6. Notre Dame la Grande à Jerusalem, était une abbaye de religieuses bénédictines.
7. S. Anne, située à Jerusalem, près de la porte de Josaphat, était, comme Notre Dame la Grande, une abbaye de Bénédictines.

Num : 579   Année : 1180
Hôpital : Beroet
Jérusalem - Jerusalem
21 janvier 1180. Baudouin IV, roi de Jérusalem, donne aux Hospitaliers une terre sise près de Beroet.
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 4, n° 4 (original).
Texte : Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 145.

Notes : Jocelinum, avunculum et senescalcum nostrum (1), et cum eo de fratribus vestris, ipsius Rohardi concessione et assensu, (et) Ancelmum de Luca (2), Radulfum de Nigella (3) et plures alios, qui, terra preambulata et metis constitutis, jus suum utrique parti assignarent.
Factum est hoc anno ab incarnatione Domini M C LXXX, indictione XIII (4).
Hujus rei sunt testes : Jocelinus, Edessani comitis filius, regius senescalcus ; Gillebertus de Floriaco, vicecomes Acconensis (5) ; Hubertus de Accon ; Ancelmus de Luca ; Radulfus de Nigella ; Odo de Luco Plantato ; Joulanus de Saus.
Data Accon, per manum Willelmi, Tyrensis archiepiscopi regisque cancellarii, XII kalendas febroarii.
Au dos [cote contemporaine) : De dono Balduini regis de terra inter Beroet et colonum (6) Rohardi. — V. scriptum in registro.
1. Joscelin III, comte d’Edesse.
2. Antelmus de Luca, ou de Lucha ; ce personnage est témoin de divers actes, d’octobre 1179 à mai 1193.
3. Le 22 octobre 1179, il figure comme témoin dans un acte. (Tab. ordre Teutonique, p. 12.)
4. Ce diplôme est un argument de plus pour confirmer la remarque, déjà faite par nous, que la chancellerie des rois de Jérusalem employait le style de Noël ou celui du 1 janvier.
5. Ce vicomte d’Acre figure dans les actes, en cette qualité, de 1179 à novembre 1185 (Tab. ordre Teutonique, 12, 16, 18; Charles de N.-D. de Josaphat, 92).
6. Lisez : tolonum.

Num : 90   Année : 1131
Hôpital : Betefan
Israël - Jerusalem
1131, 29 janvier. « Donation faite à l’ordre par Baudouin de Corris d’un casal, appelé Betefan, situe au terroir de Corris, du 4 des calendes de février 1131. »
Scythopolis ou Betefan, de nos jours Tel Beït-Shéan en Israël

Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire, des chartes de Syrie, n° 14 (XVIIIe siècle).
Notes : Pas de note.
Num : 491   Année : 1176
Hôpital : Bethduras
Israël - Jerusalem
[1176-1179] (4). « Chartre par laquelle Constance, fille de Louis VI, roi de France, comtesse de S. Gilles, accorde aux habitants chrétiens de son casal Bethduras la faculté de cultiver les terres en dépendantes, sous la réserve de la quatrième partie des fruits ; lequel casal cette princesse avait acheté de Jean Arrabit, avec l’approbation de Baudouin IV, roi de Jérusalem (5), et de l’avis de Baudouin d’Ybelin, de Balian, son frère, Eschive et Etiennette, ses filles, sans datte »
(Voir plus haut, n° 487, 488, 489).

Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 99 (XVIIIe siècle).
Notes : 4. La vente du casal Bethduras par Jean Arrabit à la comtesse de S. Gilles ayant eu lieu en 1176, et celle-ci l’ayant cédé à la fin de 1178 ou en 1179 à l’Hôpital, la date se circonscrit entre ces quatre années.
5. Il faut probablement, au lieu de Baudouin IV, roi de Jérusalem, lire Baudouin, seigneur de Rame. Cette même erreur a été commise par Raybaud, rédacteur de l’inventaire auquel nous empruntons cette analyse, dans la cote qu’il donne d’un autre acte relatif au même objet.
(Voir plus haut, n° 487).

Num : 495   Année : 1176
Hôpital : Bethduras
Rame ou Ramla - Jerusalem
Baudouin, seigneur de Rame, confirme la vente du casal Bethduras, faite à Constance, comtesse de S. Gilles, par Jean Arrabit (Voir plus haut, n° 491).
Sources : Carpentras, Bibliothèque publique, ms. Peiresc 48, f. 520 et folio 668 b (copies, XVIIe siècle).
Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 3, n° 34 (original) (1), 35 et 37 (copies contemporaines).
Analyse : Lambert, Catalogue des manuscrits de Carpentras, II, 287.

Notes : 1. La bulle de Baudouin de Rame subsistait encore du temps de Peiresc, qui l’a décrite. Elle portait sur une face un cavalier armé avec la légende : Sigillum Balduini, et sur l’autre la ville de Rame avec la légende : Civitas Rame.
Assistentibus similiter Odone, magistro militie Templi ; Josberto, magistro Hospitalis ; Berengerio, militie Templi senescalco.
Factum est hoc anno ab incarnatione Domini M C LXX VI, indictione IX.
Hujus rei sunt testes : Petrus, prior Dominici Sepulchri; princeps Renaudus (2); comes Joscelinus (3) ; Humfredus, constabularius ; Rohardus, castellanus Jerusalem ; Guido Cesariensis ; Garnerius, preceptor Hospitalis ; Hugo de Gibeleto ; Hugo Mimarz ; Renerius de Neapoli.
2. Renaud de Châtillon, prince d’Antioche et ensuite seigneur de Montréal.
3. Joscelin III, comte d’Edesse.

Num : 516   Année : 1177
Hôpital : Bethduras
Jérusalem - Jerusalem
[Septembre — 31 décembre] 1177, Jérusalem. Baudouin IV, roi de Jérusalem, confirme à la comtesse de Saint Gilles le greffe du casal de Bethduras, quelle avait acquis de Georges de Betheri au prix de 250 besants.
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 1, n° 4 b (1) (copie, fin du XIIIe siècle).
Texte : Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 127.

Notes : 1. La cote de cette pièce est, par erreur, la même que celle d’un document de septembre 1110 ; pour éviter toute confusion, nous avons désigné la présente charte par le n° 4 b.
Constancie, serori (sic) regis Francie et S. Egidii comitisse (2), scribanagium Bethduras, casalis tui, quod Georgius de Betheri tibi pro ducentis quinquaginta bisanciis vendidit et in perpetuum habere concessit (3).
Ut igitur hujus mee concessionis pagina rata permaneat in eternum et indissoluta, presentem cartam testibus subscriptis et meo sigillo muniri et corroborari precepi.
Factum est hoc anno ab incarnatione Domini M C LXX VII, indictione undécima (4).
Isti sunt testes : Willelmus, Tyri archiepiscopus ; princpes (sic) Reginaldus (5) ; Joscelinus de Semmosach, Ascalonensis castellanus (6) ;
Bulduinus, fraterejus ; Willelmus de Mont Corneit ; Rohardus de S. Abraham (7) ; Robertus de Pinquigni ; Gaufridus Turonensis.
Datum Jherusalem, per manum domini W[illelmi], Tyrensis archiepiscopi, et domini regis cancellarii.
2. Constance de France, sœur du roi Louis VII, femme de Raymond V, comte de Toulouse.
3. Dans l’acte de vente à Constance du casal de Bethduras (1176), l’office qui fait l’objet du présent contrat avait été réservé (Voir plus haut, n° 495).
4. Nous savons que la chancellerie des rois de Jérusalem employait l’indiction de septembre. Ceci nous permet d’établir que cette charte est postérieure à septembre 1177.
5. Renaud de Châtillon, prince d’Antioche et ensuite seigneur de Montréal.
6. 1157. Joscelin de Samulach, homme d’Amaury, comte d’Ascalon (Muller, Doe. conc. le relaz. delle citta Tose. con l’Oriente, 8).
7. Ducange (Familles d’outre-mer, 424) cite le nom de ce personnage et le fait mourir en 1107.

Num : 517   Année : 1177
Hôpital : Bethduras
Israël - Jerusalem
[Septembre — 31 décembre] 1177. Baudouin, seigneur de Rame, confirme la vente précédente (Voir plus haut, n° 516).
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 3, n° 4b (1) (copie, fin du XIIe siècle).
Texte : Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 128.

Notes : 1. La cote de cette pièce est, par erreur, la même que celle d’un document de septembre 1110 ; pour éviter toute confusion, nous avons désigné la présente charte par le n° 4 b.
Hoc autem in curia et presentia domini mei Balduini, regis Jherosolimitani Latinorum sexti, et in presentia domine Sibille, comitisse Joppe et Ascalone, factum et compositum fuit, astantibus his testibus : principe Reginaldo ; Joscelino de Sen Mossach, Ascalone Castellano ; Willelmo de Mont Corneit ; Rohardo de S. Abraham ; Balduino de Semmossach ; Balduino de Jherusalem ; Reginaldo le Flamenq, de Ybelin.
Factum est anno ab incarnatione Domini M C LXX VII, indictione decima (2).
2. Nous pouvons conclure de cette confirmation, faite en même temps que celle de Sybille, comtesse de Jaffa, qui suit, que les seigneurs de Rame suivaient l’indiction romaine.

Num : 518   Année : 1177
Hôpital : Bethduras
Israël - Jerusalem
[Septembre — 31 décembre] 1177. Sybille, comtesse de Jaffa, confirme la vente précédente (Voir plus haut, n° 516).
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 3, n° 38 (original).
Texte : Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 129.

Notes : 1. Isti sunt testes : Wilelmus, Tyrensis archiepiscopus ; princeps Reginaldus ; Joscelinus de Seminosach, Ascalonensis castellanus ; Balduinus, frater ejus ; Willelmus de Mont Gorneit ; Rohardus de S. Abraham ; Robertus de Pinquigni ; Gaufridus Turonensis.
Au dos : Carta cometisse cassaliis Bartharas. In registro I.

Num : 551   Année : 1178
Hôpital : Bethduras
Ascalon - Jerusalem
[Fin de 1178 - 1179]. Constance, comtesse de Saint Gilles, s’affilie à l’ordre de l’Hôpital, et donne au grand-maître Roger de Molins le casal Bethduras, situé dans la plaine d’Ascalon, à charge de rente viagère. A sa mort, elle sera inhumée dans le cimetière de l’Hôpital, et l’ordre célébrera tous les ans un service pour le repos de son âme.
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 3, n° 7 (original, aujourd’hui perdu) et n° 9 (notification de la donation par le donataire) (1); vol. 46 (vidimus d’Alex. III, du 1 janvier 1179 ou 1181).
Extraits : Taaffe, The history... of the order of S. John of Jérusalem, IV, app. n° XLIII.
Texte : Pauli, Codes diplomatique, I, 52.
D. Vaissette, Histoire de Languedoc (éditions Privat), VIII, col. 300 (d’après les archives du grand-prieuré de Saint Gilles).

Notes : 1. Cette pièce, dont le sceau est aujourd’hui perdu, était encore bullée du temps de Pauli ; celui-ci a reproduit la bulle du grand-maître Roger de Molins.
(Codes diplomatiques, I, planche 1, n° 3).
Francie L[udovici], et matris mee (1), et fratris mei illustris regis L[udovici], et ejus filii domini Philippi (2), et filiorum meorum (3)
Factum est autem hoc anno ab incarnatione Domini M C LXX III (sic) (4).
Hujus rei testes sunt : dominus R. de Sidone ; dominus P[etrus] de Creseto, castellanus de Jérusalem ; Willelmus de Molebech ; Anselmus, filius Gibelini ; Rainaldus Litaldus ; Amalricus de Franco Loco ; Anselmus Babin ; Robertus Niger ; Nicolaus Manzur ; Robertus de Pinkeni ; Joffridus de Turs ; W[illelmus] Ebraldi; Johannes Brecci ; Ernulfus de Blanca Garda ; Petrus de S. Lazaro ; Odrez ; Bernardus Proez ; Robertus de casali S. Egidii ; Soffridus d’Issodun ; Tiebaldus de Canci ; magister Lambertus, qui scripsit.
1. Alice, fille de Humbert II, comte de Savoie, femme du roi de France Louis VI.
2. Philippe II Auguste, fils de Louis VII.
3. Elle avait eu de Raymond V de Toulouse trois fils, Raymond VI, Baudouin et Albéric ; ce dernier mourut vers 1184.
4. La mention du grand-maître Roger de Molins, qui n’occupa le magistère qu’à partir de 1177, et celle du châtelain de Jérusalem, Pierre de Creset, qui n’occupa ce poste qu’à partir de la seconde moitié de l’année 1178, rendent ici une correction indispensable ; celle qui paléographiquement semble la plus naturelle est : M C LXX IX ; mais nous n’osons pas l’adopter d’une façon absolue.

Num : 118   Année : 1136
Hôpital : Betherias
Cesaree - Jerusalem
29 février 1136. Gautier Granier, seigneur de Césarée, vend aux Hospitaliers le casal Betherias, moyennant 180 besants.
Sources : Lambert, Catalogue des manuscrits, de Carpentras, II, 287.
Marseille : Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire, des chartes de Syrie, n° 22 (XVIIIe siècle).
Extraits : Carpentras, Bibliothèque publique, ms. Peiresc 48, folio 516, (copie XVIIe siècle).

Notes : Pas de note.
Num : 288   Année : 1160
Hôpital : Bugaea
Tibériade - Jerusalem
« Autre donation faite à l’Hôpital par Hugues de Besans d’un casal, appelé Bugaea, du consentement de Guermond, seigneur de Tibériade, et de Gautier, prince de Galilée, de l’an 1160. »
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 70 (XVIIIe).
Notes : 9. Quos mater ecclesia sepe nominate capelle, ut filie sue in Deo : Les quatre mots précédents sont transcrits deux fois dans l’original.
Num : 97   Année : 1133
Hôpital : Bulbus et Trois-Ponts
Israël - Jerusalem
Hugues, seigneur de Jaffa, donne à l’Hôpital de Jérusalem, le casal Bulbus, et confirme la donation des moulins des Trois-Ponts, avec leurs dépendances, que Geoffroy de Parentei avait faite à celui-ci.
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 1, n° 24 (original) (3).
Texte : Pauli, Codice diplomatico, I, 201.

Notes : 3. Le sceau d’Hugues de Jaffa est reproduit dans Pauli (Codice diplomatico, I, planche n° 8).
Num : 29   Année : 1112
Hôpital : Césarée
Cesaree - Jerusalem
18 juillet 1112. Evremer, archevêque de Césarée, exempte les Hospitaliers du paiement des dimes dans son archevêché.
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, vol. 1, n° 9 (original).
Texte : Delaville Le Roulx, Les archives, la bibliothèque et le trésor de l’ordre de S. Jean de Jérusalem à Malte (Paris, 1883), 69.

Notes : Au dos, écriture contemporaine : « Heuremari archiepiscopi Cesariensis. »
Num : 94   Année : 1131
Hôpital : Césarée
Cesaree - Jerusalem
21 septembre 1131, Césarée. Gautier Granier, seigneur de Césarée et de Sidon, confirme toutes les donations faites à l’Hôpital de Jérusalem au territoire de Césarée et ailleurs par Eustache Granier, son père, par lui-même et par ses sujets.
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 1, n° 22 et 23 (original) (1).
Texte : Pauli, Codice diplomatico, I, 14 (d’après le n° 23).

Notes : 1. La bulle de Gautier Granier, aujourd’hui perdue, est reproduite dans Pauli, (Codice diplomatico, I, planche n° 12).
Num : 168   Année : 1146
Hôpital : Césarée
Cesaree - Jerusalem
25 janvier, 31 décembre 1146. Gautier, seigneur de Césarée de Palestine, vend à Raymond du Puy, grand-maître des Hospitaliers, une terre qu’il avait précédemment achetée de Pierre, drogman de Chaco.
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 1, n° 47 (original)
Texte : Jean Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 80.

