Hospitaliers   Cartulaire Général   Hospitaliers

Cartulaire Général des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem
Réalisé par M. Jean Delaville le Roulx.
Informations
Chers visiteurs
Vous avez certainement constaté le point d’interrogation dans la barre d’adresse de votre navigateur.

Il y est écrit « Non sécurisé »

Vous pouvez naviguer sur le site sans aucune crainte. La sécurisation d’un site Internet est obligatoire dès lors qu’il y a des demandes de mots de passes ou des paiements en ligne.

Sur ce site il n’y a rien de tout ceci.

Retour

Cartulaire général des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem

Je reproduis le Cartulaire général des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem, réalisé par M. Jean Delaville-le-Roulx, le premier volume, années 1100 à 1200. Je ne fais pas apparaître les textes en latin, seulement les informations de la donation, les sources et les notes. Les textes en latin, vous pourrez les voir sur le site Internet Archives en ligne.


1 – 1099-1100
Godefroy de Bouillons (2) donne aux Hospitaliers de Jérusalem le casal Hessilia et deux fours à Jérusalem.

Jerusalem
Israel - Jerusalem
Sources : Cette donation est indiquée dans des confirmations postérieures de Baudouin I (28 septembre 1110), et de Baudouin III (30 juillet 1154), dont le lecteur trouvera le texte et les sources à leurs dates respectives.
Notes : 2. Cette donation se place entre le 15 juillet 1099, date de l’entrée des croisés à Jérusalem, et la mort de Godefroy de Bouillon survenue le 18 août 1100.
2 – 1100
Vers 1100. Jourdain, fils de Raoul, petit-fils de Brian (Briset), vers 1100 (3), donne au chapelain Robert, pour y bâtir une église (4), des terres à Clerkenwell, absolument distinctes de celles qui dépendent de l’Hôpital de Jérusalem.

Jerusalem
Israel - Jerusalem
Sources : Londres, Musée Britannique, ms. Cotton. Faust. B. II, f. 16 (copie du XIIIe siècle)
Notes : 3. Cette date approximative est donnée par la généalogie des Briset qui figure en tête du registre de Clerkenwell (Musée Britannique, Cotton. Faust. B. II, f. 1).
4. II s’agit du monastère de sœurs bénédictines de N. D. de Clerkenwell.

3 – 1100-1110
Sanche, comte d’Astarac, Bernard son fils, et plusieurs autres seigneurs donnent au Saint Sépulcre et à l’Hôpital de Jérusalem la terre de Fonsorbes (31), avec plusieurs autres lieux, droits et redevances (1100-1110 ?) (1)

Fonsorbes
Haute-Garonne - 31
Sources : Toulouse, Archives, de la Haute-Garonne, fonds de Malte, II, layettes de Fonsorbes, liasse 1 n° 1.
Analyse : Saige, De l’ancienneté de l’Hôpital de S. Jean de Jérusalem dans Bibliothèque de l’Ecole des Charles, XXV, 556, et tirage à part sous le titre : Les origines de l’Hôpital de S. Jean de Jérusalem (Paris, 1864), 7.
Texte : Delaville Le Roulx, Trois chartes du XIIe siècle dans Archives de l’Orient latin, tome I (Gènes, 1881), 411.
Antoine Du Bourg, Histoire du grand-prieuré de Toulouse (2e édition Paris et Toulouse, 1883), pièces justificative, n° XXVIII.

Notes : 1. Nous inclinons à penser, sans en avoir de preuve absolument certaine, que cette pièce est postérieure à 1100 ; M. du Bourg la date approximativement de 1096.
M. Ed. Cabié (Sur trois chartes albigeoises dans Annales du Midi, III (1891), 153, note) se range à notre opinion.
2. Nous ne savons ce que peut être ce lieu de Saint-Gilles dont il est ici question. II semble bien que ce soit une localité du midi de la France ; il ne serait cependant pas impossible qu’il s’agît d’un lieu de Terre Sainte. Nous connaissons un casal de Saint-Gilles que Bohémond d’Antioche donna aux Hospitaliers en 1175, situe près de Gabulus (S. Pauli, Codice Diplomatico del S. mil. ord. Gerosol. I, 58). Ce qui semblerait confirmer cette conjecture, c’est que nous trouvons en Terre Sainte mention d’un frère de l’Hôpital, appelé Durand, qui intervient dans un acte de 1125 (S. Pauli, Cod. dipl., I, 8). Si ce personnage peut s’identifier avec celui dont il est ici question, il devient probable qu’il s’agit d’une localité de Terre Sainte.

4 – 1100-1120
Extraits du rôle des donations de la commanderie de Saint-Martin de Gaps (2).
6. — Breve recordationis..... donationis Hospitali Jherusalem. Ego, Guila, uxor Arberti Ricaud[i, dono] Deo et Ospitali Jherusalem, pro animabus parentum meorum, hac mei et [omnis m]ee generationis in uno quoque anno duos solidos Valencie mone[te et] unam sextariatam.
7. — Ego Guilelinus Maleti dono Deo et Ospitali Jherusalem, pro animabus meorum parentum ac [m]ei, omnique mei generationi decimam quam tenebam.
8. — Quoniam summo [con]amine Deo servire omnes fideles decet, ideo Guilelinus Bermundi dono et laudo atque concedo Deo et S. Jhoannis ecclesie Jherosolimitane et Ospitali, ospicio ejusdem civitatis, pro redemptione animarum nostrarum ac nostrorum parentum, Radulfum et uxorem suam Rainam, et insimul honorem, campos et vineas, cultum et incultum, et domos et ea que pertinent ad ipsas domos.


Gap
Hautes-Alpes - 05
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H. 382 (rouleau XIIe s).
— Texte : P. Guillaume, Origine des chevaliers de Malte et rôle des donations de la commanderie de Gap dans Bulletin d’histoire ecclésiastique et d’archives religieuses des diocèses de Valence, Gap, Grenoble et Viviers, I (1880-1), 157-9, et 176-93.

Notes : 2. Ce rouleau contient 63 donations : nous reproduisons ici celles qui concernent la commanderie de S. Martin de Gap, en leur laissant le n° d’ordre que leur a donné l’éditeur ; celles de ces donations qui sont datées se trouvent à leurs dates respectives.

PS. Il y a 63 articles, je ne vous donne que les 4 premier articles, vous pourrez lire la suite sur le Cartulaire en ligne à la page 3.

5 – 1100-1134
Bernard, premier patriarche latin d’Antioche, donne aux Hospitaliers un emplacement devant leur hôpital d’Antioche pour bâtir des écuries.

Antioche
Hatay - Turquie
Sources : Carpentras, Bibliothèque publique, ms. Peiresc 48, f. 510 (copie XVIe siècle).
— Analyse : Lambert, Catalogue des manuscrits de Carpentras (Carpentras, 1862), II, 287.

Notes : 1. Cette date approximative est donnée par les années du palriarchat de Bernard, mais il est fort probable que l’acte ne remonte qu’aux dernières années de son patriarchat.
6 – 1101
Quelques seigneurs du Lauraguais donnent le territoire de Pexiora (Puysubran) au Saint Sépulcre et à l’Hôpital de Jérusalem (1).

Pexiora
Aude - 11
Sources : Toulouse, Archives de la Haute-Garonne, fonds de Malte, II. Layette de Puissubran, basse 12, n° 36.
Texte : Du Bourg, Mémoires de la Société archéologique du midi de la France, XI (1875-80), 407.
Du Bourg, Histoire du grand-prieuré de Toulouse, pièces justificatives, n° XXXVIII (incomplet).

Notes : 1. La date de ces pièces est assez difficile à préciser ; mais, en tenant compte des synchronismes, nous avons cru pouvoir adopter celle de 1101.
7 – 1101-1119
[1101-1119] 7 septembre. Guillaume « Alpherici » sa famille donnent à l’Hôpital de Jérusalem des terres, vignes, jardins, dimes, etc., et l’église de Saint Roman (1).

Saint-Roman-de-Malegarde
Vaucluse - 84
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, II. 509 (original et copie du XIIIe siècle).
Notes : 1. Le seul élément de date d’année est l’indication du règne de Baudoin. Comme Baudoin I et Baudoin II occupèrent successivement le trône de Jérusalem, le premier jusqu’en 1119, le second jusqu’en 1131, il est assez difficile de dire lequel de ces deux souverains a été visé par le rédacteur de l’acte. Nous croyons cependant qu’il s’agit de Baudoin I, tant à cause de la présence de l’hospitalier Gérard, qui appartient aux vingt premières années du XIIe siècle, qu’à cause de failure générale du document, qui se rapporte mieux à un acte antérieur à 1120 qu’à un acte de 1130 environ.
8 – 1102-1114
Richard, évêque d’Albano et légat apostolique, engage les évêques d’Espagne à prendre l’Hôpital de Jérusalem sous leur protection, et à ne pas entraver les libéralités que lui font les fidèles dans leurs diocèses.

Albano
Espagne - Espagne
Sources : Alcala de Henarès, Archives générales centrales, langue d’Aragon, Cartulario Magno, II, 80 (copie du XIVe siècle).
Notes : 1. Cette pièce, non datée, se place approximativement entre 1102 et 1114, années pendant lesquelles nous savons que Richard fut évêque d’Albano.
Ce personnage, qui appartenait à l’ordre de S. Benoit, joua un grand rôle dans les affaires ecclésiastiques de son temps, en Espagne et surtout en France.
Mais, malgré la célébrité dont il jouit, nous ne pouvons préciser les dates des differentes phases de sa vie, et par suite determiner celle de cette pièce. (Cf. Annales ordre de Saint Ben., V, passim ; Gams, Series episc., XXII.)

9 – 1102
1102 9 mai. Poncia de Saisac et ses frères donnent à l’Hôpital de Jérusalem des terres à Pexiora (Puysubran).

Pexiora
Aude - 11
Sources : Toulouse, Archives de la Haute-Garonne, fonds de Malte, H. layette de Puissubran, liasse 1, n° 1.
Texte : Du Bourg, Histoire du grand-prieuré de Toulouse, pièces justificatives, n° XXXVIII.

Notes : 1. Il y a ici une erreur apparente dans le nom donné au roi de France. Si Louis VI ne monta sur le trone qu’en 1108, il fut associé à la royauté dès 1099, et fut dès cette époque considere comme roi dans les pays situés au sud de la Loire (texte en latin).
10 – 1106-1110
Foupier Favard, sa mère et son fils, donnent à l’Hôpital de Jérusalem, représenté par frère Gerard, hospitalier, la terre de Diosovol (1).

Fonsorbes (Diosovol)
Haute-Garonne - 31
Sources : Toulouse, Archives de la Haute-Garonne, fonds de Malte, H. layette de Fonsorbes, liasse 1, n° 1.
Analyse : Saige, De l’ancienneté de l’Hôpital de S. Jean de Jerusalem, dans Bibliothèque de l’Ecole des Chartes, XXV, 556, et tirage à part, sous le titre : Les original de l’ordre de l’Hôpital de S. Jean de Jérusalem (Paris, 1864), 7.
Texte : Delaville Le Roulx, Trois Chartes du XIIIe siècle, dans Archives de l’Orient Latin, I, 410.
Du Bourg, Histoire du grand-prieuré de Toulouse, pièces justificatives, n° XXIX.

Notes : 1. La date assignee par M. Saige à cette pièce (de 1080 à 1110) nous paraît devoir être avancée d’une quinzaine dannées ; la pièce est certainemcnt postérieure à 1106, puisque Amélius occupa le siège episcopal de Toulouse de 1106 à 1139. M. du Bourg la place vers 1115.
11 – 1106-1123
Eudes II de Bajeras, abbé de Lézat, donne à Gerard et à l’Hôpital de Jérusalem l’église de S. Pierre de Bélac.

Bellac
Haute-Garonne - 31
Sources : Toulouse, Archives de la Haute-Garonne, fonds de Malte, II, layette de Saint Sulpice, liasse 1, n° 27 (original) (1).
Texte : Du Bourg. Histoire du grand-prieuré de Toulouse, pièces justificatives, n° XXVII.

Notes : 1. Cette pièce est attachée à une donation de mai 1214 en faveur de la maison de Saint Sulpice.
12 – 1108-1110
Guillaume Agambert et ses frères, Bertrand Pierre et son fils, donnent aux Hospitaliers de Jérusalem l’église de Saint Antonin de Lacalm (1).

Saint-Antonin-de-Lacalm
Tarn - 81
Sources : Toulouse, Archives de la Haute-Garonne, fonds de Malte, H. liasse S. Antonin, n° 1 (copie contemporaine).
Texte : Saige, De l’ancienneté de l’Hôpital de S. Jean de Jérusalem, dans Bibliothèque de l’Ecole des Chartes, XXV, 557 et tirage à part, sous le titre : Les Originaux de l’Hôpital de S. Jean de Jérusalem. (Paris, 1864), 8.
Analyse : E. Cabié : Sur trois chartes albigeoises, dans Annales du Midi, III (1891), 146.

Notes : 1. Voyez plus haut, page 1, n° 1, note 1.
13 – 1110
1108-1110, Mars, Albi. Isarn Durant d’Ambialet et ses filles donnent à l’Hôpital de Jérusalem l’église Saint Michel d’Ambialet (2).

Ambialet
Tarn - 81
Sources : Toulouse, Archives de la Haute-Garonne, fonds de Malte, II, liasse S. Antonin, n° 1 (copie contemporaine).
Texte : Saige, De l’ancienneté de l’Hôpital de S. Jean de Jérusalem, dans Bibliothèque de l’Ecole des Chartes, XXV, 557 et tirage à part sous le titre : Les Origines de l’Hôpital de S. Jean de Jérusalem (Paris, 1864), 8.
Analyse : E. Cabié : Sur trois chartes albigeoises, dans Annales du Midi, III (1891), 147.

Notes : 2. Voyez plus haut, page 1, n° 1, note 1.
14 – 1110
1108-1110, 28 aout. Pierre Raymond d’Assina, Gauzbert et Pierre da Vintrou, et autres donnent à l’Hôpital de Jérusalem l’église de N. D. de Rouairoux (1) et le mas de Nizolers.

Rouairoux
Tarn - 81
Sources : Toulouse, Archives de la Haute-Garonne, fonds de Malte, H. Liasse S. Antonin, n° 1 (copie contemporaine).
Texte : Saige, De l’ancienneté de l’Hôpital de S. Jean de Jérusalem, dans Bibliothèque de l’Ecoles des Charles, XXV, 558 et tiré à part, sous le titre : Les Origines de l’Hôpital de S. Jean de Jérusalem. (Paris, 1864), 9.
Analyse : E. Cabié : Sur trois chartes albigeoises, dans Annales du Midi, 111 (1891), 147.

Notes : 1. Voir plus haut, page 1, n° 1, note 1.
15 – 1108
Barros de Quaterpech, sa sœur et d’autres donateurs abandonnent au prieur Gerard et à l’Hôpital de Jérusalem une terre à Léguevin et une terre près de Toulouse.

Leguevin
Haute-Garonne - 31
Sources : Toulouse, Archives de la Haute-Garonne, fonds de Malte, H. Layette de Léguevin, liasse 1 (original mauvais état).
Texte : Du Bourg, Histoire du grand-prieuré de Toulouse, pièces justificatives, n° XVI.

Notes : Anno M C VIII ab incarnatione Domini, regnante Lodovico, Francorum rege (2).
2. Si l’indication du règne est exacte, la charte se place après août 1108, date du couronnement de Louis VI ; si au contraire, comme nous l’avons vu déjà, le scribe compte le règne de ce prince à partir de 1099, année de l’association de celui-ci au trône, la pièce peut être des premiers mois de 1108.

16 – 1109
7 mai 1109. Raymond et Pons Bernard donnent à l’Hôpital quatre domaines sis à Seron, à Anglerilium, au château Llorens et au château de Biosca.

Biosca
Espagne - Espagne
Sources : S. Gervasio de Cassolas, Archives du grand-prieuré de Catalogue, 3 arm. de Cervera, sac C, n° 246 (copie du 26 juin 1187).
Notes : Hactum est hoc nonas may, anno i regnante Ledovico rege (1).
1. Louis VI, roi de France, monta sur le trône en aoul 1108.

17 – 1109
7 mai 1109. Guillaume Pons de Campagnolles, sa femme et Adalaisce de Pignan donnent à l’Hôpital de Jérusalem les églises de S. André de Campagnolles et de S. Pierre de Polignan, au diocèse de Béziers. Arnaud de Lévezon, évêque de Béziers, ratifie cette donation.

Beziers
Hérault - 34
Sources : Toulouse, Archives de la Haute-Garonne, fonds de Malte, H. Layette de Campagnolles, liasse 1, n° 1 et 1 bis (copie de 1207).
Texte : Du Bourg, Histoire du grand-prieuré de Toulouse, pièces justificatives, n° CXII.

Notes : Hujus donacionis et affirmacionis sunt testes : Ferrandus de Casulis ; Guillelmus de Casulis ; Guillelmus Comte ; Ferracanes ; Arnaudus Poncii de Campanolis ; Alquerius ; Poncius de Campanolis ; Augerius de Cerniano ; Guillelmus de Campanolis ; Petrus Johannes. Mandato Guillelmi Pontii de Campanolis, et uxoris ejus Ermeiruz, et Aladaiscie de Pignano, et mandato domini Arnaudi, Biterrensis episcopi, et dictorum canonicorum atque testium, Pontius de Baissano, succentor ecclesie S. Nazarii, scripsit hanc cartam.
18 – 1110
Vers 1110, Saint-Cernin de Toulouse. Girard, hospitalier, restitue à Pons (1), abbé de Cluni, et à Ansquilin, abbé de Moissac, l’église de la Dalbade, dépendance de l’église de la Daurade de Toulouse.

Saint-Sernin (Eglise)
Haute-Garonne - 31
Sources : Pas de source.
Texte : Gallia Christiana, XIII, instr., n° XIV.

Notes : 1. Pons de Melgueil fut élu abbé de Cluni le 9 mai 1109 (Gallia christiana, IV, 1134).
3. Arnaldi Raimundi prepositi ; Arnaud Raymond mourut le 12 avril 1118.

19 – 1110
30 juin. Pierre Arbert donne à l’Hôpital sa dîme de Benaias, en s’en réservant la jouissance sa vie durant, à charge de dire des messes pour le repos de son âme.

Benaias
Espagne - Espagne
Sources : S. Gervasio de Cassolas, Archives du grand-prieuré de Catalogne, 17 arm. de Vilafranca, sac R, n° 142 (original).
Notes : Hoc etiam de meo jure in potestate omnipotentis Dei et prefati Hospitalis relinquo in manibus servorum predicti Hospitalis, scilicet Bernardi Seniofredi, presbiteri, atque Raimundi Gondobaldi, laici, nec noil et Petri Piperarii, sicut supra scriptum est, et ut melius dici vel intelligi potest. Actum est hoc et est manifestum.
20 – 1110
Le 28 septembre. Baudoin I, roi de Jérusalem, confirme à l’Hôpital de Jérusalem plusieurs donations de terres.

Jerusalem
Israel - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, vol. 1, n° 3, 5 et 6 (originaux) et n° 4 (copie, fin du XIIe siècle).
Carpentras, bibliothèque publique, ms. Peiresc, 48 folio 566 (copie du XVIIe siècle).
— Analyse : Lambert, Catalogue des manuscrits de Carpentras, II, 289.
— Texte : S. Pauli, Codice diplomatico, I, 2.
— Extraits : Taaffe, The history of the..... order of S. John of Jérusalem, IV, app., n° XI.

Notes : In primis laudo et confirmo donum quod dux, frater meus (1), fecit Hospitali Iherosolimitano, videlicet de quodam casale quod vocatur Hessilia et de duobus furnis in Iherusalem....
Preterea laudo et confirmo supradicto Hospitali quoddam casale, quod dedit ei Gauterius Baffumeth, et vocatur Sussia, et aliud quod dedit vicecomes (2)....
1. Godefroy de Bouillon, qui refusa d’être couronné roi de Jerusalem et ne porta que son titre de duc. Il mourut en 1100.
2. Eustache Granier, vicomte de Jérusalem. Il reçut la seigneurie de Césarée de Palestine en 1101.

21 – 1111
Le 4 janvier 1111. Guillaume de Cireza, avec l’assentiment de Raymond I Geoffroy, évêque de Vich, s’affilie à l’ordre de l’Hôpital et donne aux Hospitaliers de Cervera l’église de S. Marie de Cireza.

Cervera
Catalogne - Espagne
Sources : S. Gervasio de Cassolas, Archives du grand-prieuré de Catalogne, 3 arm. de Cervera, sac D, n° 456 (copie du 8 aout 1287 par le notaire public de Cervera).
Notes : Pas de notes
22 – 1111
Le 22 janvier 1111. Bérenger Bernard de S. Domi et Ermesende, sa femme, avec l’assentiment de Raymond I Geoffroy, évêque de Vich, donnent aux Hospitaliers de Cervera l’église S. Marie de Llorach, et s’affilient à l’ordre.

Cervera
Catalogne - Espagne
Sources : S. Gervasio de Cassolas, Archives du grand-prieuré de Catalogne, 3 arm. de Cervera, sac D, n° 399 (original)
Notes : Pas de notes.
23 – 1111
Gap, le 29 juin 1111. Pons Cainberan, frère de l’Hôpital, accense à Abon, sa vie durant, un pré qu’il avait donné l’Hôpital de Jérusalem et à l’église S. Martin de Gap.

Gap
Hautes-Alpes - 05
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H. 382 (rouleau, XIIIe siècle), n° 22.
— Texte : P. Guillaume, Origine des chevaliers de Malte et rôle des donations de la commanderie de Gap, dans Bulletin d’histoire ecclésiastique et d’archives religieuses des diocèses de Valence, Gap, Grenoble et Viviers, I (1880-1881), 182.

Notes : Pas de notes.
24 – 1142-1128
Berre (1). Raymond Bérenger III, comte de Barcelone et de Provence, et Douce, sa femme, donnent à l’Hôpital de S. Gilles le tonlieu d’Orgon, sur la Durance.

Orgon
Bouches-du-Rhône - 13
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, II. 50, n° 1 (copie fin du XIIe siècle).
Texte : J. Delaville Le Roulx, Commanderie de Gap, dans Bibliothèque de l’Ecoles des Chartes. XLIII (1882), 221.

Notes : 1. Il est impossible de dater d’une façon précise cette pièce. Douce épousa Raymond Bérenger III le janvier 1112 et mourut vers 1128 ; c’est donc entre ces deux années que se place le document.
25 – 1112
Arnoul de Roeux, patriarche de Jérusalem, exempte l’Hôpital du paiement des dimes dans son patriarcat.

Jerusalem
Israel - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 1, n° 8 (original) et n° 7 (vidimus de Joscelin, archevêque de Césarée, du 6 juillet 1255).
— Texte : S. Pauli, Codice diplomatico, I, 4.
— Extraits : Taaffe, The history of the..... order of S. John of Jérusalem, IV, app. n° IV.

Notes : Pas de note.
26 – 1111
26 avril 1112. Aimery de Muret, Pérégrin d’Argumbal et Auger de Muret donnent à Gerard, hospitalier, et à l’Hôpital du Saint Sépulcre l’église de Fustalane et ses dépendances, et le droit de bâtir à Puy Remi (Poucharramet) autant de maisons qu’il voudra (2).

Poucharramet
Haute-Garonne - 31
Sources : Toulouse, Archives de la Haute-Garonne, fonds de Malte, H.
Layettes de Poucharramet, liasse 1, n° 1 (copie) (3).
Layette S. Clar., liasse 1, n° 1 (3) (rouleau, XIIe siècle) (4).
Texte : Du Bourg, Histoire du grand-prieure de Toulouse, pièces justificatives, n° XLVII.

Notes : 2. Cette donation fut confirmée en novembre 1168 par Aimery, fils d’Aimery de Muret (Du Bourg, Hist, du grand-prieuré de Toulouse, pièces justificatives, n° XLVIII).
3. La copie de cette pièce, dont l’original est perdu, porte 1102, date inadmissible, car l’épiscopat d’Amelius, qui figure comme témoin de cette donation, ne commença qu’en 1106. Du Bourg [ib., 205), propose la date de 1112 ; nous l’avons adoptée, tout en observant qu’entre 1106 et 1120 environ, époque à laquelle mourut l’hospitalier Gerard, toute autre date pourrait être admise.
4. Ce rouleau reproduit cette donation sans la date qui figure en tête de la copie de la layette de Poucharramet.

27 – 1112
30 avril 1112. Le comte Guigues III et Mathilde sa femme, avec l’assentiment de leur fils Guigues IV Dauphin, donnent à l’Hôpital de Jérusalem ce qu’ils possèdent dans la vigne d’Eudes Falavel.

Gap
Hautes-Alpes - 05
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H. 382 (rouleau, XIIe siècle), n° 25.
— Texte : P. Guillaume, Origines des chevaliers de Malte et rôle des donations de la commanderie de Gap, dans Bulletin d’histoire ecclésiastique et d’archives religieuses des diocèses de Valence, Gap, Grenoble et Viviers, I (1880-1881), 183.

Notes : Pas de note.
28 – 1112
20 juin 1112. Baudoin I, roi de Jérusalem, confirme les possessions de l’Hôpital de Jérusalem.

Jerusalem
Israël - Jerusalem
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H. 54, rois de Jérusalem n° 1 (copie figurée, commencement du XIIIe siècle)
Notes : Hoc igitur speciali documento illustratus, pro remissione peccatorum meorurn et salvatione anime mee, patris matrisque mee, dominique ducis Godefredi, fratris predecessorisque mei (1)
1. Il était, comme son frère Godefroy de Bouillon, Godefroy II, duc de Basse Lorraine, auquel il succéda sur le trône de Jérusalem, fils d’Eustache II, comte de Boulogne, et d’Ide, fille de Godefroy II, duc de Basse Lorraine.

29 – 1112
18 juillet 1112. Evremer, archevêque de Césarée, exempte les Hospitaliers du paiement des dimes dans son archevêché.

Césarée
Cesaree - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, vol. 1, n° 9 (original).
Texte : Delaville Le Roulx, Les archives, la bibliothèque et le trésor de l’ordre de S. Jean de Jérusalem à Malte (Paris, 1883), 69.

Notes : Au dos, écriture contemporaine : « Heuremari archiepiscopi Cesariensis. »
30 – 1113
15 février, Bénévent 1113. Le pape Pascal II à Gerard, fondateur et prévôt de l’Hôpital de Jérusalem. Il prend l’Hôpital sous sa protection, confirme les acquisitions et les donations de celui-ci en Europe et en Asie, et place sous l’autorité de Gerard les maisons de Saint Gilles, Asti, Pise, Bari, Otrante, Tarente, Messine, etc.

Saint-Gilles
Gard - 30
Sources : Alcala (1) de Henarès, Archives générales centrales, de l’ordre de S. Jean, langue d’Aragon, Cartulario Magno, II, 78 (copie du XIVe siècle)
Lisbonne, Archives royales de Portugal, Malta, 28, folio 36 (copie certifiée par le grand-maitre Lascaris, XVIIe siècle, d’après les archives de Malte)
Lucques, Bibliothèque publique, ms 988, folio 6 et 14 bis (copies de S. Pauli, la dernière autographe, XVIIIe siècle)
Malte, Archives de l’ordre, Bullaire original, n° 3 (aujourd’hui perdu)
Bullaire XP, div. VII, vol. 1118 (XVIe siècle), folio 1.
Analyse : Jaffé Loewenfeld, Reg. pontif. Roman., n° 6431.
Texte : J. Bosio, Dell’istoria della sacra religione et ill. militia de S. Gio. Gierosol., I (3e édition Venise, 1695), 47.
Lunig, Codex Italiae diplomaticus, IV, col. 1451.
Mansi, Concilia, XXI, 87.
Migne, Patr. lat., CLXIII, col. 314.
S. Pauli, Cod. dipl., I, 268.
Taaffe, The history of the.... order of S. John of Jérusalem, IV, app., n° v.

