Hospitaliers   Cartulaire Général   Hospitaliers

Cartulaire Général des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem
Réalisé par M. Jean Delaville le Roulx.
Informations
Chers visiteurs
Vous avez certainement constaté le point d’interrogation dans la barre d’adresse de votre navigateur.

Il y est écrit « Non sécurisé »

Vous pouvez naviguer sur le site sans aucune crainte. La sécurisation d’un site Internet est obligatoire dès lors qu’il y a des demandes de mots de passes ou des paiements en ligne.

Sur ce site il n’y a rien de tout ceci.

Retour

Hérault (34)

17 – 1109
7 mai 1109. Guillaume Pons de Campagnolles, sa femme et Adalaisce de Pignan donnent à l’Hôpital de Jérusalem les églises de S. André de Campagnolles et de S. Pierre de Polignan, au diocèse de Béziers. Arnaud de Lévezon, évêque de Béziers, ratifie cette donation.

Beziers
Hérault - 34
Sources : Toulouse, Archives de la Haute-Garonne, fonds de Malte, H. Layette de Campagnolles, liasse 1, n° 1 et 1 bis (copie de 1207).
Texte : Du Bourg, Histoire du grand-prieuré de Toulouse, pièces justificatives, n° CXII.

Notes : Hujus donacionis et affirmacionis sunt testes : Ferrandus de Casulis ; Guillelmus de Casulis ; Guillelmus Comte ; Ferracanes ; Arnaudus Poncii de Campanolis ; Alquerius ; Poncius de Campanolis ; Augerius de Cerniano ; Guillelmus de Campanolis ; Petrus Johannes. Mandato Guillelmi Pontii de Campanolis, et uxoris ejus Ermeiruz, et Aladaiscie de Pignano, et mandato domini Arnaudi, Biterrensis episcopi, et dictorum canonicorum atque testium, Pontius de Baissano, succentor ecclesie S. Nazarii, scripsit hanc cartam.
37 – 1115
31 décembre 1115. Armengaud Roumeau et Claire, sa femme, donnent à Gerard (Wirallus), hospitalier de S. Jean de Jérusalem, au commandeur de Capestang, et à ses bayles Pierre et Bernard, les terres qu’ils tiennent de leurs parents de Corneilhan (de Corneliano), à Capestang (1).

Capestang
Hérault - 34
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H. 505 (orignal, mauvais état).
Notes : 1. Cette dernière phrase se lit en tête de lacte.
— Hoc fuit factum II kalendas januarii, anno ab incarnato Domino M C XV, regnante rege Ludovico.

76 – 1126
9 juin 1126. Marie, veuve de Pierre Vinami, donne à Dieu, à la Vierge, à l’Hôpital et aux pauvres du Saint Sépulcre toutes les terres quelle possède au mas de Laurez.

Saint-Christol
Hérault - 34
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H. 920 (rouleau provenant de Saint Christol, XXIe siècle).
Notes : Pas de note
218 – 1153
3, 10, 17 ou 24 avril 1153. Extraits du testament de Raymond Trencavel, vicomte de Béziers, relatifs aux Hospitaliers et aux Templiers.

Béziers
Hérault - 34
Sources : Archives du château de Foix, cartulaire caisse 15 (vidimus du 21 avril 1154, aujourd’hui perdu).
Analyse : Bulletin de la Société archéologique et scientifique et littéraire de Béziers, 2e s., XIII (1886), 294.
Texte : D. Vaissette, Histoire de Languedoc (éditions Privat), V, col. 1171.

Notes : 1. Hec est carta testamenti quod Raymundus Trencavellus in captionem Raymundi, comitis Tolosani : Raymond V de Toulouse, mécontent de la félonie du vicomte de Béziers, qui avait reconnu la suzeraineté du comte de Barcelone Raymond Bérenger IV, au mépris des droits du comte de Toulouse, avait attaqué Raymond Trencavel et l’avait fait prisonnier.
Les derniers travaux sur la chronologie des vicomtes de Béziers placent cet événement au 10 octobre 1153 (Bulletin de la Société archéologique et scientifique et littéraire de Béziers, 2e s., XIII (1886), 294; mais le présent acte dément cette affirmation.

259 – 1157
28 octobre 1157, Lodève. Pierre de Posquières, évêque de Lodève, donne à Raymond du Puy, grand-maître de l’Hôpital, à Guichard Aimery, prieur de Saint Gilles, et à Foulques, commandeur de Nébian, les églises S. Julienet S. Vincent de Nébian, avec toutes les dimes, prémices et oblations, sous réserve du droit de quarte synodale et épiscopale.

Nébian
Hérault - 34
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H. 341 (chirographe original).
Notes : 1. des mots mis entre crochets manquent dans l’original ; on y a suppléé au XIIIe siècle en les ajoutant sur une bandelette de parchemin, cousue sur le repli même de la pièce qu’ils complètent.
347 – 1165
1 août 1165, Montpellier. Le pape Alexandre III renouvelle la bulle d’Anastase IV, du 21 octobre 1154 : « Christiane fidei religio »
(Voir plus haut, n° 226).


Montpellier
Hérault - 34
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, 3, n° 16 (original).
Notes : Pas de note.
430 – 1171
Septembre 1171. Bertrand Pelet, comte de Melgueil (2), donne aux Hospitaliers les biens que son père Bernard Pelet avait légués à l’ordre.

Mauguio ou Melgueil
Hérault - 34
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H. 922 (charte-partie, 2 exemplaires)
Notes : Bertrandus, comes Melgoriensis, filius Bernardi Peleti et Biatricis comitisse (1).
1. Beatrice, fille de Bernard IV de Melgueil, veuve du comte de Provence Bérenger Raymond, avait épousé en secondes noces Bernard Pelet, de la maison de Narbonne, seigneur d’Alais.
2. Le service culturel de Mauguio-Carnon propose une visite culturelle de la ville samedi 21 mars. Cette visite permettra de découvrir la première cité médiévale du Bas-Languedoc : Melgueil
La cité médiévale fut créée en 950 par les comtes de Maguelone qui deviendront les futurs comtes-évêques de Melgueil. Ils s’établiront sur une motte érigée avec les sédiments de l’étang de l’Hort, qui par ses dimensions est actuellement la plus grande motte castrale du sud de l’Europe conservée en l’état. Les Comtes de Melgueil résideront sur cette motte jusqu’au XIe siècle, dans une tour de bois construite au sommet avant de s’établir dans leur château de pierres situé en contrebas. Les treize comtes laïques de Melgueil régneront de 950 à 1215 sur le comté de Melgueil qui s’étendait d’Ouest en Est de Lunel à Agde et au Nord jusqu’à Ganges. Leur puissance s’est affirmée grâce à la possession de mines d’argent qui leur permettait de battre monnaie : le denier melgorien qui fut la monnaie plus puissante du bassin méditerranéen entre 950 et 1350.
Le comte Pierre de Melgueil I fut également évêque de Maguelone, permettant ainsi à quatre papes de séjourner dans son évêché : Urbain II, Gélase II, Calixte II et Alexandre III qui en l’espace de soixante ans se sont rendu six fois à Melgueil au cours du XIIe siècle, leur ville seigneuriale et patronale.
Inscription obligatoire au service culturel 04 67 29 65 35 - culture@mauguio-carnon.com
Sources : Midi Libre

Retour

Top

 

 

Licence Creative Commons
Les Templiers et Les Croisades de Jack Bocar est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas de Modification 4.0 International.
Fondé(e) sur une oeuvre à http://www.templiers.net/.
Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues à http://www.templiers.net/.