Notes : Pas de note.
Num : 223   Année : 1154
Hôpital : Césarée
Cesaree - Jerusalem
« Donation faite à l’ordre par Hugues, seigneur de Césarée, d’une partie de terre qui joignait le jardin des Hospitaliers, située à Caco, où les Suriens avaient coutume de fouler le bled, de l’an 1154. »
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 50 (XVIIIe siècle)
Notes : Pas de note.
Num : 480   Année : 1175
Hôpital : Cabur, Turon et Coket
Nazareth - Jerusalem
26 juin 1175, Nazareth. Baudouin IV, roi de Jérusalem, confirme à Baruta et à ses héritiers, la « drugomanagia » des casaux de Cabur, de Turon et de Coket.
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 3, n° 27 (original).
Texte : Pauli, Codes diplomatiques, I, 245.

Notes : 1. Factum est hoc anno ab incarnacione Domini M C LXX V, indictione VIII.
Hujus rei testes sunt : Petrus de Cresecca ; Aimericus de Lisenian ; Rohardus de Joppe ; Amalricus de Cesarea ; Gervasius, filius ejus ; Philippus Rufus ; Amalricus de Franliu ; Stephanus Ammiratus ; Urricus ; Arnaldus de Suessione ; Radulfus de Nela ; Raimundus de Tolosa ; Petrus de Moneta ; Rannulfus Bannir ; Pontius Marranus ; Raimundus Marranus ; Albertus Sellarius ; Odo de Bugi ; Johannes Princeps.
Datum Nazareth, per manum Petri, regis vicecancellarii, VI kalendas julii.

Num : 422   Année : 1171
Hôpital : Cafran
Acre - Jerusalem
1171 (1), Acre. Bernard, abbé du Mont des Oliviers, annonce l’échange fait par lui avec les Hospitaliers du casal Cafran contre des maisons à Jérusalem.
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 3, n° 68 (original aujourd’hui perdu).
Texte : Pauli, Code diplomatique I, 233.

Notes : 1. Nous croyons pouvoir dater cette pièce de 1171, parce que c’est à cette date (11 mars 1171) qu’un des témoins, l’évêque d’Acre, Guillaume, accompagnant le roi Amaury de Jérusalem, quitta la Terre Sainte pour Constantinople, d’oû il ne revint pas en Palestine (P. Riant, De Haymaro monacho, 2° edition, Lyon, 1866, 29, note 4).
Assassiné à Andrinople le 29 juin 1172, il fut remplacé, le 23 novembre 1172, par Joscius à l’évêché d’Acre. La présence du grand-maître Jobert n’est pas pour infirmer cette attribution ; si le premier acte dans lequel il figure est d’octobre 1173, il semble qu’il succéda de fait dès 1171 à Castus, son prédécesseur. En tous cas, le 20 juin 1172, le pape Alexandre III ordonnait de remplacer Castus, décédé, et écartait une nouvelle candidature de Gilbert d’Apailly. (Voir plus bas, n° 434).

Num : 487   Année : 1175
Hôpital : Caphear
Israël - Jerusalem
29 novembre 1175. « Vente faite par Baudouin, seigneur de Rame ou Ramla, fils de Barisan, du consentement de sa femme et de ses deux filles Eschive et Etiennette, au grand maître Jaubert, d’un casal appelé Caphær avec toutes ses appartenances, excepté deux charruées de terre que possédait un Syrien nommé Bufez, par la concession de Barisan, père dudit vendeur, du trois des calendes de décembre 1175. »
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 109 (XVIIIe siècle).
Notes : Pas de note.
Num : 488   Année : 1175
Hôpital : Caphear
Israël - Jerusalem
Après le 29 novembre 1175. « Confirmation faite par Eschive, femme d’Aymeri de Lésignan, et Etiennette, femme d’Amaury, fils de Baudouin, vicomte de Napoli, de la vente que Baudouin, seigneur de Rama, leur père, avait faite à l’ordre de l’Hôpital du casal Caphær moyennant 400 besants, de l’an 1175 »
(Voir plus haut, n° 487).

Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, (XVIII siècle), n° 110 et n° 132 (rouleau, pièce 4).
Notes : Pas de note.
Num : 489   Année : 1175
Hôpital : Caphear
Israël - Jerusalem
Après le 29 novembre 1175. « Confirmation de Baudouin IV, roi de Jérusalem, de la vente que Baudouin, seigneur de Rama, avait faite à l’ordre [de l’Hôpital], du consentement de Balisan, son frère, de sa femme Isabelle, et d’Eschive et Etiennette, ses filles, du casal Caphær, pour le prix de 1000 besants, sans datte »
(Voir plus haut, n° 487).

Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 121 (XVIIIe siècle).
Notes : Pas de note.
Num : 494   Année : 1176
Hôpital : Caphear
Jérusalem - Jerusalem
1176 (1), Jérusalem. Jobert, grand maître de l’Hôpital, affecte les revenus de deux casaux de l’ordre, ceux de S. Marie et de Caphears (2), à assurer du pain blanc aux malades soignés à l’Hôpital de Jérusalem (3).
Sources : Texte français : Dijon, Archives de la Côte-d’Or, H n° 111, folio 10 b (XVe siècle).
Lyon, Archives des Bouches-du-Rhône, H. 22, folio 25 (copie d’A. de Naberat, XVIIe siècle).
Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, 6, n° 53 (rouleau, fin du XIIIe siècle).
Texte : Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 126 (d’après le texte latin des archives de Malte).

Notes : 1. Cette pièce est datée tantôt de 1176, tantôt de 1177, dans les divers manuscrits qui la reproduisent ; nous avons adopté la date de 1176, qui est la plus fréquente.
2. L’Hôpital acheta le casal S. Marie le 13 décembre 1174 (Voir plus haut, n° 468), et celui de Caphær le 29 novembre 1175 (Voir plus haut, n° 487).
3. Le texte latin publié ici est celui du manuscrit de Malte ; le texte français celui du manuscrit du Vatican 4852.

Num : 645   Année : 1182
Hôpital : Casal de Galilée
Haïfa - Jerusalem
14 novembre 1182, Acre. Baudouin IV, roi de Jérusalem, confirme la vente du casal de Galilée faite aux Hospitaliers par Gautier de Césarée.
(Voir plus haut, n° 621).

Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 4, n° 17 (original bullé) (1).
Texte : Pauli, Code diplomatique, I, 71.

Notes : 1. La bulle de Baudouin iv, sur lacs de soie, est bien conservée (Voir sur ce point plus haut, n° 606).
2. Joscelinus, regius senescalcus : Joscelin III, comte d’Edesse.
3. Aimericus, regius constabularius : Amaury de Lusignan.

Num : 621   Année : 1182
Hôpital : Casal Galilée
Césarée - Jerusalem
Gautier, seigneur de Césarée de Palestine, vend à l’Hôpital de Jérusalem, moyennant cinq mille besants, le casal de Galilée, au territoire de Césarée, et lui confirme la possession de la Tour des Salines.
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 4, n° 18 (original bullé) (1).
Texte : Pauli, Code diplomatique I, 72.

Notes : 1. Le sceau de plomb de Gautier de Césarée a été reproduit par Pauli (Code diplomatique, I, planche 4, n° 41). Il est aujourd’hui perdu.
2. Aimiricus, regius constabularius : Amaury de Lusignan, plus tard roi de Chypre (1194) et de Jerusalem (1198).

Num : 550   Année : 1178
Hôpital : Casal Seleth
Naplouse - Jerusalem
17 novembre 1178, au gué de Jacob. Baudouin IV, roi de Jérusalem, confirme la vente du casal Seleth, au territoire de Naplouse, et de cent trois tentes de Bédouins, faite à l’Hôpital de Jérusalem par Amaury, vicomte de Naplouse.
(Voir plus haut, nos 531 et 532).

Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 3, n° 53 (original scellé).
Texte : Pauli, Codes diplomatiques, I, 65.

Notes : 1. Factum est autem hoc anno ab incarnatione Domini M C LXX VIII, indictione XII. Hujus rei testes sunt : Jaucelinus, Edessani comitis filius, regius senescalcus ; Reinaldus, Sydoniensis dominus ; Baldoinus, Ramatensis dominus ; Balianus, Abiline dominus ; Gualterius de Beryto ; Hugo Mimarz ; Baldoinus Francigena ; Johannes de Belesme ; Pretrus (sic) de Creseca, castellanus Iherusalem.
Datum apud vadum Jacob, per manum Willelmi, Tyrensis archiepiscopi regisque cancellarii, XV kalendas decembris.
Bataille du Gué de Jacob (1179)

Num : 608   Année : 1181
Hôpital : Château Lath ?
Israël - Jerusalem
Novembre 1181. « Vente faite à l’ordre et au grand-maître Roger [de Molins] par Bernard de Magdalo et Marie, sa femme, d’un château nommé Lath (?) avec toutes ses dépendances, pour le prix de 1500 besants, du mois de novembre 1184. »
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie n° 137 (XVIIIe siècle).
Notes : 1. Château et noms inconnus.
Num : 603   Année : 1181
Hôpital : Chola
Israël - Jerusalem
Vers septembre (1) 1181. Hugues de Flandre vend à Roger de Molins, grand-maître de l’Hôpital, et aux Hospitaliers le casal Chola, moyennant trois mille besants.
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 4, n° 8 (original).
Analyse : Lambert, Catalogue des manuscrits de Carpentras, II, 289.
Extraits : Carpentras, Bibliothèque publique, ms. Peiresc 48, folio 564 et folio 674 (copies, XVIIe siècle).
Texte : Pauli, Code diplomatique, I, 282.

Notes : 1. Cette vente fut confirmée par Baudouin IV, roi de Jérusalem, le 10 septembre 1181 (Voir plus bas, n° 606, page 413) ; il est donc très vraisemblable qu’elle eut lieu vers le mois de septembre.
Num : 606   Année : 1181
Hôpital : Chola
Israël - Jerusalem
10 septembre 1181, Jérusalem. Baudouin IV, roi de Jérusalem, confirme la vente du casal Chola faite, moyennant trois mille besants, par Hugues de Flandre à l’Hôpital de Jérusalem.
(Voir plus haut, n° 603).

Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 4, n° 12 (original bullé) (1).
Texte : Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 149.

Notes : 1. La bulle de Baudouin IV est inédite ; elle est du même type que celle de Baudouin III, qui est connue (Voir pour la bulle de Baudoin III notre travail sur les Sceaux des archives de l’ordre de Saint Jean de Jérusalem, dans Mémoires de la Société des Antiquaires de France, XLVII, 228).
1. Sibille, sororis mee, eorumdem comitisse : Sybille de Jérusalem, comtesse de Jaffa et d’Ascalon.
2. Balduini, Ramatensis : Baudouin de Rame ou de Mirabel.
3. Renaldus, Sydonensis : Renaud de Sagette.
4. Simon de Bethléem : 1175. « Symon de Bethleem, miles » (De Rozière, Cartulaire du Saint Sépulcre, 258).
5. Girardus Passerel : En février 1146 et en 1160, ce personnage figure dans les Chartes de N.-D. de Josaphat (pages 61 et 82).

Num : 607   Année : 1181
Hôpital : Chola
Israël - Jerusalem
10 septembre 1181, Jérusalem. Le même confirme la vente du casal Chola, faite aux Hospitaliers moyennant trois mille besants.
(Voir plus haut, n° 603) (1).

Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 4, n° 12 (original).
Texte : Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 151.

Notes : 1. Le texte de cette pièce est presque mot pour mot le même que celui de la vente du casal par Hugues de Flandre (Voir plus haut, n° 603).
Num : 573   Année : 1179
Hôpital : Coquebel et Mordefro
Ascalon - Jerusalem
Décembre 1179. Guillaume le Roux, ex vicomte d’Ascalon, vend à l’Hôpital de Jérusalem, pour cinq ans, les moissons des deux casaux de Coquebel et de Mordefro.
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 3, n° 62 (original).
Texte : Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 144.

Notes : Notum sit omnibus presentibus et futuris quam ego Guilermus Rufus, olim vicecomes Ascalone (3), assensu et voluntate domine mee comitisse Ascalone et Joppe, Sibille nomine, filiam (sic) (4).
3. En 1157, il est qualifié d’homme d’Amaury d’Ascalon. En 1160 et 1200, il figure sans aucune qualification (Muller, Documents conc. le relaz. delle citta Toscane con l’Oriente, 8 ; Cartulaire du S. Sépulcre, 117. Tab., ordre Teutonique, 31).
4. Cette charte est écrite dans un latin d’un style tout à fait barbare, et avec de nombreuses incorrections grammaticales et orthographiques.
Frater Guibertus (5).
5. Ce personnage figure dans un acte d’octobre 1198 (Mas-Latrie, Histoire de Chypre, II, 25).
Au dos : Transcriptum de b[isantiis] M mutuatis Guillelmo Ruffo, olim vicecomiti Ascalone, super messes casalium suorum percipiendas per V annos per V messes.

Num : 345   Année : 1165
Hôpital : Delehaoa et Desaut
Galilée - Jerusalem
28 avril 1165. Gautier, prince de Galilée et châtelain de Saint-Omer, donne à Gilbert d’Aissailly, grand-maitre de l’Hôpital, les casaux de Delehaoa et de Desaut.
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 2, n° 33 (original) (1).
Texte : Pauli, Code diplomatique de l’ordre militaire sacré de Jérusalem aujourd’hui de Malte, I, 240.

Notes : 1. La bulle de Gautier, prince de Galilée, aujourd’hui perdue, a été reproduire par Pauli (Code diplomatique, I, planche 3, n° 25)
2. Domini M C L XV, indictione XIII, epacta XVII : L’épacte est erronée ; il faudrait : epacta VI.

Num : 139   Année : 1141
Hôpital : Emmaüs
Nicopolis - Jerusalem
3 février 1141 (1). Le même atteste que Robert de Saint Gilles a donné, avec l’assentiment de Foulques, roi de Jérusalem, aux Hospitaliers la terre d’Emmaüs, moyennant un cens annuel de cinq cents besants.
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 1, n° 39 (original).
Texte : Pauli, Codice diplomatico, I, 20.

Notes : 1. Nous pensons, sans en être sûr, que les patriarches de Jérusalem suivaient, comme les rois de Jérusalem, le style de la nativité ou du premier janvier ; l’indiction mentionnée ici témoigne en faveur de ce système chronologique. Notre opinion repose sur nos observations personnelles, corroborées par celles de notre confrère et ami H. F. Delaborde (Chartes de N.-D. de Josaphat, 8-9).
2. Roardi vicecomitis. Roard l’Ancien, vicomte de Jérusalem.

Num : 140   Année : 1141
Hôpital : Emmaüs
Nicopolis - Jerusalem
Après février 1141. Le même et Pierre, prieur du Saint Sépulcre, concluent avec les Hospitaliers un accord relatif aux dimes des casaux d’Emmaüs (Voir plus haut, n° 139).
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 1, n° 40 (original)
— Rome, Bibliothèque du Vatican (1), ms. 7241, folio 98 b (copie, fin XIIIe siècle).
Texte : Pauli, Codice diplomatico, I, 22.
— De Rozière, Cartulaire du Saint Sépulcre de Jérusalem (Paris, 1849), 219 (incomplet).

Notes : 1. La rubrique suivante précède le texte de l’acte dans le manuscrit du Vatican : Privilegium concordie de decimis de casalibus Emaus, facte inter canonicos S. Sepulcri et Hospitales.
Num : 173   Année : 1147
Hôpital : Emmaüs
Nicopolis - Jerusalem
4 février 1147, Jaffa. Baudouin III, roi de Jérusalem, confirme la donation d’Emmaus faite aux Hospitaliers par Robert de Saint Gilles, le 3 février 1141 [Voir plus haut, n° 139).
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 1, n° 50 (original).
Texte : Jean Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 81.

Notes : 4. Robardi vicecomitis : Roard l’ancien, vicomte de Jérusalem.
5. Willelmi patriarche : 5. Guillaume I, patriarche de Jérusalem (1130-1145).

Num : 192   Année : 1150
Hôpital : Emmaüs
Nicopolis - Jerusalem
24 mai 1150. Robert, du casal de Saint Gilles, et Odile, sa femme, cèdent à Raymond du Puy, grand-maître de l’Hôpital, le fief qu’ils tenaient à Emmaüs de Roard et de Gille, femme de Roard, en échange d’une rente annuelle de 500 besants, dont ils modifient les termes de paiement.
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 2, n° 1 (original).
Texte : Jean Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 85.