Notes : 1. Le texte des archives d’Alcala porte : XIII.
31 – 1113
15 février, Bénévent 1113. Le même recommande aux prélats, abbés, nobles et fidèles d’Espagne Palaic, envoyé par Gerard, prévôt de l’Hôpital de Jérusalem, pour recueillir des aumônes en faveur de l’ordre.

Benevent
Italie - Pape-Italie
Sources : Alcala de Henarès, Archives générales centrales, de l’ordre de S. Jean, langue d’Aragon, Cartulario Magno, II, 79 (copie du XIVe siècle)
Notes : Pas de notes.
32 – 1113
14 octobre 1113. Guillaume Aanal de Perbes vend aux Hospitaliers, avec l’assentiment d’Arnal Mir, comte de Pallars, le huitième de la dime qu’il perçoit de Roger et de Bernard de Sotsterres.

Perbes
Espagne - Espagne
Sources : S. Gervasio de Cassolas, Archives du grand-prieuré de Catalogne, 2 arm. de Susterris, sac S. Joseph, n° 186 (original, mauvais état).
Notes : Pas de notes.
33 – 1114
1114, La Baume d’Orgon. Raymond Bérenger III, comte de Barcelone, et Douce, sa femme, donnent à l’Hôpital de Jérusalem le tonlieu du radeau de l’hôpital sur la Durance.

Trinquetaille
Bouches-du-Rhône - 13
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, cartulaire de Trinquetaille, folio 74 (XIIIe siècle).
Notes : Pas de Note.
34 – 1114
4 février, Guimaraens, 1114. Thérèse, fille d’Alphonse VI, roi de Castille, et veuve d’Henri de Bourgogne, comte de Portugal, donne à Egas et à Mouran Gosendis, et à leurs fermes, leur vie durant, le territoire d’ldanha à Velha, à charge de le transmettre après leur mort aux Hospitaliers, auxquels Alphonse VI l’avait promis (1).

Guimaraens
Braga - Portugal
Sources : Alcala de Henarès, Archives générales centre, ordre de S. Jean, langue de Castille, liasse 1 (original signé).
— Analyse : J. A. de Figueiredo, Nova hist, da militar ordem de Malta (Lisbonne, 1800), I, 143, note (d’apres l’Antigo reg. do cartor. da Leca, folio 18, col. 2).

Notes : 1. La date du 1 février 1144 est certainement erronée, parce que :
1° Thérèse mourut, selon l’Art de vérifier les dates, en 1130.
2° L’archevêque Maurice occupa le siège de Braga de 1111 à 1114.
3° Hugues II fut sacré évêque de Porto le 23 mars 1113 et mourut en 1136.
Si l’on tient compte de la mort du comte Henri, qui avait eu lieu avant le moment où l’acte fut passé et qui survint en 1112, l’on doit adopter la date de 1114 ; l’erreur s’explique par une inadvertance du scribe, qui a écrit Xl IIII° au lieu de X° IIII°.
2. Hugues II, évêque de Porto (1113-1136).

35 – 1114-1116
Mai 1116, (1). Tosetus de Toulouse, sa famille, et Pierre Garcin d’Hauterive donnent à Gerard, hospitalier, et à l’Hôpital de Jérusalem, l’église Saint Remezi de Toulouse et divers autres biens.

Toulouse
Haute-Garonne - 31
Sources : Paris, Bibliothèque nationale, nouvelles acquisitions français, n° 742 (copie du XVIIe siècle, fragments, à la date de 1110)
Toulouse, Archives de la Haute-Garonne, fonds de Malte, H. Layettes de Toulouse, liasse 1, n° 43.
Analyse : Gallia Christiana, XIII, 15.
Texte : Du Bourg, Histoire du gr.-pr. de Toulouse, pièces justificatives, n° III.

Notes : 1. La donation de Pierre Garcin d’Hauterive et de ses enfants est conservée à Toulouse (archives de la Haute-Garonne, fonds de Malte, H. Layettes Toulouse, liasse 1, n° 44, sans date, commencement du XIIe siècle).
36 – 1114
9 juillet 1114, Agramunt. Armengaud VI, comte d’Urgel, donne à l’Hôpital la moitié de l’enclos de Guillaume Raymond de Narbonne à Balaguer avec ses dimes et prémices, et le manse d’Armengaud Torrens situe au château d’Iborra.

Balaguer
Espagne - Espagne
Sources : S. Gervasio de Cassolas, Archives du grand-prieuré de Catalogne, 3 arm. Cervera, sac C, n° 328 (original)
Notes : Pas de note.
37 – 1115
31 décembre 1115. Armengaud Roumeau et Claire, sa femme, donnent à Gerard (Wirallus), hospitalier de S. Jean de Jérusalem, au commandeur de Capestang, et à ses bayles Pierre et Bernard, les terres qu’ils tiennent de leurs parents de Corneilhan (de Corneliano), à Capestang (1).

Capestang
Hérault - 34
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H. 505 (orignal, mauvais état).
Notes : 1. Cette dernière phrase se lit en tête de lacte.
— Hoc fuit factum II kalendas januarii, anno ab incarnato Domino M C XV, regnante rege Ludovico.

38 – 1116
Urraque, reine de Castille et Léon, donne à l’ordre de S. Jean de Jérusalem le lieu de Vallesa.

Vallesa de la Guarena
Castille-et-Léon - Espagne
Sources : Analyse : Madoz, Dictionnaire géographique estad., histoire, de Espana, XV, 603.
Notes : Pas de note.
39 – 1116
3 juin 1116. La même donne aux Hospitaliers le domaine de la Boveda, sis au Val de Garona, avec toutes ses annexes, Algodre, El Olmo, Vallesa, Ordenio, Villaralvo, Castrelo de Villavite, Badelo, Fuente la Pena, Villaescusa et Canizal, limité par Cerheroido, Cabeza de Vallesa, Algodre, la plaine de Pino, Mourisco, Reguejo et Villamayor.

Boveda
Lérida - Espagne
Sources : Alcala de Henarès, Archives générales centrales, ordre de S. Jean, langue de Castille, Inventaire, donations, liasse 1, n° 3.
Notes : Pas de note.
40 – 1116
17 septembre 1116. Adalbert, comte de Périgord (1), donne aux Hospitaliers et à leur grand-maître Gerard des biens dans la forêt de Malefage ; Gerard et Bernard de l’Espinassat imitent son exemple.

Malefage
Dordogne - 24
Sources : Paris, Bibliothèque nationale, coll. du Périgord, volume 35, folio 91 (copie du XVIIIe siècle, d’après un rouleau des archives de Cadouin) (2).
Notes : 1. Les généalogies des comtes de Périgord font généralement mourir Adalbert II, comte de Périgord, vers 1104. Il ne semble donc pas qu’il s’agisse de lui, mais d’un de ses fils, que les généalogistes désignent par le titre de seigneur de Montguilhem.
2. Les archives de cette abbaye cistercienne sont aujourd’hui perdues.

41 – 1116
Après septembre 1116. Hélie IV, comte de Périgord, confirme, après la mort de son oncle Adalbert (1), la donation de la forêt de Malefage, que celui-ci avait faite aux Hospitaliers le 17 septembre
1116. (Voir plus haut, n° 40).


Malefage
Dordogne - 24
Sources : Paris, Bibliothèque nationale, coll. du Périgord, volume 35, folio 91 b (copie du XVIIIe siècle, d’après un rouleau des archives de Cadouin) (2).
Notes : 1. Il s’agit ici d’Adalbert, seigneur de Montguilhem, fils d’Adalbert II de Périgord et oncle de Rudel.
2. Les archives de cette abbaye cistercienne sont aujourd’hui perdues.

42 – 1118
1118-1126. En 1118 (1), Athon de Bruniquel, archevêque d’Arles, donne à l’Hôpital l’église S. Thomas de Trinquetaille, sous diverses conditions.

Trinquetaille
Bouches-du-Rhône - 13
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H. Cartulaire de Trinquetaille, folio 73 (XIIIe siècle).
Texte : P. A. Paoli, Dell origine, app., n° VII.
Papon, Histoire générale de Provence, II (Paris, 1778), preuves, page IX.
D. Vaissette, Histoire de Languedoc (édition Privat), V, col. 859.
Extraits : Taaffé, The history of the... order of S. John of Jérusalem, IV, app., n° VII.

Notes : 1. La date approximative de 1118 est donnée par la nouvelle Edition de D. Vaissette ; P. A. Paoli, l’ancienne édition de D. Vaissette et Papon donnent celle de 1117. Raybaud, dans l’inventaire de la commanderie de Trinquetaille, conservé à Marseille (folio 3b), dit qu’Athon fut archevêque de 1119 à 1126. Il y a là une erreur. Si cet archevêque mourut en 1126, ce dont tout le monde est d’accord, on sait également qu’il occupait déjà le siège d’Arles en 1115. Nous croyons personnellement, à cause de la présence comme témoin du prieur Pons et de Pierre de Barcelone, que la date doit être reculée aux environs de 1123. Dans le doute nous avons circonscrit la donation entre l’année approximativement fixée par D. Vaissette et l’année à laquelle prit fin l’épiscopat d’Athon de Bruniquel.
43 – 1118
6 mai 1118. « Confirmation faite par Pierre, archevêque d’Apamée, à l’Hôpital de Jérusalem de tout ce qu’il avait acquis du comte de Tripoli ou d’autres personnes qui relevait de son fief, du jour avant les nones de mai 1118. »

Tripoli
Tripoli - Liban
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H. Inventaire, des chartes de Syrie, n° 6 (XVIIIe siècle) (2).
Notes : 2. Cet inventaire, dû à Raybaud, archiviste du grand-prieuré de S. Gilles, a été rédigé en 1741. A cette date, le grand-maitre de Malte, Pinto, prescrivit la réintégration à Malte de deux sacs de documents concernant l’histoire de l’ordre pendant son séjour en Terre Sainte, qui se trouvaient dans les archives du prieuré de S. Gilles (378 pièces de 1107 à 1287).
Cette réintégration eut, en effet, lieu à la suite de la démarche du grand-maitre ; la plupart des documents inventoriés par Raybaud sont aujourd’hui à Malte ; mais un certain nombre d’entre eux ont disparu, et c’est à ce titre que le travail de Raybaud est précieux.
Il importe cependant de n’accepter que sous réserves les analyses de celui-ci ; nous avons, en effet, pu constater qu’elles ne sont pas toujours exactes, et cette constatation oblige à ne pas faire sur elles un fonds absolu.

44 – 1118
16 mai, 1118. Martin Gonzalès et Elvire, sa femme, Sébastien Gonzalès, Melendus Bufino et Marie Ermillo, sa femme, donnent à l’Hôpital le monastère de Saint Martin de Taniol et la moitié de celui de Saint Mamez.

Alcala de Henares
Espagne - Espagne
Sources : Alcala de Henarès, Archives générales centrale, ordre de S. Jean, Vitrine de la salle de l’inquisition (milieu du XIIIe siècle) (1).
Notes : 1. Cette très belle charte semble être une copie figurée, exécutée vers 1250 ; elle mérite d’être utilisée avec circonspection. La donation de S. Mamez, par exemple, pourrait fort bien être une addition postérieure, faite dans un but intéressé.
45 – 1118
4 juin 1118. Roger, prince d’Antioche, confirme toutes les donations et aumônes faites à l’Hôpital de Jérusalem dans ses états.

Antioche
Hatay - Turquie
Sources : Carpentras, Bibliothèque publique, ms. Peircsc 48, folio 563 (copie du XVIIe siècle)
Malte, Archives de l’ordre, division I, vol. 1, n° 11 (original) (1)
Analyse: Lambert, Cat. Des man., de Carpentras, II, 289.
Texte : Pauli, Codice diplomatico, I, 6.

Notes : 1. Et non n° 2, comme Pauli l’indique à tort.
In primis laudo et confirmo donum quod dompnus Boamundus (2) fecit Hospitali Iherosolimitano.
Meum etiam donum confirmo dequibusdam scilicet domibus infra muros Antiochie cum petia una terre, et de quodam statione quod dedi dompno Guiraldo (3), quando fui Iherusalem, in platea suprascripte civitatis.
2. Bohémond I, prince d’Antioche.
3. Gérard premier grand-maitre de l’ordre de l’Hôpital.

46 – 1119-1124
Raymond du Puy, grand-maître de l’Hôpital, écrit aux prélats de la chrétienté pour les remercier des aumônes qu’ils lui ont envoyées (1).

Jérusalem
Israël - Jerusalem
Sources : Venise, Bibliothèque S. Mare, cl. v, cod. LXXVI, folio 1 (copie de Smitmer, XVIIIe siècle)
Vienne, Bibliothèque impériale royale, ms. 398, folio 146 (XIIe siècle)

Notes : 1. Quoique cette pièce ne soit pas datée, on peut la placer aux environs de 1121. Raymond du Puy s’y qualifie grand-maitre de l’Hôpital « post obitum do mini Giraldi... » La pièce a donc probablement été écrite au début du magistère de Raymond ; nous ne savons pas, il est vai, exactement quand mourut Gérard, mais ce fut certainement entre 1119 et 1121.
47 – 1119-1124
Le pape Calixte II recommande au clergé et aux fidèles d’Europe le représentant de Raymond du Puy, grand-maître de l’Hôpital, envoyé en Occident pour solliciter la charité publique en faveur de l’ordre.

Latran
Rome - Pape-Italie
Sources : Vienne, Bibliothèque impériale royale, ms. 398, folio 146 b (XIIe siècle)
Analyse : Jaffé-Loewenfeld, Reg. Pont. Roman., n° 7089.
Texte : Eccardus, Corp. histoire med., aevi, II, 364.
— Migne, Pair, lat., CLXIII, col. 1299.

Notes : Pas de note.
48 – 1119
19 juin 1119, S. Gilles (2). Le pape Calixte II à Gerard, fondateur et prévôt de l’Hôpital de Jérusalem. Il confirme les privilèges et les possessions de l’Hôpital de Jérusalem, fondé près de l’église S. Jean Baptiste, et particulièrement la bulle de Pascal II du 15 février 1113, « Pie postulatio voluntatis » (Voir plus haut, n° 30).

Saint-Gilles
Gard - 30
Sources : Lucques, Bibliothèque publique, ms. 988, 11 et 14 bis (copies de S. Pauli, la seconde autographe, XVIIIe siècle)
Malte, Archives de l’ordre, division I, vol. 6, n° 1 (original).
Analyse : Jaffé-Loewenfeld, Reg. pont. Roman., n° 6700.
Delaville Le Roulx, Les Archives..., 27.
Texte : S. Pauli, Cod. dipt., I, 269.
Prutz, Malteser Studien, dans Archivalische Zeitschrift, VIII, 100.
U. Robert, Bulletin du pape Calixte II, I, 27.

Notes : Pas de note.
49 – 1119
Août 1119, château de la S. Trinité. Emma, fille du comte Roger, dame de Montescaglioso, avec l’assentiment de Roger Macchabée, son fils, donne à Hugues, précepteur de l’Hôpital, des terres sur le fleuve Basiento, près du casal Avinella, indivises entre elle et l’abbaye de S. Michel du mont Gargano ; elle donne en échange à celle-ci des terres sur le fleuve Bradano.

Avinella
Lucanie - Italie
Sources : Avinella
Notes : Texte : Regii Neapolitani archivi monumenta, VI (Naples, 1861), 189 et 193 (1).
1. Cette donation, dont l’original, anciennement conservé aux archives de Naples, est perdu, nous a été conservée dans deux textes ; le second est édité d’après une mauvaise copie qui porte la date de juillet 1119.

50 – 1120
Vers 1120. Adhémar, évêque de Rodez, et plusieurs fidèles donnent au grand-maître Gérard et aux Hospitaliers l’église S. Marie de Canabières.

Rodez
Aveyron - 12
Sources : Toulouse, Archives de la Haute-Garonne, fonds de Malte, H. Layette de Canabières, liasse 1, n° 4.
Texte : Du Bourg, Histoire du grand-prieuré de Toulouse, pièces justificatives, n° CVI.

Notes : Pas de note.
51 – 1120
1120 (1). Pierre Raymond et Pons de S. Audard donnent au Saint Sépulcre et à l’Hôpital de Jérusalem le territoire d’Orgueil.

Orgueil
Tarn-et-Garonne - 82
Sources : Toulouse, Archives de la Haute-Garonne, fonds de Malte, H. Layettes Orgueil, liasse 1, n° 1 (2 pièces sur un seul parchemin).
Texte : Du Bourg, Histoire du grand-prieuré de Toulouse, pièces justificatives, n° LV.

Notes : 1. M. Du Bourg (ibidem, 277) assigne à cet acte, d’après les caractères paléographiques, la date approximative de 1120.
52 – 1120
21 octobre 1120. Bélisende et ses fils, Pierre Hugues et Geniès Ferret, Raymond de Montaigu et d’autres donateurs cèdent à Gerard et à l’Hôpital de Jérusalem l’église S. Sernin de Novic avec ses dimes et prémices, et diverses redevances.

Toulouse
Haute-Garonne - 31
Sources : Toulouse, Archives de la Haute-Garonne, fonds de Malte, H, layettes Nohic, liasse 1, n° 1.
Texte : Du Bourg, Histoire du grand-prieuré de Toulouse, pièces justificative, n° LVI.

Notes : Pas de note
53 – 1120
30 décembre 1120. Baudouin II, roi de Jérusalem, confirme la donation du 20 juin 1112, faite par Baudouin I, son prédécesseur, aux Hospitaliers.

Jérusalem
Israël - Jerusalem
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, II. 54, rois de Jérusalem, n° 2 (copie du XIIIe siècle).
(Voir plus haut, n° 28).

Notes : Pas de note
54 – 1121
janvier 1121 (1). Guillaume Salomon et sa famille, Isnard de Boissadom et d’autres donnent aux Hospitaliers l’église Saint Genest (de Puygouzon).

Puygouzon
Tarn - 81
Sources : Toulouse, Archives de la Haute-Garonne, fonds de Malte, H. Layettes Rayssac, liasse 14, sans numéro.
Analyse : E. Cabié : Sur trois chartes albigeoises, dans Annales du Midi, III, 156.
Texte : Du Bourg, Histoire du grand-prieuré de Toulouse, pièces justificative, n° CII.

Notes : 2. La date de cette pièce est sujette à caution, parce que (3) :
1° Aldegar, évêque d’Albi, ne figure pas dans le catalogue des évêques d’Albi en 1121.
2° la mention du roi de France Philippe (mort en 1108) est inexplicable en 1121.
Remarquons toutefois qu’une autre donation, émanant de Raymond Richard et de Guillaume Salomon, et transcrite sur le même parchemin que le présent acte à la date du 1 décembre 1122, porte aussi : regnante Philippo rege Francorum.
3. Aldegar, évêque d’Albi vers 1109.

55 – 1121
6, 13, 20 ou 27 mai 1121. Geoffroy Rapin et sa famille vendent aux Hospitaliers de Saint Gilles une terre qu’ils possédaient à La Furana, sous certaines réserves.

La Furana
Gard - 30
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H. Cartulaire de Trinquetaille, folio 75 b (XIIIe siècle)
Analyse : Dr. Barthélemy, Inventaire chronologique et analytique, des chartes de la maison de Baux (Marseille, 1882), 7, n° 31.

Notes : Pas de note
56 – 1121
19 septembre 1121. Amélius, évêque de Toulouse, et Gérard, prieur de l’Hôpital de Jérusalem, concluent un accord relatif aux privilèges et libertés des Hospitaliers dans le diocèse de Toulouse.

Toulouse
Haute-Garonne - 31
Sources : Toulouse, Archives de la Haute-Garonne, fonds de Malte, H. Layettes de Toulouse, liasse 6, n° 58 (3 exemplaires, dont une charte-partie).
Texte : — Du Bourg, Histoire du grand-prieuré de Toulouse, pièces justificative, n° IV.

Notes : Pas de note
57 – 1122
Pons Bernard de Lapencha et sa femme, Payen du Pré et leurs enfants donnent à l’Hôpital de Jérusalem leurs droits dans l’église S. Jean-Baptiste de Fronton, et divers biens et privilèges.

Fronton
Haute-Garonne - 31
Sources : Toulouse, Archives de la Haute-Garonne, fonds de Malte, H. Layettes Fronton, liasse 1, n° 1.
Texte : Du Bourg, Histoire du grand-prieuré de Toulouse, pièces justificative, n° LIII.

Notes : Pas de note
58 – 1122
2, 9, 16, 23 ou 30 janvier 1122. Géraud Vital, Martin d’Hauterive et autres donnent à l’Hôpital de Jérusalem l’église Saint Leotar (S. Leotarii) avec ses dépendances.

Toulouse
Haute-Garonne - 31
Sources : Toulouse, Archives de la Haute-Garonne, fonds de Malte, H. Layettes Toulouse, liasse 1, n° 42 (original).
Notes : Pas de note
59 – 1122
Mai 1122. Balian, connétable de Jaffa, donne à l’Hôpital Saint Jean de Naplouse les dîmes de Mirabel, Luceri, Marescalcie, Rentie et Kafreherre.

Naplouse
Cisjordanie - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 2, n° 41 b (vidimus de J..., abbé du S. Sépulcre et d’Adam, archidiacre d’Acre, vers 1250).
Texte : Pauli, Codice diplomatico, I, 236.

Notes : Hec autem facta sunt anno ab incarnatione Domini M C XXII, indictione VIII, epacta XI, concurrente V, mense mayo (2).
2. Les éléments chronologiques de la date (indiction, épacte et concurrents) ne se rapportent pas à l’année 1122, mais à l’année 1160. Peut-être y a-t-il lieu de reculer cette pièce à cette dernière date ; la chronologie fort embrouillée des seigneurs de Jaffa et d’Ybelin pour cette époque ne permet pas de trancher la question.

60 – 1122
Juin 1122. Alphonse I, roi de Portugal, en souvenir de la victoire remportée par lui contre Albucazan, roi de Badajoz, et obtenue grâce aux prières d’Albert, prieur des Hospitaliers de Barosa, donne à ceux-ci les casaux de Reguenga, situes près de Trancoso.

Trancoso
Beira Alta - Portugal
Sources : Pas de source.
Texte : Henriquez, Faseie. SS. ordinis Cisterciensis (Bruxelles, 1623), livre I, 215.
Migne : Pair, lai., CLXXXVIII, col. 1675.

Notes : Pas de note
61 – 1122
11 novembre 1122. Urraque, reine de Castille et Léon, fille du roi Alphonse VI, donne à l’ordre de l’Hôpital La ville de Fresno el Viejo.

Fresno el Viejo
Castille-et-Léon - Espagne
Sources : Alcala de Henarès, Archives gén. cent., ordre de S. Jean, langue de Castille, liasse 45 (copie du 22 janvier 1454, état déplorable (1).
Notes : 1. Facta carta festo beati Martini, era M C LX.
62 – 1123
Avant 1123 (2). Rôle des donations faites à l’Hôpital de Jérusalem et au prieur Gerard dans le Toulousain.

Toulouse
Haute-Garonne - 31
Sources : Toulouse, Archives de la Haute-Garonne, fonds de Malte, H. Layette S. Clar, liasse 1, n° 1 (rouleau XIIe siècle).
Texte : Du Bourg, Histoire du grand-prieuré de Toulouse, pièces justificative, n° 1.

Notes : 2. L’inventaire du Grand-Prieuré de Toulouse, conserve aux archives de la Haute-Garonne, attribue à l’année 1101 la donation faite par Raymond d’Ox, mais sans aucune preuve.
3. Cette donation est inscrite sur 10 pages de la page 282 à 291.

63 – 1123
Avant 1123 (1). Gilbert de Laurac et Bernard d’Alaman donnent à la maison de Pexiora une rente de deux quarterons de sel pour chaque marché tenu le vendredi à la Salle.

Pexiora
Aude - 11
Sources : Toulouse, Archives de la Haute-Garonne, fonds de Malte, H, layette Puysubran, liasse 12, n° 37.
Notes : 1. Du Bourg (Histoire du grand-prieuré de Toulouse, 150) place cette donation en 1125. Nous croyons que la présence du prieur Gérard permet de la placer avant 1123.
2. Et Bernardus de Alamans donat similiter duas quartarias de sale. S. Geraldi, prioris. S. Raimundi de la Brugera. S. Raimundi Poncii de Camplong. Gillelmus scripsit.

64 – 1123
Vers 1123 (1). Bertrand Goiran, sentant la mort venir, donne, en présence de sa femme, à Dieu, à l’Hôpital du Saint Esprit, à Gerard, hospitalier, à Pons, prieur, et à Pierre d’Anduse une vigne « intra clauzum Patcia », limitrophe des biens de Geoffroy Goiran, frère prédécédé du donateur.

Trinquetaille
Bouches-du-Rhône - 13
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, cartulaire, de Trinquetaille, folio 75 (XIIIe siècle).
Notes : 1. La présence simultanée dans cet acte de l’hospitalier Gerard, du prieur Pons et de Pierre d’Anduse, ne permet pas de placer cette donation avant 1123. A cette date, en effet, Pons n’était pas encore prieur.
65 – 1123
Vers 1123. Guillaume Arbert et sa famille vendent à l’ordre de l’Hôpital un bien situé près de l’église Saint Thomas de Trinquetaille.

Trinquetaille
Bouches-du-Rhône - 13
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H. Cartulaire de Trinquetaille, folio 1 et 74 b (XIIIe siècle).
Notes : Et pro XL solidis debet prefatum honorem ab omni querimonia hominum omnium quietam reddere, ac jus omne quod ibi habuit, uti integre dedit, servare.
66 – 1123
Vers 1123. Guibour et ses enfants vendent aux Hospitaliers, au prix de 60 sous, une terre sise près de l’église Saint Thomas de Trinquetaille, sur les bords du Rhône.

Trinquetaille
Bouches-du-Rhône - 13
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, cartulaire de Trinquetaille, folio 1 et 74 b (XIIIe siècle).
Notes : Stephano Rainaldi contradicebat hanc onorem, et dimisit ea in manu R[aimundo] de Baleio, et P[oncio] priori, et P[etro] de Andusia et ceteris fratribus.
67 – 1123
Vers 1123. Les mêmes vendent pour 10 sous à l’ordre de l’Hôpital et à l’église Saint Thomas de Trinquetaille la dime qu’ils percevaient sur les terres de Bertrand d’Agon et de Rostang Gabor.

Trinquetaille
Bouches-du-Rhône - 13
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, cartulaire de Trinquetaille, folio 1 b (XIIIe siècle).
Notes : Testes : Raimundo de Balcio, et uxor sua ; Petrus de Montepessulano ; Petrus de Rosret.
68 – 1123
8 janvier Latran 1123. Le pape Calixte II confirme la hulle de Pascal II « Pie postulatio voluntatis » du 15 février 1113. (*)
(Voir plus haut, n° 30).


Saint-Gilles
Gard - 30
Sources : Pas de source.
(Voir plus haut, n° 30).
Texte : Bosio, Dell’ istoria, I, 48, d’après les Archives de Malte (sans autre indication).
Analyse : Jaffé-Loewenfeld, Reg. pont. Roman., n° 7005.
U. Robert, Bulle, du pape Calixte II, II, 89.