Notes : Pas de note.
Num : 202   Année : 1151
Hôpital : Emmaüs
Nicopolis - Jerusalem
5 février 1151 ou 1152. Robert, du casal de Saint Gilles, et Odile, sa femme, reconnaissent qu’ils ont reçu de Raymond du Puy, grand-maître de l’Hôpital, le casal de Teira, et que cette cession exonère l’Hôpital du paiement du cens à eux du à cause de la terre d’Emmaüs (Voir plus haut, n° 192)
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 2, n° 4 (original).
Texte: Jean Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 86

Notes : 1. Gilleberti : Gilbert de Tonebrigg, surnommé Strongbow, mourut en 1149.
2. Gilleberti de Clara : Gilbert, fils du précèdent, premier comte de Clare.
3. Stephanus de Napulis : 1. On le trouve, en 1160 et 1168, avec la qualification de « magister Stephanus de Neapoli » (Chartes de N. D. de Josaphat, 82 et 84).

Num : 208   Année : 1152
Hôpital : Emmaüs
Nicopolis - Jerusalem
« Transaction passée entre l’ordre et Helvide, veuve de Roger Bathnos, au sujet de la vente quelle avait faite à l’Hôpital d’une terre, située dans le terroir d’Emmaüs, de l’an 1152. »
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 49 (XVIIIe siècle).
Notes : Pas de note.
Num : 509   Année : 1177
Hôpital : Forteresse de Gibelin
Israël - Jerusalem
Après janvier 1177 - Mai 1187 (1). « Confirmation faite par le grand maitre Roger [de Molins] des usages, facultés et coutumes que les grands maitres Raymond [du Puy] et Gibert [d’Assailly], ses prédécesseurs, avaient donné aux habitants de Gibelin, sans datte. »
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 171 (XVIIIe siècle).
Notes : 1. Ces dates sont celles du magistère de Roger de Molins ; elles n’ont rien d’absolu, le début et la fin de celui-ci n’étant pas connus d’une façon certaine.
Num : 459   Année : 1174
Hôpital : Galilée
Israël - Jerusalem
Eschive, dame de Tibériade, et Hugues, son fils, donnent à l’Hôpital de Jérusalem une colline, appelée Lacomédie, et toute la terre qui s’étend de cette colline jusqu’à la mer de Galilée.
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 3, n° 15 (original).
Texte : Pauli, Codes diplomatiques I, 242.
Istud vero damus ego Eschiva et Hugo, filius meus, pro salute animarum nostrarum, et pro anima domini mei Galteri (1).

Notes : 1. Gautier de Saint Omer, mari d’Eschive.
Num : 472   Année : 1175
Hôpital : Gibelet
ÉBron - Jerusalem
Février 1175. Bohémond III, prince d’Antioche, donne à l’Hôpital de Jérusalem des biens et des droits sur le casal Tricaria, et deux serfs habitant Giblet et Laodicée.
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 3, n° 13 (original).
Texte : Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 121.

Notes : Hospitalis Jérusalem, et Josberto, ejusdem magistro, et fratribus futuris et presentibus, in manibus fratris Garini de M[esna], Hospitalis preceptoris (1), donum illud quod Garentonus, dominus Saonensis (2)...
1. Voir plus haut, page 307, note 1.
2. Tricaria fut donné, en 1170, à l’Hôpital. (Voir n° 417).
Hujus rei testes sunt : Silvester, cognatus principis ; Johannes de Salquino ; Hodoinus de Merrolis ; Eschivardus (1) ; Guischardus de Insula (3) ; Guillelmus de Cavea (4), marescalcus ; Paganus de Castelin (5) ; Garinus Guegnart (6) ; Symon Burgevins, dux Antiochie.

1. Raymond de Poitiers et Constance.
2. Il était sénéchal d’Antioche. La dernière mention connue de ce personnage (Familles d’outre-mer, 652) est de 1167.
3. Il était connétable (Familles d’outre-mer, 648).
4. La plus ancienne des mentions de Guillaume de Cava est de 1179 (Familles d’outre-mer, 651).
5. Signalé seulement en 1167 dans Ducange (Familles d’outre-mer, 656).
6. 5 février 1179. Guengnart. (Tab., ordre Teutonique, 10).
Datum per manum Costantini, clerici mei, anno dominice incarnacionis M C LXX IIII, principalus vero mei XI, mensse februario.
Au dos [XIVe siècle) : De domo principis in terra Trecherie.

Num : 443   Année : 1173
Hôpital : Gibelin
Israël - Jerusalem
1173, [Jérusalem] (1). Jobert, grand-maître de l’Hôpital, cède à Mélète, Syrien, archevêque de Gaza et d’Eleuthéropolis, le monastère S. Georges de Gibelin pendant toute la vie de celui-ci, et l’affilie à l’ordre de Saint Jean de Jérusalem.
Sources : Carpentras, Bibliothèque publique, ms. Peiresc 48, folio 512 et 667 b (copies, XVIIe siècle).
Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 3, n° 10 (chirographe original).
Analyse : Lambert, Cat. desman, de Carpentras, II, 287.
Texte : Delaville Le Roulx, Trois chartes du XIIe siècle concernant l’ordre de Saint Jean de Jérusalem, dans Archives de l’Orient latin, I, 413.

Notes : 1. Ce diplôme a dû être fait à Jérusalem, siège de l’ordre de Saint Jean ; c’est ce qui résulte de la présence, comme témoins, à côté du grand-maitre, des hauts dignitaires de l’ordre, le grand précepteur et le trésorier ; les châtelains de Gibelin et de Beauvoir se trouvaient alors accidentellement à Jérusalem.
2. Nous ne savons rien de ce Mélète, archevêque de Gaza et d’Eleutheropolis. Le Quien (Oriens christianus, III, 619-620) n’indique que Matus, archevêque en 1146 ou en 1151, d’après Dosithée Notaras, Histoire des pairs, de Jérusalem (en grec moderne, Bucarest, 1715), 752.
3. Ou Eleuthéropolis (aujourd’hui Bêt-Djibrin). Les Latins l’ont appelé Gibelin.

Teste fratre Garino de Melna (1), preceptore domus Hospitalis ; teste fratre Stephano, thesaurario (2); teste fratre Garnerio, Gybelini Castellano ; teste fratre Guillelmo Dacer (3); teste fratre Oldino (4), Bellivideri Castellano ; teste fratre Bonito, qui banc cartam scripsit jussu nostro, anno ab incarnatione Domini M C LXX III (5).
1. Les actes donnent indistinctement : de Melnis, de Melinis ou de Melna ; cette dernière forme est plus fréquente. Nous pensons qu’il s’agit du précepteur de la maison de l’Hôpital de Jérusalem, devenu ensuite le grand-précepteur de l’ordre, et non du précepteur de la maison de Gibelin.
Nous trouvons, d’octobre 1173 à 1181, quatre mentions de Garin de Maulne, dans lesquelles il porte indifféremment le titre de précepteur ou de précepteur de l’Hôpital ; à partir de 1181 jusqu’en 1186, il est mentionné trois fois sans aucune qualité honorifique.
— Il y a malheureusement d’autres textes qui ne laissent pas que d’être embarrassants ; c’est d’abord un acte du 25 janvier 1159 ou 1160 (Voir plus haut, n° 263), dans laquel nous lisons : « Garinus de Melna preceptor ».
Tandis qu’en 1168, c’est un frère du nom d’Aymon qui porte le litre de précepteur de l’Hôpital de Gibelin.
Qu’en 1176 le précepteur de l’Hôpital s’appelle Garnier, et qu’en 1166 (29 avril) nous avons la mention de « frater Guigo de Mauni preceptor », qu’il nous parait bien difficile de ne pas admettre au nombre des précepteurs de Jérusalem.
La question se complique donc : ces derniers textes rendent impossible l’hypothèse que Garin fut précepteur de Gibelin aussi bien que celle qu’il fût précepteur de Jérusalem, à moins d’admettre que les fonctions du préceptorat n’aient pas été exercées par lui sans interruption de 1158 à 1181.
Ce qui donnerait du poids à cette dernière supposition, c’est qu’a partir de 1181, Garin de Maulne n’est plus revêtu du titre de précepteur ; s’il ne remplit plus cette fonction de 1181 à 1186 on a le droit de supposer qu’entre 1158-1159 et 1173 il a pu de même une première fois ne pas l’occuper sans interruption. Nous croyons donc que Garin de Maulne était précepteur de la maison de l’Hôpital de Jérusalem ; cette maison, la première qui ait été fondée dans l’ordre, conserva et par cette ancienneté de fondation et par la vénération attachée au lieu où elle fut établie, la prééminence sur les autres maisons de l’ordre ; elle devint la grande préceptorerie qui s’établit aux dernières années du XIIe siècle dans l’ordre de l’Hôpital.

2. Sous Gilbert d’Assailly (1163-1169), Etienne figure comme frère dans un acte dans lequel Castus est qualifié de trésorier ; nous savons, par un autre document, que ce dernier remplissait ces fonctions en 1168 (V. plus haut, n° 309 et 399).
Les autres mentions que nous avons d’Etienne, de 1173 à 1181, au nombre de sept, ne coïncident pas toutes ensemble, surtout au point de vue des titres dont Étienne est qualifié.
En octobre 1173, en juin 1174 et en 1175, il est trésorier, tandis qu’en 1175, d’après d’autres documents, cette fonction est aux mains de frère Gérard, et en mai 1178, de frère Geoffroy ; Étienne (mai 1178) est alors hospitalier.
Enfin en 1181 (9 novembre), il porte le titre d’hospitalier, et celui de trésorier en 1181 (avant le mois de septembre) ; dans un acte de la même année il est simple frère (10 septembre 1181).
Quelle qu’ait été, à l’époque oú l’ordre se formait, la mobilité des hautes dignités de l’Hôpital de Saint Jean de Jérusalem, il semble difficile d’admettre que le titulaire d’une de ces charges l’ait quittée et reprise plusieurs fois en quelques années ; mais, comme nous ne pouvons supposer que les fonctions de trésorier et d’hospitalier aient pu être réunies sur la tête du même personnage, se qualifiant tantôt de l’une et tantôt de l’autre de ces dignités ; comme nous pouvons encore moins prétendre que les documents sur lesquels nous nous appuyons puissent contenir des erreurs sur les qualifications données par eux aux chefs de l’ordre, il faut cependant nous en tenir à l’hypothèse contre laquelle nous émettons des doutes.
Les hautes fonctions de l’administration de l’Hôpital étant alors moins un honneur qu’une charge, l’ordre, pour être fidèle à l’esprit d’humilité et de dévouement qui avait présidé à sa formation, les confiait à ses divers membres pour une période qu’il avait soin de rendre la plus courte possible.
(S. Pauli, Code diplomatique, I, 45, 47, 60, 69, 244, 282.
Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 416, 419, 137, 151).

3. Il est appelé indifféremment dans les actes « Willelmus de Acer, de Acir, de Acerio » ; en 1158, 1173 et 1181 il n’a que le titre de frère de l’Hôpital, mais dans un acte d’avril 1185, il est qualifié de « prior clericorum »
(Cartulaire du Saint Sépulcre, 130.
Pauli, Code diplomatique, 1, 54, 69, 286).

4. Nous trouvons en 1166 le frère Oldinus Rollant « preceptor de Spina » (29 avril) ; c’est le même personnage que celui dont il est ici parlé (V. plus haut, n° 354).

5. La présence des prélats grecs qui figurent en 1173 dans cette charte ne laisse pas que de nous embarrasser.
Voici comment nous croyons pouvoir expliquer celle de l’archevêque de Gaza : dès que les croisés s’emparaient d’une ville épiscopale sur les infidèles, ils y remplaçaient par un prélat latin l’évêque grec qu’ils y trouvaient ; or, à l’époque où fut rédigée la charte, Gaza était encore au pouvoir des Musulmans : il est donc naturel qu’elle eût un archevêque grec.
Cet archevêque joignait à son titre celui d’Eleutheropolis, bien que cette dernière ville appartînt aux Latins, probablement parce que ceux-ci n’y avaient pas mis d’évêque, et surtout parce que l’Hôpital en cédait précisément l’usufruit par notre charte.
La présence de Théoctiste, abbé grec du Saint Sépulcre, de Jean, prieur grec, et de deux ou trois moines du monastère grec de la Résurrection est plus difficile à expliquer ; le culte, dans ces sanctuaires et à cette époque, passait jusqu’ici pour avoir été accaparé par les Latins.
On peut se demander si les témoins de la charte, malgré leurs titres sonores, n’étaient pas d’humbles restes de l’ancien clergé grec, vivant sans fonctions réelles, soit en cachette à Jérusalem, soit peut-être à Gaza auprès de l’archevêque.
On remarquera la mention que fait la pièce de l’empereur Comnène : c’est une preuve de plus de l’influence que ce prince chercha à exercer en Terre Sainte.
Cf. Vogüe, Eglises de Terre Sainte, (Paris, 1860) 98-99.

Num : 399   Année : 1168
Hôpital : Gibelin, Bayt Jibrin ou Beit Jibrin
ÉBron - Jerusalem
Après le 19 juillet 1168. Gilbert d’Assailly, grand-maître de l’Hôpital, et le chapitre de l’ordre, concèdent des terres et des privilèges aux bourgeois de Gibelin.
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 2, n° 48 (chirographe original).
Texte : Beugnot, Assises de Jérusalem (Paris, 1841-1843), II, 528.
Pauli, Code diplomatique, I, 46.

Notes : Pas de note.
Num : 284   Année : 1160
Hôpital : Hara
Israël - Jerusalem
Vers 1160 (3). « Donation faite par Joseph et Jean, frères, enfants de Saba, Géorgien, d’un casal appelé en langue arabe « Hara », situé dans la plaine sous la montagne de S. Moyse, dite en arabe « Jeham », qui avait été donnée à leur père par Baudouin, II, deuxième du nom (4), roy de Hierusalem, sans datte. »
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 62 (XVIIIe siècle).
capelt.

Notes : 3. Pour la date, voir la pièce précédente.
4. Il fut roi de Jérusalem de 1120 à 1131.

Num : 46   Année : 1119-1124
Hôpital : Jérusalem
Israël - Jerusalem
Raymond du Puy, grand-maître de l’Hôpital, écrit aux prélats de la chrétienté pour les remercier des aumônes qu’ils lui ont envoyées (1).
Sources : Venise, Bibliothèque S. Mare, cl. v, cod. LXXVI, folio 1 (copie de Smitmer, XVIIIe siècle)
Vienne, Bibliothèque impériale royale, ms. 398, folio 146 (XIIe siècle)

Notes : 1. Quoique cette pièce ne soit pas datée, on peut la placer aux environs de 1121. Raymond du Puy s’y qualifie grand-maitre de l’Hôpital « post obitum do mini Giraldi... » La pièce a donc probablement été écrite au début du magistère de Raymond ; nous ne savons pas, il est vai, exactement quand mourut Gérard, mais ce fut certainement entre 1119 et 1121.
Num : 53   Année : 1120
Hôpital : Jérusalem
Israël - Jerusalem
30 décembre 1120. Baudouin II, roi de Jérusalem, confirme la donation du 20 juin 1112, faite par Baudouin I, son prédécesseur, aux Hospitaliers.
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, II. 54, rois de Jérusalem, n° 2 (copie du XIIIe siècle).
(Voir plus haut, n° 28).

Notes : Pas de note
Num : 84   Année : 1129
Hôpital : Jérusalem
Israël - Jerusalem
1129, Jérusalem. Baudouin II, roi de Jérusalem, confirme toutes les donations faites à l’Hôpital de Jérusalem sous le règne de Baudouin I son prédécesseur, et sous le sien.
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 1, n° 19 (original)
Notes : Texte : Pauli, Codice diplomatico, I, 13.
Num : 99   Année : 1133
Hôpital : Jérusalem
Israël - Jerusalem
13 juillet 1133. « Vente faite au grand-maitre Raymond Dupuy par un particulier, nommé George, d’une maison dans Jérusalem, du 3 des ides de juillet 1133. »
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire, des chartes de Syrie, n° 17 (XVIIIe siècle).
Notes : Pas de note.
Num : 100   Année : 1133
Hôpital : Jérusalem
Israël - Jerusalem
26 septembre 1133, Jérusalem. Baudouin, évêque de Beyrouth, donne à l’Hôpital de Jérusalem une maison à Jérusalem.
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 1, n° 25 (original) (1).
Texte : Pauli, Codice diplomatico, I, 15.