Notes : 1. Nous avons fait précéder ce document d’un astérisque parce que l’authenticité en semble sujette à caution.
69 – 1123
2 juin 1123. Armengaud, abbé d’Aniane, donne à l’Hôpital de Jérusalem les églises Sainte Marie de Maurens et Sainte Marie de Folcarde, possédées par l’abbaye au comté de Toulouse, moyennant une redevance annuelle.

Toulouse
Haute-Garonne - 31
Sources : Toulouse, Archives de la Haute-Garonne, fonds de Malte, H, layette Burgaud, liasse 1, n° 1 (chirographe original).
Notes : Texts : Du Bourg, Histoire du grand-prieuré de Toulouse, pièces justificative, n° LIII.
70 – 1125-1153
Raymond du Puy, grand-maître de l’Hôpital, promulgue la règle de l’ordre (1).

Ceste est la constitucion trovée par frere Raimon (2).
— En nom de Deu, je Raimont, serf des povres de Crist et garde de l’Ospital de Jérusalem, dou conseil de tout le chapistre, clers et laiz freres, ai establi ces comandemenz en la maison de l’Ospital de Jérusalem.
In Dei nomine (3), ego Raymundus servus pauperum Christi et custos Hospitalis Jerosolimitani, cum consilio totius capituli, clericorum et laycorum fratrum statui hec precepta et statuta in domo Hospitalis Jerosolimitana.

Règle des Hospitaliers


Toulouse
Haute-Garonne - 31
Sources : Pas de source.
Texte français : Dijon, Archives de la Côte-d’Or, II, n° 111, folio (XVe siècle).
Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, II. 55 (rouleau, XIIIe siècle).
Montpellier, Bibliothèque de la Faculté de médecine, ms. 372, folio 3 b (XIVe siècle).
Paris, Bibliothèque nationale, fonds français, 6049, folio 11 (XIVe siècle), etc

Notes : 1. Voir pour la détermination de ces dates notre travail sur les Statuts de l’ordre de l’Hôpital de Saint Jean de Jérusalem, passim, Bibliothèque de l’Ecole des Chartes, XLVIII (1887), 341-356).
2. Les titres imprimes ici en italique sont écrits à l’encre rouge dans le ms. du Vatican n° 4852, d’après lequel nous publions le texte français.
3. Nous publions le texte latin d’après le manuscrit des archives d’Aarau.

71 – 1125
20 octobre 1125. Bernard, évêque de Nazareth, exempte l’Hôpital de Jérusalem du paiement des dimes dans son diocèse.

Nazareth
Israël - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 1, n° 13 (original).
Notes : Texte : Pauli, Codice diplomatico, I, 8.
72 – 1125
9 décembre 1125. Accord entre Philippe, chantre de l’église de Tripoli, et les Hospitaliers, représentés par le grand-maître Raymond da Puy, relatif aux dimes des biens que l’ordre possède dans ce diocèse, et au paiement desquelles l’évêque de Tripoli renonce.

Tripoli
Tripoli - Liban
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 1, n° 12 (original) (1).
Texte : Pauli, Codice diplomatico, I, 7.

Notes : 1. Ce document était scellé, du temps de S. Pauli, de deux sceaux reproduits par lui (Codice diplomatico, I, plan 1, n° 2 et 3) et appartenant à l’évêque et au chapitre de Tripoli ; le troisième, celui du chantre, manquait déjà à cette époque. Aujourd’hui aucun des sceaux ne subsiste plus.
2. Pons de Tournon, évêque du Puy (1105-1128).
3. Raymond IV de Saint Gilles, comte de Tripoli, mort en 1105.
4. Albert, évêque de Tripoli, est connu par un acte de 1109.
5. Pons, évêque de Tripoli, figure dans un document de 1120.

73 – 1125
Après 1125, Bos de Grammont, chevalier, donne aux Hospitaliers la moitié du mas de « Coetino » et tous ses bois, où qu’ils soient ; il leur lègue, après sa mort, ses armes et son cheval.

Trinquetaille
Bouches-du-Rhône - 13
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, cartulaire de Trinquetaille, folio 77 (XIIIe siècle).
Notes : Pas de note
74 – 1126
17 janvier 1126. Barisan, connétable de Jaffa, donne aux Hospitaliers un casal appelé Algie, au territoire d’Ascalon, et une terre à Jaffa (1).

Algie
Ascalon - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 1, n° 17 (original).
Texte : — Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 70.

Notes : More sapientis quidam miles nobilissimus, Bos scilicet de Grandimonte, pro peccatorum suorum remissione, et pro anima patris et matris ac fratris, et pro omnibus parentibus suis dedit beato Johanni Babtiste atque omnibus fratribus sanctissime domus Hospitalis Jherusalem, domno videlicet R[aimundo] (1) qui manutenet illum...
1. Il s’agit probablement du grand-maitre Raymond du Puy, qui apparait pour la première fois en 1125. C’est ce synchronisme qui nous a permis d’assigner une date approximative à cette donation.

75 – 1126
14 mars 1126. Raimbaud de Rouca et Raymond Pandolphe attestent que Bernard Guilhem de Fraxino, retenu malade à Tripoli, a donné par testament à l’Hôpital de Jérusalem tous les biens qu’il possédait à Oliana.

Oliana
Palestine - Jerusalem
Sources : S. Gervasio de Cassolas, Archives du grand-prieuré de Catalogne, 23 arm., titres communs (Comons) 1, sac A. n° 16 (original).
Notes : Pas de note
76 – 1126
9 juin 1126. Marie, veuve de Pierre Vinami, donne à Dieu, à la Vierge, à l’Hôpital et aux pauvres du Saint Sépulcre toutes les terres quelle possède au mas de Laurez.

Saint-Christol
Hérault - 34
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H. 920 (rouleau provenant de Saint Christol, XXIe siècle).
Notes : Pas de note
77 – 1126
27 juin 1126, Jérusalem. Ungues II du Puiset (1), prince de Jaffa, avec l’assentiment de sa femme Emma, donne à l’Hôpital de Jérusalem un casal au territoire d’Ascalon et une terre à Jaffa, jadis possédée par Raoul de l’Hôpital ; il confirme à l’ordre les biens que celui-ci avait à Rome et les cens et usages dont il jouissait dans ses états.

Jaffa
Tel Aviv-Jaffa - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 1, n° 15 (original) (2).
Texte : Pauli, Codice diplomatico, I, 10.

Notes : 1. Hugues I du Puiset et Mabile de Roucy.
2. La bulle, aujourd’hui perdue, d’Hugues II a été reproduite par Pauli (Codice diplomatico, I, plan n° 8).

78 – 1126
29 juillet 1126, Palencia. Alphonse VIII, roi de Castille et Leon, donne aux Hospitaliers la ville d’Atapuerca et ses dépendances.

Atapuerca
Espagne - Espagne
Sources : Alcala de Henarès, Archives générales centr., ordre de S. Jean, langue de Castille, liasse 37 (copie du XIIIe siècle)
Notes : Pas de note.
79 – 1126
28 décembre 1126, Jérusalem. Pons, comte de Tripoli, donne à l’Hôpital de Jérusalem l’hôpital da Mont Pèlerin, avec tous ses biens, et confirme toutes les donations faites aux Hospitaliers par Bertrand, son père, et par Raymond, son aïeul, au comté de Tripoli.

Mont Pèlerin
Tripoli - Liban
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, vol. 1, n° 14 (original) (1)
Texte : Pauli, Codice, diplomatico, I, 9.

Notes : 1. La bulle du comte de Tripoli existait encore du temps de S. Pauli, qui l’a reproduite (Codice diplomatico, I, pl. n° 4). Elle est aujourd’hui perdue.
80 – 1128
Vers 1128. Guillaume Talairand, comte de Périgord (1), donne aux Hospitaliers de Jérusalem tout ce qu’il possédait dans la borderie de « Tonelaria » et au village « Orsini », c’est-à-dire 4 deniers d’oblies, payables à la Saint Christophe, les redevances et services auxquelles il a droit, etc. Il leur donne également une bordée de terre près de Le Baon.
(Près de Saint-Michel-de-Montaigne)


Comberanches
Dordogne - 24
Sources : Paris, Bibliothèque nationale, collection de Périgord, vol. 35, folio 91 b (copie da XVIIIe siècle, d’après un rouleau des archives de Cadouin).
Notes : Presentibus quam futuris, quod ego Pontius, gratia Dei comes Tripolis, et uxor mea Sicilia, regis Francorum filia (1), volente filio nostro Raymundo (2), donamus Deo et Hospitali Hierosolimitano hospitale pauperum quod est in Monte Peregrino, et omnia simul que sunt juris ejusdem hospitalis, villas videlicet quas dedit pater meus Bertrandus (3), quas etiam donaverat avus meus bone memorie dompnus Raimundus (4).....
1. Cécile, veuve de Tancrède, prince d’Antioche, et fille naturelle de Philippe I, roi de France.
2. Raymond II, qui succéda à son père au comté de Tripoli.
3. Bertrand, comte de Toulouse, fut en réalité le premier comte de Tripoli qui ait possédé ce comté.
5. Second fils d’Hélie III de Périgord et frère d’Hélie IV, dit Rudel. Nous avons, en l’absence de toute autre date, placé cet acte aux environs de 1128, parce que c’est à cette époque que l’existence de ce personnage est signalée.

81 – 1128
Albert, Hadmar et Rapoto de Falkenberg donnent aux Hospitaliers de Mailberg un bien sis à Pottenbrunn, d’un revenu annuel de 12 sous de Vienne. (1)

Mailberg
Autriche - Autriche
Sources : 1. La pièce n’est pas datée ; cette date est ajoutée au dos de l’acte, d’une écrilure du XVIIe siècle. La pièce est certainement du XIIe siècle.
Notes : Pas de note
82 – 1128
8 fevrier 1128, Mont Pélerin. Pons, comte de Tripoli, et Cécile, sa femme, donnent, avec l’assentiment de leur fils Raymond II, à l’Hôpital de Jérusalem l’hôpital du Mont Pèlerin et d’autres possessions, et confirment les donations que lui avaient faites Bertrand et Raymond, père et aïeul de Pons, au comté de Tripoli.

Mont Pélerin
Tripoli - Liban
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 1, n° 18 (original)
Texte : Pauli, Codice diplomatico, I, 11.

Notes : Voyer plus haut, n° 79.
83 – 1128
8 avril 1128. « Donation faite à l’ordre par Geofroy de Flujeac d’un castel appelé Kalensu, situe dans le terroir de Césarée, entre les mains du grand-maitre Raymond, en présence du roi Baudouin II et de son armée, qui confirme cette donation dans le temps qu’il faisoit le dégat de la campagne d’Ascalon, du 6 des ides d’avril 1128. »

Kalensu
Cesaree - Jerusalem
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H. Inventaire, des chartes de Syrie, n° 11 (XVIIIe siècle).
Notes : Pas de note
84 – 1129
1129, Jérusalem. Baudouin II, roi de Jérusalem, confirme toutes les donations faites à l’Hôpital de Jérusalem sous le règne de Baudouin I son prédécesseur, et sous le sien.

Jérusalem
Israël - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 1, n° 19 (original)
Notes : Texte : Pauli, Codice diplomatico, I, 13.
85 – 1129
1129, Manosque. Adelaïde, comtesse de Forcalquier, et Guillaume, son fils, comte de Forcalquier, exemptent les Hospitaliers de tout péage pour leurs bateaux descendant par la Durance à Sisteron.

Sisteron
Alpes-de-Haute-Provence - 04
Sources : Arles, Archives communales, GG., authentique de Saint Gilles, folio 161 b (commencement du XIIIe siècle).
Carpentras, Bibliothèque publique, ms. Peiresc 48, folio 631 (copie du XVIIIe siècle).
Analyse : Authentique de la maison de l’Hôpital du prieuré de Saint Gilles, dans Revue Historique de Provence, I, 92.

Notes : Lambert, Catalogue des manuscrits de Carpentras, II, 292.
86 – 1129
1129, 4 janvier Tudela. Alphonse I, le Batailleur, roi de Navarre et d’Aragon, à la prière de Henri d’Orlens, donne à l’Hôpital de Jérusalem Garcias Sanz d’Azterain et ses enfants, à charge pour lui de payer un cens annuel et de rendre le service à l’Hôpital.

Aragon
Espagne - Espagne
Sources : Alcala de Henarès, Archives générales centre, ordre de S. Jean, langue d’Aragon, grand-prieuré de Navarre, liasse 644 (original).
Notes : Pas de note.
87 – 1129
1129, 19 octobre, Arles. Bernard Guérin, archevêque d’Arles, confirme la donation de l’église S. Thomas de Trinquetaille, faite aux Hospitaliers par son prédécesseur Athon de Bruniquel. (Voyer plus haut, 11° 42).

Trinquetaille
Bouches-du-Rhône - 13
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H. Cartulaire de Trinquetaille, folio 73 (XIIIe siècle).
Analyse : Gallia Christiana, I, 812.
Texte : Gallia Christiana, I, instr., page 97.

Notes : Acta est hec carta in civitate Arelate in mense octobri, XIIII kalendas novembris, anno ab incarnatione Domini M CXX XIIII, indictione VII, regnante imperatore Lodovico (1).
1. Il s’agit ici de Louis VI, roi de France.

88 – 1129
1129, 3, 40, 17, 24 ou 31 décembre. Pierre de Pibrac donne à Bernard de Laviac, hospitalier, et à l’Hôpital de Jérusalem le dîmaire de Saint Clément de Cassarac (Cornebarrieu), et des biens dans cette paroisse.

Cornebarrieu
Haute-Garonne - 31
Sources : Toulouse, Archives de la Haute-Garonne, fonds de Malte, H, layettes de Pibrac, liasse 1, n° 1 (2 documents sur un seul parchemin).
Notes : Du Bourg, Histoire du grand-prieuré de Toulouse, pièces justificative, n° XV.
89 – 1130
1130, 31 mars Bayona. Alphonse I, le Batailleur, roi de Navarre et d’Aragon, transporte aux Hospitaliers les services féodaux que lui devaient Semen de Larraga, Acear Ortiz et Sancia Sanoiz.

Bayonne
Pyrénées-Atlantiques - 64
Sources : Alcala de Hénarès, Archives générales centrales, ordre de S. Jean, langue d’Aragon, grand-prieuré de Navarre, liasse 660 (original).
Notes : Pas de note
90 – 1131
1131, 29 janvier. « Donation faite à l’ordre par Baudouin de Corris d’un casal, appelé Betefan, situe au terroir de Corris, du 4 des calendes de février 1131. »
Scythopolis ou Betefan, de nos jours Tel Beït-Shéan en Israël


Betefan
Israël - Jerusalem
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire, des chartes de Syrie, n° 14 (XVIIIe siècle).
Notes : Pas de note.
91 – 1131
1131, 20 février Latran. Le pape Innocent II exhorte les prélats de la chrétienté à faire des quêtes dans leurs diocèses en faveur de l’Hôpital de Jérusalem, à remettre à ceux qui lui viendront en aide la septième partie de leurs pénitences, à permettre en cas d’interdit la sépulture des confrères de l’Hôpital dans les cimetières de l’ordre, etc. « Quam amabilis Deo. »

Latran
Rome - Pape-Italie
Sources : Malte, Archives de l’ordre, bullaire A. folio 30 b (aujourd’hui perdu) et B. folio 36 b (aujourd’hui perdu).
Analyse : Jaffé-Loewenfeld, Reg. pont. Roman., n° 7451.
Texte : Bosio, Dell’ istoria, I, 108.
Lunig, Codice Italien diplomatico, IV, col. 1454.
Migne, Patr. lat., CLXXIX, col. 77 (d’après Bosio).
P. A. Paoli, Dell’ origine ed istituto, app. n° XII.

Notes : Dat. Laterani, per manus Haymerici, S. Marie nove, sancte romane ecclesie diaconicardinalis, cancellarii, decimo calendas martii, indictione octava, pontificatus vero domini Innocentii pape secundi anno primo (1).
1. Cette bulle est fausse daprès W. Bernhardi, Lolhar von Supplinbury (Leipzig, 1879), 308 et 350, dont la demonstration est péremptoire.

92 – 1131
1131, 15 avril Jérusalem. Bertrand Pierre, de Saint Etienne de l’Olm, donne aux Hospitaliers de Jérusalem quatre setiers de blé à la mesure d’Uzès, et un agneau à prendre sur le mas du Crouzet, pareille quantité à prendre sur le mas de Cairia, et un demi-muid de vin à prendre sur la vigne de la Croix.

Saint-Gilles
Gard - 30
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, liasse 920 (rouleau parchemin, XIIe siècle).
Notes : Pas de note.
93 – 1131
4 juillet 1131. « Confirmation faite par Guillaume de Bures, prince de Tibériade, de tous les biens qui avoient été donnés à l’ordre dans l’étendue du terroir de cette ville, du 4 des nones de juillet 1131. »

Tibériade
Israël - Jerusalem
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire, des chartes de Syrie, n° 13. (XVIIIe siècle).
Notes : Pas de note
94 – 1131
21 septembre 1131, Césarée. Gautier Granier, seigneur de Césarée et de Sidon, confirme toutes les donations faites à l’Hôpital de Jérusalem au territoire de Césarée et ailleurs par Eustache Granier, son père, par lui-même et par ses sujets.

Césarée
Cesaree - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 1, n° 22 et 23 (original) (1).
Texte : Pauli, Codice diplomatico, I, 14 (d’après le n° 23).

Notes : 1. La bulle de Gautier Granier, aujourd’hui perdue, est reproduite dans Pauli, (Codice diplomatico, I, planche n° 12).
95 – 1131
Octobre 1131, au siège de Bayonne. Extraits du testament d’Alphonse I le Batailleur, roi d’Aragon et de Navarre, par lesquels il lègue son royaume au Saint Sépulcre, au Temple et à l’Hôpital.

Barcelone
Espagne - Espagne
Sources : Barcelone, Archives de la couronne d’Aragon, Registre 1, folio 5 (copie, fin XIIe siècle)
Texte : Bofarull, Collection de documentos inéditos delarchivo real de la corona de Aragon, IV, 9 (d’après le registre 1)
Registre 309, folio 50 b (copie, comm. XIVe siècle)
Registre 310, folio 21 (copie, comm. XIVe siècle)
Espana sagrada, L, 393.
Sastachs y Costas, Memoria sobre el archivo prioral de Cataluna, (Barcelone 1885), 19.

Notes : 1. Sanche Ramirez V, roi de Navarre.
2. Pierre I, roi de Navarre et d’Aragon (1094-1104).

96 – 1131
25 octobre 1131, 24 octobre 1132, Chaumontois. Louis VI, la reine Adelaïde et leurs enfants donnent à l’ordre de l’Hôpital l’église Saint Martin de Theil (1) et le moulin de Fossemore.

Theil-sur-Vanne
Yonne - 89
Sources : Paris, Archives nationale, K. 22, n° 7 bis (vidimus de Philippe Auguste de 1218).
Analyse : Paris, Archives nationale, S. 6017, folio 4 b et 33 b (inventaire de la commanderie de Launay, de 1745)
Mannier : Commanderies du grand-prieuré de France, 342.
Texte : Luchaire, Louis VI le Gros (Paris, 1890), 339.

Notes : 1. Je pense que c’est Theil-sur-Vanne, dans l’Yonne ?
97 – 1133
Hugues, seigneur de Jaffa, donne à l’Hôpital de Jérusalem, le casal Bulbus, et confirme la donation des moulins des Trois-Ponts, avec leurs dépendances, que Geoffroy de Parentei avait faite à celui-ci.

Bulbus et Trois-Ponts
Israël - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 1, n° 24 (original) (3).
Texte : Pauli, Codice diplomatico, I, 201.

Notes : 3. Le sceau d’Hugues de Jaffa est reproduit dans Pauli (Codice diplomatico, I, planche n° 8).
98 – 1133
Barthélemy de Vire, évêque de Laon, fait savoir que Pierre de Sissonne et Guibou, sa femme, ont donné aux Hospitaliers de Boncourt le droit de prendre du bois de chauffage et de construction dans leur bois « circa prata », situé entre Sissonne et Boncourt.

Boncourt
Aisne - 02
Sources : Paris, Archives nationale, S. 4946, n° 2 (indiqué dans une donation de Milon de Sissonne, petit-fils des donateurs primitifs, de 1210).
Analyse : Mannier, Commanderies du grand-prieuré de France, page 523.

Notes : Boncourt
99 – 1133
13 juillet 1133. « Vente faite au grand-maitre Raymond Dupuy par un particulier, nommé George, d’une maison dans Jérusalem, du 3 des ides de juillet 1133. »

Jérusalem
Israël - Jerusalem
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire, des chartes de Syrie, n° 17 (XVIIIe siècle).
Notes : Pas de note.
100 – 1133
26 septembre 1133, Jérusalem. Baudouin, évêque de Beyrouth, donne à l’Hôpital de Jérusalem une maison à Jérusalem.

Jérusalem
Israël - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 1, n° 25 (original) (1).
Texte : Pauli, Codice diplomatico, I, 15.

Notes : 1. Le sceau, aujourd’hui perdu, a été reproduit par Pauli (Codice diplomatico, I, planche n° 9)
101 – 1133
16 janvier 1133. Raymond du Palais, frère de l’Hôpital, à la prière de Louis VI, roi de France, et de ses enfants, autorise l’abbé des Chaalis, Eschaalis à faire moudre le grain nécessaire aux besoins de l’abbaye au moulin de Fossemore, que Louis VI avait donné à l’ordre de l’Hôpital.

Senlis
Oise - 60
Sources : Paris, Bibliothèque nationale, latin 17097, folio 165 (copie XVIIe siècle d’apres les archives de l’abbaye des Chaalis, Eschaalis) (1).
Analyse : Luchaire, Louis VI le Gros, 236, n° 513.

Notes : 1. Le sceau de Raymond du Palais, qui scellait cet acte, a été décrit et dessiné par le copiste de Gaignières auquel est due la transcription de la présente pièce.
2. Louis VII avait été associé au trône dès 1131.

102 – 1134
Avant le 14 septembre 1134. Bernard, premier patriarche latin d’Antioche, donne à l’Hôpital et au grand maitre Raymond du Puy une maison et une église au casal d’Acre.

Saint-Jean d’Acre
Jerusalem - Jerusalem
Sources : Carpentras, Bibliothèque publique, ms. Peiresc 48, folio 550 (copie du XVIIe, extrait).
Analyse: Lambert, Cat. des man. de Carpentras, II, 289.

Notes : Pas de note
103 – 1134
Janvier 1134, Laodicée. « Comment la princesse Adelice (1) dona à l’Hospital une maison à la Liche et une gastine qui est apele Bessilis, prés de Gibelet, avec II charruées de terre. »

Gibelet - Jbeil
Mont-Liban - Liban
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 1, n° 16 (orignal, pièce en très mauvais état. Il n’en subsiste plus que la cote précédente, du XIVe siècle, la date et deux lignes de signatures).
Texte : Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 71.

Notes : 1. Alix, fille du roi Baudouin II, femme de Bohémond II, prince d’Antioche.
104 – 1134
Mai 1134. Joscelin II de Courtenay, comte d’Edesse, fils du comte Joscelin I le Grand, donne à l’Hôpital de Jérusalem un hôpital situé au casal de Turbessel (Édesse (Osroène), et l’église de Saint Romain, relevant de l’archevêché de Tulupe, avec ses dépendances.

Turbessel
Edesse - Turquie
Sources : Carpentras, Bibliothèque publique, ms. Peiresc 48, folio 577 (copie du XVIIe siècle)
Malte : Archives de l’ordre, division I, volume 1, n° 27 (original).
Analyse : Lambert, Cat. des man. de Carpentras, II, 290.
Texte : Pauli, Codice diplomatique, I, 16.

Notes : Pas de note
105 – 1134
Juillet 1134, au siège de Fraga. Alphonse I le Batailleur, roi d’Aragon et de Navarre, ratifie les possessions des Hospitaliers dans ses états.

Barcelone
Catalogne - Espagne
Sources : Alcala de Henarès, Archives générale centr., ordre de Saint Jean, langue d’Aragon, liasse 38-41 (original, mauvais état)
Notes : Cartulario Magno, II, 62 (copie XIVe siècle).
S. regis (Seing manuel) Ranimiri (1).
S. (Seing manuel) Raimundi comes (2).
S. Ildefonsi (Seing manuel), regis Aragonensis et comitis Barchinonensis (3).
1. Ramire II le Moine, frère d’Alphonse I, fut nommé roi d’Aragon après la mort d’Alphonse I (17 juillet 1134).
2. Raymond Bérenger IV, comte de Barcelone, épousa la filie de Ramire II et gouverna l’Aragon au nom de sa femme (1151-1162).
3. Alphonse II, roi d’Aragon (1162-1196). Cette souscription et celles de Ramire et de Raymond Bérenger IV ont été ajoutées postérieurement et successivement en guise de confirmation, par les souverains aragonais. C’est une habitude três frequente dans les chancelleries espagnoles.

106 – 1134
4 septembre 1134, Sarinena. Alphonse I le Batailleur, roi d’Aragon et de Navarre, renouvelle le testament d’octobre 1131 (Voir plus haut, n° 93), par lequel il léguait son royaume au Saint Sépulcre, au Temple et à l’Hôpital.

Barcelone
Aragon - Espagne
Sources : S. Juan de la Pena, Archives de l’abbaye, liasse 8, n° 13.
Texte : Juan Briz Martinez, Histore de la fundacion ... de Saint Juan de la Pena (Saragosse, 1620), 806.

Notes : Sastachs y Costas, Memoria sobre el archivio prioral de Cataluna, 21.
107 – 1134
Décembre 1134. « Donation faite à l’Hôpital de Jérusalem par Gaucelin [II de Courtenay, le Jeune], fils de Gaucelin [I de Courtenay, dit le Grand ou le Vieux], comte d’Edesse, d’une gastine appelée Bégudel, du mois de décembre 1134. »

Bégudel
Jerusalem - Jerusalem
Sources : Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire, des chartes de Syrie, n° 19 (XVIIIe siècle).
Notes : Pas de note.
108 – 1135
1135-1142 (1) « Confirmation de Raoux, second patriarche d’Antioche des Latins, d’une donation faite à l’Hôpital de Saint Jean par une femme nommée Richilde, d’une maison sous la redevance de la cense d’un besant, sans datte. »

Jerusalem
Israel - Jerusalem
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 59 (XVIIIe siècle).
Notes : 1. On ne sait pas exactement quand mourut Bernard, prédécesseur de Raoul au patriarcat d’Antioche ; il vivait encore en 1134, peut-être même en 1135 ; nous croyons n’être pas éloigné de la vérité en prenant l’annde 1135 comme date initiale.

In nomine sancte et individue trinitatis, patris et filii et spiritus sancti, amen. Anno dominice incarnationis M C XXX IIII, indictione XIII, secunda die mensis januarii, ego Gualterius de Surdavalle, constabularius, concessu domine mee principisse Adelicie (2),
2. Alix, femme de Bohémond II, prince d’Antioche, et fille du roi de Jérusalem Baudouin II.

109 – 1135
2 janvier 1135, Laodicée. Gautier de Sourdeval, connetable d’Antioche, donne à l’Hôpital de Jérusalem son palais à Laodicée, qu’il avait reçu du roi Baudouin II, et dont Bohémond II, prince d’Antioche, lui avait confirmé la possession.

Laodicée
Lycos - Turquie
Sources : Carpentras, Bibliothèque publique, ms. Peiresc 48, folio 576 (copie du XVIIIe siècle)
Malte : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 1, n° 28 (original).
Analyse : Lambert, Cartulaire des manuscrits de Carpentras, II, 290.
Texte : Pauli, Codice diplomatico, I, 202.

Notes : Pas de note.
110 – 1135
Avril 1135, Jacca. Ramire II, roi d’Aragon, donne à l’Hôpital la ville d’Encise, dans la plaine de Portella, ainsi qu’une église et une auberge à Annolo, sur la rive du rio Aragon.

Portella Blanca d’Andorra
Pyrénées-Orientales - 66
Sources : Alcala de Henarès, Archives générale centrale, ordre de Saint Jean, langue d’Aragon, cartulaire de Castiliscar, page 3 (XIIIe siècle)
Notes : 1. Portella Blanca d’Andorra, ou La Porteille Blanche, Pyrénées-Orientales (66)
111 – 1135
Avril 1135, Ulle. Le même donne à l’Hôpital Sango Garzez d’Oria Ferrera, habitant de Sos, ses biens et sa famille.

Sango Garzez d’Oria Ferrera
Aragon - Espagne
Sources : Alcala de Henarès, Archives centrales de l’Ordre de Saint Jean, langue d’Aragon, liasse 265 (copie, fin du XIIe siècle).
Notes : Pas de note.
112 – 1135
30 avril 1135. Jean, premier évêque latin d’Acre, exempte les Hospitaliers du paiement de la dime dans son diocèse, à condition qu’ils renoncent à lui susciter des difficultés à l’occasion du portail septentrional de la cathédrale d’Acre.

Saint-Jean d’Acre
Jerusalem - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 1, n° 29 (orignal) (2).
Texte : — Pauli, Codice diplomatico, I, 17.

Notes : 2. Le sceau de l’évêque d’Acre, aujourd’hui perdu, a été reproduit par Pauli (Codice diplomatico, I, planche n° 11.
113 – 1135
16 juin 1135, Pise. Le pape Innocent II à Raymond du Puy, grand-maître de l’Hôpital. Il confirme les privilèges accordés aux Hospitaliers par Pascal II, Calixte II, et Honorius II et les donations, laïques ou ecclésiastiques, qui leur ont été faites. Il défend à l’autorité diocésaine d’interdire leurs églises, et, en cas d’interdit général, permet d’y célébrer l’office divin pour eux seuls.

Pise
Toscane - Pape-Italie
Sources : Lucques, Bibliothèque publique., ms. 988, 20 bis et 24 (copies de S. Pauli, XVIIIe siècle)
Malte : Archives de l’ordre, bullaire original d’Innocent II, n° 24 (aujourd’hui perdu), et bullaire E. folio 13 (aujourd’hui perdu).
Analyse : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 1119, bullaire C, folio 1 b (index, sans date)
Paris : Bibliothèque nationale, fonds esp., ms. 162, folio 24.

Notes : Pas de note.
114 – 1135
18 novembre 1135. Loup Enegones et sa femme Sancia Azanarez, pour la rémission de leurs péchés et pour participer aux bénéfices que procure l’affiliation à l’Hôpital de Saint Jean de Jérusalem « ad hostium ecclesie dominici Sepulcri », donnent audit Hôpital l’église S. Michel de Cizur Menor, au diocese de Pampelune.

Pampelune
Pampelune - Espagne
Sources : Alcala de Hénarès, Archives générales centr., ordre de Saint Jean, langue d’Aragon, grand-prieuré de Navarre, liasse 671 (original).
Notes : Facta karta XIIII kalendas decembris, in era M C LXX III, in manu fratrum Hospitalis Jherusalem. Martinus et Arnaldus, presbiteri ; rex Garcia (1) in tota Navarra ; episcopus
Sancius Pampilona.
1. Garcie Ramirez IV, roi de Navarre (1134-1150).

115 – 1135
19 décembre 1135, Césarée. Isembard vend à l’Hôpital de Jérusalem un casal, appelé Arthabec, au territoire de Césarée, moyennant 500 besants.

Arthabec
Cesaree - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 1, n° 30 (original bullé) (1)
Analyse : Mas Latrie, Notice sur les Archives de Malte dans Archives des Missions, VI, première série (1857), 7.
Texte : Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 72.

Notes : 1. La bulle de Gautier, seigneur de Césarée, qui scelle cet acte a été décrite et reproduite par nous. (Les sceaux des archives de l’ordre de S. Jeande Jérusalem à Malte, dans Mémoires de la Société des Antiquaires de France, XLVII (1887), 231.)
116 – 1136
1136, Naplouse. Foulques, roi de Jérusalem, confirme aux Hospitaliers la possession de divers casaux, qu’ils tenaient de Hugues de Saint Abraham, et leur donne quatre casaux au territoire de Jérusalem.

Naplouse
Cisjordanie - Liban
Sources : Carpentras, Bibliothèque publique, ms. Peiresc 48, folio 567 (copie du XVIIe siècle)
Malte : — Archives de l’ordre, division I, volume 1, n° 31-34 (un original et 3 copies, dont une bullée) (2).
Analyse : — Lambert, Catalogue des manuscrits de Carpentras, II, 289.
Texte : — Pauli, Codice diplomatico, I, 18 (d’après le n° 33 des Archives de Malte).

Notes : 2. Cette bulle est reproduite dans Pauli, (Codice diplomatico, I, planche n° 13) et décrite dans Douet d’Arcq (Inventaire des sceaux des archives, n° 6281).
117 – 1136
1136, Pampelune. Garcie Ramirez IV, roi de Navarre, donne à l’Hôpital Gomes Gomeres de Cizur Menor, ses biens et sa famille.

Cizur Menor
Navarre - Espagne
Sources : Alcala de Henarès, Archives générales centr., ordre de Saint Jean, langue d’Aragon, grand-prieuré de Navarre, liasse 671 (original).
Notes : Pas de note.
118 – 1136
29 février 1136. Gautier Granier, seigneur de Césarée, vend aux Hospitaliers le casal Betherias, moyennant 180 besants.

Betherias
Cesaree - Jerusalem
Sources : Lambert, Catalogue des manuscrits, de Carpentras, II, 287.
Marseille : Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire, des chartes de Syrie, n° 22 (XVIIIe siècle).
Extraits : Carpentras, Bibliothèque publique, ms. Peiresc 48, folio 516, (copie XVIIe siècle).

Notes : Pas de note.
119 – 1136
10 octobre 1136, Palerme. Roger I, roi de Sicile, confirme à l’Hôpital de Jérusalem et au grand-prieur Hubald la donation faite par le comte Roger, son père, de l’église Saint Jean Baptiste de Messine.

Messine
Palerme - Italie
Sources : Naples, Archives d’état, ordre de S. Jean de Jérusalem, volume 49 (copie)
Palerme : Archives d’état, grand-prieuré de Messine (copie du 20 mars 1510 en exécution des décisions du conseil royal, d’après un vidimus de Jacques, patriarche de Jérusalem (vers 1260), aujourd’hui perdu)

Notes : Pas de note.
120 – 1137
1137-1180. Louis VII, roi de France, donne aux Hospitaliers le moulin de Nouez (1) (Noé).

Launay
Département : Yonne, Arrondissement : Sens, canton: Thorigny-sur-Oreuse - 89
Sources : Paris, Archives nationales, S. 5250 B, n° 2 (original).
Analyse : Mannier, Commanderies du grand-prieuré de France, 342.
Paris : Archives nationales, S. 6017, folio 34 (inventaire de la commanderie de Launay de 1745, à la date de 1156).

Notes : Launay, hameau commune de Saint-Martin-sur-Oreuse.
Département : Yonne, Arrondissement : Sens, canton: Thorigny-sur-Oreuse - 89
Launoy, 1414 (chapitre de Sens)
Autrefois, Launay était une commanderie de Saint-Jean de Jérusalem, avec siège de baillie, ressortissant du baillage royal de Sens.
1. Nouers, 1155 ; Noez, 1561 ; Nouez, 1573 ; Noué, 1594 (Chapitre de Sens)
Sources : dictionnaire topographique de l’Yonne.

121 – 1137
1137-1180. Le même fait savoir à l’abbé de Dilo, qu’entre le moulin de Pont sur Vannes et celui de Bernard de Nouez (Noé), les Hospitaliers ont seuls le droit de construire des moulins.

Launay
Yonne - 89
Sources : Paris, Archives nationale, S. 5250 B, pièce sans numéro (copie du XVIe siècle).
Notes : Pas de note.
122 – 1137
7 février 1137, Pise. Le pape Innocent II, à la requête du grand-maître de l’Hôpital Raymond du Puy, prend l’Hôpital sous sa protection, confirme ses biens et ses privilèges, et décide qu’en cas d’interdit les Hospitaliers auront droit à la sépulture ecclésiastique et pourront, une fois l’an, ouvrir les églises interdites, y célébrer l’office divin et y quêter.

Pize
Toscane - Pape-Italie
Sources : Paris, Archives nationale, L. 226, n° 12 (original)
Paris : Bibliothèque nationale, latin 9001, folio 27 (copie d’A. de Naberat, XVIIe siècle)
Analyse : Jaffé-Loewenfeld, Reg. Pont. Roman., n° 7823.
Marseille : Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H. 1, n° 1 (copie du XVIe siècle).
Texte : d’Escluseaulx, Privilèges de l’ordre de Saint Jean de Jérusalem (Paris, 1700), 85
Migne : Pair, lat., CLXXIX, col. 312.

Notes : Pas de note.
123 – 1137
7 février 1137-1157 (1). Raymond du Puy, grand-maître de l’Hôpital, remercie les Hospitaliers d’Aragon des progrès de l’ordre, et leur annonce qu’il a obtenu du pape que la sépulture ecclésiastique ne soit refusée aux confrères de l’Hôpital qu’en cas d’excommunication.

Saragosse
Aragon - Espagne
Sources : Alcala de Henarès, Archives générales centrales, ordre de Saint Jean, langue d’Aragon, Cartulario Magno II, 80 (copie du XIVe siècle).
Notes : 1. La bulle d’Innocent II « Christiane fidei religio » du 7 février 1137 (V. plus haut, n° 122), à laquelle la présente pièce fait allusion, permet de fixer la date la plus ancienne à laquelle cette pièce put être écrite ; la date la plus récente est déterminée par la mort de Raymond du Puy, survenue vers 1157.
124 – 1137
10 octobre 1137, Palerme. Roger I, roi, de Sicile, prend sous sa protection les Hospitaliers, et leur concède de nombreux privilèges dans ses états.

Palerme
Sicile - Italie
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division VII, bull. E f. 283, (aujourd’hui perdu)
Palerme : Archives d’état, grand-prieuré de Messine, copie du 20 mars 1510, en exécution des décisions du conseil royal.
Prelazie : volume II (compilation officielle exécutée vers 1513 par G. Luca Barberi)
Rome, Archives du Vatican, reg. 22, folio 152 b (vidimus d’Innocent iv, du 9 avril 1252)
Texte : Lunig, Cod. Itatiae dipt., II, col. 1638.
Pauli : Codice diplomatico, I, 237.

Notes : Pas de note
125 – 1138
18 octobre 1138, Villafranca de Monte de Oca. Alphonse VIII, roi de Castille et Léon, confirme aux Hospitaliers la donation d’Atapuerca que leur avait faite la reine Urraque, sa mère.

Atapuerca
Burgos - Espagne
Sources : Alcala de Henarès, Archives générales centr., ordre de Saint Jean, langue de Castille, liasse 37 (enginal, mauvais état)
Madrid : Bibliothèque nationale, DD. 96, folio 11 (copie du XVIIe siècle, d’apres une confirmation d Alphonse X, roi de Castille, du 29 décembre 1254).

Notes : Pas de note
126 – 1138
13 novembre 1138. « Confirmation faite en faveur de l’ordre par Adelaïde, veuve de Bohémond II, prince d’Antioche, d’une terre qu’une femme nommée Grarinot lyy avait donnée, du 13 novembre 1138. »)

Jérusalem
Israël - Jerusalem
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire, des chartes de Syrie, n° 24 (XVIIIe siècle).
Notes : Pas de note
127 – 1138
30 novembre 1138. « Donation faite par Trigaud, chambellan de Raymond I, prince d’Antioche, du consentement du même prince et de Constance, sa femme, fille unique de Bohémond le Jeune, II du nom, d’un jardin situé entre le jardin du patriarche et celui de Saint Siméon, de l’an 1138 à la fin du mois de novembre. »

Saint Siméon
Antioche-sur-l’Oronte - Turquie
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire, des chartes de Syrie, n° 25 (XVIIIe siècle).
Notes : Pas de note
128 – 1139
Avant 1139 (1). « Donation faite à l’Hôpital par Pierre de Burgairolles et Jordane, sa femme, avec l’approbation de Roger, connétable de Tripoli, d’un serf nommé Saccus et d’une pièce de terre, sans date. »

Tripoli
Tripoli - Liban
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire, des chartes de Syrie, n° 65 (XVIIIe siècle).
Notes : 1. Nous savons qu’en 1139 Sylvius occupait la charge de connétable du comté de Tripoli ; la pièce est donc antérieure à cette date ; peut-être faut-il la reculer jusqu’en 1112, époque à laquelle figure, pour la première fois, Roger comme connétable de Tripoli ; ce personnage se retrouve en 1117 et en 1127 investi des mêmes fonctions (Ducange, Familles d’Outremer, 657).
129 – 1139
9 mars 1139. « Donation faite à l’Hôpital de Hierusalem par Raymond I, prince d’Antioche, gendre et héritier de Bohémond [II le Jeune], de six besants et demy censuels et neuf écus de karrage, qu’il prenoit sur Le jardin que Trigaud avoit donné à l’ordre (Voir plus haut, n° 127), du 9 mars 1138, la IIIe année de son règne (1). »

Jerusalem
Israel - Jerusalem
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire, des chartes de Syrie, n° 26 (XVIIIe siècle).
Notes : 1. La chancellerie des princes d’Antioche suivait le style de pâques ou celui de l’incarnation.
130 – 1139
7 mai 1139, 1140, 1141 ou 1143, Latran. Le pape Innocent II exhorte les prélats de la chrétienté à provoquer dans leurs diocèses des aumônes en faveur de l’Hôpital. Ceux qui lui viendront en aide obtiendront remise de la septième partie de leurs pénitences.
En cas d’interdit les Hospitaliers auront droit à la sépulture ecclésiastique, et pourront, une fois l’an, ouvrir les églises interdites, y célébrer l’office divin et y quêter.


Latran
Rome - Pape-Italie
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, 1, n° 2 (original).
Notes : 1. Le concile de Pise fut tenu en 1134, et le second concile de Latran en avril 1139.
131 – 1140
Vers 1140, Rouen (2). L’impératrice Mathilde (3), fille d’Henri I, roi d’Angleterre, donne aux Hospitaliers 100 sous de rente annuelle à percevoir sur ses revenus d’Argentan.

Argentan
Orne - 61
Sources : Paris, Archives nationale, S. 5057, n° 44 (original scellé).
Analyse : Mannier, Commanderies du grand-prieuré de France, page 449.
Paris : Archives nationale, S. 5512, page 49 (inventaire des titres de Villedieu, XVIIIe siècle).

Notes : 2. La pièce n’est pas datée ; une cote ancienne la place en 1140, ce qui répond assez bien aux caractères paléographiques du document. Du reste, le mariage de l’impératrice Mathilde avec le comte d’Anjou (1127) et la cession à ce dernier du duché de Normandie (1144) fournissent les dates extrêmes entre lesquelles doit se placer cette charte.
3. Elle portait le titre d’impératrice par ce qu’elle avait été mariée en premières noces à l’empereur d’Allemagne Henri V.

132 – 1140
17 janvier 1140. Michel, évêque de Tarazona, donne aux Hospitaliers et à leur prieur R. Gomhaud l’église d’Anon, à charge d’y être représentés par un clerc responsable des dimes et droits épiscopaux.

Aragon
Saragosse - Espagne
Sources : Alcala de Henarès, Archives générales centrales, ordre de Saint-Jean, langue d’Aragon, liasse 178-179 (original).
Notes : Pas de note.
133 – 1140
12 mars 1140. « Donation faite par Robert de Loges, de l’avis d’Adélayde, princesse d’Antioche (1) et d’Hodierne, sa femme, d’une « gastine apellée Horari », avec une église et ses autres appartenances, du 12 mars 1139, la 4e année du gouvernement de Raymond, prince d’Antioche. »

Antioche
Hatay - Turquie
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire, des chartes de Syrie, n° 27 (XVIIIe siècle).
Notes : 1. Femme de Bohémond II le Jeune, et belle-mère de Raymond, prince d’Antioche.
2. Alphonse 1e le Batailleur, roi d’Aragon et de Navarre, était oncle d’Alphonse I, roi de Portugal, parce qu’il avait épousé Urraque, fille d’Alphonse VI, roi de Leon, et sœur de la reine Thérèse.

134 – 1140
30 mars 1140. Alphonse I, roi de Portugal, confirme par son testament à Raymond du Puy, grand-maître de l’Hôpital, et à Arias, prieur de Portugal et de Galice, toutes les possessions de l’ordre en Portugal, et lui accorde divers privilèges.

Galice
Lisbonne - Portugal
Sources : Lisbonne, Archives royales de Portugal, layettes 6, liasse unique n° 29 (confirmation du 2 mars 1218).
Analyse : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaires des chartes de Syrie, n° 29 (XVIIIe siècle).

Notes : Texte : Lucas de S. Catharina, Memorias da ordem militar de S. Joâo de Malta, I (Lisbonne, 1734), 226.
135 – 1140
24 juin 1140, Salamanque. Alphonse VIII, roi de Castille et Léon, avec l’assentiment de Bérengère, sa femme, donne à l’Hôpital la ville de la Puebla, située entre Formesta et Villa Orecho, avec ses dépendances, et confirme les donations faites à l’ordre par lui, sa mère Urraque, sa sœur dona Saneia, etc.

Puebla de Azaba
Salamanque - Espagne
Sources : Alcala de Henarès, Archives générales centrales, ordre de Saint-Jean, langue de Castille, inventaire des donations, liasse 1, n° 8.
Notes : Pas de note.
136 – 1140
16 septembre 1140. Raymond du Puy, grand-maître de l’Hôpital, donne à Raymond Bérenger IV, comte de Barcelone, le tiers du royaume d’Aragon, qu’Alphonse I, roi d’Aragon, avait légué à l’ordre de l’Hôpital, sous certaines conditions (1).

Barcelone
Catalogne - Espagne
Sources : Barcelone, Archives de la couronne d’Aragon, parchemin n° 116 de Raymond Bérenger IV (original)
— Registre I, f. 8 (fin du XIIe siècle)
— S. Gervasio de Cassolas, Archives du grand-prieuré de Catalogne, 28e armoire, Testaments, sac A, n° 6 (original, mauvais état).
Texte : Bofarull, Collection de documents inédits de l’archivo ... de Aragon, IV, 73.
— Sastachs y Costas, Memoria sobre el archives prioral de Cataluria, 21.

Notes : 1. Le même jour, par le même acte, Guillaume, patriarche de Jérusalem, renonça en faveur Bérenger IV au tiers du royaume d’Aragon, légué au Saint Sépulcre (Bofarull, Collection de documents inédits, IV, 70).
2. Guillaume 1e, prieur du Saint Sépulcre et patriarche de Raymond de Jérusalem.
3. Var : Cacxale, dans le texte des archives de S. Gervasio.

137 – 1141
Joscelin II, comte d’Edesse, confirme aux Hospitaliers de Jérusalem la donation du casal de Cisembourg, qui leur avait été faite par Baudouin II, roi de Jérusalem.

Edesse
Édesse (Osroène) - Turquie
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 1, n°36 (original).
Texte : S. Pauli, Cod. dipt., I, 20.

Notes : 1. Joscelin I, de Courtenay, le Grand, comte d’Edesse (1101-1131), et Elisabeth de Montlhéry.
138 – 1141
1141, Jérusalem. Guillaume I, patriarche de Jérusalem, sur le conseil de Pierre, prieur du Saint Sépulcre, échange à Raymond du Puy, prieur des Hospitaliers, un jardin adjacent à la maison de feu Anselme, chantre du Saint Sépulcre, contre deux boutiques sises sur la place des Syriens, à Jérusalem.

Jerusalem
Israel - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 1, n° 38 (original) et n° 37 (copie contemporaine).
Texte : Jean Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 75.

Notes : 1. Anselmi. Ce personnage était chantre du Saint Sépulcre. On le trouve dans des actes de 1123 à 1136 (Chartes de N.-D. de Josaphat, 38 ; Cartulaire du Saint Sépulcre, passim).
2. Domini XCXLI, indictione VI. L’indiction est fautive ; il faut lire : indictione IV.
3. Roardo, vicecomite. Roard l’Ancien, vicomte de Jerusalem.
— Les témoins qui suivent Roard ne sont plus des Hospitaliers.
4. Petro de Petragoricis. Il figure souvent au Cartulaire du Saint Sépulcre de 1133 à 1160 (pages 204, 206, etc.), ainsi que dans les Chartes de N.-D. de Josaphat (page 79) ; il était bourgeois de Jérusalem.
5. Humberto de Barro. 5. Bourgeois de Jérusalem, mentionné de 1144 à 1160 (Cartulaire du Saint Sépulcre, 68, 135, etc.).

139 – 1141
3 février 1141 (1). Le même atteste que Robert de Saint Gilles a donné, avec l’assentiment de Foulques, roi de Jérusalem, aux Hospitaliers la terre d’Emmaüs, moyennant un cens annuel de cinq cents besants.

Emmaüs
Nicopolis - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 1, n° 39 (original).
Texte : Pauli, Codice diplomatico, I, 20.

Notes : 1. Nous pensons, sans en être sûr, que les patriarches de Jérusalem suivaient, comme les rois de Jérusalem, le style de la nativité ou du premier janvier ; l’indiction mentionnée ici témoigne en faveur de ce système chronologique. Notre opinion repose sur nos observations personnelles, corroborées par celles de notre confrère et ami H. F. Delaborde (Chartes de N.-D. de Josaphat, 8-9).
2. Roardi vicecomitis. Roard l’Ancien, vicomte de Jérusalem.

140 – 1141
Après février 1141. Le même et Pierre, prieur du Saint Sépulcre, concluent avec les Hospitaliers un accord relatif aux dimes des casaux d’Emmaüs (Voir plus haut, n° 139).

Emmaüs
Nicopolis - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 1, n° 40 (original)
— Rome, Bibliothèque du Vatican (1), ms. 7241, folio 98 b (copie, fin XIIIe siècle).
Texte : Pauli, Codice diplomatico, I, 22.
— De Rozière, Cartulaire du Saint Sépulcre de Jérusalem (Paris, 1849), 219 (incomplet).

Notes : 1. La rubrique suivante précède le texte de l’acte dans le manuscrit du Vatican : Privilegium concordie de decimis de casalibus Emaus, facte inter canonicos S. Sepulcri et Hospitales.
141 – 1142
1142-1153 (1). Alice, veuve de Bertrand Veirune, donne en mourant à l’ordre de l’Hôpital ses biens situés à Arles, etc.

Arles
Bouches-du-Rhône - 13
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, cartulaire de Trinquetaille, folio 21 b (XIIIe siècle).
Notes : 1. Nous établissons cette date approximative par les années de l’épiscopat de Raymond de Montredon, archevêque d’Arles (1142-1156), et par le priorat d’Arnaud, prieur de Saint Gilles, qui figure dans les actes depuis 1143 jusque vers 1153.
142 – 1142
1442-1456. Raymond de Montredon, archevêque d’Arles, donne aux Hospitaliers de Saint Thomas de Trinquetaille le droit de prendre dans son bois « Comitalis » des liens pour botteler leur foin (1).

Arles
Bouches-du-Rhône - 13
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, cart, de Trinquetaille, folio 25 b (XIIIe siècle)
Notes : 1. L’acte n’étant pas daté ne peut être approximativement déterminé que par les années de l’épiscopat de Raymond de Montredon.
143 – 1142
Alphonse VIII, roi de Castille et Léon, et Bérengère, sa femme, abandonnent aux Hospitaliers de Mirallos tous les droits de la couronne sur le casal de Froila (territoire de Sarria) et sur l’église de Ferreiros.

Mirallos
Galice - Espagne
Sources : Pas de sources.
Alcala de Henarès, Archives générales centrales, ordre de Saint-Jean, langue de Castille, inventaire des donations, liasse 1, n° 9.

Notes : Pas de note.
144 – 1142
Raymond II, comte de Tripoli, fils du comte Pons, donne aux Hospitaliers Raphanée, Montferrand, Mardabech et ses droits sur la pêcherie d’Emesse, sur le Krak et le château de la Boquée ; il fait également avec eux diverses conventions.

Forteresse de Montferrand
Raphanée - Syrie
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 1, n° 41 (original).
Texte : Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 76.

Notes : In nomine sancte et individue trinitatis, patris et filii et spiritus sancti, amen (1).
1. Ces premiers mots sont écrits en caractères majuscules.
2. Pontius de Sura. Ce personnage est appelé aussi : de Suira, de Sira (1140-1145).
2. Rotberti, comitis Alverniensis. Robert III d’Auvergne. Lexpédition en Terre Sainte de ce comte d’Auvergne ne semble pas connue des historiens. Il se pourrait qu’il s’agit simplement d’un personnage appelé Robertus Comitis ; le mot Alverniensis désignerait, en ce cas, sa patrie.

145 – 1142
Janvier 1142, Tudela. Garcie Ramirez IV, roi de Navarre, donne aux Hospitaliers les villes de Cabanillas et de Fustinana avec leurs dépendances.

Fustinana
Navarre - Espagne
Sources : Alcala de Henarès, Archives générales centrales, ordre de Saint-Jean, langue d’Aragon, grand-prieuré de Navarre, liasses 656 (copie du XIVe siècle), et 648 (copie de 1503).
Notes : Pas de note.
146 – 1142
15 juillet 1142, Montagnano. Extraits du testament d’Azzo V, marquis d’Este, par lequel il lègue des biens à l’ordre de l’Hôpital.

Este
Padoue - Italie
Sources : Pas de source.
Texte : Muratorí, Delle antichita Estensi ed Italiane (Modena, 1717-1740), I, 330, d’après les archives des Camaldules dei Carceri ; Pauli, Codice diplomatico, I, 302.

Notes : 1. Le reste du testament concerne des dispositions prises en faveur de la femme, des frères et des serfs du testateur.
147 – 1143
1143-1168. Ungues I de Toucy, archevêque de Sens, certifie que Thierry Galeran, sur le conseil de Louis VII, roi de France, a vendu à Joscelin, proviseur de l’Hôpital en France, et aux Hospitaliers ce qu’il possédait au Vieux Corbeil.

Corbeil
Essonne - 91
Sources : Paris, Archives nationales, S. 5144 A, n° 33 (original).
Analyse : Mannier, Commanderies du grand-prieuré de France, page 49.

Notes : Pas de note.
148 – 1143
1143-1152. Gautier (2), prieur de l’Hôpital en Angleterre, met fin à un différend survenu entre les Hospitaliers et les Bénédictines de Clerkenwell en faveur de celles-ci.

Clerkenwell
Londres - Angleterre
Sources : Londres, Musée britannique, Harl., charte, 83 C, n° 40 (original scellé) (3).
Analyse : Dugdale, Monast. Anglic., IV, 80.

Notes : 2. Cet acte n’est pas daté ; le suivant, qui concerne le même objet, est dans le même cas ; les raisons pour lesquelles nous avons cru pouvoir le placer entre les années 1147 et 1152 s’appliquent également ici.
3. Le sceau du prieur Gautier a été reproduit et décrit par nous dans Mélanges d’archives et d’histoires publiés par l’école française de Rome, I (1881) 377, et planche 10, n° 1.