Notes : 1. Le sceau, aujourd’hui perdu, a été reproduit par Pauli (Codice diplomatico, I, planche n° 9)
Num : 126   Année : 1138
Hôpital : Jérusalem
Israël - Jerusalem
13 novembre 1138. « Confirmation faite en faveur de l’ordre par Adelaïde, veuve de Bohémond II, prince d’Antioche, d’une terre qu’une femme nommée Grarinot lyy avait donnée, du 13 novembre 1138. »)
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire, des chartes de Syrie, n° 24 (XVIIIe siècle).
Notes : Pas de note
Num : 307   Année : 1163
Hôpital : Jérusalem
Israël - Jerusalem
1163-1169 (2). Gilbert d’Aissailly, grand-maître de l’Hôpital, prie Louis VII, roi de France, de faire justice des malfaiteurs qui ont pillé et incendié la terre de Guillaume de Donperre, pendant que celui-ci était à Jérusalem.
Sources : Paris, Bibliothèque nationale, latin 9001, folio 41 (copie d’A. de Naberat, XVIIe siècle).
Texte : Bongars, Gesta Dei per Francos, 1173.
Duchesne, Histoire Francorum scriptores, IV, 678.

Notes : 2. Il est difficile de préciser plus exactement la date de cette lettre. D. Brial, (Recueil des Historiens des Gaules, XVI, 145), la place vers l’année 1168, mais sans preuves. Nous ne pouvons que la placer entre 1163 et 1169, dates extrêmes connues du magistère de Gilbert d’Aissailly.
3. Guillelmi de Donperre : Ce personnage, d’après D. Brial, semble être le frère de Guy, évêque de Chalons.

Num : 308   Année : 1163
Hôpital : Jérusalem
Israël - Jerusalem
1163-1169. « Acte par lequel Robert de Blanchecour se rend donné de l’ordre [de l’Hôpital] entre les mains du grand-maître Gibert [d’Aissailly], et veut que tous ces biens, en cas qu’il meure sans enfants, lui soient acquis, sans date. »
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 97 (XVIIIe siècle)
Notes : Pas de note.
Num : 309   Année : 1163
Hôpital : Jérusalem
Israël - Jerusalem
1163-1169. Gilbert d’Aissailly, grand-maître de l’Hôpital, fait connaitre les dispositions qu’il a prises, de concert avec le chapitre de l’ordre, pour répondre aux intentions de Béla III, duc de Hongrie, de Croatie et de Dalmatie, qui avait confié à l’ordre dix mille besants d’or pour lui acheter des terres en Terre Sainte.
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 2, n° 16 (original aujourd’hui perdu).
Texte : Fejer, Codex diplomaticus Hungariae, V, pars I, 285.
Pauli, Codice diplomatico, I, 44.

Notes : 1. Cette initiale [A] represente Alexis ou Adalbert. Béla III était, en effet, connu sous ces divers noms. Fils de Gésa II, né vers 1151, il succéda à son frère Etienne III, comme roi de Hongrie, en 1172 et mourut le 23 avril 1196.
2. Anne d’Antioche, fille de Renaud de Châtillon.
Hujus rei testes sunt : frater Petrusde Grato, clericorum magister et ecclesie custos ; et frater Guigo de Mahone, preceptor Hospitalis ; et frater Castus, thesaurarius ; et frater Piotus ; et frater Stephanus ; et frater Bernardus, sacerdos, predicti negotii internuntius.

Num : 310   Année : 1163
Hôpital : Jérusalem
Israël - Jerusalem
1163-1169 (1). Le même prie, Louis VII, roi de France, de s’intéresser à l’Hôpital de Jérusalem et de le protéger.
Sources : Pas de sources.
Texte : J. Bosio, Dell istoria, I, 174.
Bongars, Gesta Dei per Francos, 1177.
Duchesne, Hist. Franc, script., IV, 693.
Pauli, Codice diplomatico, I, 308.
Recueil des Historiens des Gaules, XVI, 28.

Notes : 1. D. Brial (Recueil des Historiens des Gaules, XVI, 28), assigne à cette lettre la date approximative de 1161. Il semble que cette attribution ne repose sur aucun fondement sérieux. Nous avons adopté, pour déterminer l âge approximatif de ce document, les dates extrêmes connues du magistère de Gilbert d’Aissailly.
Num : 311   Année : 1163
Hôpital : Jérusalem
Israël - Jerusalem
1163 (1). Bohémond III, prince d’Antioche, confirme toutes les donations faites à l’Hôpital de Jérusalem par Raymond I, prince d’Antioche, son père, par les barons de la principauté d’Antioche, et par d’autres donateurs.
(Voir plus haut, n° 183)

Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 2, n° 23 (vidimus de Pierre, évêque de Valanie, vers 1260, à la requête de Nicolas Lorgne, châtelain de Margat).
Texte : Pauli, Codice diplomatico, I, 3a.

Notes : 1. Nous avons exposé ailleurs (Archives de l’ordre à Malte, 104, note 1), les raisons pour lesquelles nous croyons que le principat de Bohémond III ne commença qu’en 1161. Le présent acte se placerait, dans cette hypothèse, dans les premiers mois de l’année 1164, ce qui concorderait avec le style de pâques ou de l’incarnation, suivi par la chancellerie des princes d’Antioche.
2. Preterea dono et concedo prefato Hospitali, in civitate Laodicie ejusque pertinenciis, omnia ilia quecumque a principe Rainaldo et ab aliis antecessoribus meis sibi data fuerunt, balnea videlicet, que sunt ante domum predicti Hospitalis in Laodicia (2), et gastinam Danielis, et gastinam Ugonis Bernardi, quam ipse dominus Robertus de Surdavalle eidem domui attribuit. Voir plus haut, n° 170, page 134.

Num : 312   Année : 1163
Hôpital : Jérusalem
Israël - Jerusalem
Eustache et Agnès, sa femme, Adam le Noir, Osmonde, sa femme, et leurs enfants vendent à l’Hôpital de Jérusalem une pièce de terre sise à Jérusalem, entre la rue Saint Etienne et la rue de la Vallée de Josaphat, moyennant une somme de 500 besants.
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 2, n° 24 (original).
Texte : Pauli, Codice diplomatico, I, 207.

Notes : 1. Deo et Sanctis pauperibus Hospitalis prefati, et magistro domino Gisberto.
1. Gilbert d’Aissailly, grand-maitre de l’Hôpital.

Num : 314   Année : 1163
Hôpital : Jérusalem
Israël - Jerusalem
« Donation faite à l’ordre par Agnès et Osmunde, sœurs, filles de Bertrand Pons, du consentement de leurs mari et frères, d’une pièce de terre qui est devant la porte de Saint Estienne, entre deux citernes ; et en considération de cela le grand-maître leur donne 60 besants sarrazinois ; la dite donation étant confirmée par Hugues, seigneur de Césarée, de l’an 1163. »
(Voir plus haut, n° 312).

Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 80 (XVIIIe siècle).
Notes : Pas de note.
Num : 372   Année : 1167
Hôpital : Jérusalem
Israël - Jerusalem
« Donation faite par Pétronille, fille de Porcel, et son fils Adam, à l’ordre [de l’Hôpital] d’une maison dans Hierusalem, située à la rue des Syriens, pour laquelle ils reçurent par aumône 360 besants, de l’an 1167. »
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 91 (XVIIIe siècle).
Notes : Pas de note.
Num : 373   Année : 1167
Hôpital : Jérusalem
Israël - Jerusalem
« Confirmation faite par Amaury [de Nesle], patriarche de Jérusalem, de l’échange fait entre l’ordre [de l’Hôpital] et Rainaud, abbé du monastère de la Latine, par lequel l’ordre avait acquis une maison dans la ville de Jérusalem, qui servait un besant de cens au patriarche, de l’an 1167. »
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 89 (XVIIIe siècle).
Notes : Pas de note.
Num : 375   Année : 1167
Hôpital : Jérusalem
Israël - Jerusalem
Mars 1167. Amaury de Nesle, patriarche de Jérusalem, approuve la vente de maisons faite par Robert le Mire à l’Hôpital (1).
Sources : Archives de l’ordre, division I, volume 2, n° 42 (original).
Texte : Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 107.

Notes : 1. Robert le Mire avait acheté une de ces maisons de Gautier de Lucia ; le 12 juillet 1137, Guillaume I, patriarche de Jérusalem, avait autorisé cette acquisition (Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 1, n° 34-2, original bullé. Editions Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre de Malte, 73)
Num : 376   Année : 1167
Hôpital : Jérusalem
Israël - Jerusalem
Mars 1167. Le même donne à l’Hôpital, en échange de maisons à Jérusalem, une terre sise à Jérusalem et une rente annuelle d’un besant, qu’il recevait de Robert le Mire (1).
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 2, n° 39 (original).
Texte : Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 108.

Notes : 1. Cette rente annuelle avait été imposée à Robert le Mire quand il avait acheté la maison de Gautier de Lucia (Voir Archives de l’ordre à Malte, 73).
1. Ce sénéchal, ainsi que le bouteiller et le maréchal dont les noms suivent, devaient faire partie de la maison du patriarche : Rotbertus de Thesauro, diaconus ; Petrus, clericus ; Johannes, clericus de capella. De laicis erant: Fulcomar, frater Tetbaudi ; Gaufridus, dapifer.

Num : 388   Année : 1168
Hôpital : Jérusalem
Israël - Jerusalem
« Confirmation faite par Amaury, roy de Hierusalem, en faveur du grand-maître Gibert [d’Assailly], de la vente que Baudouin de Mirabel luy avait faite, du consentement de sa femme [RichoLde] et de ses frères [Hugues et Barisan], d’un casal apellé Sainte Marie, de l’an 1168 »
(Voir plus haut, n° 371)

Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 92 (XVIIIe siècle).
Notes : Pas de note.
Num : 402   Année : 1168
Hôpital : Jérusalem
Israël - Jerusalem
11 octobre 1168, Jérusalem. Amaury, roi de Jérusalem, promet à Gilbert d’Assailly, grand-maître de l’Hôpital, en échange du concours militaire que l’ordre lui assure pour l’expédition qu’il projette en Egypte, une rente annuelle de 100.000 besants à prendre sur le territoire de Péluse, et une autre rente de 50.000 besants sur diverses cités d’Egypte, si l’expédition réussit. Il règle les conditions dans lesquelles le butin sera partagé (1).
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 3, n° 36 (original).
Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H. 54, n° 4 (copie notarial, commencement du XIIIe siècle).

Notes : 1. Cette tentative de conquête de l’Egypte, faite dans les derniers mois de 1168, échoua misérablement. Amaury, après avoir enlevé Péluse et assiégé Tanis, dut battre en retraite et regagner la Syrie.
Num : 403   Année : 1169
Hôpital : Jérusalem
Israël - Jerusalem
1169 (1). Les frères de l’Hôpital de Jérusalem exposent au pape Alexandre III les circonstances de l’abdication du grand-maître Gilbert d’Assailly.
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 16, n° 1 (original bullé) (2).
Texte : Pauli, Code diplomatique, 1, 229.

Notes : 1. Cette date est inscrite au dos de l’acte.
2. La bulle de Castus, successeur de Gilbert d’Assailly, qui authentique cette pièce, a été reproduite par Pauli (Code diplomatique, 1, planche 8, n° 2), par Pacciaudi (Memorie de gran maestri, Parme, 1780, II, 75) et par nous. Note sur les sceaux de l’ordre de Saint Jean de Jérusalem, dans Mémoires des Antiquaires de France, XLI, (1880), 64 et planche 2, n° 1 et 2.
3. Primo cum in cor jam dicti magistri ascendisset quod magisterio renunciaret, dominum regem (3). Il s’agit ici d’Amaury, roi de Jérusalem.

Num : 404   Année : 1169
Hôpital : Jérusalem
Israël - Jerusalem
Amaury de Nesle, patriarche de Jérusalem, expose aux prélats de la chrétienté les malheurs de la Terre Sainte, et leur recommande Gilbert d’Assailly, grand-maître des Hospitaliers, qui part pour l’Occident afin de solliciter les secours de l’Europe.
Sources : Amaury de Nesle, patriarche de Jérusalem, expose aux prélats de la chrétienté les malheurs de la Terre Sainte, et leur recommande Gilbert d’Assailly, grand-maître des Hospitaliers, qui part pour l’Occident afin de solliciter les secours de l’Europe.
Notes : Luxembourg, Bibliothèque grand-ducale, ms. 42 (Orval.), folio 115 (manuscrit du XIIIe siècle).
Texte : Archives de l’Orient latin, I, 386.

Postquam enim Raimundus, princeps Antiochie, raptus fuit a Turcis et interfectus (1), et maxima pars terre sue ab eisdem capta et possessa; postmodum vero Rainaldo príncipe cum omni comitatu suo similiter capto et in vinculis posito, qui Rainaldus post Raimundum ad principatum venerat (2) ; postea siquidem Baldoino rege bone memorie cum toto comitatu suo turpiter convicto, et a Turcis usque ad portas Adcharon effugato (3) ; postea vero Boamundo príncipe, qui Boamundus post Rainaldum ad principatum accesserat, cum magna multitudine fratrum sancti Hospitalis.
1. Raymond de Poitiers, prince d’Antioche, fut tué dans une bataille contre Noradin, le 29 juin 1149.
2. Renaud de Châtillon, prince d’Antioche, fut fait prisonnier le 23 novembre 1160.
3. Cette défaite de Baudouin III, aux environs d’Acre, se place entre le 23 novembre 1160 et le 10 février 1162, date de la mort de ce prince ; postea vero Boamundo principe, qui Boamundus post Rainaldum ad principatum accesserat, cum magna multitudine fratrum sancti Hospitalis Jherusalem et Templi, et aliorum plurimorum Christianorum convicto, et in vinculis posito, adjuncto sibi comite Tripolitano cum omni posse suo (1) ; ad ultimum capta Cesarea Philippi, que vulgari nomine Belinas vocatur (2)....,
1. Bohémond III, prince d’Antioche, et Raymond III, comte de Tripoli, furent pris par les Sarrasins à la bataille d’Harenc (10 aout 1164).
2. Cette ville fut prise le 17 octobre 1164.

Num : 432   Année : 1172
Hôpital : Jérusalem
Israël - Jerusalem
« Donation faite à l’ordre [de l’Hôpital] par une femme Gisle et Pierre, son fils, d’une maison à Jérusalem, à la rue de David, à la condition qu’ils seraient reçus dans la confraternité de l’ordre, de l’an 1172. »
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 98 (XVIIIe siècle).
Notes : Pas de note.
Num : 444   Année : 1173
Hôpital : Jérusalem
Israël - Jerusalem
1173, Jérusalem. Audiarde, veuve d’Othon de Verdun, vend aux Hospitaliers un courtil à Jérusalem.
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 3, n° 11 (original).
Texte : Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 113.

Notes : Pas de note.
Num : 450   Année : 1173
Hôpital : Jérusalem
Israël - Jerusalem
Octobre 1173. Jobert, grand-maître de l’Hôpital, donne à Arion « Jacobinus », à cens perpétuel, une maison et un terrain vague au courtil de Belveer, à Jérusalem.
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 3, n° 8 (chirographe original).
Texte : Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 115.

Notes : 1. Notum sit omnibus sancte matris ecclesie fidelibus quod ego Josbertus :
Le plus ancien document dans lequel figure Jobert est de 1173, sans date de mois (Voir plus haut, n° 443). Nous pouvons, grâce au présent diplôme, placer la nomination de Jobert avant octobre 1173.
Comme il est fort probable qu’il succéda immédiatement à Castus, et que nous avons remarqué (Revue historique, XIII, 183-185), que le magistère de ce grand-maitre schismatique ne dura pas au-delà de mai 1171, il y a tout lieu de croire qu’il convient de reculer jusqu’en 1171 le magistère de Jobert.