149 – 1143
1143-1152 (2). Arnaud, prieur de Saint Gilles, ratifie l’accord précédent (Voir plus haut, n° 148).

Clerkenwell
Londres - Angleterre
Sources : Londres, Musée britannique, Harl., charte, 83 C, n° 41 (original scellé) (3).
Analyse : Dugdale, Monast. Anglic., IV, 80.

Notes : 2. Nous avons des mentions d’Arnaud Missatico comme prieur de Saint Gilles depuis septembre 1143 ; en octobre 1152, au contraire, il n’est plus titulaire du prieuré. C’est donc entre ces deux dates que se place la présente pièce.
3. Le sceau du prieur de Saint Gilles est au type du suppliant, agenouillé devant une croix à double croisillon.

150 – 1143
Guillaume I, patriarche de Jérusalem, donne à l’Hôpital de Jérusalem une église à Acheldemach avec toute la terre qui en dépend.

Acheldemach
Israël - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 1, n° 42 (original) (4) et n° 43 (copie contemporaine).
Texte : Pauli, Codice diplomatico, I, 23.

Notes : 4. La bulle de Guillaume I a été reproduite par Pauli (Codice diplomatico, I, planche 2, n° 14). Elle est aujourd’hui perdue. Voir sur les bulles de ce prélat notre étude sur les Sceaux de Saint Jean de Jérusalem a Malte dans Mémoires de la Société des Antiquaires de France, XLVII (1887), 233.
151 – 1143
1 aout 1143 - 25 mars 1144, Paris. Louis VII, roi de France, autorise les Hospitaliers de Cerny à recevoir des biens, et à admettre ses sujets dans l’ordre comme frères de l’Hôpital.

Cerny
Aisne - 02
Sources : Paris, Archives nationale, S. 4956, n° 5 (vidimus du prévôt de Paris du 4 mars 1293).
Analyse : Mannier, Commanderies du grand-prieuré de France, 530.

Notes : 1. Louis VI le Gros, roi de France, et Adelaide, fille d’Humbert II, comte de Savoie.
152 – 1143
Septembre 1443, Gap. Bertrand II et Guigues II, comtes de Forcalquier, et leur mère Garsinde confirment à l’Hôpital de Jérusalem toutes les acquisitions qu’il avait faites dans leur comté.

Gap
Hautes-Alpes - 05
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, 382, n° 63 (rouleau, XIIe siècle)
Texte : P. Guillaume, Original des chevaliers de Malte et rôle des donations de la commanderie de Gap, dans Bulletin d’histoire ecclésiastique et d’architecture religieuse des diocèse de Gap, Grenoble et Viviers, I, 189.

Notes : Pas de note.
153 – 1143
Octobre 1443. « Donation faite à l’ordre par Gautier de Dom Reyer de plusieurs casaux et biens, du mois d’octobre 1143. »

Jerusalem
Israel - Jerusalem
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 34 (XVIIIe siècle)
Notes : Pas de note.
154 – 1143
9 décembre 1143, Latran. Le pape Celestin II à Raymond du Puy, grand-maître de l’Hôpital. Il soumet à la juridiction de celui-ci l’Hôpital des Teutoniques de Jérusalem (1).

Jerusalem
Israel - Jerusalem
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, 1, n° 4 (copie fig. du XIVe siècle).
Analyse : Jaffé-Lowenfeld, Reg. Pont. Roman., n° 8472 a (d’après la bulle de Grégoire IX, du 12 janvier 1240).
Texte : Jean Delaville Le Roulx, Les anciens Teutoniques et l’ordre de Saint Jean de Jérusalem, dans Comptes rendus des séances de l’Académie des inscriptions et Belles Lettres, 2e série, XVI, 342.

Notes : 1. Cette subordination de l’Hôpital des Teutoniques à l’Hôpital de Saint Jean de Jérusalem n’était jusqu’à présent connue que par une bulle de Grégoire IX, du 12 janvier 1240, qui maintenait cette subordination (Pauli, Codice diplomatico, I, 272).
155 – 1143
9 décembre 1143, Latran. Le même soumet les Hospitaliers d’Allemagne à la juridiction de l’Hôpital de Jérusalem.

Jerusalem
Israel - Jerusalem
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, 1, n° 4 bis (original).
Texte : Jean Delaville Le Roulx, Les anciens Teutoniques et l’ordre de Saint Jean de Jérusalem, dans Comptes rendus des séances de l’Académie des Inscriptions et Belles Lettres, 2e série, XVI, 344.

Notes : Pas de note.
156 – 1144
1144-1151. Geoffroy, duc de Normandie et comte d’Anjou, ratifie les donations faites par ses sujets aux Hospitaliers de Villedieu-lès-Bailleul et grâce auxquelles ladite commanderie a été constituée.

Villedieu-lès-Bailleul
Orne - 61
Sources : Paris, Archives nationale, M. 15, n° 1 (copie, XIIe siècle), n° 2 (traduction française du XVIIe siècle), n° 3 (copie, XVIIe siècle), n° 4 (original) (1).
Notes : 1. Ce n° semble être l’original. Il contient la même série de donations que le n° 1, mais sans la confirmation du duc de Normandie et sans les derniers paragraphes.
2. Teste : Willelmo, comite de Pontivio ; et Johanne, filio ejus.
2. Guillaume II, dit Talvas, comte de Ponthieu et d’Alençon ; son fils Jean lui succéda en 1172 dans la seigneurie d’Alençon.

157 – 1144
1144-1194 (2). Guy V, seigneur de Laval, accorde aux Hospitaliers trois jours de foire et les réglemente.

Laval
Mayenne - 53
Sources : Poitiers, Archives de la Vienne, grand-prieuré d’Aquitaine, liasse 810 (copie contemporaine)
Notes : 2. Cette pièce n’est pas datée ; elle semble être du milieu du XIIe siècle. Nous avons cru pouvoir l’attribuer à Guy V, seigneur de Laval, d’après les caractères paléographiques de l’acte qui nous l’a conservée.
158 – 1144
« Donation faite par Hugues, seigneur du lieu de Saint Abraham ou seigneurie d’Hébron, de trois casaux, de l’an 1144. »
Seigneur : 1136-1149 : Hugues II de Saint-Abraham.


Saint-Abraham
Israel - Jerusalem
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône., ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 35 (XVIIIe siècle)
Notes : Pas de note.
159 – 1144
27 mars 1144, Arles. Raymond de Montredon, archevêque d’Arles, confirme à Arnaud, prieur de Saint Gilles, et aux Hospitaliers, la possession de l’église Saint Thomas de Trinquetaille, que ses prédécesseurs Athon de Bruniquel et Bernard Guérin avaient donnée à l’ordre, sous certaines conditions (Voir plus haut, N° 42 et 87).

Trinquetaille
Bouches-du-Rhône - 13
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, cartulaire de Trinquetaille, folio 77 (XIIIe siècle)
Notes : G. archevêché d’Arles, livre autogr. B, p. 46 (XIIIe siècle).
160 – 1145
Raymond II, comte de Tripoli, renouvelle aux Hospitaliers la donation qu’il leur avait faite en 1142 (Voir plus haut, n° 144).

Tripoli
Tripoli - Liban
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 1, n° 46 (original).
Texte : Pauli, Codice diplomatico, I, 23.

Notes : L’acte, sauf quelques variantes, est le même que celui de 1142 ; les témoins et la date, que nous reproduisons ici, diffèrent seuls.
161 – 1145
« Acte par lequel il apert que le grand-maitre Raymond Dupuy avoit acheté d’Agnès, femme d’Eustache Coffel, une terre située à Bechefere pour le prix de 300 besans, de l’année 1145. »

Jerusalem
Israel - Jerusalem
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 38 (XVIIIe siècle)
Notes : Pas de note.
162 – 1145
10 mai 1145, Viterbe. Le pape Eugene III renouvelle la bulle d’Innocent II du 7 mai 1139, 1140, 1141 ou 1143.
« Quam amabilis Deo » (Voir plus haut, n° 130), sauf le dernier paragraphe depuis les mots : « Verumtamen quemadmodum vos. »


Jerusalem
Israel - Jerusalem
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, 1, n° 5 (original).
Notes : Date Viterbii, VI idus maii.
163 – 1145
Novembre 1145. « Donation faite à l’ordre par Adelaïde, veuve de Bohémond II, prince d’Antioche, de la redevance de 30 besants que luy faisoit une abbaye située sur un coteau appelé de Rivira, et leur permet de faire construire un four public près la maison de l’ordre à Laodicée, du mois de novembre 1145. »

Laodicée du Lycos
Phrygie - Turquie
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 37 (XVIIIe siècle).
Notes : Pas de note.
164 – 1146
1146-1157 (1). Raymond IV, comte de Barcelone, charge Bernard, archevêque de Tarragone, et Guillaume Raymond, son sénéchal, de régler le différend soulevé entre l’évêque de Tortose, P. Humbert et les Hospitaliers d’Amposte au sujet de l’église et des terres de Saint Jean.

Amposta
Catalogne - Espagne
Sources : Pas de sources.
Texte : Villanueva, Viage leterario a las Iglesias de Espana (Madrid, 1803-1852), V, 255 (d’après les archives de l’église de Tortose).

Notes : 1. Nous datons ainsi cette pièce approximativement par les années de 1’épiscopat de 1’évêque de Tarragone et du magistère de Raymond du Puy ; celui-ci intervint dans cette affaire par la pièce qui suit immédiatement celle-ci.
2. Bernard Tord occupa le siège de Tarragone de 1146 au 28 juin 1163, date de sa mort.

165 – 1146
1146-1157. Raymond du Puy, grand-maître de l’Hôpital, ordonne à P. Humbert et aux Hospitaliers d’Amposte d’obéir aux décisions prises par l’archevêque de Tarragone, le comte de Barcelone, et Guillaume Raymond, sénéchal de ce dernier, relativement à l’oratoire, aux terres et au cimetière de Saint Jean, près de Tortose, et de respecter les décisions de l’évêque de Tortose (Voir plus haut, n° 164).

Amposta
Catalogne - Espagne
Sources : Pas de source.
Texte : Villanueva, Viage leterario, V, 254 (d’après les archives de l’église de Tortose).

Notes : Pas de note.
166 – 1146
1146 (1). Gilbert de Tyr (2), maitre de l’Hôpital à Tyr annonce qu’il a acheté de Pierre Barate, fils de Gautier de Tibériade, une pièce de terre.

Tyr
Liban - Liban
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 1, n° 53 b (copie contemporaine)
Texte : Pauli, Codice diplomatico I, 232.

Notes : 1. Les synchronismes permettent d’assigner la date de 1146 à cette pièce ; le roi Foulques mourut en 1144, laissant le trône de Jérusalem à son fils Baudouin III, sous la régence de la reine mère Mélisende.
2. Pauli [Cod. dipt. I, 232) et Herquet (Chronologie der Grossmeister des Hospitalordens, wahreud der Kreuzziige, Berlin 1880, 9), ont identifié ce personnage avec le grand-maitre Gilbert d’Assailly. Ils n’avaient pas remarqué que cet acte, grâce aux synchronismes qu’il contient, se réfère à l’année 1146, époque à laquelle Gilbert d’Assailly ne pouvait être grand-maitre. Nous sommes ici en présence d’un maitre de l’Hôpital de Tyr : un acte, transcrit sur le même parchemin que le présent diplôme, et date du 6 février 1149 ou 1150 (Voir plus bas, n° 184), lui donne cette qualification et lève tous les doutes. Que Gilbert, maitre de l’Hôpital de Tyr, ait été dans la suite promu au magistère sous le nom de Gilbert d’Assailly, rien n’est plus vraisemblable ni plus conforme à l’avancement hiérarchique en usage chez les Hospitaliers ; mais ce n’est que sous le bénéfice de cette observation que l’identification de Pauli et d’Herquet doit être acceptée.

167 – 1146
« Donation de Rotgo, second évêque d’Acre des Latins, faite au grand-maitre Raymond Dupuy, de la dime d’un moulin et d’un terroir contigu appartenant à l’ordre, de l’an 1146. »

Saint-Jean d’Acre
Israel - Jerusalem
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 39 (XVIIIe siècle)
Notes : Pas de note.
168 – 1146
25 janvier, 31 décembre 1146. Gautier, seigneur de Césarée de Palestine, vend à Raymond du Puy, grand-maître des Hospitaliers, une terre qu’il avait précédemment achetée de Pierre, drogman de Chaco.

Césarée
Cesaree - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 1, n° 47 (original)
Texte : Jean Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 80.

Notes : Pas de note.
169 – 1146
6 mai 1146, Narbonne. Alphonse Jourdain, comte de Toulouse, donne à l’Hôpital de Jérusalem la terre que l’ermite Benoit tenait de lui à Blagnac, et celui-ci, en ratifiant la donation, lègue son corps à l’Hôpital.

Blagnac
Haute-Garonne - 31
Sources : Toulouse, Archives de la Haute-Garonne, fonds de Malte, H, layettes Toulouse, liasse 1, n° 48. (Original mauvais état)
Texte : Du Bourg, Histoire du grand-prieuré de Toulouse, pièces justificative, n° V.

Notes : Pas de note.
170 – 1146
Juillet 1446. « Donation faite à l’Hôpital de Hierusalem par Raymond I, prince d’Antioche, des bains qui touchoient à la maison que l’ordre avoit à Antioche, du mois de juillet 1146, la dixième année de sa principauté. »

Antioche
Antioche-sur-l’Oronte - Turquie
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 40 (XVIIIe siècle)
Notes : Pas de notes
171 – 1147
« Louis VII, roi de France, décide que tous ceux qui voudront moudre au moulin de Fossemore, appartenant à l’ordre de l’Hôpital, pourront y aller et en revenir librement, sans qu’il leur soit fait aucune injure, violence ni dommage.
Il veut qu’il ne soit fait aucun moulin près d’icelui, depuis le moulin de Nouez jusqu’au moulin de Pont, que lesdits Hospitaliers et leurs vassaux soient exempts du droit de forestage ou de guerie depuis le moulin de Saint Raphael jusqu’au bois de Saint Rémy, et en outre il leur accorde et veut que leurs hommes de Cerisiers soient francs et quittes de toutes coutumes à la porte de Sens. »


Launay
Yonne - 89
Sources : Pas de source.
Analyse : Mannier, Histoire du grand-prieuré de France, 342.

Notes : Paris, Archives nationale, S. 6017, folio 5 et folio 35 b (inventaire de la commanderie de Launay, de 1745).
172 – 1147
Février 1147. Simon, comte de Policastro, donne à l’Hôpital de Saint Jean de Jérusalem tous les biens d’Obert de Sagone.

Policastro
Salerme - Italie
Sources : Pas de source.
Texte: Lunig, Codex diptlomatico Italiae, II, col. 1639.
Rocco Pirri, Sicilia sacra, II, 933.

Notes : 1. Comitis Rogerii : Roger I, roi de Sicile (1102-1154).
2. Regine Adalasie : Femme du duc Roger, et mère de Roger I, roi de Sicile. Elle était fille de Boniface I, marquis de Montferrat.

173 – 1147
4 février 1147, Jaffa. Baudouin III, roi de Jérusalem, confirme la donation d’Emmaus faite aux Hospitaliers par Robert de Saint Gilles, le 3 février 1141 [Voir plus haut, n° 139).

Emmaüs
Nicopolis - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 1, n° 50 (original).
Texte : Jean Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 81.

Notes : 4. Robardi vicecomitis : Roard l’ancien, vicomte de Jérusalem.
5. Willelmi patriarche : 5. Guillaume I, patriarche de Jérusalem (1130-1145).

174 – 1147
Juin 1147 (ind. x). Arnaud, évêque de Messine et de Trani, donne à l’Hôpital de Saint Jean de Jérusalem l’église de Sainte Marie, près du ruisseau « Vaccarie »

Trani
Pouilles - Italie
Sources : Pas de source.
Texte : Lunig, Codice diplomatico Italiae, II, col. 1639.

Notes : Pas de note
175 – 1147
4 juillet 1147, Naplouse. Baudouin III, roi de Jérusalem, échange avec l’Hôpital de Saint Jean de Jérusalem divers casaux, et confirme toutes les donations faites à celui-ci par ses prédécesseurs.

Naplouse
Jordanie - Liban
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 1, n° 49 (original)
Texte : Pauli, Codice diplomatico I, 26.

Notes : Pas de note.
176 – 1148
1148-1157 (2). Foucher, patriarche de Jérusalem, et Amaury, prieur du Saint Sépulcre, ordonnent aux chanoines du Saint Sépulcre d’abandonner aux Hospitaliers tous les droits et possessions dont ils jouissaient indument au détriment des Hospitaliers.

Jerusalem
Israel - Jerusalem
Sources : Rome, Bibliothèque du Vatican, ms. 4947, f. 128 (copie, XIVe siècle)
Texte : de Rozière, Cartulaire du Saint Sépulcre de Jérusalem, 326.

Notes : 2. Nous avons pu fixer la date approximative de cette pièce à l’aide des synchronismes. Foucher fut patriarche de Jérusalem de 1146 à 1157, et Amaury prieur du Saint Sépulcre de 1148 à 1157. Nous savons qu’en 1154 Foucher fit le voyage de Rome pour se faire rendre justice par le pape contre les Hospitaliers, mais n’obtint pas satisfaction. Il est probable que cette pièce émane des dernières années de son patriarcat, après son retour en Orient (Voir Ducange, Familles d’outremer, 720).
177 – 1148
1148-1157 (2). Raymond du Puy, grand-maître de l’Hôpital, ordonne aux Hospitaliers d’abandonner aux chanoines du Saint Sépulcre tous les droits et toutes les possessions dont ils jouissaient indument et qui appartenaient originairement au Saint Sépulcre.

Jerusalem
Israel - Jerusalem
Sources : Rome, Bibliothèque du Vatican, ms. 4947, folio 127 (copie, XIVe siècle)
Malte, Archives de l’ordre, tome 1 des Diplômes magistraux (aujourd’hui perdu).
Texte : Pauli, Codice diplomatico I, 36
— De Rozière, Cartulaire du Saint Sépulcre de Jérusalem, 325.

Notes : 2. Cette pièce n’est pas datée ; comme nous avons des actes de Raymond du Puy jusqu’à 1157, comme d’autre part elle semble être la contrepartie de l’acte précédent, nous croyons pouvoir la placer entre 1148 et 1157.
178 – 1148
Raymond Bérenger IV, comte de Barcelone et régent d’Aragon, donne à l’ordre de l’Hôpital et à Etienne Isnel, trésorier de la maison de Saint Gilles, un mas et ses dépendances à Sainte Suzanne (territoire de Gérone, Girona), sis au Marché Vieux.

Sainte Suzanne
Catalogne - Espagne
Sources : Saint Gervasio de Cassolas, Archives du grand-prieuré de Catalogne (copie de 1188, cousue avec 25 à 30 autres pièces en un rouleau).
Notes : Pas de note.
179 – 1148
5 avril 1448, Sainte Croix d’Arles. Bernard Pelet, comte de Melgueil, donne aux Hospitaliers une terre contiguë à leur dortoir.

Arles
Bouches-du-Rhône - 13
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, 920 (rouleau, copie du XXIIe siècle)
Notes : 2. Fratris mei Raimundi Pileti, Deo et Hospitali Jerosolime, et tibi Aldeberto. Ce personnage est, selon toute vraisemblance, le recteur de la maison de l’Hôpital à Alais.
Sainte Croix d’Arles

180 – 1149
Mélisende, reine de Jérusalem, fait avec Raymond du Pay, grand-maitre de l’Hôpital, un échange de maisons à Acre, ratifie l’acquisition, d’une maison faite par lui au même lieu, et la donation du casal d’Assera faite par Jean, seigneur de Bethsan, à l’ordre.

Saint-Jean-d’Acre
Israël - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 1, n° 52 (original)
Analyse : Lambert, Catalogue des ms. de Carpentras, II, 291.
Extraits : Carpentras, Bibliothèque publique, ms. Peiresc 48, folio 597 (copie XVIIIe siècle).
Texte : Pauli, Codice diplomatico, I, 28.

Notes : Pas de note.
181 – 1149
8 janvier 1149, Lérida. Raymond Bérenger IV, comte de Barcelone, régent d’Aragon, marquis de Tortose et de Lérida, donne aux Hospitaliers le château d’Amposte et son territoire, et de nombreuses villes, possessions et immunités dans ses états.

Amposte
Catalogne - Espagne
Sources : Barcelone, Archives de la cour d’Aragon, registre 2, folio 115 (copie XVe siècle)
Notes : 1. Cette copie à la valeur d’un original, le registre ayant été exécuté par ordre des rois d’Aragon au XVe siècle pour suppléer au registre original alors perdu.
2. Raymond Bérenger III, le Grand, et Douce, comtesse de Provence.

182 – 1149
Février 1149, Luna. Le même donne aux Hospitaliers des biens au territoire du rio Riguel ou del Bajo, au confluent de celui-ci et du rio Arva (de Luesia).
Alphonse II, son successeur, leur donne postérieurement Piluel (1).


Luesia
Aragon - Espagne
Sources : Alcala de Henarès, Archives générales centrales, ordre de Saint Jean, langue d’Aragon, liasse 265 (original et copie du XIIIe siècle).
Notes : 1. Un acte du même prince pour le même objet, de novembre 1167, permet d’assigner la date de novembre 1167 à la donation de Piluel. (Alcala de Henarès, langue d’Aragon, liasse 265, original signé)
183 – 1149
1e février 1149. Raymond de Poitiers, prince d’Antioche, confirme toutes les donations faites à l’Hôpital par les princes d’Antioche Bohémond II et Tancrède, ses prédécesseurs, et par ses sujets et barons. Il exempte les marchandises de l’ordre des droits d’entrée et de sortie dans l’étendue de sa principauté.

Antioche
Antioche-sur-l’Oronte - Turquie
Sources : Carpentras, Bibliothèque publique, ms. Pereisc 48, folio 568 (copie XVIIe siècle)
Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 1, n° 51 (vidimus de Pierre, évêque de Valanie, milieu du (XIIIe siècle).
Analyse : Lambert, Cartulaire des manuscrits de Carpentras, II, 289.
Texte : Pauli, Codice diplomatico I, 27.

Notes : Pas de note.
184 – 1149
6 février 1149 ou 5 février 1150 (1). Gilbert de Tyr, maître de l’Hôpital à Tyr, fait savoir qu’il a acheté une terre de Beliorne, femme de Robert d’Escandelion.

Scandelion
Beyrouth - Liban
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 1, n° 53 (copie contemporaine, transcrite sur le même parchemin qu’un acte de 1146 (Pauli, Codice diplomatico I, 232. Voir plus haut n° 166).
Texte : Jean Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 84.

Notes : 1. Nous ne savons quel était le style employé à cette époque par les Hospitaliers ; nous ne pouvons donc déterminer exactement la date de la pièce. Nous pensons cependant que le style du 25 mars est très probablement celui dont ils se servaient.
2. Gilebertus de Tyro : Voir plus haut, n° 166.
3. Petrus Lumbardus : En 1166, un personnage du même nom figure au Cartulaire du Saint Sépulcre, 278.

185 – 1149
Avant le 13 mars 1149. Louis VII, roi de France, ordonne à Suger, abbé de Saint Denis, et à Raoul I, comte de Vermandois, de rembourser aux Hospitaliers, avant la mi-carême (1), une somme de mille marcs d’argent que ceux-ci lui avaient prêtée en Terre Sainte.

Jerusalem
Israel - Jerusalem
Sources : Bréquigny, Table chronologique des diplômes, III, 152.
— Lecoy de la Marche, Œuvres de Suger (Paris, 1867, Société de l’histoire de France), 301.
— Luchaire, Etude sur les actes de Louis VII (Paris, 1885), 175.
Texte : Duchesne, Histoire Franc, script., IV, 513 (d’après le manuscrit 220 des frères Dupuy, aujourd’hui perdu)
— Recueil des Historiens des Gaules, XV, 509.

Notes : 1. La mi-carême tombait le 13 mars.
186 – 1149
1 juin 1149. Guigue II, comte de Forcalquier, donne à l’Hôpital de Jérusalem la ville, le château et le territoire de Manosque et de Toutes-Aures ; il institue ses neveux héritiers du reste de ses biens, sous réserve de l’usufruit de sa mère Garsinde.

Manosque
Alpes-de-Haute-Provence - 04
Sources : Arles, Archives communales GG, Authentique de Saint Gilles, folio 160 (Commencement du XIIIe siècle)
Carpentras, Bibliothèque public, ms. Peiresc 48, folio 622 (copie du XVIIe siècle)
Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, II, 626 (original).
Analyse : H, Bouche, La chorographe ou description de la Provence (Aix, 1664), 139.
Lambert, Catalogue des manuscrits de Carpentras, II, 292.
Texte : J. Bosio, Dell’ istoria della sacra religione... di S. Gio. Gierosol., I, 177.

Notes : Pas de note.
187 – 1149
4, 11, 18 ou 25 juillet 1149. Raymond Roger et ses neveux Roger Bernard I, comte de Foix, et Bernard Roger, donnent à l’Hôpital de Jérusalem le casal de Guillaume Raymond de Mercus au territoire d’Asnave (1).

Capoulet-et-Junac
Ariège - 09
Sources : Toulouse, Archives de la Haute-Garonne, fonds de Malte, H, layettes de Capoule.
Texte : Antoine Du Bourg, Histoire du grand-prieuré de Toulouse, pièce justificative, n° XXXIX.

Notes : 1. Cette donation avait été classée, dans l’inventaire de 1686, sous la rubrique « Asnava, membre de Capoulet »
Le reste de ce territoire fut donné à l’Hôpital en mai 1177 (Antoine Du Bourg, Histoire du grand-prieuré de Toulouse, pièce justificative n° XL.)
2. Fils de Roger II, comte de Foix, et de Stephanie.

188 – 1150
Frère Guérin et les Hospitaliers donnent à rente à Sweyn, fils de Westmund, à ses frères et à leurs héritiers, les terres qu’ils tenaient d’Hugues, fils d’Ailsus, à Wentworth et à Scales.

Wentworth
Yorkshire du Sud - Londres
Sources : Londres, Musée britannique, chartes additionnelles, n° 26068 (originale).
Notes : Pas de note.
189 – 1150
Raymond de Montredon, archevêque d’Arles, et Brémond d’Uzès font une enquête au sujet de la donation du 1 juin 1449 [Voir plus haut, n° 186), par laquelle Guigues II, comte de Forcalquier, avait donné aux Hospitaliers le château de Manosque et Toutes Aures. La comtesse Josserande, veuve du comte Bertrand I, contestait la validité de cette donation, que l’enquête consacra. Les enquêteurs décident que la sentence arbitrale sera prononcée cinq semaines après pâques de l’année 1151

Manosque
Alpes-de-Haute-Provence - 04
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H. 626 (2 original).
Notes : Pas de note.
190 – 1150
« Confirmation faite par Constance (1), princesse d’Antioche, de la donation que Giraud, citoyen de cette ville, avait faite à l’ordre d’une maison, de l’an 1150. »

Antioche
Antioche-sur-l’Oronte - Turquie
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 46 (XVIIIe siècle)
Notes : 1. Femme de Raymond I et fille de Bohémond II, princes d’Antioche.
191 – 1150
Mélisende, reine de Jérusalem, donne, sous diverses conditions, à l’Hôpital de Jérusalem, le casal Beroeth.

Jerusalem
Israel - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 2, n° 3 (original).
Texte : Pauli, Codice diplomatico, I, 30.