Num : 454   Année : 1174
Hôpital : Jérusalem
Israël - Jerusalem
« Donation faite au grand-maître Jaubert par Amaury, roy de Jérusalem, de 230 besants à prendre tous les ans sur une maison qu’il avait à Napoli, en échange du casal et de la rivière d’Amos, de l’an 1174. »
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 104 (XVIIIe siècle).
Notes : Pas de note.
Num : 455   Année : 1174
Hôpital : Jérusalem
Israël - Jerusalem
« Confirmation d’Amaury, roi de Jérusalem, à l’ordre [de l’Hôpital] d’un casal situé sous la tour de David [à Jérusalem], entre le chemin qui conduit à Bethléem et le chemin qui va à Haceldama, que le grand-maître Jaubert avait acheté d’Alearde, veuve d’Othon de Verdun, et de ses enfants, de l’an 1174 »
(V. plus haut, n° 444).

Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 105 (XVIIIe siècle).
Notes : Pas de note.
Num : 456   Année : 1174
Hôpital : Jérusalem
Israël - Jerusalem
« Échange fait entre l’ordre [de l’Hôpital] et Sybille, abbesse du monastère Sainte Anne de Hierusalem, de quelques vignes, de l’an 1174, régnant Baudouin IV. »
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire, des chartes de Syrie, n° 106 (XVIIIe siècle).
Notes : Pas de note.
Num : 464   Année : 1174
Hôpital : Jérusalem
Israël - Jerusalem
Juin 1174. Le même donne à l’Hôpital de Jérusalem une rue à Jérusalem, entre l’Hôpital et Sainte Marie Majeure, et le droit d’y élever des constructions sous certaines conditions.
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 3, n° 18 (chirographe original).
Texte : Pauli Codes diplomatiques, 1, 243.

Notes : 1. Testes fratres Hospitalis : frater Garinus de Melna, preceptor ; frater Stephanus, thesaurarius ; frater Garnerius, castellanus Gibelini ; frater Bernardus, magister asinarie, et alii plures.
Quod factum est anno incarnationis Domini M C LXX IIII, mense junio, existente patriarcha Jerhusalem reverendo Amalrico.

Num : 469   Année : 1174
Hôpital : Jérusalem
Israël - Jerusalem
Gila, avec le consentement de son fils Pierre, vend à l’Hôpital une maison à Jérusalem.
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 3, n° 26 (chirographe original).
Texte : Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 118.

Notes : 1. Hujus rei testes sunt: Johannes Bricius ; W. Beraudi (1) ; Johannes Dators ; Pizellus li Rei ; Simon Judex ; Jofridus Bocherius ; Petrus de S. Lazaro ; et frater Stephanus, tesaurarius (2), per cujus manus factum est hoc. Frater Garnerius, castellanus Gibelini ; frater Bernardus de Asinaria ; frater Godescalcus ; frater Droes; et frater Blomus ; et Josbertus, candelarius.
Hec carta facta et anno ab incarnatione Domini M C LXX V.
Au dos : De Gila que vendidit unam domum Hospitali.
1. 1181. Willelmus Beraldus (Cartulaire du Saint Sépulcre, 199).
2. Il s’agit du trésorier de l’Hôpital. (Voir plus haut, page 307, note 2).
Les frères dont les noms suivent celui du trésorier sont des Hospitaliers.

Num : 483   Année : 1175
Hôpital : Jérusalem
Israël - Jerusalem
Aout 1175. Amaury de Nesle, patriarche de Jérusalem, et Jobert, grand-maître de l’Hôpital, concluent un accord relatif au cens de maisons sises à Jérusalem.
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 3, n° 29 (original).
Texte : Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 123.

Notes : Au dos (XIIIa ou XIVe siècle) : Carta de concessione patriarche de domo et censu domus quod fuit Roberti de Belgensi, et de aliis domibus in ruga David. — In registro F.
Num : 504   Année : 1176
Hôpital : Jérusalem
Israël - Jerusalem
1177-1181 (1). Règlement de l’église de l’Hôpital de Jérusalem (messes et obsèques).
Sources : Texte français : Dijon, Archives de la Côte-d’Or, H, n° 111, folio 11 (XVe siècle).
Marseille, Arch, des B.-du-Rh., ordre de Malte, H, 6, n° 53 (rouleau, fin du XIIIe siècle).
Montpellier, Bibliothèque de la Faculté de médecine, ms. 372, folio 8 (XIVe siècle).
Paris, Bibliothèque nationale, fonds français, 6049, folio LXVI (XIVe siècle).

Notes : Les coustumes de l’iglise de l’Ospital de Jérusalem.
Consuetudines ecclesie Hospitalis S. Johannis Jerosolimitani sunt que secuntur (2).
1. Cette date approximative nous est donnée par la place qu’occupe ce règlement dans les manuscrits des statuts de l’ordre, c’est-à-dire après le privilège de Jobert pour le pain blanc (Voir plus haut, n° 494) et avant les statuts du chapitre général de 1181. Il est généralement reproduit avec la mention : établissements du grand maître Jobert.
2. Le texte latin publié ici est celui du manuscrit de Malte ; le texte français celui du manuscrit du Vatican 4852.

Num : 537   Année : 1178
Hôpital : Jérusalem
Israël - Jerusalem
Vers mai 1178. Jean Foulques vend à Guillaume « Baptizatus » de Blanche Garde deux maisons à Jérusalem, en réservant le cens dû à l’Hôpital.
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 3, n° 57 (original).
Texte : Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 135.
Blanca Garda (2).

Notes : 2. Il est probable qu’il ne s’agit d’aucun des membres de la famille de la Blanchegarde ; c’est ce que semble indiquer le mot « baptizatus », qui désigne soit un surnom, soit un nom de famille, suivi du nom de la résidence de son possesseur. Cette remarque devra être étendue à tous les personnages qui figurent sous ce nom dans cette pièce.
Balianus, castellanus Hierusalem (3).
3. Balian de Jaffa (Familles d’outre-mer, 645).
Domini M C LXX VIII, indictione XI (4).
4. L’acte suivant, qui confirme la présente vente, permet de la dater plus rigoureusement que nous ne pourrions le faire avec les seuls éléments de sa date.
Au dos (XIIIe siècle) : Scriptum in registro A. Et : De domibus prope Portam Novam in Jherusalem.

Num : 538   Année : 1187
Hôpital : Jérusalem
Israël - Jerusalem
Mai 1187. Roger de Molins, grand-maitre de l’Hôpital, confirme la vente précédente.
(Voir plus haut, n° 537).

Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 3, n° 52 (originale).
Texte : Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 136.

Notes : Au dos (XIIIe siècle) : Scriptum in registro A. Et : De domibus prope Portam Novam in Jherusalem.
Num : 554   Année : 1179
Hôpital : Jérusalem
Israël - Jerusalem
Nicolas Manzur vend à l’Hôpital de Jérusalem un cens annuel de 20 besants, qu’il percevait sur la maison d’Helan le Parmentier (1).
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume, n° 58 (original).
Texte : Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 138.

Notes : 1. Cette maison était située à Jérusalem, quoique le texte ne le dise pas positivement.
2. Hujus rei testes sunt : Robertus de Pinkeni ; Rohardus, castellanus (2); Willelmus Beraldi ; Willelmus Patrun; . . . Lambertus Cambitor ; Joffridus d’Issodun ; Johannes Briccii ; Petrus de S. Lazaro ; et plures alii.

Num : 627   Année : 1182
Hôpital : Jérusalem
Israël - Jerusalem
14 mars 1182. Statuts promulgués par le chapitre général de l’ordre sous le magistère de Roger de Molins.
Sources : Pas de sources.
Texte français : Dijon, Archives de la Côte-d’Or, H, n° 111, folio 13 b (XVe siècle).
Montpellier, Bibliothèque de Ia Faculté de médecine, ms. 372, folio 9 (XIVe siècle).
Paris, Bibliothèque nationale, fonds français 6049, folio LXVII b (XIVe siècle).
Que (1) les iglises de l’Ospital seent ordenées à la conoissance du prior.
Au nom dou pere, et dou fdz et dou saint esperit, amen.
L’an de l’incarnacion Noutre Seignor M C L XXXI, le mois de mars, par dimenche quant l’en chante Letare Jérusalem, Rogier, serf des poures de Crist, avant seant en général chapistre clers et lais et frères convers entour estant, à l’onor de Deu et de l’aornement de relegion, et l’acreissement et l’utilité des poures malades.
Les establimenz de l’iglise avant dite et les profiz des poures apres escriz comanz que touz jors fucent tenus et gardez sanz aler encontre de nule chose. Des iglises comanz que eles fucent disposées et ordenées à la disposicion dou prior des clers de l’Ospital dendroit de livres, de clers, de vestimenz, de prestres, de calices, de encensiers, de lumiere pardurable et des autres aornemenz.
(Suite page 425 à 429).

Notes : 1. Nous publions le texte français d’après le manuscrit 4852 de la bibliothèque vaticane.
2. Le texte latin donné ici est celui du manuscrit des archives de Malte.

Num : 662   Année : 1184
Hôpital : Jérusalem
Israël - Jerusalem
1184 (1). Baudouin IV, roi de Jérusalem, écrit à Héraclius, patriarche de Jérusalem, et aux grand-maître du Temple et de l’Hôpital, alors en Occident, pour leur faire connaître les progrès de Saladin en Terre Sainte pendant l’année 1184.
Sources : Londres, Bibliothèque du palais de Lambeth, ms. 8 folio 105 (XIIIe siècle) (2).
Notes : 1. Nous savons que les personnages dont il est ici question étaient en Angleterre le 10 avril 1185 ; il s’agit donc dans cette lettre de la campagne de 1184.
2. L’édition de Stubbs, d’après laquelle nous publions cette lettre, a été faite sur plusieurs manuscrits de Raoul de Dicet, mais nous n’indiquons ici que celui qui a servi à établir le texte de cette Edition.

Num : 803   Année : 1186
Hôpital : Jérusalem
Israël - Jerusalem
25 avril 1186. Roger de Molins, grand-maître de l’Hôpital, donne à cens annuel à Jean Potier et à sa femme une maison à Jérusalem.
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 4, n° 30 (original) (1).
Analyse : Lambert, Catalogue des manuscrits de Carpentras, II, 287.
Extraits : Carpentras, Bibliothèque publique, ms. Peiresc, 48, folio 514 et 668 (copies, XVIIe siècle).
Texte : Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 156.

Notes : 1. La bulle, aujourd’hui perdue, de Roger de Molins, existait encore du temps de Peiresc.
Num : 819   Année : 1186
Hôpital : Jérusalem
Israël - Jerusalem
17 octobre 1186. « Sentence vendue par Guillaume, archevêque de Tyr, et Odon, évêque de Bérithe, commissaires nommés par le pape Urbain III, assistes des évêques de Nazareth, de Rama, et de Monge, archevêque de Césarée, en présence de R. [lisez Hécraclius], patriarche de Jérusalem, entre le grand-maître Roger (de Molins) et Ansterius, évêque de Valanie, sur les contestations qu’ils avaient ensemble pour divers sujets ; par la quelle sentence ils ordonnent que les parties remettront le jugement de leur différend à quatre chevaliers de la ville de Margat, da 16 des calendes de novembre 1186, la première année du règne de Guy [de Lusignan], roi de Jérusalem. »
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 162 (XVIIIe siècle).
Notes : Pas de note.
Num : 847   Année : 1188
Hôpital : Jérusalem
Israël - Jerusalem
Janvier 1188. Thierry, ex-grand-précepteur de l’ordre du Temple, annonce à Henri II, roi d’Angleterre, la perte de Jérusalem, tombée au pouvoir de Saladin, et l’état de la Palestine.
Sources : Oxford, Bibliothèque Bodléienne, ms. Laud, n° 582, folio 40 b (XIII siècle).
Texte : Baronius, Annales ecclésiastiques, XIX, 579.
Roger de Hoveden, Chronica (éditions Stubbs, Londres, 1868-1871), II, 346.
Migne, Patriarcat latin, CCI, col. 1409.
Pauli, Codes diplomatiques I, 315.
Recueil des Historiens des Gaules, XVII, 482.

Notes : Fratres vero Hospitalis de Belliverio (1) optime resistunt Sarracenis adhuc, et duas jam carvanas Sarracenorum expugnaverunt ; in quorum
alterius captione omnia arma et utensilia, et victuaria que erant in castro Fabe (2) quod Sarraceni destruxerant, viriliter lucrati sunt ; adhuc etiam resistunt Saladino Gragcus Montis Regalis, et Mons Regalis, et Saphet Templi (3), et Gragchus Hospitalis, et Margatum (4) et Castellum Blancum, et terra Tripolis, et terra Antiochie.
1. Beauvoir (Kôkeb-el-Hawa) resista jusqu’en janvier 1189.
2. La Fève (El-Fouleh), en Galilée, appartenait aux Templiers.
3. Kérak resista jusqu’en novembre 1188 ; Montréal (Chôbek) jusqu’en mai 1189 ; Saphet (Safed) jusqu’en novembre 1188.
4. Ni le Krak des Chevaliers (Kalaat el Hosn), ni Margat (Markab) ne tombèrent au pouvoir des Sarrasins et de Saladin.

Num : 863   Année : 1188
Hôpital : Jérusalem
Israël - Jerusalem
Novembre 1188 (1). Armengaud d’Aps, grand-maître des Hospitaliers, annonce à Leopold, duc d’Autriche, que Saladin a détruit Tortose, excepté la Tour des Templiers, qu’il s’est emparé de Valenie, Gibel, Laodicée, Saône, Gorde, la Cave, Rochefort, Tarpasac, Gaston, que Margat et Antioche résistent encore, mais que le Crac, Montréal se sont rendus, et qu’on n’a pas de nouvelles de Saphet (appartenant au Temple) et de Beauvoir (appartenant à l’Hôpital).
Sources : Pas de sources.
Texte : Dobrowsky, Ansberti hist, de exped. Friderici imper. (Prague, 1827), 3.
Wochcnblatt der Johanniter Ordensballcy Brandenburg, année 1879, 289 (traduit allemande de K. Herquet).

Notes : 1. Cette date se déduit des événements auxquels cette pièce fait allusion (Voir Herquet, Chronologieder Grossmeister der Hospitalordens, Berlin, 1880, 25).
Num : 77   Année : 1126
Hôpital : Jaffa
Tel Aviv-Jaffa - Jerusalem
27 juin 1126, Jérusalem. Ungues II du Puiset (1), prince de Jaffa, avec l’assentiment de sa femme Emma, donne à l’Hôpital de Jérusalem un casal au territoire d’Ascalon et une terre à Jaffa, jadis possédée par Raoul de l’Hôpital ; il confirme à l’ordre les biens que celui-ci avait à Rome et les cens et usages dont il jouissait dans ses états.
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 1, n° 15 (original) (2).
Texte : Pauli, Codice diplomatico, I, 10.

Notes : 1. Hugues I du Puiset et Mabile de Roucy.
2. La bulle, aujourd’hui perdue, d’Hugues II a été reproduite par Pauli (Codice diplomatico, I, plan n° 8).

Num : 1   Année : 1099-1100
Hôpital : Jerusalem
Israel - Jerusalem
Godefroy de Bouillons (2) donne aux Hospitaliers de Jérusalem le casal Hessilia et deux fours à Jérusalem.
Sources : Cette donation est indiquée dans des confirmations postérieures de Baudouin I (28 septembre 1110), et de Baudouin III (30 juillet 1154), dont le lecteur trouvera le texte et les sources à leurs dates respectives.
Notes : 2. Cette donation se place entre le 15 juillet 1099, date de l’entrée des croisés à Jérusalem, et la mort de Godefroy de Bouillon survenue le 18 août 1100.
Num : 2   Année : 1100
Hôpital : Jerusalem
Israel - Jerusalem
Vers 1100. Jourdain, fils de Raoul, petit-fils de Brian (Briset), vers 1100 (3), donne au chapelain Robert, pour y bâtir une église (4), des terres à Clerkenwell, absolument distinctes de celles qui dépendent de l’Hôpital de Jérusalem.
Sources : Londres, Musée Britannique, ms. Cotton. Faust. B. II, f. 16 (copie du XIIIe siècle)
Notes : 3. Cette date approximative est donnée par la généalogie des Briset qui figure en tête du registre de Clerkenwell (Musée Britannique, Cotton. Faust. B. II, f. 1).
4. II s’agit du monastère de sœurs bénédictines de N. D. de Clerkenwell.

Num : 20   Année : 1110
Hôpital : Jerusalem
Israel - Jerusalem
Le 28 septembre. Baudoin I, roi de Jérusalem, confirme à l’Hôpital de Jérusalem plusieurs donations de terres.
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, vol. 1, n° 3, 5 et 6 (originaux) et n° 4 (copie, fin du XIIe siècle).
Carpentras, bibliothèque publique, ms. Peiresc, 48 folio 566 (copie du XVIIe siècle).
— Analyse : Lambert, Catalogue des manuscrits de Carpentras, II, 289.
— Texte : S. Pauli, Codice diplomatico, I, 2.
— Extraits : Taaffe, The history of the..... order of S. John of Jérusalem, IV, app., n° XI.

Notes : In primis laudo et confirmo donum quod dux, frater meus (1), fecit Hospitali Iherosolimitano, videlicet de quodam casale quod vocatur Hessilia et de duobus furnis in Iherusalem....
Preterea laudo et confirmo supradicto Hospitali quoddam casale, quod dedit ei Gauterius Baffumeth, et vocatur Sussia, et aliud quod dedit vicecomes (2)....
1. Godefroy de Bouillon, qui refusa d’être couronné roi de Jerusalem et ne porta que son titre de duc. Il mourut en 1100.
2. Eustache Granier, vicomte de Jérusalem. Il reçut la seigneurie de Césarée de Palestine en 1101.

Num : 25   Année : 1112
Hôpital : Jerusalem
Israel - Jerusalem
Arnoul de Roeux, patriarche de Jérusalem, exempte l’Hôpital du paiement des dimes dans son patriarcat.
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 1, n° 8 (original) et n° 7 (vidimus de Joscelin, archevêque de Césarée, du 6 juillet 1255).
— Texte : S. Pauli, Codice diplomatico, I, 4.
— Extraits : Taaffe, The history of the..... order of S. John of Jérusalem, IV, app. n° IV.

Notes : Pas de note.
Num : 28   Année : 1112
Hôpital : Jerusalem
Israël - Jerusalem
20 juin 1112. Baudoin I, roi de Jérusalem, confirme les possessions de l’Hôpital de Jérusalem.
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H. 54, rois de Jérusalem n° 1 (copie figurée, commencement du XIIIe siècle)
Notes : Hoc igitur speciali documento illustratus, pro remissione peccatorum meorurn et salvatione anime mee, patris matrisque mee, dominique ducis Godefredi, fratris predecessorisque mei (1)
1. Il était, comme son frère Godefroy de Bouillon, Godefroy II, duc de Basse Lorraine, auquel il succéda sur le trône de Jérusalem, fils d’Eustache II, comte de Boulogne, et d’Ide, fille de Godefroy II, duc de Basse Lorraine.

Num : 108   Année : 1135
Hôpital : Jerusalem
Israel - Jerusalem
1135-1142 (1) « Confirmation de Raoux, second patriarche d’Antioche des Latins, d’une donation faite à l’Hôpital de Saint Jean par une femme nommée Richilde, d’une maison sous la redevance de la cense d’un besant, sans datte. »
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 59 (XVIIIe siècle).
Notes : 1. On ne sait pas exactement quand mourut Bernard, prédécesseur de Raoul au patriarcat d’Antioche ; il vivait encore en 1134, peut-être même en 1135 ; nous croyons n’être pas éloigné de la vérité en prenant l’annde 1135 comme date initiale.

In nomine sancte et individue trinitatis, patris et filii et spiritus sancti, amen. Anno dominice incarnationis M C XXX IIII, indictione XIII, secunda die mensis januarii, ego Gualterius de Surdavalle, constabularius, concessu domine mee principisse Adelicie (2),
2. Alix, femme de Bohémond II, prince d’Antioche, et fille du roi de Jérusalem Baudouin II.

Num : 129   Année : 1139
Hôpital : Jerusalem
Israel - Jerusalem
9 mars 1139. « Donation faite à l’Hôpital de Hierusalem par Raymond I, prince d’Antioche, gendre et héritier de Bohémond [II le Jeune], de six besants et demy censuels et neuf écus de karrage, qu’il prenoit sur Le jardin que Trigaud avoit donné à l’ordre (Voir plus haut, n° 127), du 9 mars 1138, la IIIe année de son règne (1). »
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire, des chartes de Syrie, n° 26 (XVIIIe siècle).
Notes : 1. La chancellerie des princes d’Antioche suivait le style de pâques ou celui de l’incarnation.
Num : 138   Année : 1141
Hôpital : Jerusalem
Israel - Jerusalem
1141, Jérusalem. Guillaume I, patriarche de Jérusalem, sur le conseil de Pierre, prieur du Saint Sépulcre, échange à Raymond du Puy, prieur des Hospitaliers, un jardin adjacent à la maison de feu Anselme, chantre du Saint Sépulcre, contre deux boutiques sises sur la place des Syriens, à Jérusalem.
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 1, n° 38 (original) et n° 37 (copie contemporaine).
Texte : Jean Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 75.

Notes : 1. Anselmi. Ce personnage était chantre du Saint Sépulcre. On le trouve dans des actes de 1123 à 1136 (Chartes de N.-D. de Josaphat, 38 ; Cartulaire du Saint Sépulcre, passim).
2. Domini XCXLI, indictione VI. L’indiction est fautive ; il faut lire : indictione IV.
3. Roardo, vicecomite. Roard l’Ancien, vicomte de Jerusalem.
— Les témoins qui suivent Roard ne sont plus des Hospitaliers.
4. Petro de Petragoricis. Il figure souvent au Cartulaire du Saint Sépulcre de 1133 à 1160 (pages 204, 206, etc.), ainsi que dans les Chartes de N.-D. de Josaphat (page 79) ; il était bourgeois de Jérusalem.
5. Humberto de Barro. 5. Bourgeois de Jérusalem, mentionné de 1144 à 1160 (Cartulaire du Saint Sépulcre, 68, 135, etc.).

Num : 153   Année : 1143
Hôpital : Jerusalem
Israel - Jerusalem
Octobre 1443. « Donation faite à l’ordre par Gautier de Dom Reyer de plusieurs casaux et biens, du mois d’octobre 1143. »
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 34 (XVIIIe siècle)
Notes : Pas de note.
Num : 154   Année : 1143
Hôpital : Jerusalem
Israel - Jerusalem
9 décembre 1143, Latran. Le pape Celestin II à Raymond du Puy, grand-maître de l’Hôpital. Il soumet à la juridiction de celui-ci l’Hôpital des Teutoniques de Jérusalem (1).
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, 1, n° 4 (copie fig. du XIVe siècle).
Analyse : Jaffé-Lowenfeld, Reg. Pont. Roman., n° 8472 a (d’après la bulle de Grégoire IX, du 12 janvier 1240).
Texte : Jean Delaville Le Roulx, Les anciens Teutoniques et l’ordre de Saint Jean de Jérusalem, dans Comptes rendus des séances de l’Académie des inscriptions et Belles Lettres, 2e série, XVI, 342.

Notes : 1. Cette subordination de l’Hôpital des Teutoniques à l’Hôpital de Saint Jean de Jérusalem n’était jusqu’à présent connue que par une bulle de Grégoire IX, du 12 janvier 1240, qui maintenait cette subordination (Pauli, Codice diplomatico, I, 272).
Num : 155   Année : 1143
Hôpital : Jerusalem
Israel - Jerusalem
9 décembre 1143, Latran. Le même soumet les Hospitaliers d’Allemagne à la juridiction de l’Hôpital de Jérusalem.
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, 1, n° 4 bis (original).
Texte : Jean Delaville Le Roulx, Les anciens Teutoniques et l’ordre de Saint Jean de Jérusalem, dans Comptes rendus des séances de l’Académie des Inscriptions et Belles Lettres, 2e série, XVI, 344.

Notes : Pas de note.
Num : 161   Année : 1145
Hôpital : Jerusalem
Israel - Jerusalem
« Acte par lequel il apert que le grand-maitre Raymond Dupuy avoit acheté d’Agnès, femme d’Eustache Coffel, une terre située à Bechefere pour le prix de 300 besans, de l’année 1145. »
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 38 (XVIIIe siècle)
Notes : Pas de note.
Num : 162   Année : 1145
Hôpital : Jerusalem
Israel - Jerusalem
10 mai 1145, Viterbe. Le pape Eugene III renouvelle la bulle d’Innocent II du 7 mai 1139, 1140, 1141 ou 1143.
« Quam amabilis Deo » (Voir plus haut, n° 130), sauf le dernier paragraphe depuis les mots : « Verumtamen quemadmodum vos. »

Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, 1, n° 5 (original).
Notes : Date Viterbii, VI idus maii.
Num : 176   Année : 1148
Hôpital : Jerusalem
Israel - Jerusalem
1148-1157 (2). Foucher, patriarche de Jérusalem, et Amaury, prieur du Saint Sépulcre, ordonnent aux chanoines du Saint Sépulcre d’abandonner aux Hospitaliers tous les droits et possessions dont ils jouissaient indument au détriment des Hospitaliers.
Sources : Rome, Bibliothèque du Vatican, ms. 4947, f. 128 (copie, XIVe siècle)
Texte : de Rozière, Cartulaire du Saint Sépulcre de Jérusalem, 326.

Notes : 2. Nous avons pu fixer la date approximative de cette pièce à l’aide des synchronismes. Foucher fut patriarche de Jérusalem de 1146 à 1157, et Amaury prieur du Saint Sépulcre de 1148 à 1157. Nous savons qu’en 1154 Foucher fit le voyage de Rome pour se faire rendre justice par le pape contre les Hospitaliers, mais n’obtint pas satisfaction. Il est probable que cette pièce émane des dernières années de son patriarcat, après son retour en Orient (Voir Ducange, Familles d’outremer, 720).
Num : 177   Année : 1148
Hôpital : Jerusalem
Israel - Jerusalem
1148-1157 (2). Raymond du Puy, grand-maître de l’Hôpital, ordonne aux Hospitaliers d’abandonner aux chanoines du Saint Sépulcre tous les droits et toutes les possessions dont ils jouissaient indument et qui appartenaient originairement au Saint Sépulcre.
Sources : Rome, Bibliothèque du Vatican, ms. 4947, folio 127 (copie, XIVe siècle)
Malte, Archives de l’ordre, tome 1 des Diplômes magistraux (aujourd’hui perdu).
Texte : Pauli, Codice diplomatico I, 36
— De Rozière, Cartulaire du Saint Sépulcre de Jérusalem, 325.

Notes : 2. Cette pièce n’est pas datée ; comme nous avons des actes de Raymond du Puy jusqu’à 1157, comme d’autre part elle semble être la contrepartie de l’acte précédent, nous croyons pouvoir la placer entre 1148 et 1157.
Num : 185   Année : 1149
Hôpital : Jerusalem
Israel - Jerusalem
Avant le 13 mars 1149. Louis VII, roi de France, ordonne à Suger, abbé de Saint Denis, et à Raoul I, comte de Vermandois, de rembourser aux Hospitaliers, avant la mi-carême (1), une somme de mille marcs d’argent que ceux-ci lui avaient prêtée en Terre Sainte.
Sources : Bréquigny, Table chronologique des diplômes, III, 152.
— Lecoy de la Marche, Œuvres de Suger (Paris, 1867, Société de l’histoire de France), 301.
— Luchaire, Etude sur les actes de Louis VII (Paris, 1885), 175.
Texte : Duchesne, Histoire Franc, script., IV, 513 (d’après le manuscrit 220 des frères Dupuy, aujourd’hui perdu)
— Recueil des Historiens des Gaules, XV, 509.

Notes : 1. La mi-carême tombait le 13 mars.
Num : 191   Année : 1150
Hôpital : Jerusalem
Israel - Jerusalem
Mélisende, reine de Jérusalem, donne, sous diverses conditions, à l’Hôpital de Jérusalem, le casal Beroeth.
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 2, n° 3 (original).
Texte : Pauli, Codice diplomatico, I, 30.

Notes : Pas de note.
Num : 219   Année : 1153
Hôpital : Jerusalem
Israel - Jerusalem
28 octobre 1153. Guillaume de Bures donne aux Hospitaliers une place à Jérusalem, et Pierre Godefroy des maisons au même lieu.
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 2, n° 8 (original).
Texte : Jean Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 90.

Notes : Pas de note.
Num : 225   Année : 1154
Hôpital : Jerusalem
Israel - Jerusalem
30 juillet 1154, Acre. Baudouin III, roi de Jérusalem, confirme toutes les donations faites à l’Hôpital de Jérusalem par Godefroy de Bouillon, Baudouin I et II, et par d’autres donateurs (Voir plus haut, n° 1, 20, 28 et 84).
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 2, n° 9 (original)
Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H 54, n° 3 (copie, XIIIe siècle).
Texte : Pauli, Codice diplomatioc I, 32.

Notes : 1. Item in territorio Cesariensi casale quoddam, Adeka dictum, quod Johannes de Bezan, concessu Hugonis de Bezan, Hospitali predicto vendidit : Sur la vente de ce casal à l’Hôpital, voir plus haut, n° 180.
Num : 241   Année : 1156
Hôpital : Jerusalem
Israël - Jerusalem
« Echange de vignes entre le grand-maître Raymond Dupuy et Agnès, femme de Robert de Frandols, de l’an 1156. »
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 53 (XVIIIe siècle)
Notes : Pas de note.
Num : 249   Année : 1157
Hôpital : Jerusalem
Israël - Jerusalem
Roger le Clerc échange avec l’Hôpital des maisons situées à Jérusalem.
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 2, n° 13 (chirographe original).
Texte : Jean Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 93.

Notes : 1. Umbertus de Bar : Nous trouvons ce personnage mentionné de 1144 à 1160. C’etait un bourgeois ; ce titre lui est souvent donné dans les actes dans lesquels il figure (Cartulaire du Saint Sépulcre 68, 91, 130, 135, 214).
2. Petrus Salomon : il figure dans des actes depuis 1152 jusqu’en 1160. En 1155, il est qualifié de « juratus regis » (Cartulaire du Saint Sépulcre, 206, 209, 214, 216).
3. Guibertus Papais : 1160. Uldrelus, aurifaber (Cartulaire du Saint Sépulcre 206).
4. Uldredus Aurifex : La cote marquée au dos de cette pièce lui assigne par erreur la date de 1151.

Num : 282   Année : 1159
Hôpital : Jerusalem
Israël - Jerusalem
Vers 1160 (1). « Acte par lequel un particulier, nommé Soldan, et Bonne, sa femme, font donation à l’ordre de la troisième partie de leurs biens en considération de ce que Raoul, leur fils, a été reçu donné de l’ordre, sans datte. »
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 65 (XVIIIe siècle).
Notes : 1. En l’absence de toute indication chronologique, nous adoptons la date approximative de 1160, que Raybaud, rédacteur de l’inventaire des chartes de
Syrie, semble avoir tacitement admise en inventoriant cette pièce à la suite des documents datés de 1159 et avant ceux qui portent la date de 1160.

Num : 283   Année : 1160
Hôpital : Jerusalem
Israël - Jerusalem
Vers 1160 (2). « Vente faite à l’ordre par Gilles, d’une maison située à la rue de David, à Jérusalem, pour le prix de 900 besants, sans datte. »
Sources : Marseille, Arch, des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 67 (XVIIIe siècle).
Notes : 2. Pour la date, voir la pièce précédente.
Num : 296   Année : 1160
Hôpital : Jerusalem
Israël - Jerusalem
29 novembre 1160, Jérusalem. Baudouin III, roi de Jérusalem, donne à Auger, grand-maître de l’Hôpital, cinquante tentes de Bédouins.
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 2, n° 19 (original)
Texte : Pauli, Codice diplomatico, I, 37.