Notes : Pas de note.
192 – 1150
24 mai 1150. Robert, du casal de Saint Gilles, et Odile, sa femme, cèdent à Raymond du Puy, grand-maître de l’Hôpital, le fief qu’ils tenaient à Emmaüs de Roard et de Gille, femme de Roard, en échange d’une rente annuelle de 500 besants, dont ils modifient les termes de paiement.

Emmaüs
Nicopolis - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 2, n° 1 (original).
Texte : Jean Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 85.

Notes : Pas de note.
193 – 1150
15 juillet [1150-1153], Segni. « Bulla Eugenii III de confratria et de sepulturis confratrum [Hospitalis] nisi fuerint nominatim excommunicati tantum, et de septima parte indulgentiarum injuncti relaxent, et quod ecclesie interdicte in adventu fratrum apperiantur, et ibidem divina officia celebrentur.
— Datum Dignie [lisez Segnie], idibus julii (3). »


Latran
Rome - Pape-Italie
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 1119, bull. C, f. 6 (XVIe siècle)
— Paris, Bibliothèque nationale, fonds esp., 162, folio 27 b. (XVIe siècle)

Notes : 3. Il s’agit probablement d’une répétition de la bulle « Quam amabilis Deo » (Voir plus haut, n° 130 et 162).
194 – 1150
Septembre 1150. Raymond Bérenger IV, comte de Barcelone, et son neveu Raymond Bérenger II (5), comte de Provence, donnent à Arnaud, prieur de Saint Gilles, et à l’Hôpital de Jérusalem, la ville de Saint Michel de Puimoisson, le droit pour les commanderies de Saint Gilles et d’Arles de prendre du bois mort dans la pinède de la Camargue, et l’exemption de tous impôts en Provence.

Arles
Bouches-du-Rhône - 13
Sources : Arles, Archives communale, cartulaire couvert en parchemin rouge, folio 60( aujourd’hui perdu)
GG. Authentique de Saint Gilles, folio 171 b (commencement du XIIIe siècle)
Carpentras, Bibliothèque publique, ms. Peiresc 48, folio 606 b (copie du XVIIe siècle d’après le livre blanc de Saliers (4).
Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, 50 (original scellé et vidimus des notaires d’Arles du 3 avril 1420)
H, 825 (copie de 1257)
Cartulaire de Trinquetaille, folio 50 b (XIIIe siècle).
Analyse : Lambert, Catalogue des manuscrits de Carpentras, II, 291.

Notes : 4. Le livre blanc de Saliers est le même manuscrit que l’authentique de Saint Gilles des archives d’Arles.
5. Bérenger Raymond, père de Raymond Bérenger II, mourut en 1144, et fut enterré dans la commanderie de Saint Thomas de Trinquetaille, près d’Arles.

195 – 1150
13 septembre 1150. Guillaume II, prieur de N. D. de la Daurade, recouvre, par ordre du pape Adrien IV, l’église de la Dalbade, que les Hospitaliers de Saint Remezi de Toulouse réclamaient, à condition de leur verser une somme de 80 sous (Idus sept. 1150, feria VII) (2).

La Dalbade
Haute-Garonne - 31
Sources : Pas de source.
Analyse: Gallia Christiana, XIII, 104.

Notes : 2. L’indication de la ferie est inexacte.
196 – 1150
27 novembre 1150. « Privilège de Robert, archevêque de Nazareth, par lequel il exempte les Hospitaliers de la dime des terres qu’ils possèdent dans toute l’étendue de son archevêché, excepté l’évêché de Tibériade, des bleds, vins, légumes et bestiaux ; souscrit par Reynier, évêque de Sébaste, et Gedouin, évêque de Pancas (1) du 5 des calendes de décembre 1150. »

Nazareth
Israel - Jerusalem
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie n° 45 (XVIIIe siècle)
Notes : 1. Cet évêque est inconnu à Ducange (Familles d’outre-mer, 783).
197 – 1151
1151 (1). Guillaume III de Bénévent, archevêque d’Embrun, annonce au pape Eugène III qu’il a mis fin au différend qui s’était élevé entre Guillaume IV, comte de Forcalquier, et les Hospitaliers, relativement à Manosque, et lui transmet l’accord intervenu entre les parties.

Manosque
Alpes-de-Haute-Provence - 04
Sources : Arles, Archives communales GG, authentique de Saint Gilles, folio 161 b (commencement XIIIe siècle)
Carpentras, Bibliothèque publique, ms. Peiresc 48, folio 632 (copie, XVIIe siècle)
Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, 626 (original)
Analyse : Lambert, Catalogue des manuscrits de Carpentras, II, 292.
Texte : H Bouche, Chorographe.ou description de la Provence, 11, 140.

Notes : 2. Nous pouvons fixer la date de cette pièce à 1151 en observant qu’une confirmation postérieure de la présente transaction (21 août 1162) limite à moins de trois ans (pene tribus annis) la période pendant laquelle l’Hôpital jouit paisiblement de Manosque et de Toutes-Aures ; or, on sait que Guigues II leur donna ces villes le 1 juin 1149. (Voir plus haut n° 186.) Le présent accord se place donc à la fin de 1151, peut-être pendant les premiers mois de 1152.
3. Garsinde, mère de Guigues II, comte de Forcalquier, et grand-mère de Guillaume IV.
4. Voir plus haut, n° 186.

198 – 1151
1151, Laodicée. Constance, princesse d’Antioche, reconnait que les fils de Raoul Boer ont donné à l’Hôpital une terre, sise au territoire de Laodicée. Alice, princesse d’Antioche, la leur avait injustement enlevée pour la donner à Garnier du Bourg, et la leur avait rendue ensuite avec l’assentiment de Martin Gelnus, héritier de Garnier du Bourg.

Laodicée
Laodicée du Lycos - Turquie
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 2, n° 2 (original) (1)
Texte : Pauli, Codice diplomatico I, 29.

Notes : 1. La bulle de Raymond d’Antioche, qui scellait cet acte, est perdue. Pauli (Codice diplomatico, I, planche 2, n° 16) l’a reproduite.
199 – 1151
Raymond du Puy, grand-maître de l’Hôpital, reconnaît avoir acheté et avoir reçu en don de Raymond II, comte de Tripoli, et d’Armensende de Châteauneuf, divers casaux.

Tripoli
Tripoli - Liban
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 2, n° 5 (original)
Texte : Pauli, Codice diplomatico I, 239.

Notes : Pas de note.
200 – 1151
Alfred de Bendeville et Sybille, sa femme, donnent aux Hospitaliers l’église de Chawreth (1).

Chawreth
Yorkshire-et-Humber - Angleterre
Sources : Source: Londres, Musée britannique, ms. Cotton, Nero E. VI, folio 205 (XIIIe siècle).
Texte: Dugdale, Monast. Anglic, (éditions de 1846), VI, II 807.

Notes : 1. Sutton temple once belonged to the Knights Templars, but passed to the Hospitallers after the Order of the Temple was dissolved in 1312. Chawreth (in Broxted, Dunmow H.) was the Hospitallers earliest preceptory in Essex, used as an centre from 1152 to c. 1260. Persée
201 – 1154
« Echange fait par Raymond II, seigneur de Margat, fils de Rainaud Mansoer, et Agnès, sa femme, fils du comte de Tripoli, avec Guillaume de Redos, du casal Blanc et château Ericium, pour le casal Anodesim et le château de Malavans, de l’an 1151. »

Château Ericium
Valénie Banias - Syrie
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 47 (XVIIIe siècle)
Notes : 1. Entre le Nahr Jobar et le Nahr Hreissoun nous localisons le casal Anodesim A Ennazi, car il est cité en même temps que le château de MALAVANS (Malaicas) dont il est proche. (Page 75)
2. En 1151 (2), il ne s’agit encore que d’un échange entre Renaud II et Guillaume de Redos, sans doute son vassal. Renaud cède à Guillaume le casal BLANCUM et le castellum ERICIUM contre le casal ANODESIM et le castellum MALAVANS.
Rey (3), Dussaud (4), Cahen (5), Chandon de Briailles (6) ont identifié Ericium avec HREISSOUN, au bord du Nahr Hreissoun, près de la mer au Nord de Banyas. C’est un petit château dont les ruines sont décrites par Renan (7). (Page 191)
MALAVANS

202 – 1151
5 février 1151 ou 1152. Robert, du casal de Saint Gilles, et Odile, sa femme, reconnaissent qu’ils ont reçu de Raymond du Puy, grand-maître de l’Hôpital, le casal de Teira, et que cette cession exonère l’Hôpital du paiement du cens à eux du à cause de la terre d’Emmaüs (Voir plus haut, n° 192)

Emmaüs
Nicopolis - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 2, n° 4 (original).
Texte: Jean Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 86

Notes : 1. Gilleberti : Gilbert de Tonebrigg, surnommé Strongbow, mourut en 1149.
2. Gilleberti de Clara : Gilbert, fils du précèdent, premier comte de Clare.
3. Stephanus de Napulis : 1. On le trouve, en 1160 et 1168, avec la qualification de « magister Stephanus de Neapoli » (Chartes de N. D. de Josaphat, 82 et 84).

203 – 1151
23 juillet 1151, Barcelone. Sentence rendue par la cour de Raymond Bérenger IV, comte de Barcelone, dans le procès pendant entre les Hospitaliers et Rambaud, frère de Guillaume Humbert de Basilea, relativement au fief de Montesquiu.

Barcelone
Catalogne - Espagne
Sources : Barcelone, Archives de la couronne d’Aragon, parchemin 237 de Raymond Bérenger IV (chirographe original).
Texte : Bofarull, Collections de documents inédits del archivo... de Aragon, IV, 183.

Notes : Pas de note.
204 – 1152
1152-1156 (1). Frédéric II, évêque de Munster, à la requête d’Arnold II, archevêque de Cologne, consacre l’église N. Dame de Duisbourg, appartenant aux Hospitallers de Saint Jean de Jérusalem.

Duisbourg
Dusseldorf - Allemagne
Sources : Dusseldorf, Archives d’état, command, de Herrenstrunden, n° 1 (original, fragment de sceau).
Notes : 1. Cette piece, non datée, peut être placée entre les années 1152 et 1156, d’après l’époque à laquelle les prélats qui y figurent occupèrent les sièges de Munster et de Cologne.
205 – 1152
1152-1167. Raoul II, comte de Vermandois, donne aux Hospitaliers sa maison d’Eterpigny avec son jardin et ses dépendances, libre de tous droits et coutumes, telle que la possédait son père, Raoul I (1), le Vaillant, à charge d’une dime de grains due à l’abbaye de Saint Léger.

Eterpigny
Somme - 80
Sources : Paris, Archives nationale, S. 5223, n° 14 (original).
Analyse : Cocheris, Not. et extr. de doc. man. relatifs à l’hist, de la Picardie, II, 44.
Mannier, Commanderies du grand-prieuré de France, 449.
Paris, Archives nationale, S. 5969, folio 1 b (inventaire de la commanderie d’Eterpigny, de 1745).

Notes : 1. Raoul I, le Vaillant, comte de Vermandois (vers 1116-1152)
206 – 1152
« Louis VII, roi de France, donne aux Hospitaliers la terre et le bois qu’il avait en la forêt d’Othe, c’est-à-dire tout le terrain limité par le chemin l’Abbé et s’étendant jusqu’au bois de Saint Remi, et depuis le Vaulmore jusqu’au lieu-dit Soil de Conin, avec le bois et la terre de Faget, avec toute la justice dudit lieu. »

Launay
Yonne - 89
Sources : Pas de source.
Analyse : Mannier, Commanderies du grand-prieuré de France, 342.
Paris, Archives nationales, S. 6017, folio 5 b et 36 (inventaire de la commanderie Launay, de 1745).

Notes : Pas de note.
207 – 1152
Maurice, seigneur de Montréal, donne à l’Hôpital de Jérusalem les casaux de Bénisalem et de Cansir, des maisons, des hommes, des dimes et des terres, et le droit de libre passage sur la mer Morte.

Krak de Montréal
Seigneurie d’Outre-Jourdain - Liban
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume I, vol. 2, n° 66 (original) (1)
Notes : 1. Une cote mise au dos de l’acte indique qu’en 1177 Renaud de Châtillon, seigneur d’Hébron et de Montréal, le confirma. Cette confirmation sera publiée à sa date (novembre 1177)
208 – 1152
« Transaction passée entre l’ordre et Helvide, veuve de Roger Bathnos, au sujet de la vente quelle avait faite à l’Hôpital d’une terre, située dans le terroir d’Emmaüs, de l’an 1152. »

Emmaüs
Nicopolis - Jerusalem
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 49 (XVIIIe siècle).
Notes : Pas de note.
209 – 1152
Janvier 1152. « Donation, faite par le grand-maitre Raymond Dupuy à Guillaume Martin et sa femme, d’un casal à Laodicée et d’un pâturage, sous la redevance de cent besants de la valeur de trente-quatre deniers chacun, du mois de janvier 1152. »

Laodicée
Laodicée du Lycos - Turquie
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 48 (XVIIIe siècle)
Notes : Pas de note.
210 – 1152
28 juin 1152. Maurin donne aux Hospitaliers tous ses biens présents et futurs.

Tripolis
Tripoli - Liban
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 2, n° 6 (chirographe original)
Texte : Jean Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 75.

Notes : 1. Et hoc donum fuit factum in ecclesia S. Marie Tripolis.
211 – 1152
1 octobre 1152, Lautrec. Adalais de Forcalquier, femme du vicomte Sicard de Lautrec (2), donne à l’Hôpital de Jérusalem, avec l’assentiment de son mari, tous ses droits sur le château et le bourg de Manosque et sur le château de Toutes-Aures.

Manosque
Alpes-de-Haute-Provence - 04
Sources : Arles, Archives communale, GG., authentique de Saint Gilles, folio 160 (commencement du XIIIe siècle)
Carpentras, Bibliothèque publique, ms. Peiresc 48, folio 623 (copie, XVIIe siècle).

Notes : 2. Fille de Bertrand I, de Forcalquier et de Josserande d’après le baron du Roure (Revue historique de Provence, I, 2), par conséquent sœur de Bertrand II et de Guillaume IV de Forcalquier, qui firent de grandes libéralités aux Hospitaliers.
212 – 1152
23 octobre 1152, Albe. Le pape Eugène III à Raymond du Puy, grand-maître de l’Hôpital. Il confirme l’accord intervenu entre l’Hôpital et Guillaume IV, comte de Forcalquier, par l’entremise de Guillaume III de Bénévent, archevêque d’Embrun, au sujet du château de Manosque (Voir plus haut, n° 497).

Manosque
Alpes-de-Haute-Provence - 04
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 8, n° 2 (original).
Notes : Pas de note.
213 – 1153
1153-1155 (1). Henri, fils de Boleslas III, duc de Pologne (2), donne aux Hospitaliers les villes de Zagost et de Bereszowic (alias Wlaszow).

Zamostea
Suceava - Roumanie
Sources : Nieborow, Archives des princes Radziwill (original parchemin)
Prague, Archives du grand-prieuré de Bohême, diplomataire I, n° 2 (copie de Smitmer, XVIIIe siècle, qui place la piece à la date de 1160).
Analyse : Codex diplom. Silesiae, VII, pars I, 31 (à la date de 1154).
Mention : Annates Cracovienses compilati, dans Monum. Germaniae, XIX, 591 (à la date de 1155).
Texte : Julien Bartoszewicz, Codex diplomaticus Poloniae, III (Varsovie, 1858), 4.

Notes : 1. Cette pièce, non datée, est placée à ces diverses dates par les éditeurs qui l’ont citée, ou par les auteurs qui ont signalé le fait auquel elle se réfère.
2. Henri, duc de Sendomir (1139-1161), fils de Boleslas III, duc de Pologne.
3. Smitmer transcrit: Cechow.
4. Boleslas IV, duc de Marsovien (1148-1173).
5. Smitmer transcrit: Crucek.
6. Mesco III, duc de la Grande Pologne, (1173 -1202).
7. Casimir II, duc de la Petite Pologne, (1161-1194).

214 – 1153
1153-1158 (1). Guichard Aimery, prieur de Saint Gilles, confirme la transaction passée entre Guillaume II, prieur de N. D. de la Daurade, et Bernard, frère de l’Hôpital et recteur de l’église Sainr Rémezi de Toulouse, au sujet de l’église de la Dalbade.
(Voir plus haut, n° 195).


La Dalbade
Haute-Garonne - 31
Sources : Paris, Archives nationale, collection Doat, volume 73, 187 (copie, XVIIe siècle)
Toulouse, Archives de la Haute-Garonne, fonds de la Daurade (original).
Texte : Gallia Christiana, XIII, instr. 18.

Notes : 1. Cette date nous est fournie par le priorat de Guichard Aimery.
2. Sanctissimo ac venerabili R[aimundo]. Raymond de Lautrec (1140-17 avril 1163).

215 – 1153
Raymond de Montredon, archevêque d’Arles, exempte les Hospitaliers de Saint Thomas de Trinquetaille des redevances qu’ils lui payaient pour le pacage de leurs troupeaux de moutons et le transport du sel. Ceux-ci, en échange, lui abandonnent leurs vignes du clos du Trébon.

Trinquetaille
Bouches-du-Rhône - 13
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, II. Cartulaire de Trinquetaille, folio 28 b (XIIIe siècle).
Notes : Pas de note.
216 – 1153
Le même donne aux Hospitaliers de Saint Thomas de Trinquetaille les dimes qu’il percevait à Maillanne et autres lieux.

Trinquetaille
Bouches-du-Rhône - 13
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, cartulaire de Trinquetaille, folio 5 b (XIIIe siècle).
Notes : Pas de note.
217 – 1153
29 janvier 1153, Latran. Le pape Eugene III à Raymond du Puy, grand-maître de l’Hôpital. Il confirme les privilèges accordés aux Hospitaliers par Pascal II, Calixte II, Honorius II et Innocent II, et les donations qui leur ont été faites en Terre Sainte. Il défend à l’autorité diocésaine d’interdire leurs églises, et, en cas d’interdit général, permet d’y célébrer l’office divin pour eux seuls (Voir plus haut, n° 443).

Latran
Rome - Pape-Italie
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, 1, n° 5 (original)
Notes : Pas de note.
218 – 1153
3, 10, 17 ou 24 avril 1153. Extraits du testament de Raymond Trencavel, vicomte de Béziers, relatifs aux Hospitaliers et aux Templiers.

Béziers
Hérault - 34
Sources : Archives du château de Foix, cartulaire caisse 15 (vidimus du 21 avril 1154, aujourd’hui perdu).
Analyse : Bulletin de la Société archéologique et scientifique et littéraire de Béziers, 2e s., XIII (1886), 294.
Texte : D. Vaissette, Histoire de Languedoc (éditions Privat), V, col. 1171.

Notes : 1. Hec est carta testamenti quod Raymundus Trencavellus in captionem Raymundi, comitis Tolosani : Raymond V de Toulouse, mécontent de la félonie du vicomte de Béziers, qui avait reconnu la suzeraineté du comte de Barcelone Raymond Bérenger IV, au mépris des droits du comte de Toulouse, avait attaqué Raymond Trencavel et l’avait fait prisonnier.
Les derniers travaux sur la chronologie des vicomtes de Béziers placent cet événement au 10 octobre 1153 (Bulletin de la Société archéologique et scientifique et littéraire de Béziers, 2e s., XIII (1886), 294; mais le présent acte dément cette affirmation.

219 – 1153
28 octobre 1153. Guillaume de Bures donne aux Hospitaliers une place à Jérusalem, et Pierre Godefroy des maisons au même lieu.

Jerusalem
Israel - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 2, n° 8 (original).
Texte : Jean Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 90.

Notes : Pas de note.
220 – 1153
4 novembre 1153, Tortose. Pierre de Rovera, maître du Temple en Espagne, et le chapitre provincial de l’ordre, en présence de Raymond Bérenger IV, comte de Barcelone, donnent à l’Hôpital de Jérusalem, représenté par Joscelin d’Adilano, prieur de Saint Gilles et d’Espagne, la cinquième partie d’Amposte et de Candela.

Amposte
Catalogne - Espagne
Sources : Alcala de Henarès, Archives générale centrale, ordre de Saint Jean de Jérusalem langue d’Aragon, cartulaire d’Uldecona, page 29 (copie, XVe siècle)
Notes : Pas de note.
221 – 1154
Jean I, comte de Ponthieu (1), Ide, sa mère, et Guy, son frère, confirment aux Hospitaliers toutes leurs possessions dans leur comté.

Fieffes
Somme - 80
Sources : Paris, Archives nationale, K. 23 b, n° 204 (original)
Paris, Archives nationale S. 5059, n° 10, folio 1 (cahier de parchemin formant cartulaire, XIIIe siècle) et n° 8, folio 41 b (cartulaire du XVe siècle).
Analyse : Cocheris, Notes et extraits de documents relatifs à l’histoire de la Picardie, II, 137.
Mannier, Commanderies du grand-prieuré de France, 637.

Notes : 1. Il était fils de Guy II et d’Ide, appelée aussi Beatrix de Saint Pol ; celle-ci vivait encore en 1180. Son frère Guy porta le titre de seigneur de Noyelles.
222 – 1154
Alexandre, fils de Bernard l’Ecuyer, donne à l’Hôpital des moulins sis à Antioche.

Antioche
Antioche-sur-l’Oronte - Turquie
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 2, n° 10 (original).
Texte : Jean Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 91.
Au dos, d’une écriture assez moderne : Hoc privilegium molendinorum, et une cote arabe. Plus bas (XIIe siècle) : De molendinis. Et (XIIIe siècle) : Comment Alixandre, fiz de Bernart, et sa feme, par l’otrey del presente, donnerent lor molins al Hospital en Antioche. M. CL. IIII.

Notes : 1. Molendina domini principis et S. Pauli : 1. Il s’agit ici du prince d’Antioche et de la cathédrale d’Antioche, qui était placée sous le vocable de saint Paul.
2. Gaufridus Jordanis, constabularius : 2. Ce personnage est à ajouter à la liste des connétables de la principauté d’Antioche.
3. Gauterius de Surdavalle : 3. Il figure en 1134 en qualité de connétable d’Antioche, et en 1140 sans aucun titre (Families d’outre-mer,
649 ; Cartulaire du Saint Sépulcre 171, 177).
4. Symon, frater ejus : 4. Guillaume de Tyrel figure dans plusieurs actes de cette époque avec la qualification de maréchal (Families d’outre-mer, 651). Son frère Simon est inconnu.
5. Leo Maiopoli, dux : 5. Ce personnage nous est connu par des actes de 1132, 1135, 1140 (Cartulaire du Saint Sépulcre 166-167, 171, 177).

223 – 1154
« Donation faite à l’ordre par Hugues, seigneur de Césarée, d’une partie de terre qui joignait le jardin des Hospitaliers, située à Caco, où les Suriens avaient coutume de fouler le bled, de l’an 1154. »

Césarée
Cesaree - Jerusalem
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 50 (XVIIIe siècle)
Notes : Pas de note.
224 – 1154
9 avril 1154, Latran. Le pape Anastase IV à Guichard Aimery, prieur de l’Hôpital de Saint Gilles. Il donne à l’ordre l’église Saint Pierre de Valières avec ses dépendances.

Saint-Gilles
Gard - 30
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, 1, n° 6 bis (original ne contenant que la moitié droite de l’acte) (6).
Notes : 6. Nous avons pu, d’après ce qui subsiste de l’acte, restituer, à peu près, le sens de cette bulle.
225 – 1154
30 juillet 1154, Acre. Baudouin III, roi de Jérusalem, confirme toutes les donations faites à l’Hôpital de Jérusalem par Godefroy de Bouillon, Baudouin I et II, et par d’autres donateurs (Voir plus haut, n° 1, 20, 28 et 84).

Jerusalem
Israel - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 2, n° 9 (original)
Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H 54, n° 3 (copie, XIIIe siècle).
Texte : Pauli, Codice diplomatioc I, 32.

Notes : 1. Item in territorio Cesariensi casale quoddam, Adeka dictum, quod Johannes de Bezan, concessu Hugonis de Bezan, Hospitali predicto vendidit : Sur la vente de ce casal à l’Hôpital, voir plus haut, n° 180.
226 – 1154
21 octobre 1154, Latran. Le pape Anastase IV prend les Hospitaliers sous sa protection, confirme les privilèges qui leur ont été concédés par Innocent II, Célestin III, Lucius II et Eugène III, et les possessions de l’ordre.
Il leur donne le droit d’établir dans leurs maisons des clercs chargés d’assurer le service religieux, en dehors de l’autorité diocésaine, et des laïques pour soigner les pauvres.
En revanche, les frères profès ne pourront quitter l’Hôpital pour rentrer dans le monde, ni pour se faire admettre dans un autre ordre religieux ; la consécration des autels ou basiliques et l’ordination des clercs seront réservées à l’évêque diocésain.


Latran
Rome - Pape-Italie
Sources : Alcala de Henarès, Archives générales centrales, langue d’Aragon, liasse 19 (original) ; liasse 22, bullaire, folio 21 b (copie du XVe siècle)
Lisbonne, Archives royale de Portugal, Malta 28, folio 38 (copie certifiée par le grand-maitre Lascaris, XVIIe siècle)
Lucques, Bibliothèque publique, ms. 988, folio 40 (copie de S. Pauli, XVIIIe siècle)
Lyon, Archives du Rhône, H, 22, folio 11 (copie d’A. de Naberat, XVIIe siècle)
Paris, Bibliothèque nationale, latin 9001, folio 31 (copie d’A. de Naberat, XVIIe siècle)

Notes : Le texte qui suit est celui de la bulle d’Innocent II, du 7 février 1137 (Voir plus haut n° 122), sauf quelques variantes qui éclaircissent et complètent le sens de celle-ci, et l’addition de la phrase : « : ad exemplar predecessoruin nostrorum felicis memorie Innocentii (1), Celestini (2), Lucii (3), Eugenii (4), Romanorum pontificum »
1. Voir plus haut, n° 122.
2. Cette confirmation ne nous est pas parvenue ; elle devait être analogue à la bulle rendue par ce pape en faveur du Temple, le 9 janvier 1144, à Latran : « Milites Templi » (Jaffé-Loewenfeld, Reg. pont. Roman., n° 8478).
3. Nous n’avons pas cette bulle. Cf. une bulle en faveur du S. Sépulcre, du 14 septembre 1144, « Si mansuetudo » (Jaffé-Loewenfeld, n° 8652).
4. Peut-être s’agit-il de la bulle que nous avons indiquée plus haul, au n° 193.

227 – 1154
24 octobre 1154, Latran. Le même recommande aux prélats de la chrétienté les frères quêteurs de l’ordre de l’Hôpital, et leur ordonne de faire respecter les exemptions que les Hospitaliers tiennent du Saint Siège.

Latran
Rome - Pape-Italie
Sources : Lyon, Archives du Rhône, H. 22, folio 15 (copie d’A. de Naberat, XVIIe siècle)
Paris, Archives nationale, L. 229, n° 9 (original)
Bibliothèque nationale latin 9001, folio 32 (copie d’A. de Naberat, XVIIe siècle).

Notes : Pas de note.
228 – 1154
26 octobre 1154, Latran. Le même à Raymond du Puy, grand-maître de l’Hôpital. Il renouvelle la bulle d’Eugene III, du 23 octobre 1152 : « Sicut nostri administrations ».
(Voir plus haut n° 212).


Latran
Rome - Pape-Italie
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, H 626 (original bulle) et H 675 (cartulaire du XIIIe siècle, pour Manosque, page 22).
Notes : Datum Laterani, VII kalendas novembris.
229 – 1154
19 décembre 1154, Vatican. Le pape Adrien IV renouvelle la bulle d’Anastase IV, du 24 octobre 1154 : « De hospitali domo »
(Voir plus haut, n° 227).


Le Vatican
Rome - Pape-Italie
Sources : Poitiers, Archives de la Vienne, grand-prieuré d’Aquitaine, liasse 1 (original).
Notes : Datum Rome apud S. Petrum, XIIII kalendas januarii.
230 – 1155
Pierre de Sabran, évêque de Sisteron, confirme aux Hospitaliers la possession des églises S. Pierre de Manosque, N. Dame de Borra, S. Jean de Saumane, la Roche-Giron, S. Pierre des Omergues, qu’ils tenaient de Gerard II (1) et de Rambaud (2), évêques de Sisteron, prédécesseurs de Pierre ; il leur donne en outre l’église N. Dame des Faisses.

Manosque
Alpes-de-Haute-Provence - 04
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, 675 (cartulaire du XIIIe siècle pour Manosque).
Notes : 1. Evêque de 1110 à 1124.
2. Evêque de 1126 environ à 1143.

231 – 1155
Renaud de Châtillon, prince d’Antioche, et Constance, sa femme, confirment à l’Hôpital de Jérusalem la possession du casal Soloria et de ses dépendances, qui lui avait été donné par Adeline, femme de feu Tostan le Petit.

Antioche
Antioche-sur-l'Oronte - Turquie
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 2, n° 11 (original) (1).
Texte: S. Pauli, Codice diplomatico, I, 34.

Notes : 1. Le sceau de R. de Châtillon, aujourd’hui perdu, a été reproduit par Pauli (Codice diplomatico, I, plache 2, n° 19).
232 – 1155
« Donation faite par Amaury, comte d’Ascalon, de l’avis de la reine Mélisende, sa mère, et de Baudouin III, roy de Hierusalem, son frère, de quatre casaux nommés Bethtafé, Habde, Bethamamin et Phaluge, en échange de trois autres casaux qui appartenaient aux Hospitaliers, situés dans le terroir d’Ascalon, de l’an 1155. »

Ascalon
Israël - Jerusalem
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 51 (XVIIIe siècle)
Notes : Pas de note.
233 – 1155
12 janvier 1155, Vatican. Le pape Adrien IV à Raymond du Puy, grand-maître de l’Hôpital. Il renouvelle la bulle d’Anastase IV, du 21 octobre 1154 : « Christiane fidei religio »
(Voir plus haut, n° 226).


Vatican
Rome - Pape-Italie
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, 1, n° 7 (original)
Notes : Pas de note.
234 – 1155
20 janvier 1155 (1). Pierre Giraud, évêque de Riez, ratifie la donation de l’église paroissiale de Puymoisson, faite aux Hospitaliers par l’évêque Auger, son prédécesseur, et confirmée par l’évêque Foulques de Castellane, successeur d’Auger (2).

Puimoisson
Alpes-de-Haute-Provence - 04
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, 832 (copie notariée du XVIIIe siècle, d’après les archives de l’évêché de Riez).
Notes : 1. Les éléments de date concourent tous et se rapportent à l’année 1155.
2. Auger mourut le 14 mars 1133, et Foulques de Castellane le 5 avril 1138. La donation de l’église paroissiale N. D. de Puymoisson est donc antérieure à l’année 1133.

235 – 1155
11 mars 1155, Vatican. Le pape Adrien IV renouvelle la bulle d’Innocent II, du 7 mai 1139, 1140, 1141, ou 1143 : « Quam amabilis Deo »
(Voir plus haut, n° 130).


Vatican
Rome - Pape-Italie
Sources : Toulouse, Archives de la Haute-Garonne, fonds de Malte, H, bulles (collectanea) n° 249 (vidimus de l’official d’Agde, du 4 août 1330).
Notes : 1. Datum Rome apud S. Petruin, V idus martii.
236 – 1155
14 mars 1155, Vatican. Le même renouvelle la bulle d’Innocent II, du 7 mai 1139, 1140, 1141, ou 1143 : « Quam amabilis Deo »
(Voir plus haut, n° 130).


Vatican
Rome - Pape-Italie
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, 2, n° 11 (original)
Notes : 1. Datum Rome, apud S. Petrum, II idus martii.
237 – 1155
Août 1155. Agnès, femme de Galius, chevalier, frère de l’Hôpital de Jérusalem, donne aux Hospitaliers toutes ses maisons d’Acre à rente viagère.

Saint-Jean d’Acre
Israël - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 2, n° 12 (original)
Texte : Pauli, Codice diplomatico, I, 240.

Notes : Pas de note.
238 – 1155
29 septembre, 1155, Winchester. Henri II Plantagenet, roi d’Angleterre, confirme les donations faites aux Hospitaliers dans ses états, et leur accorde des libertés et privilèges étendus.

Londres
Londres - Angleterre
Sources : Londres, Record office, cartae antiquae (chancery) CC. 12 (copie contemporaine)
Musée britannique, ms. Harley 6748, folio 3 b (copie, XVIIe siècle).
Analyse: Rev. R. W. Eyton, Court, Household and Itinerary of Henry II, (Londres, 1878), 13.

Notes : Hec omnia eis concessi in perpetuam elemosinam pro Dei amore et pro anima Dei amore et pro anima regis :
H[enrici], avi mei (1), et pro anima patris mei (2) et pro salute mea et matris mee imperatricis (3), et A[lianore] (4) regine et puerorum.
1. Henri I (1110-1135).
2. Etienne (1135-1154).
3. Malhilde, fille d’llenri I.
4. Eleonore, fille de Guillaume IX, duc de Guyenne, épouse divorcée de Louis VII, roi de France.

Testibus :
Toma, cancellario (5) Thomas Becket, archevêque de Cantorbéry (1162-1170).
R[ogero], Eboracensi archiepiscopo (6) Roger de Pont l’Evêque (1154-1181).
Ricardo, Lundonensi episcopo (7) Richard II de Beaumes (1152-1162).
R[oberto], Lincolnensi (8) Robert de Chesney (1148-1168).
G[ilberto] Herefordensi (9) Gilbert Folliot occupa le siège d’Hereford de 1148 à 1163.
W[illelmo], fratreregis (10) Guillaume, fils de Geoffroy Plantagenet et de la reine Mathilde, mourut à Rouen le 30 janvier 1163.
R[oberto], comite Leyrecestrie (11) Troisième comte de Leicester, mort en 1168.
R[eginaldo], comite Gornubie (12) Renaud, comte de Cornouaille, fils naturel de Henri I, mourut en 1175.
W[illelmo], comite Warennie (13) Guillaume, quatrième comte de Warren par sa femme, fils naturel du roi Etienne, mourut en octobre 1180.
W[illelmo], comite Glocestrie (14) Guillaume, comte de Glocester (1147-1173).
H[ugone], comité Norfolcensi (15) Hugues, comte de Norfolk (1119-1177).
comité Patricio (16) Patrice, comte de Salisbury, fut tué par Geoffroy de Lusignan en 1167.
R[ogerio] de Novoburgo ; H[enrico] de Essex, constabulario (17) Il était connétable en 1155-1156, puis porte étendard du roi ; mais il fut privé de cette charge en 1163.
Ricardo de Humez, constabulario (18) Richard de Humet, Humez ou Hommet était connétable de Normandie en 1155, probablement à titre héréditaire.
Guarino, filio Ger[oldi], camerario (19) Warin Fitz-Gerold, chambellan et trésorier d’Henri II.
Manases Briset, dapifero (20) Manassès Biset (1155-1170).
W[illelmo], filio Ham[onis] (21) Guillaume Fitz-Hamo figure comme témoin dans un acte de 1158.
Ricardo de Luci (22) Justicier du roi, mort en 1179.
Ricardo de Campiville (23) On a des mentions de ce personnage dès 1146 ; il mourut au siège d’Acre en 1191.
Apud Wintoniam in concilio (24) Le 29 septembre 1155, le roi proposa au conseil, réuni à Winchester, d’entreprendre la conquête de l’Irlande pour la donner à son frère Guillaume ; l’impératrice Mathilde, mère de Henri II, se prononça contre le projet, qui fut abandonné (Voyer R. W. Eyton, Court, Household and Itinerary of Henry II, 12).

239 – 1155
19 novembre 1155, Bénévent. Le pape Adrien IV renouvelle la bulle d’Innocent II, du 7 mai 1439, 1140, 1144 ou 1143 : « Quam, amabilis Deo »
(Voir plus haut, n° 430).


Bénévent
Italie - Campanie
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, 2, n° 11 bis (original)
Notes : 1. Datum Beneventi, XIII kalendas decembris.
240 – 1256
1156-1195. Hugues II, comte de Rodez, et A[gnès], sa femme, donnent à l’Hôpital Saint Jean de Jérusalem le mas de Nozières.

Canabières
Aveyron - 12
Sources : Toulouse, Archives de la Haute-Garonne, fonds de Malte, H, inventaire de Canabières, n° 52, folio 34b (provençal, mauvais état).
Notes : Pas de note.
241 – 1156
« Echange de vignes entre le grand-maître Raymond Dupuy et Agnès, femme de Robert de Frandols, de l’an 1156. »

Jerusalem
Israël - Jerusalem
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 53 (XVIIIe siècle)
Notes : Pas de note.
242 – 1156
25 mars 1156, Alba de Tormes. Alphonse VIII, roi de Castille et Léon, sa femme et ses enfants, donnent à l’ordre de l’Hôpital le château de Benavente et ses dépendances.

Benavente
Castille-et-Léon - Espagne
Sources : Alcala de Henarès, Archives générales centrales, ordre de Saint-Jean, langue de Castille, liasse 40 (copie, fin XVIe siècle)
Notes : Pas de note.
243 – 1156
27 avril 1156, Benevent. Le pape Adrien IV renouvelle la bulle d’Innocent II, du 7 mai 1139, 1140, 1141 ou 1143 : « Quam amabilis Deo »
(Voir plus haut, n° 130).


Bénévent
Italie - Campanie
Sources : Lucques, Bibliothèque publique, ms. 988, folio 47 (copie de S. Pauli, XVIIIe siècle, d’après le bullaire d’Adrien IV)
Malte, Archives de l’ordre, bullaire original d’Adrien IV (aujourd’hui perdu)
Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H. 1, n° 8 et 9 (2 originaux).

Notes : 1. Datum Beneventi, V kalendas maii.
244 – 1156
7 juin 1156, Acre. Baudouin III, roi de Jérusalem, confirme toutes les donations faites à l’Hôpital de Naplouse par les rois Baudouin I, Baudouin II et Foulques, ses prédécesseurs.

Naplouse
Israel - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 2, n° 14 (original).
Analyse: Lambert, Catalogue des manuscrits de Carpentras, II, 291.
Extraits: Carpentras, Bibliothèque publique, ms. Peiresc 48, folio 596 et 677 b (copies du XVIIe siècle).
Texte : Pauli, Codice diplomatico, I, 34.

Notes : Pas de note.
245 – 1156
15 août 1156, Klosterneubourg. Henri II, duc de Bavière et margrave d’Autriche, règle un différend survenu entre Chadold de Harroz et les frères de l’Hôpital de Jérusalem, à l’occasion de la forêt de Mailberg, de la ville de Zogelsdorf et de vignes sises à Grienzing.

Grienzing
Fredersdorf-Vogelsdorf Brandebourg - Allemagne
Sources : Prague, Archives du grand-prieuré de Bohème, G. XXXIV, commune de Mailberg, n° 3 (original scéllé) et n° 5 (original scellé, abrégé, mauvais texte).
Analyse: Erben, Reg. diplom. necnon epistol, Bohemiae et Moraviae I (Prague, 1855), 620.
Meiller, Reg. zur Gesch. der Markqrafen and Herzoge Uesterreiclis aus dem Hause Babenberg (Vienne, 1850), 37, n° 31.
Texte : A. Boczek Codice diplomatico et epistol. Moravia (Olmutz, 1836, — Bruna, 1854), V, 218, (d’apres le n° 5 des archives de Prague).

Notes : Ernesto, Conradi
1. Moraviensis comitis filius : Il était fils de Conrad II, margrave de Znoym, et mourut en 1156.

246 – 1156
17 Septembre 1156, Ratisbonne. Frederic I Barberousse, empereur d’Allemagne, à la requête d’Henri II, duc d’Autriche, son oncle, confirme les possessions de l’Hôpital de Jérusalem en Autriche, et notamment celles de Zogelsdorf et de Mailberg.
(Voir plus haut, n° 245).


Zogelsdorf et de Mailberg
Fredersdorf-Vogelsdorf Brandebourg - Allemagne
Sources : Prague, Archive du grand-prieuré de Bohême, G. XXXIV, commune de Mailberg, n° 4 (copie notariée, fin du XVe siècle).
Analyse : Erben, Reg. Bohem. et Morav., I, 620.
Texte : A. Boczek, Codice diplomatico et epistolaris Moravix, V, 219.

Notes : 1. Lothaire II fut roi de Germanie de 1125 à 1137, et empereur d’Allemagne depuis 1133 jusqu a sa mort.
2. Conrad III (1138-1152).

247 – 1156
20 novembre 1156, Palencia. Alphonse VIII, roi de Castille et Léon, sa femme et ses enfants, exemptent l’Hôpital de tous impôts, redevances et services dans leurs états, et lui reconnaissent le droit de justice sur ses terres.

Saragosse
Aragon - Espagne
Sources : Alcala de Henarès, Archives centrales de l’Ordre de de Saint Jean, langue d’Aragon, liasse 5 (vidimus du XVIIIe siècle)
Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 63 (copie, XVIIe siècle).
Texte : Jean Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 94.

Notes : Pas de note.
248 – 1156
27 novembre 1156, 1157 ou 1158, Latran. Le pape Adrien IV confirme à Hugues Boson et aux Hospitaliers la possession des églises Saint Pierre de Manosque, N. Dame de Borra, Saint Jean de Saumane, la Roche-Giron et Saint Pierre des Omergues, qui leur avait été concédée par les évêques de Sisteron.
(Voir plus haut, n° 230).


Manosque
Alpes-de-Haute-Provence - 04
Sources : Lucques, Bibliothèque publique, ms. 988, folios 46 et 49 (copies de S. Pauli, XVIIIe siècle)
Malte, Archives de l’ordre, bullaire original d’Adrien IV, n° 2 (aujourd’hui perdu)
Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, H, 675 (cartulaire du XIIIe siècle pour Manosque, page 25).

Notes : 1. Giraldi : Géraud III (1110-1124).
2. Rambaldi : Raimbaud (1125-1143).
3. Petri : Pierre III de Sabran (1143-1169).

249 – 1157
Roger le Clerc échange avec l’Hôpital des maisons situées à Jérusalem.

Jerusalem
Israël - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 2, n° 13 (chirographe original).
Texte : Jean Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 93.

Notes : 1. Umbertus de Bar : Nous trouvons ce personnage mentionné de 1144 à 1160. C’etait un bourgeois ; ce titre lui est souvent donné dans les actes dans lesquels il figure (Cartulaire du Saint Sépulcre 68, 91, 130, 135, 214).
2. Petrus Salomon : il figure dans des actes depuis 1152 jusqu’en 1160. En 1155, il est qualifié de « juratus regis » (Cartulaire du Saint Sépulcre, 206, 209, 214, 216).
3. Guibertus Papais : 1160. Uldrelus, aurifaber (Cartulaire du Saint Sépulcre 206).
4. Uldredus Aurifex : La cote marquée au dos de cette pièce lui assigne par erreur la date de 1151.

250 – 1157
Jouette, abbesse de Saint Lazare de Béthanie, reçoit de Raymond du Puy, grand-maître de l’Hôpital, les dimes que l’ordre percevait au casal de Béthanie, et lui donne en échange une vigne.

Béthanie
Cesareee - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 2, n° 15 (chirographe original) (5).
Texte : Pauli Codice diplomatico, I, 204.

Notes : 5. Le sceau, aujourd’hui perdu, de cette abbesse a été reproduit par Pauli (Cod. dipt., I, planche 2, n° 20).
6. Notre Dame la Grande à Jerusalem, était une abbaye de religieuses bénédictines.
7. S. Anne, située à Jerusalem, près de la porte de Josaphat, était, comme Notre Dame la Grande, une abbaye de Bénédictines.

251 – 1157
1157, Estopinan. Raymond Bérenger IV, comte de Barcelone, donne aux Hospitaliers de nombreuses possessions territoriales à Remolinos, Sena, Sigena, Cervera, Cullera, Vallesa, etc.

Remolinos
Saragosse - Espagne
Sources : Barcelone, Archives de la couronne d’Aragon, parchemin 317 de Raymond Bérenger IV (original)
Reg. 287 (Liber feudorum forma minoris), folio 35 (copie, commencement du XIVe siècle).
Analyse: Barcelone, Archives de la couronne d’Aragon, Liber patrimonii regii Aragonite (écrit en 1589), folio 85 b.
Madrid, Bibliothèque de l’Académie de l’Histoire, ms. I. 10, folio 1 (copie, fin du XVe siècle).

Notes : 1. Raymond Bérenger III et Douce, comtesse de Provence.
252 – 1157
Guillaume Perez, évêque de Lérida, avec l’assentiment des chapitres de Lérida et de Roda, donne à Raymond du Puy, grand-maître de l’Hôpital, les églises situées dans le ressort du château d’Algarra, avec leurs dimes, prémices, etc., et lui confirme la possession de celles de Siscar et d’Arrao. Raymond Bérenger IV, comte de Barcelone, intervient à l’acte pour l’approuver.

Algarra
Castille-La Manche - Espagne
Sources : S. Gervasio de Cassolas, Archives du grand-prieuré de Catalogne, 23 arm. comm. 1, sac A, n° 2 (copie du 2 août 1270).
Notes : Pas de note
253 – 1157
Bertrand, abbé de Saint-Gilles, concède à Raymond du Puy, grand-maître de l’Hôpital, et à l’ordre de l’Hôpital, la permission de bâtir une chapelle à Saint-Gilles (1).

Saint-Gilles
Gard - 30
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, 101 (charte-partie, original)
Nîmes, Archives du Gard, H. 632 (copie du XVIIIe siècle)
Paris, Bibliothèque nationale, ms. latin 11018, folio 70 b (copie, fin du XIIe siècle).
Texte : Ménard, Histoire de Nîmes, (Paris, 1750-1758), I, page 35 (d’après l’original)
D. Vaissette, Histoire de Languedoc (éditions Privat), V, col. 1211.

Notes : 1. En 1169, une charte identique fut délivrée aux Templiers (Paris, Bibliothèque nationale, latin 11018, folio 71 b).
254 – 1157
11 février 1157, 1158 ou 1159, Latran. Le pape Adrien IV renouvelle la bulle d’Innocent II, du 7 mal 1139, 1140, 1144 ou 1143 : « Quam amabilis Deo »
(Voir plus haut, n° 130).


Latran
Rome - Pape-Italie
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, 2, n° 10 (original scellé).
Notes : 1. Datum Laterani, III idus februarii.
255 – 1157
Avril 1157. Alphonse I, roi de Portugal, confirme, à la requête de Raymond du Puy, grand-maître de l’Hôpital, et de Pélage, prieur de Portugal, son testament du 30 mars 1140.
(Voir plus haut, n° 134).
Jean, archevêque de Braga, le confirme également.


Galice
Royaume du Portugal - Portugal
Sources : Lisbonne, Archives royale de Portugal, layettes 6, liasse unique n° 29 (confirmation du 2 mars 1218).
Texte : Lucas de S. Catharina, Memorias da ordem militar de S. Joào de Malta, I (Lisbonne, 1734), 229.
Ego Alfonsus, Hispanie Portugalensis rex, una cum uxore mea regina Mahal (1) et filiis meis.

Notes : 1. Mafalde ou Mathilde, fille d’Amedé II de Savoie.
Raimondo, pauperum procuratori (2)
2. Raymond du Puy, grand-maitre de l’Hôpital.
Arie, priori (3)
3. Il s’agit du prieur de l’Hôpital en Portugal.

256 – 1157
14 mai 1157, 1158 ou 1159, Latran. Le pape Adrien IV ordonne aux clercs, laïques, moines, Hospitaliers, Templiers et cultivateurs d’Argens de payer les dimes à Raymond de Montredon, archevêque d’Arles, en exécution d’une convention passée entre celui-ci et Alphonse de Jourdain, comte de Toulouse.

Grand et Petit Argence
Arles - 13
Sources : Paris, Bibliothèque national, collection Baluze, 88, folio 26 (copie, XVIIe siècle), latin 12772, folio 33 (copie,
XVIIe siècle).
Analyse: Jaffé-Loewenfeld, Reg. Pont. Roman., n° 10524.
Texte : Loewenfeld, Epistolae pontificum Romanorum ineditae (Leipzig, 1885), 130.

Notes : 1. Grand et Petit Argence Arles 13
Ou
2. Montfort-sur-Argens dans le Var 83

257 – 1157
4 juin 1157. Raymond Bérenger IV, comte de Barcelone, donne aux Hospitaliers, représentés par Geoffroy de Brésil, châtelain d’Amposte, un enclos à Remolinos ; Raymond, sénéchal du comte, abandonne également en leur faveur ses droits sur cet enclos.

Remolinos
Aragon - Espagne
Sources : Alcala de Henarès, Archives générales centrales, ordre de Saint-Jean, langue d’Aragon, Cartulaire Magno, III, 603 (copie, XIVe siècle).
Notes : Pas de note.
258 – 1157
4 octobre 1157, Acre. Baudouin III, roi de Jérusalem, confirme les donations faites par Humfroy de Toron, connétable de Jérusalem, à l’Hôpital de Jérusalem ; ces donations se composaient de la moitié du château de Panéas et du château Neuf, de maisons appartenant à Alberte de Toron, de vignes et d’un Hôpital à Toron appartenant à Guy d’Escandelion.

Beyrouth
Liban - Liban
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume I, n° 17 (original).
Texte: Pauli, Codice diplomatico, I, 36.

Notes : 1. Le château de Scandelion a été construit par les croisés au Liban en 1116. (Jean Richard (1999). Les Croisades)
2. Factum est autem hoc anno ab incarnatione Domini M C L VII, indictione VI. Hujus quidem rei testes sunt:
Petrus, archiepiscopus Tyrensis
Fredericus, episcopus Achonensis
Adam, episcopus Paneadensis
Girardus Sidoniensis
Guillelmus Tiberiadensis
Philippus Neapolitanus
Hugo Cesariensis
Guormundus Tiberiadensis
Guido Francigena
Henricus Bubalus.
Data Achon, per manum Radulfi, Bethleemite episcopi regisque cancellarii, quarto nonas octobris.

259 – 1157
28 octobre 1157, Lodève. Pierre de Posquières, évêque de Lodève, donne à Raymond du Puy, grand-maître de l’Hôpital, à Guichard Aimery, prieur de Saint Gilles, et à Foulques, commandeur de Nébian, les églises S. Julienet S. Vincent de Nébian, avec toutes les dimes, prémices et oblations, sous réserve du droit de quarte synodale et épiscopale.

Nébian
Hérault - 34
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H. 341 (chirographe original).
Notes : 1. des mots mis entre crochets manquent dans l’original ; on y a suppléé au XIIIe siècle en les ajoutant sur une bandelette de parchemin, cousue sur le repli même de la pièce qu’ils complètent.
260 – 1158
Matthieu Ie, duc de Lorraine, et Berthe, sa femme, encouragent les donations faites par leurs sujets à l’ordre de l’Hôpital.

Nancy
Meurthe-et-Moselle - 54
Sources : Nancy, Archives de Meurthe-et-Moselle, H, 3049 (original) et H, 3043 (copie, fin du XVIIIe siècle).
Analyse: H. Lepage, Notice sur quelques établissements de l’ordre de S. Jean de Jérusalem situés en Lorraine, dans Annuaire de la Meurthe pour 1853, 26.

Notes : Et hoc laude et assensu filiorum nostrorum Symone (1), et Frederico (2), et Matheo (3) inveni.
Au dos, d’une écriture du XVIe siècle : 1158.
1. Simon II, succéda à son père en 1176.
2. Ferry I, de Bitche succéda à Simon II en 1205.
3. Matthieu porta le titre de comte de Toul.

261 – 1158
Baudouin de Boulogne, évêque de Noyon, ratifie la donation de la terre de Matthieu d’Horni, que Raoul II, comte de Vermandois, avait faite à l’Hôpital de Jerusalem.

Noyon
Compiègne - 60
Sources : Paris, Archives nationale, S. 5222, n° 15 (chirographe original).
Analyse: Musée des Archives (Paris, 1867), 104, n° 164.

Notes : Pas de note.
262 – 1158
Louis VII, roi de France, exempte les Hospitaliers de tous droits pour les transports qu’ils feront par eau.

Paris
Paris - 75
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, 41 (copie du XVIIIe siècle et vidimus de la cour de Millau, du 24 juillet 1394)
Paris, Archives national, M. 15, n° 5 (vidimus du prévôt de Paris du 26 juin 1461, vidimant une confirmation du roi Charles IV de juillet 1326)
Analyse : Bréquigny, Table des diplômes, III, 270.
Texte : Privilèges concèdes par les rois très chrétiens (Paris, 1619), 12.

Notes : Pas de note.
263 – 1158
25 janvier 1158 ou 1159. Hues d’Ybelin, avec l’assentiment de sa mère Alvise et de ses frères Baudouin et Barisan, cède aux Hospitaliers une terre sise entre les moulins de Mirabel et la terre de l’Epine, dont il revendiquait la possession, et renonce à toutes les contestations que son père avait avec l’hôpital.

Mirabel
Israël - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 2, n° 18 (original)
Aalyse Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 96
Forteresse de Mirabel

Notes : Hujus rei testes sunt : Filippus de Cafran ; Simon de la Ay (1) ; Petrus de la Ay ; Libertus ; Paganus de Rohais (2) ; Martinus Gazella ; Renaldus de Tribus Molendinis ; Petrus Hugonis (3) ; Renaldus Claudus, de Tiberyade.
1. Le même personnage est aussi appelé Simon de la Haix et de Aia dans des actes de 1158 (Chartes de N.-D. de Josaphat, 79 ; Cartulaire du Saint Sépulcre, 121 et 129).
2. Payen de Rohais souscrit des actes de 1158 et 1160 (Chartes de N.-D. de Josaphat, 79 ; Cartulaire du Saint Sépulcre, 121, 129, 135).
3. Il figure en qualité de bourgeois dans des actes de 1155 (Cartulaire du Saint Sépulcre, 113, 120, 127), et dans un acte de 1165, comme vicomte d’Acre (Muller, Documentisulle relazioni delle cittâ toscane con l’Oriente, Florence, 1879, 11).

264 – 1158
8 avril 1158. Raymond V, comte de Toulouse, donne aux Hospitaliers de Jérusalem, représentés par Guichard Aimery, prieur de Saint-Gilles, des biens et des droits à Saint Pierre de Camp Public, en échange des droits qu’ils possédaient à Vallabrègues et qu’ils lui cèdent.

Saint-Pierre de Camp-Public
Gard - 30
Sources : Arles, Archives comm, GG, authentique de Saint Gilles, folio 118 (commencement du XIIIe siècle).
Analyse : Revue historique de Provence, tome I (1890), 81, n° 241.

Notes : 4. Regina Constancia : Elle prenait le titre de reine :
1° comme appartenant à la maison royale de France, puisqu’elle était fille de Louis VI le Gros.
2° parce que son premier mari Eustache, comte de Boulogne, avait été couronné roi d’Angleterre du vivant de son père Etienne.