Notes : Pas de note.
Num : 300   Année : 1162
Hôpital : Jerusalem
Israël - Jerusalem
« Concession faite par le grand-maître Auger à Raoul Bourdin, d’une maison située à la rue de Saint Côme, sous la cense de seize besants, de l’an 1162. »
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 76 (XVIIIe siècle).
Notes : Pas de note.
Num : 301   Année : 1162
Hôpital : Jerusalem
Israël - Jerusalem
« Donation de Baudouin d’Ybelin, faite à l’Hôpital de Jérusalem, d’une terre située près de la vigne dudit Hôpital, de l’an 1162. »
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 77 (XVIIIe siècle).
Notes : Pas de note.
Num : 497   Année : 1176
Hôpital : Kalenson
Israël - Jerusalem
« Confirmation faite par Baudouin IV, roi de Jérusalem, au grand maitre Jaubert, d’un casal appelé Casal Moyen près de Kalenson, que Jean d’Arssur avait vendu à l’ordre [de l’Hôpital] moyennant 3000 besants, de l’an 1176. »
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 113 (XVIIIe siècle).
Notes : Pas de note.
Num : 510   Année : 1177
Hôpital : Kalenson
Israël - Jerusalem
Après janvier 1177 — Mai 1187 (2). « Confirmation par le grand-maître Roger de Moulins de la faculté que le grand-maître Raymond Dupuy, son prédécesseur, avait accordée aux habitants de Kalenson d’abreuver leurs bestiaux à la citerne de ce lieu, sans datte. »

Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 172 (XVIIIe siècle).
Notes : 2. Ces dates sont celles du magistère de Roger de Molins ; elles n’ont rien d’absolu, le début et la fin de celui-ci n’étant pas connus d’une façon certaine.
Num : 83   Année : 1128
Hôpital : Kalensu
Cesaree - Jerusalem
8 avril 1128. « Donation faite à l’ordre par Geofroy de Flujeac d’un castel appelé Kalensu, situe dans le terroir de Césarée, entre les mains du grand-maitre Raymond, en présence du roi Baudouin II et de son armée, qui confirme cette donation dans le temps qu’il faisoit le dégat de la campagne d’Ascalon, du 6 des ides d’avril 1128. »
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H. Inventaire, des chartes de Syrie, n° 11 (XVIIIe siècle).
Notes : Pas de note
Num : 341   Année : 1165
Hôpital : Le Toron
Galilée - Jerusalem
« Donation faite à l’ordre de l’Hôpital par Regnaud [II, le Mazoir], seigneur de Margat, du consentement de sa femme [Agnès], fille du comte de Tripoli, et d’Amauri et Bertrand, ses enfants, du casal de Toron, de celui de l’Evêque et de plusieurs fonds de terre, de l’an 1165. »
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 87 (XVIIIe siècle).
Notes : Le Toron
Num : 263   Année : 1158
Hôpital : Mirabel
Israël - Jerusalem
25 janvier 1158 ou 1159. Hues d’Ybelin, avec l’assentiment de sa mère Alvise et de ses frères Baudouin et Barisan, cède aux Hospitaliers une terre sise entre les moulins de Mirabel et la terre de l’Epine, dont il revendiquait la possession, et renonce à toutes les contestations que son père avait avec l’hôpital.
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 2, n° 18 (original)
Aalyse Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 96
Forteresse de Mirabel

Notes : Hujus rei testes sunt : Filippus de Cafran ; Simon de la Ay (1) ; Petrus de la Ay ; Libertus ; Paganus de Rohais (2) ; Martinus Gazella ; Renaldus de Tribus Molendinis ; Petrus Hugonis (3) ; Renaldus Claudus, de Tiberyade.
1. Le même personnage est aussi appelé Simon de la Haix et de Aia dans des actes de 1158 (Chartes de N.-D. de Josaphat, 79 ; Cartulaire du Saint Sépulcre, 121 et 129).
2. Payen de Rohais souscrit des actes de 1158 et 1160 (Chartes de N.-D. de Josaphat, 79 ; Cartulaire du Saint Sépulcre, 121, 129, 135).
3. Il figure en qualité de bourgeois dans des actes de 1155 (Cartulaire du Saint Sépulcre, 113, 120, 127), et dans un acte de 1165, comme vicomte d’Acre (Muller, Documentisulle relazioni delle cittâ toscane con l’Oriente, Florence, 1879, 11).

Num : 327   Année : 1163
Hôpital : Mirabel
Israël - Jerusalem
23 novembre 1163. « Confirmation faite par Baudouin, seigneur de Mirabel, de la donation que Balisan, son père, et Héloïse, sa mère, avait faite à l’ordre [de l’Hôpital] d’un tènement situé au terroir de Mirabel, du 23 novembre 1163. »
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 81 (XVIIIe).
Notes : Mirabel
Num : 340   Année : 1165
Hôpital : Mirabel
Israël - Jerusalem
Baudouin de Mirabel, fils de Barisan, donne à l’Hôpital une pièce de terre au territoire de Mirabel, et ses droits sur deux autres terres.
Sources : Archives de l’ordre, division I, volume 2, n° 31 (original).
Texte : Jean Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 99.

Notes : 1. Il s’agit du frère « Oldinus Rollant, preceptor Spine », comme nous l’apprend un acte du 29 avril 1160 (Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 2, n° 40. Editions Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 103).
Num : 532   Année : 1178
Hôpital : Naplouse
Israël - Jerusalem
Amaury, vicomte de Naplouse donne à Roger de Molins, grand-maître de l’Hôpital, une pièce de terre au territoire de Naplouse, située entre Les casaux de Tare, de Seleth et de Loia.
(Voir plus haut, n° 531).

Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 2, n° 49 (original).
Analyse : Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 17.

Notes : 1. Cette pièce est mal datée ; le nom de Roger de Molins et l’indiction XII rendent la date de 1178 absolument certaine ; elle s’explique par l’oubli d’un X dans la transcription de la date de l’année. L’inventaire de Raybaud (Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 129) place cette pièce à sa vraie date.
Num : 530   Année : 1178
Hôpital : Naplouse
Israël - Jerusalem
Amaury, vicomte de Naplouse, vend à Roger de Molins, grand-maître de l’Hôpital, tous ses Bédouins nomades.
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 3, nos 48 et 54 (original).
Texte : Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 132.
Jérusalem Latinorum regis sexti (1).

Notes : 1. Cette vente fut confirmée par Baudouin IV, roi de Jérusalem, le 17 novembre 1178. (Voir plus bas n° 550).
Hec venditio facta est anno ab incarnatione Domini M C LXX VIII, indictione XIII (2), regnante feliciter domino Balduino in civitate sancta Jerusalem Latinorum rege sexto, sedente in eadem sancta civitate venerabili patriarcha Amalrico. Hiis testibus : domino Balduino de Rames ; domino Baliano, fratre ejus ; domino Balduino Francigena ; domino Reinero de Neapoli (3) ; domino Hugone Meinars ; Guidone Raicio (4) ; Gisleberto Radice ; Bernardo Parmentario.
2. L’indiction est fautive.
3. En 1168, il est témoin d’un accord conclu entre l’abbaye de Josaphat et Amaury, vicomte de Naplouse.
Il devait être fils de Philippe de Naplouse (Delaborde, Chartes de N. D. de Josaphat, 84 ; Strehlke, Tabulaire ordre Teutonique, 4 et 5).
4. En 1185, ce personnage vend une gastine à l’abbaye de Josaphat (Charles de N. D. de Josaphat, 91).

Num : 59   Année : 1122
Hôpital : Naplouse
Cisjordanie - Jerusalem
Mai 1122. Balian, connétable de Jaffa, donne à l’Hôpital Saint Jean de Naplouse les dîmes de Mirabel, Luceri, Marescalcie, Rentie et Kafreherre.
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 2, n° 41 b (vidimus de J..., abbé du S. Sépulcre et d’Adam, archidiacre d’Acre, vers 1250).
Texte : Pauli, Codice diplomatico, I, 236.

Notes : Hec autem facta sunt anno ab incarnatione Domini M C XXII, indictione VIII, epacta XI, concurrente V, mense mayo (2).
2. Les éléments chronologiques de la date (indiction, épacte et concurrents) ne se rapportent pas à l’année 1122, mais à l’année 1160. Peut-être y a-t-il lieu de reculer cette pièce à cette dernière date ; la chronologie fort embrouillée des seigneurs de Jaffa et d’Ybelin pour cette époque ne permet pas de trancher la question.

Num : 531   Année : 1178
Hôpital : Naplouse
Israël - Jerusalem
Amaury, vicomte de Naplouse vend à l’Hôpital de Jérusalem le casal Seleth, au territoire de Naplouse.
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 3, n° 46 (original perdu) (1).
Texte : Pauli, Codes diplomatiques I, 64.

Notes : 1. Le sceau, aujourd’hui perdu, du vicomte de Naplouse est reproduit dans Pauli (Codes diplomatiques, I, planche 2, n° 28).
His testibus: domino Balduino Ramathensi ; domino Baliano, fratre ejusdem ; domino Balduino Francigena ; domino Rainerio de Neapoli ; Ugone de Mimarz ; Guidone Raicio ; Gisleberto Radice ; Bernardo Pelliparto.

Num : 244   Année : 1156
Hôpital : Naplouse
Israel - Jerusalem
7 juin 1156, Acre. Baudouin III, roi de Jérusalem, confirme toutes les donations faites à l’Hôpital de Naplouse par les rois Baudouin I, Baudouin II et Foulques, ses prédécesseurs.
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 2, n° 14 (original).
Analyse: Lambert, Catalogue des manuscrits de Carpentras, II, 291.
Extraits: Carpentras, Bibliothèque publique, ms. Peiresc 48, folio 596 et 677 b (copies du XVIIe siècle).
Texte : Pauli, Codice diplomatico, I, 34.

Notes : Pas de note.
Num : 354   Année : 1166
Hôpital : Naplouse
Cisjordanie - Jerusalem
29 avril 1166, Ramleh. Baudouin d’Ibelin, seigneur de Mirabel, confirme à l’Hôpital de Naplouse les donations faites par ses prédécesseurs.
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 2, n° 40 (original) et 41 (copie vidimée du XIIIe siècle).
Texte : Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 103.

Notes : 1. Balduinus de Ybelin, dominus Mirabelli : Balian d’Ibelin et Alois.
Num : 71   Année : 1125
Hôpital : Nazareth
Israël - Jerusalem
20 octobre 1125. Bernard, évêque de Nazareth, exempte l’Hôpital de Jérusalem du paiement des dimes dans son diocèse.
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 1, n° 13 (original).
Notes : Texte : Pauli, Codice diplomatico, I, 8.
Num : 196   Année : 1150
Hôpital : Nazareth
Israel - Jerusalem
27 novembre 1150. « Privilège de Robert, archevêque de Nazareth, par lequel il exempte les Hospitaliers de la dime des terres qu’ils possèdent dans toute l’étendue de son archevêché, excepté l’évêché de Tibériade, des bleds, vins, légumes et bestiaux ; souscrit par Reynier, évêque de Sébaste, et Gedouin, évêque de Pancas (1) du 5 des calendes de décembre 1150. »
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie n° 45 (XVIIIe siècle)
Notes : 1. Cet évêque est inconnu à Ducange (Familles d’outre-mer, 783).
Num : 75   Année : 1126
Hôpital : Oliana
Palestine - Jerusalem
14 mars 1126. Raimbaud de Rouca et Raymond Pandolphe attestent que Bernard Guilhem de Fraxino, retenu malade à Tripoli, a donné par testament à l’Hôpital de Jérusalem tous les biens qu’il possédait à Oliana.
Sources : S. Gervasio de Cassolas, Archives du grand-prieuré de Catalogne, 23 arm., titres communs (Comons) 1, sac A. n° 16 (original).
Notes : Pas de note
Num : 409   Année : 1169
Hôpital : Péluse
Israël - Jerusalem
20 août 1169, Acre. Amaury, roi de Jérusalem, donne à Gilbert d’Assailly, grand-maître de l’Hôpital, le territoire de Péluse avec ses revenus jusqu’à concurrence de 150 000 besants par an.
(Voir plus haut, n° 402).

Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 2, n° 53 (original, aujourd’hui perdu).
Texte : Pauli, Code diplomatique, I, 49.

Notes : Hanc siquidem prefatam terrain, rogatu et ammonitione, et communi voluntate et assensu prelatorum et baronum meorum, cum omnibus, ut dictum est, pertinentiis et habitatoribus suis, exceptis Christianis omnibus de quacumque gente fuerint, quos de omni servili conditione liberavimus, pro salute anime mee et patris et matris mee (2), et fratris mei bone memorie regis Baldouvini (3)....
2. Foulques d’Anjou et Mélisende, fille du roi de Jérusalem, Baudouin II.
3. Baudouin III, roi de Jérusalem (1142-1162).

Num : 286   Année : 1160
Hôpital : Rama
Ascalon - Jerusalem
1160-1165 (6). « Confirmation faite par Hugues, seigneur de Rama, fils de Balian [d’Ibelin], des terres et jardins que son père et sa mère [Helvis, fille de Baudouin de Rame] avoient donner à l’ordre, sans datte. »
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 63 (XVIIIe siècle).
Notes : 6. Nous avons déterminé cette pièce approximativement par les dates extrêmes auxquelles nous voyons figurer Hugues, seigneur de Rame.
Num : 468   Année : 1174
Hôpital : Rame ou Ramla
Jaffa - Jerusalem
13 décembre 1174, Jérusalem. Baudouin IV, roi de Jérusalem, confirme le rachat fait par les Hospitaliers, moyennant 1700 besants, d’un cens annuel de 200 besants, du par eux à Baudouin, seigneur de Rame, pour le casal S. Marie (1).
La seigneurie de Rama ou seigneurie de Ramla est un arrière-fief du royaume de Jérusalem. Elle s’étendait autour de la ville de Ramla, en Israël, entre Jérusalem et Jaffa.

Sources : Carpentras, Bibliothèque publique, ms. Peiresc 48, folio 545 et 672 (copies, XVIIe siècle)
Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 3, n° 22 (original).
Analyse : Lambert, Catalogue des manuscrits de Carpentras, II, 288.
Texte : Pauli, Codes diplomatiques, I, 245.

Notes : 1. La vente du casal Sainte Marie aux Hospitaliers eut lieu en 1167 (Voir plus haut, n° 371).
2. Hujus rei testes sunt : Odo, magister Templi ; frater, Berengarius, ejusdem Templi senescalcus ; Raimundus, comes Tripolis ; Heinfridus, constabularius ; Balianus de Hibelino ; Aimericusde Lisenian ; Petrus de Cresecca ; Anselmus de Pas ; Atto de Maria ; Roardus de Joppe ; Amalricus de Cesarea ; Robertus de Pinkeni.
Data Jerusalem, per manum Guillelmi, Tyrensis et Nazareni archidiaconi, regisque cancellarii, idus decembris.
Factum est hoc anno ab incarnatione Domini M C LXX IIII, indictione VIII.

Num : 470   Année : 1174
Hôpital : Rame ou Ramla
Jaffa - Jerusalem
Baudouin, seigneur de Rame, donne un serf nommé Jean le Syrien et sa famille à l’Hôpital de Jérusalem.
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 3, n° 23 (original) (1).
Texte : Pauli, Codes diplomatique, I, 58.

Notes : 1. Le sceau de Baudouin de Rame a été reproduit par Pauli (Codes diplomatiques, I, planche 2, n° 21). Il est aujourd’hui perdu.

La seigneurie de Rama ou seigneurie de Ramla est un arrière-fief du royaume de Jérusalem. Elle s’étendait autour de la ville de Ramla, en Israël, entre Jérusalem et Jaffa.

Num : 576   Année : 1180
Hôpital : Rame ou Ramla
Israël - Jerusalem
Balian, seigneur de Naplouse et d’Ibelin, et Marie, reine douairière de Jérusalem, sa femme, donnent à l’Hôpital de Jérusalem, du consentement de Baudouin de Rame, frère de Balian, deux charruées de terre prés de Rame.
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 4, n° 3 (original) (1).
Texte : Pauli, Codes diplomatiques, I, 68.

Notes : 1. La bulle de Balian d’Ibelin, aujourd’hui perdue, a été reproduite par Pauli (Codes diplomatiques, I, planche 4, n° 39).
Num : 328   Année : 1164
Hôpital : Ramla
Israël - Jerusalem
1164-1168 (1). « Confirmation d’Hugues, seigneur de Rama, fils de Balian, des terres et jardins que ses père et mère avaient donné à l’ordre [de l’Hôpital], faite du consentement d’Agnès, comtesse de Joppé, sa femme, et avec l’approbation de Baudouin et Balian, ses frères, sans date. »
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 132 (pièce 1, d’un rouleau, XVIIIe siècle).
Notes : 1. Nous avons daté approximativement cette pièce :
1° par le mariage d’Hugues de Rame avec Agnès, fille de Joscelin II, le Jeune, comte d’Edesse, et épouse divorcée d’Amaury, comte de Jaffa, qui eut lieu vers 1161.
2° par la dernière mention connue d’Hugues de Rame, qui figure dans un acte de 1168.

Num : 508   Année : 1177
Hôpital : Ramla
Israël - Jerusalem
Janvier 1177. Jobert, grand maître de l’Hôpital, cède à cens perpétuel une maison à Sybille de Rame.
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 3, n° 41 (original).
Texte : Pauli, Codes diplomatique, I, 212.

Notes : 1. Testes fratres Hospitalis : frater Guarnerius, preceptor ; frater Goffridus, thesaurarius ; frater Stephanus Hospitalis ; frater Bernardus, magister.
Num : 158   Année : 1144
Hôpital : Saint-Abraham
Israel - Jerusalem
« Donation faite par Hugues, seigneur du lieu de Saint Abraham ou seigneurie d’Hébron, de trois casaux, de l’an 1144. »
Seigneur : 1136-1149 : Hugues II de Saint-Abraham.

Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône., ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 35 (XVIIIe siècle)
Notes : Pas de note.
Num : 475   Année : 1175
Hôpital : Saint-Gilles
ÉBron - Jerusalem
Mars 1175. Bohémond III, prince d’Antioche, donne aux Hospitaliers de Jérusalem le casal de Saint Gilles, près de Giblet, pour éteindre une dette de 4000 besants, qu’il avait contractée envers eux.
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 3, n° 24 (original) (1).
Extraits : Carpentras, Bibliothèque publique, ms. Pereisc 48, folio 547 et C73 (copies, XVIIe siècle).
Texte : Pauli, Codes diplomatiques, I, 58.

Notes : 1. Le sceau, qui subsistait au temps de Pauli, est aujourd’hui perdu.
Hujus rei testes sunt : Silvester, consanguineus principis ; Guiscardus de Insula ; Johannes de Salquino ; Balduinus, constabularius ; Hugo de Logis ; Rogerius de Surdavalle ; Guitardus de Rorc ; Gervasius, filius Eschivardi ; Gaufridus de Dordan ; Thomas, filius Roberti Mansselli ; Simon, dux Antiochie.
Datum hoc privilegium per manum Constantini, clerici mei, anno incarnationis dominice M C LXX V, mense marcii.

Num : 498   Année : 1176
Hôpital : Saint-Gilles
Israël - Jerusalem
« Confirmation par Baudouin IV, roi de Jérusalem, de la donation que Robert, seigneur du casal de Saint Gilles, avait faite à l’ordre, d’une terre située près dudit casal, de l’an 1176. »
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 118 (XVIIIe siècle).
Notes : Pas de note.
Num : 102   Année : 1134
Hôpital : Saint-Jean d’Acre
Jerusalem - Jerusalem
Avant le 14 septembre 1134. Bernard, premier patriarche latin d’Antioche, donne à l’Hôpital et au grand maitre Raymond du Puy une maison et une église au casal d’Acre.
Sources : Carpentras, Bibliothèque publique, ms. Peiresc 48, folio 550 (copie du XVIIe, extrait).
Analyse: Lambert, Cat. des man. de Carpentras, II, 289.

Notes : Pas de note
Num : 112   Année : 1135
Hôpital : Saint-Jean d’Acre
Jerusalem - Jerusalem
30 avril 1135. Jean, premier évêque latin d’Acre, exempte les Hospitaliers du paiement de la dime dans son diocèse, à condition qu’ils renoncent à lui susciter des difficultés à l’occasion du portail septentrional de la cathédrale d’Acre.
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 1, n° 29 (orignal) (2).
Texte : — Pauli, Codice diplomatico, I, 17.

Notes : 2. Le sceau de l’évêque d’Acre, aujourd’hui perdu, a été reproduit par Pauli (Codice diplomatico, I, planche n° 11.
Num : 167   Année : 1146
Hôpital : Saint-Jean d’Acre
Israel - Jerusalem
« Donation de Rotgo, second évêque d’Acre des Latins, faite au grand-maitre Raymond Dupuy, de la dime d’un moulin et d’un terroir contigu appartenant à l’ordre, de l’an 1146. »
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 39 (XVIIIe siècle)
Notes : Pas de note.
Num : 237   Année : 1155
Hôpital : Saint-Jean d’Acre
Israël - Jerusalem
Août 1155. Agnès, femme de Galius, chevalier, frère de l’Hôpital de Jérusalem, donne aux Hospitaliers toutes ses maisons d’Acre à rente viagère.
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 2, n° 12 (original)
Texte : Pauli, Codice diplomatico, I, 240.

Notes : Pas de note.
Num : 180   Année : 1149
Hôpital : Saint-Jean-d’Acre
Israël - Jerusalem
Mélisende, reine de Jérusalem, fait avec Raymond du Pay, grand-maitre de l’Hôpital, un échange de maisons à Acre, ratifie l’acquisition, d’une maison faite par lui au même lieu, et la donation du casal d’Assera faite par Jean, seigneur de Bethsan, à l’ordre.
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 1, n° 52 (original)
Analyse : Lambert, Catalogue des ms. de Carpentras, II, 291.
Extraits : Carpentras, Bibliothèque publique, ms. Peiresc 48, folio 597 (copie XVIIIe siècle).
Texte : Pauli, Codice diplomatico, I, 28.

Notes : Pas de note.
Num : 285   Année : 1160
Hôpital : Saint-Jean-d’Acre
Israël - Jerusalem
1160-1162 (5). « Accord entre le grand-maitre Auger et Materine, femme de Raoul Troye, au sujet d’une aumône que son mary avait faite à l’Hôpital, qui luy devoit 1800 besans, pour lesquels il luy avoit engagé des maisons à Acre et à Jérusalem ; et conviennent que, si Materine veut vivre en viduité, elle laissera après sa mort 500 besans à l’Hôpital, et que, si elle se marie, elle payera cette somme quinze jours après son manage, et rendra lesdites maisons, sans datte. »
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 75 (XVIIIe siècle).
Notes : 5. Cette date approximative est fournie par les années du magistère d’Auger ; nous savons, en effet, qu’il était déjà grand-maitre en novembre 1160, mais qu’il ne l’était certainement plus en janvier 1163.
Num : 348   Année : 1165
Hôpital : Saint-Jean-d’Acre
Israël - Jerusalem
17 août 1165, Acre. Amauri, roi de Jérusalem, confirme la vente de maisons faite par Arnoul de Corbigny aux Hospitaliers.
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 2, n° 34 (original).
Texte : Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 100.

Notes : 2. Guillelmus, marescalcus : Il est assez difficile de dire s’il s’agit ici du maréchal du roi ou du maréchal de Galilée ; tous deux portaient le même nom à cette époque, et avaient qualité pour figurer comme témoins au présent acte.
3. Au dos : Dec carta regis de domo Arnulfi de Gurbi vendita domui Hospitalis : Les trois mots imprimés en italiques ont été ajoutés d’une écriture du treizième siècle.

Num : 451   Année : 1173
Hôpital : Saint-Jean-d’Acre
Israël - Jerusalem
24 décembre 1173, Acre. « Lettres patentes d’Amaury, roi de Jérusalem, par lesquelles il confirme la donation que Jean, seigneur d’Arsur, avait faite à l’ordre de plusieurs possessions, données à Acre, le 9 des calendes de janvier 1173. »
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 102 (XVIIIe siècle).
Notes : Pas de note.
Num : 471   Année : 1175
Hôpital : Saint-Jean-d’Acre
Israël - Jerusalem
Joscius, évêque d’Acre, et Jobert, grand-maître de l’Hôpital de Jérusalem, concluent un accord relatif aux droits de l’église d’Acre et de l’Hôpital.
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 3, n° 25 (original).
Texte : Pauli, Codes diplomatiques, I, 59.

Notes : Hujus composicionis testes sunt canonici ecclesie S. Crucis : Rufinus, archidiaconus ; Bartholomeus, thesaurarius ; Stephanus ; Odo ; magister Hugo ; magister Monachus ; magister Salomon.
Et de fratribus Hospitalis : Bernardus, prior ; Garinus, preceptor ; Willelmus de Acir ; Willelmus, prior in Accon ; frater Castaneus ; frater Gerardus, thesaurarius ; frater Garnerius de Gibelin.
Facta est hec compositio anno ab incarnatione Domini M C LXX V, indictione VIII.

Num : 625   Année : 1182
Hôpital : Saint-Jean-d’Acre
Israël - Jerusalem
6 février 1182, Acre. Baudouin IV, roi de Jérusalem, confirme à l’Hôpital d’Acre la redevance annuelle d’un quintal de sucre, faite aux Hospitaliers par Joscelin III, comte d’Edesse, oncle et sénéchal du roi de Jérusalem.
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 4, n° 15 (original) (1).
Texte : Pauli, Code diplomatique, I, 249.

Notes : 1. Sur le sceau de Baudouin IV, voir plus haut, n° 606.
Num : 646   Année : 1182
Hôpital : Saint-Jean-d’Acre
Israël - Jerusalem
17 novembre 1182, Acre. « Bulle du grand-maître Roger [de Molins], par laquelle il ordonne qu’il sera pris toutes les années sur la rente de la maison que l’ordre possédait à Acre, devant l’église Saint Marc, 50 besants toutes les années pour l’entretien du prêtre qui doit dire la messe dans l’église de l’ordre pour l’âme de Pons Marrans, donné à Acre le 15 des calandres de décembre de l’an 1182. »
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 148 (XVIIIe siècle).
Notes : Pas de note.
Num : 663   Année : 1184
Hôpital : Saint-Jean-d’Acre
Israël - Jerusalem
1184, Acre. Roger de Molins, grand-maître de l’Hôpital, acense à Bisanson des maisons sises à Acre.
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 4, n° 24 (original).
Texte : Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 154.

Notes : 1. Hoc autem est actum anno dominice incarnationis M C L XXXIII apud Accon, in curia regis, in presentia et testimonio Giliberti de Florio, vicecomitis Acconensis (1) ; Guillelmi de Furchis (2) ; Rainaldi de Trechis ; Ancelmi Lucensis ; Reimundi, camerarii ; Bernardi de Templo ; Odonis de Conchis (3), juratorum curie regis.
Au dos (XIVe siècle) : Carta de domibus in Accon, quas dedit Hospitalis Bizansono pro censu bisantiorum XXIX.
1. Ce personnage est généralement désigné sous le nom de « Gileberlus de Floriaco »
2. Ce personnage figure en 1179 et 1183 dans Strehlke, Tab. ord. Theut. (page 12 et 16).
3. 1183 (Strehlke, Tab. ord. Theul., 16).

Num : 371   Année : 1167
Hôpital : Sainte-Marie
Beaufort - Jerusalem
Baudouin de Mirabel vend à Gilbert d’Assailly, grand-maître de l’Hôpital, le casal Sainte-Marie, contigu au territoire de Beaufort, moyennant un prix de trois mille besants.
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 3, n° 20 (original).
Extraits : Carpentras, Bibliothèque publique, ms. Peiresc 48, folio 570 et 675 b (copies, XVIIe siècle).
Analyse : Lambert, Catalogue des manuscrits de Carpentras, II, 290.

Notes : Pas de note.
Num : 304   Année : 1162
Hôpital : Sainte-Marie-Latine
Muristan - Jerusalem
11 mars 1162. « Accord fait entre le grand-maitre [de l'Hôpital] Auger et Rainaud, abbé du monastère Sainte Marie de la Latine, sur le bornage d'une terre apellée du Pont et d'un casal nommé Bethfassir ; et, par le même acte, ils font un échange de terre, du 5 des ides de mars 1162. »
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 74 (XVIIIe siècle).
Notes : Pas de note.
Num : 521   Année : 1177
Hôpital : Seigneurie de Montréal
Seigneurie d’Outre-Jourdain - Jerusalem
Novembre 1177. Renaud de Châtillon, seigneur d’Hébron et de Montréal, et Stéphanie, sa femme, confirment, en les étendant, les donations faites à l’Hôpital de Jérusalem par Maurice, un des prédécesseurs de Renaud dans la seigneurie de Montréal.
(Voir plus haut, n° 207).

Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 3, n° 39 (original, scellé).
Texte : Pauli, Codes diplomatiques, I, 62.

Notes : 1. Videlicet in terra Montis Regalis quoddam casale, quod vocatur Benisalem, cum omnibus juris et divisis et pertinentiis suis, et cum villanis ubicumque sint, sive trans flumen sive citra flumen (1).
Petrac unam domum cum pertinentia sua, sicut Hospitali data fuit ; et unam terrain que est juxta vineam que fuit Johannis Castellani, et nunc est domini archiepiscopi (2).
1. Il s’agit ici du Jourdain. La seigneurie de Montréal était aussi appelée Terre d’outre le Jourdain.
2. Il s’agit de l’archevêque de Petra (la Pierre du Désert) ou du Krak.

Num : 344   Année : 1165
Hôpital : Semma
Delehaoa - Jerusalem
7 avril 1165, Jérusalem. Amaury, roi de Jérusalem, donne à l’Hôpital de Jérusalem le casal de l’Evêque ou de Semma.
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 1, n° 9, 32 et 35 (2, original).
Texte : Pauli, Code diplomatique de l’ordre militaire sacré de Jérusalem aujourd’hui de Malte (Lucques), I, 241.

Notes : Pas de note.
Num : 93   Année : 1131
Hôpital : Tibériade
Israël - Jerusalem
4 juillet 1131. « Confirmation faite par Guillaume de Bures, prince de Tibériade, de tous les biens qui avoient été donnés à l’ordre dans l’étendue du terroir de cette ville, du 4 des nones de juillet 1131. »
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire, des chartes de Syrie, n° 13. (XVIIIe siècle).
Notes : Pas de note
Num : 398   Année : 1168
Hôpital : Tibériade
Galilée - Jerusalem
Avril 1168. Gautier, seigneur de Tibériade et prince de Galilée, confirme à Gilbert d’Assailly, grand-maître de l’Hôpital de Jérusalem, toutes les donations et ventes faites à celui-ci par diverses personnes et par lui-même.
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 2, n° 50 (original).
Extraits : Carpentras, Bibliothèque publique, ms. Pereisc 48, folio 549 et 673 (copies, XVIIe siècle).
Analyse : Lambert, Catalogue des manuscrits de Carpentras, II, 289.
Texte : Pauli, Code diplomatique, I, 47.

Notes : Loberiumque quod dominus Gormundus (1), tam ipse quam sui heredes, eidem Hospitali Iherusalem cum suis divisis et pertinentiis mille bisantiorum precio vendiderunt.
Ista duo ultima casalia, prefata scilicet Derilahoan et Derisauth, que de jure proprio et dominio nostro proveniunt (2).
1. Probablement Gormond de Tibériade.
2. L’ordre les reçut le 28 avril 1165 (Voir n° 345).

Num : 316   Année : 1163
Hôpital : Zafaira et Abeiria
Israël - Jerusalem
« Echange fait entre le grand-maître Gibert [d’Aissailly] et Hugues, seigneur de Césarée, par loquel le grand-maitre a donné un casal apellé Altafia, et Hugues donne au grand-maitre deux casaux, l’un appelé Zafaira et l’autre Abeiria, de l’an 1163. »
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 84 (XVIIIe siècle).
Notes : Pas de note.

Retour

Top

 

 

Licence Creative Commons
Les Templiers et Les Croisades de Jack Bocar est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas de Modification 4.0 International.
Fondé(e) sur une oeuvre à http://www.templiers.net/.
Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues à http://www.templiers.net/.