265 – 1158
30 avril 1158. « Confirmation d’Amaury, comte d’Ascalon, d’une donation faite par Helouise des fruits de six années de quelques casaux, deux jours avant les calendes de may 1158. »

Ascalon
Ascalon - Jerusalem
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 54 (XVIIIe siècle.)
Notes : Pas de note.
266 – 1158
15 juin 1158. Raymond Bérenger IV, comte de Barcelone, engage ses domaines comme sûreté d’un emprunt de 1500 morabotins, que lui avait consenti Raymond du Puy, grand-maitre de l’Hôpital.

Barcelone
Barcelone - Espagne
Sources : S. Gervasio de Cassolas, Archives du grand-prieuré de Catalogne, 11 arm. Gardeny, sac N. n° 2205 (original signé, mauvais état).
Notes : 1. Que facta est XVII kalendas julii, anno ab incarnatione Domini M C L VIII.
267 – 1158
24 juin 1158, Sutri. Le pape Adrien IV confirme la donation faite à Raymond Bérenger IV, comte de Barcelone, par le Saint Sépulcre, l’Hôpital et le Temple, du royaume d’Aragon, que le roi Alphonse I le Batailleur leur avait légué à chacun pour un tiers.
(Voir plus haut, n° 95).


Latran
Rome - Pape-Italie
Sources : Barcelone, Archives de la couronne d’Aragon, bulles, liasse 1, n° 17 (original) ; Reg. I, f. 8 b. (Copie du XIIe siècle)
Texte : Bofarull, Collection de documents inédits de l’archevêché de Aragon, IV, 317.

Notes : Pas de note.
268 – 1158
16 juillet 1158, entre Anse et Villefranche. Guy II, comte de Forez, accorde à Raymond du Puy, grand-maître de l’Hôpital, et aux Hospitaliers, l’exemption de droits de péage par terre et par eau dans ses domaines.

Montbrison
Loire - 42
Sources : Arles, Archives communale GG. Authentique de S. Gilles, folio 174 (commencement du XIIIe siècle)
Lyon, Archives du Rhône, II. Montbrison, chapitre VII (copie, XVIIIe siècle)
Paris, Archives nationale, cartulaire des Francs-Fiefs du Forez, Page 1401, cote 1076, n° 5 (commencement du XIVe siècle) et Page 1402, cote 1202, n° 8 (extrait d’un rôle en parchemin, commencement du XIVe siècle)
KK. 1113, folio 26 (cartulaire du comté de Forez, copie du XIXe siècle)
Bibliothèque nationale, latin 12870, folio 38 b (copie du XVIIe siècle, du cartulaire du Forez, avec la date fausse du 18 juillet 1158).
Analyse: Huillard Bréholles, Titres de la maison ducale de Bourbon (Paris, 1867-1874), I, 4, n° 7
Revue historique de Provence, I, 96.
Texte: Charpin Feugerolles, Cartulaire des Francs-Fiefs du Forez (Lyon, 1882), 5.

Notes : 1. Dans le cartulaire des Francs-Fiefs la cote suivante précède le texte : Item alia littera amortizationis in hec verba.
2. Héracle de Montboisier (1153-1163)

269 – 1158
Septembre 1158. Raymond V, comte de Toulouse, vend à Guichard Aimery, prieur de Saint Gilles, quarante mesures de terre à Argens, près de Ginestas, moyennant cent marcs d’argent.

Argens-Minervois
Aude - 11
Sources : Arles, Archives communale, GG, authentique de Saint Gilles, folio 118 b (commencement XIIIe siècle)
Carpentras, Bibliothèque publique, ms. Peiresc 48, folio 617 (copie, XVIIe siècle, d’après l’authentique de Saint Gilles)
Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H. 119 (original et copie notariée de 1271).
Analyse : Carpentras, ms. Peiresc 48, folio 604 b (XVIIe siècle)
Lambert, Catalogue des manuscrits de Carpentras, II, 291
Revue Historique de Provence, I, 82.

Notes : 1. In presencia Johannis de Petra ; Guillelmi Ybiloti ; Bertranni Bedocii ; Poncii, gramatici ; Ricardi, draperii ; Garini Malnasi ; Bernardi de Paratge ; Petri Jaorgii ; Petri de Regordana ; Petri
Aldemerii ; Bernardi Revelini ; Willelmi Niote ; Petri Rainfredi ; Willelmi de Malenz ; Bernardi Pinaironi ; Alexandri ; Armanni Rauzol ; Willelmi Tronni ; Guitberti, preceptoris domus Hospitalis ; Guirardi de Paratge, junioris ; Petri de Podio Lauterio ; Garsionis ; Willelmi Pictavini ; [Bertrandi] (2) abbatis S. Egidii ; magistri Radulfi.
2. Le nom de Bertrand de S. Cosme, abbé de S. Gilles, est resté, on ne sait pourquoi, en blanc dans le texte de cette pièce ; on le supplée facilement.

270 – 1158
25 octobre 1158, comté de Vérone. Frederic 1, Barberousse, empereur d’Allemagne, à la requête de Raymond du Puy, grand-maître de l’Hôpital, prend les Hospitaliers sous sa protection, et confirme leurs libertés et privilèges dans ses états.

Veronne
Venetie - Italie
Sources : Arles, Archives communale GG, authentiques de Saint-Gilles, folio 170 b (commencement du XIIIe siècle)
Lyon, Archives des Bouches-du-Rhône, H, 40 (vidimus de l’official de Besançon, de 1307)
Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H 40, n° 1 (copie du XIIIe siècle et vidimus de 1365)
Paris, Archives nationale, M. 6, n° 1 (vidimus du 14 janvier 1366)
Bibliothèque nationale, latin 9001, folio 33 (copie d’A. de Naberat, XVIIe siècle)
Parme, Bibliothèque publique, liasse 3652, rouge (parchemin, copie de 1378).
Analyse : Carpentras, Bibliothèque publique, ms. Peiresc 48, folio 606 b (XVIIe)
Revue historique de Provence, I, 94.

Notes : 1. Nous avons corrige les diverses copies, généralement peu exactes, les unes par les autres.
2. Ce mot (clementia) manque dans la copie de Marseille.
3. Lyon, Marseille et Parme ajoutent : in futuro.
4. Lyon : vice comites.

271 – 1159
1159-1181 (8). Le pape Alexandre III ordonne à Roger de Pont l’Evêque, archevêque d’York, d’empêcher G., qui est entre dans l’ordre de l’Hôpital, de l’’abandonner.

Latran
Rome - Pape-Italie
Sources : Pas de source.
Analyse : Jaffé-Loawenfeld, Reg. pont. Roman., n° 13889.
Texte : Augustin, archevêque de Tarragone, Opera omnia (Lucques, 1765-74), IV, 392.
Mansi, Concilia, XXI, col. 1098.

Notes : 8. Ces pièces et les six suivantes ne peuvent être datées plus exactement ; elles émanent de recueils d’actes pontificaux, formes pour compléter les décisions du concile de Latran (1179), et des collections des décrétales de Grégoire IX ; dans ces recueils ont été rassemblées de nombreuses bulles d’Alexandre III, mais les compilateurs de ces collections ont négligé de transcrire les dates que portaient les originaux dont ils se sont servis.
272 – 1159
1159-1181. Le même défend aux prélats de France d’excommunier les Hospitaliers et d’interdire leurs églises.

Latran
Rome - Pape-Italie
Sources : Pas de source.
Analyse : Friedberg, Quinque compilationes antiquae (Leipzig, 1882), 193.
Jaffé-Loewenfeld, Reg. pont. Roman., n° 13745.
Texte : Augustin, archevêque de Tarragone, Opera, IV, 331.
Boehmer, Corpus juris canonici, II (Halle 1747), 237.
Mansi, Concilia, XXII, col. 408.

Notes : Pas de note.
273 – 1159
1159-1181. Le même ordonne à l’archevêque de Cantorbéry d’empécher les Hospitaliers d’enterrer chrétiennement les excommuniés.

Latran
Rome - Pape-Italie
Sources : Pas de source.
Analyse : Jaffé-Loewenfeld, Reg. pont. Roman., n° 13797.
Texte : Mansi, Cone., XXII, col. 385.

Notes : Pas de note.
274 – 1159
1159-1181. Le même exhorte les prélats à respecter les privilèges des Hospitaliers.

Latran
Rome - Pape-Italie
Sources : Pas de source.
Analyse : Friedberg, Quinque compilationes antiqutae, 193.
Jaffé-Loewenfeld, Reg. pont. Roman., n° 13961.
Texte : Augustin, archevêque de Tarragone, Opera, IV, 330.
Boehmer, Corpus juris canonici, II, 229.
Friedberg, Corpus juris canonici (Leipzig, 1879-81), II, col. 850.
Mansi, Concilia, XXII, col. 408.

Notes : Pas de note.
275 – 1159
1159-1181. Le même exhorte les Hospitaliers à ne pas outrepasser dans le diocèse d’Hereford (alias d’York), les bornes des privilèges apostoliques.

Latran
Rome - Pape-Italie
Sources : Pas de source.
Analyse : Friedberg, Quinque compilationes antiqute 193.
Jaffé-Loewenfeld, Reg. pont. Roman., n° 13962.
Texte : Augustin, archevêque de Tarragone, Opera, IV, 331.
Boehmer, Corpus juris canonici II, 230.
Mansi, Cone., XXII, col. 408.

Notes : Pas de note.
276 – 1159
1159-1181. Le même à l’évêque de Troyes (ou à l’archevêque de Tarragone) (1). Il confirme l’exemption de dimes accordée aux Cisterciens, aux Hospitaliers et aux Templiers par le pape Adrien IV.

Latran
Rome - Pape-Italie
Sources : Pas de source.
Analyse : Friedberg, Quinque cornpilationes antiquse, 195.
Jaffé-Loewenfeld, Beg. pont. Roman., n° 14117.
Texte : Augustin, archevêque de Tarragone, Opera, IV, 186.
Boehmer, Corpus juris canonici, II, 251.
Friedberg, Corpus juris canonici, II, col. 559.
Mansi, Cone. XXII, col. 328.

Notes : 1. Dans plusieurs manuscrits cette pièce est adressée à l’archevêque de Tarragone.
277 – 1159
1159-1181. Le même défend, aux Hospitaliers et aux Templiers (3) qui auraient acquis le droit de patronage dans les églises paroissiales, d’y instituer des prêtres en dehors de l’évêque.

Latran
Rome - Pape-Italie
Sources : Pas de source.
Analyse : Friedberg, Quinque cornpilationes antiqux, 203.
Jaffé-Loewenfeld, Reg. pont.
Roman., n° 13960.
Texte : Augustin, archevêque de Tarragone, Opera, IV, 209.
Boehmer, Corpus juris canonici, II, 301.
Friedberg, Corpus juris canonici, II, col. 613.
Mansi, Concilia, XXII, col. 339.

Notes : 3. Idem (Alexander iii) [dilectis filiis], Ilospitalariis [et Templariis]. Le titre de ce chapitre est le suivant : Si jus patronatus ecclesie devenit ad exemptos, per hoc in nullo debet cedi jus episcopale.
278 – 1159
Vers 1159. Wladislas II, roi de Bohême, fonde l’Hôpital Saint Jean de Jérusalem près du pont de Prague, lui donne dépossessions en Bohême et en Moravie, et confirme celles qu’il avait reçus d’autres donateurs.

Prague
Bohême - Prague
Sources : Brunn, Musée moravique (copie vidimée)
Prague, Archives du grand-prieuré de Bohème, A. XXI, n° 1 (original scellé).
Analyse : Appendix synoptica ad theses juridico-prolegominales de constitutionibus, continens juxta temporis seriem Anacephalxosim constitutionum singularium seu privilegiorum a nostris principibus inclyto ac celeberrimo equestri ac militari ordini Sancti Joannis in Jérusalem, vulgo Melitensium, concessorum (s. 1. n. d., XVIIIe siècle), n° 1.
Erben, Reg. Bohème et Moravia, I, 132.
Texte : A. Boczek, Cod. dipl. et epist. Moravix, I, 268.
Dobner, Annales Bohemorum (Prague, 1761), VI, 363.

Notes : 1. Attendens, inquam, quod ecclesiam vellent inde edificare in honore beate Marie virginis, tante devotionis tanteque mercedis una cum illis me participem constituere volens, ad edificandam ecclesiam ethospitale, atque instituendam congregationem religiosorum communis vite virorum, terram quandam, ad coronam regni mei pertinentem, Prage juxta pontem secus aquam in quatuor vias dedi, ipsamque aquam a superiore parte inferioris insule1 usque ad pontem cum piscatione et omnibus aliis commodis, que inibi possunt haberi, eidem ecclesie perpetuo jure possidendum.
1. Aujourd’hui ile de Kampa inférieure sur la Moldau.

279 – 1159
« Donation faite par Mélisende, reine de Jérusalem, du consentement du roy Baudouin III, son fils, à la maison de l’Hôpital Saint Jean de Napoli de Syrie, fondée par le roy Baudouin II, de trois quintaux et trois cents livres d’huile quelle prenait sur des maisons de cette ville, 1159. »

Saint Jean de Napoli
Syrie - Syrie
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 55 (XVIIIe siècle).
Notes : Pas de note.
280 – 1159
Septembre 1159. « Donation de Reynaud [de Châtillon], prince d’Antioche, du consentement de Constance, sa femme, faite en faveur de l’Hôpital Saint Jean, des bains situes à Laodicée, avec leurs appartenances qui joignaient la maison de l’ordre, du mois de septembre 1159. »

Laodicée
Denizli - Turquie
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 57 (XVIIIe siècle)
Notes : Pas de note.
281 – 1159
29 novembre 1159, Vetralla. L’antipape Victor IV renouvelle la bulle d’Innocent II, du 7 mai 1139, 1140, 1141 ou 1143 : « Quam amabilis Deo »
(V. plus haut, n° 130).


Vetralla
Viterbe - Pape-Italie
Sources : Alcala de Henares, Archives générales centrales, ordre de Saint Jean, langue d’Aragon, liasse 20, bullaire, folio 6 b (copie, XVIe siècle).
Notes : 1. Datum Viteruis (sic), III kalendas decembris.
282 – 1159
Vers 1160 (1). « Acte par lequel un particulier, nommé Soldan, et Bonne, sa femme, font donation à l’ordre de la troisième partie de leurs biens en considération de ce que Raoul, leur fils, a été reçu donné de l’ordre, sans datte. »

Jerusalem
Israël - Jerusalem
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 65 (XVIIIe siècle).
Notes : 1. En l’absence de toute indication chronologique, nous adoptons la date approximative de 1160, que Raybaud, rédacteur de l’inventaire des chartes de
Syrie, semble avoir tacitement admise en inventoriant cette pièce à la suite des documents datés de 1159 et avant ceux qui portent la date de 1160.

283 – 1160
Vers 1160 (2). « Vente faite à l’ordre par Gilles, d’une maison située à la rue de David, à Jérusalem, pour le prix de 900 besants, sans datte. »

Jerusalem
Israël - Jerusalem
Sources : Marseille, Arch, des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 67 (XVIIIe siècle).
Notes : 2. Pour la date, voir la pièce précédente.
284 – 1160
Vers 1160 (3). « Donation faite par Joseph et Jean, frères, enfants de Saba, Géorgien, d’un casal appelé en langue arabe « Hara », situé dans la plaine sous la montagne de S. Moyse, dite en arabe « Jeham », qui avait été donnée à leur père par Baudouin, II, deuxième du nom (4), roy de Hierusalem, sans datte. »

Hara
Israël - Jerusalem
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 62 (XVIIIe siècle).
capelt.

Notes : 3. Pour la date, voir la pièce précédente.
4. Il fut roi de Jérusalem de 1120 à 1131.

285 – 1160
1160-1162 (5). « Accord entre le grand-maitre Auger et Materine, femme de Raoul Troye, au sujet d’une aumône que son mary avait faite à l’Hôpital, qui luy devoit 1800 besans, pour lesquels il luy avoit engagé des maisons à Acre et à Jérusalem ; et conviennent que, si Materine veut vivre en viduité, elle laissera après sa mort 500 besans à l’Hôpital, et que, si elle se marie, elle payera cette somme quinze jours après son manage, et rendra lesdites maisons, sans datte. »

Saint-Jean-d’Acre
Israël - Jerusalem
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 75 (XVIIIe siècle).
Notes : 5. Cette date approximative est fournie par les années du magistère d’Auger ; nous savons, en effet, qu’il était déjà grand-maitre en novembre 1160, mais qu’il ne l’était certainement plus en janvier 1163.
286 – 1160
1160-1165 (6). « Confirmation faite par Hugues, seigneur de Rama, fils de Balian [d’Ibelin], des terres et jardins que son père et sa mère [Helvis, fille de Baudouin de Rame] avoient donner à l’ordre, sans datte. »

Rama
Ascalon - Jerusalem
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 63 (XVIIIe siècle).
Notes : 6. Nous avons déterminé cette pièce approximativement par les dates extrêmes auxquelles nous voyons figurer Hugues, seigneur de Rame.
287 – 1160
Vers 1160-1180 (7). Règlement intervenu en présence de Raoul de Dina, prieur de l’Hôpital, entre l’église S. André de Prestwold et la chapelle S. Jean de Cotes, appartenant à l’ordre de l’Hôpital et située dans la paroisse de Prestwold.

Prestwold
Londres - Angleterre
Sources : Londres, Musée britannique, chartes d’Harley 44 H. 53 (chirographe original, scellé de 2 sceaux) (8).
Notes : 7. Ces dates nous sont fournies par les caractères paléographiques du document. Ajoutons qu’en 1179 le prieur d’Angleterre s’appelait Raoul (Reiffenberg,
Le Chevalier au Cygne, I, 426, dans Coll. des chron., belges inédites), ce qui confirme les données paléographiques sur lesquelles nous nous sommes appuyés.
8. Un de ces sceaux, celui de Raoul de Dina, a été décrit dans notre étude sur les Sceaux des prieurs anglais de l’ordre de l’Hôpital, dans Mélanges d’archéologie et d’histoire, publiés par l’école française de Rome, I (1881), 377.

288 – 1160
« Autre donation faite à l’Hôpital par Hugues de Besans d’un casal, appelé Bugaea, du consentement de Guermond, seigneur de Tibériade, et de Gautier, prince de Galilée, de l’an 1160. »

Bugaea
Tibériade - Jerusalem
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 70 (XVIIIe).
Notes : 9. Quos mater ecclesia sepe nominate capelle, ut filie sue in Deo : Les quatre mots précédents sont transcrits deux fois dans l’original.
289 – 1160
Albert I, l’Ours, margrave de Brandebourg, donne aux Hospitaliers l’église de Werben et six manses de terre.

Werben
Brandebourg - Allemagne
Sources : Berlin, Archives secrètes d’Etat, charte des Hospitaliers, année 1160 (original).
Texte : L. Bekmann, Historische Beschreibung der Chur und Mark Brandenburg (Berlin, 1751-1754)

Notes : 1. Mee Sophie : Elle était fille du comte Othon de Salm, ou plus probablement issue de la maison de Hohenstaufen et sœur de l’abbesse Beatrice de Quedlinbourg (1137-1160). Elle mourut le 7 juillet 1160.
290 – 1160
9 mars 1160, 1161, 1174, 1176 ou 1178, Anagni. Le pape Alexandre III ordonne aux prélats de la chrétienté d’excommunier quiconque violente les Hospitaliers et pille leurs biens.

Latran
Rome - Pape-Italie
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H. 22, n° 153 (vidimus de Pierre, évêque de Riez, de 1290).
Notes : Pas de note.
291 – 1160
1 avril 1160. Raymond II de Lautrec, évêque de Toulouse, à la prière du pape Adrien IV, et de Guichard Aimery, prieur de Saint Gilles, concède à Bernard d’Adiliano, prieur de l’Hôpital Saint Rémezi de Toulouse, un cimetière près de l’église de S. Rémezi, réservé aux Hospitaliers, à l’exclusion des paroissiens des paroisses de Saint Etienne, de la Daurade, de Saint Sernin et de Saint Pierre de Cuisines.

Toulouse
Haute-Garonne - 31
Sources : Toulouse, Archives de Saint Sernin, cartulaire, folio 170 (fin du XIIe siècle).
Texte : Catel, Mémoires de l’Histoire du Languedoc (Toulouse, 1633), 882.
Douais, Cartulaire de Saint Sernin de Toulouse (Toulouse, 1887), 458.

Notes : Pas de note.
292 – 1160
5 avril 1160, 1173 ou 1174, Anagni. Le pape Alexandre III au prieur et aux Hospitaliers de Saint-Gilles. Il leur confirme la possession des dimes d’Arcleas.

Saint-Gilles
Gard - 30
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, 4, n° 25 (original).
Notes : Pas de note.
293 – 1160
26 avril 1160, 1173, 1174 ou 1176, Anagni. Le même confirme aux Hospitaliers la chapelle Saint Leonard, à Sienne.

Sienne
Toscane - Pape-Italie
Sources : Lucques, Bibliothèque publique, ms. 988, folio 64 (copie de S. Pauli, XVIIIe siècle)
Malte, Archives de l’ordre, bulletin A. folio 198 (aujourd’hui perdu).

Notes : Pas de note.
294 – 1160
4 juin 1160, 1173, 1174 ou 1176, Anagni. Le même confirme au grand-maître et aux frères de l’Hopital les possessions et revenas acquis par l’ordre à Paris.

Anagni
Rome - Pape-Italie
Sources : Paris, Archives nationale, L. 230 n° 6 (original).
Analyse : Jaffé-Loewenfeld, Reg. pont. Roman., n° 12579.

Notes : Pas de note.
295 – 1160
24 octobre 1160. Bérenger de Narbonne, archevêque de Narbonne, donne à l’ordre de l’Hôpital l’église de Saint Nazaire, à charge de maintenir Guillaume de Malras dans les fonctions de chapelain de cette église.

Saint-Nazaire
Pyrénées-Orientales - 66
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, 509 (copie, XIIIe siècle)
Notes : Pas de note.
296 – 1160
29 novembre 1160, Jérusalem. Baudouin III, roi de Jérusalem, donne à Auger, grand-maître de l’Hôpital, cinquante tentes de Bédouins.

Jerusalem
Israël - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 2, n° 19 (original)
Texte : Pauli, Codice diplomatico, I, 37.

Notes : Pas de note.
297 – 1161
16 avril 1161 - 7 avril 1162. Henri I, comte de Champagne, donne aux Hospitaliers de Crilly deux charretées de foin à prendre chaque année dans les prés de Mareuil.

Crilly
Marne - 51
Sources : Paris, Archives nationale, K. 24 a, n° 5,10 (original scellé).
Analyse : d’Arbois de Jubainville, Histoire des ducs et des comtes de Champagne, III, 343.
J. Tardif, Monuments historiques, Cartons des rois (Collection des Invent, et documents des Archives de l’Empire, Paris, 1866), 296, n° 574.

Notes : Commanderie de Crilly
298 – 1162
Vers 1162-1179 (1). Gautier de Bourgogne, évêque de Langres (2), donne aux Hospitaliers d’Esnouveaux l’église Saint Jean Baptiste d’Esnouveaux, avec le droit de présentation.

Esnouveaux
Haute-Marne - 52
Sources : Chaumont, Archives de la Haute-Marne, H, commanderie d’Esnouveaux, liasse 4 (original).
Notes : Commanderies d’Etury et d’Esnouveaux
299 – 1162
1162, Bruxelles. Godefroy III, duc de Lothier, donne à l’Hôpital de Jérusalem l’église Saint Jacques sur Caudenberg à Bruxelles, avec ses dépendances, sous réserve des droits de l’église des SS. Michel et Gudule.

Caudenberg
Bruxelles - Belgique
Sources : Mons, Archives d’état, n° 79 du récolement des archives de la commanderie du Piéton (original scellé)
Cartulaire de Hainaut-Cambrésis, folio 39 (XIIIe siècle).
Analyse : Devillers, Inventaire analytique des archives des commanderies belges de l’ordre de Saint Jean de Jérusalem (Mons, 1876), 24, n° 110.
Texte : Annales du cercle archéologique de Mons, VI (Mons, 1865), 18 et 53.
Devillers, Description de cartulaires et de chartriers du Hainaut, II (Mons, 1866), 77.

Notes : 1. Le Coudenberg (en néerlandais : Koudenberg), aussi connu dans l’histoire sous les noms francophones de Froidmont et mont froid, est l’une des collines de la ville belge de Bruxelles.
300 – 1162
« Concession faite par le grand-maître Auger à Raoul Bourdin, d’une maison située à la rue de Saint Côme, sous la cense de seize besants, de l’an 1162. »

Jerusalem
Israël - Jerusalem
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 76 (XVIIIe siècle).
Notes : Pas de note.
301 – 1162
« Donation de Baudouin d’Ybelin, faite à l’Hôpital de Jérusalem, d’une terre située près de la vigne dudit Hôpital, de l’an 1162. »

Jerusalem
Israël - Jerusalem
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 77 (XVIIIe siècle).
Notes : Pas de note.
302 – 1162
« Donation faite à l’ordre de l’Hôpital par Géraud, seigneur de Sidon, du droit d’avoir une porte à la muraille de la ville et une autre à l’avant mur, et une place en dehors près des aires, et tout l’acant mur, depuis la tour de Baudouin jusques à la tour de la mer, de 1162. »

Sidon
Liban - Liban
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 78 (XVIIIe siècle).
Notes : Pas de note.
303 – 1162
1 mars 1162. Raymond Trencacel, vicomte de Béziers, exempte les Hospitaliers de Boulbonne de tous droits pour dix charges de sel, destinées à la maison. de Boulbonne, que ceux-ci pourront faire transiter chaque année dans ses domaines.

Caignac
Haute-Garonne - 31
Sources : Toulouse, Archives de la Haute-Garonne, fonds de Malte, H, archives Caignac, liasse 4 (original).
Texte : Antoine Du Bourg, Histoire du grand-prieuré de Toulouse, pièces justificatives, n° XXXIII.

Notes : Commanderie de Caignac
304 – 1162
11 mars 1162. « Accord fait entre le grand-maitre [de l'Hôpital] Auger et Rainaud, abbé du monastère Sainte Marie de la Latine, sur le bornage d'une terre apellée du Pont et d'un casal nommé Bethfassir ; et, par le même acte, ils font un échange de terre, du 5 des ides de mars 1162. »

Sainte-Marie-Latine
Muristan - Jerusalem
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 74 (XVIIIe siècle).
Notes : Pas de note.
305 – 1162
21 aout 1162, Turin. Frederic I, Barberousse, empereur d'Allemagne, à la requête d'Hugues Boson, frère de l'Hôpital, confirme aux Hospitaliers de Jérusalem la paisible possession de Manosque et de Toutes-Aures, que leur avait assurée Guigues II, comte de Forcalquier, (Voir plus haut, n° 186), et que leur contestait Guillaume IV, comte de Forcalquier. Il prend aussi sous sa protection les maisons de l'Hôpital en Provence.

Carpentras
Vaucluse - 84
Sources : Arles, Archives communale GG. Authentique de Saint Gilles, folio 168 (copie, XIIIe siècle)
Carpentras, Bibliothèque publique, ms, Peiresc 48, folio 643 (copie, XVIIe siècle)
Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, 40, n°5 (copie, XVIIIe siècle); II. 626 (2 copies, XVIIIe siècle).
Analyse : Carpentras, Bibliothèque publique, ms. Peiresc 48, folio 606 (XVIIe siècle).
Lambert, Catalogue des manuscrits de Carpentras, H, 293.
Revue historique de Provence, I, 94.

Notes : Pas de note.
306 – 1162
13 décembre 1162. Alphonse II, roi d’Aragon et comte de Barcelone, donne aux Hospitaliers un de ses hommes, appelé Barthélemy, ainsi que les biens et l'enclos de celui-ci.

Aragon
Barcelone - Espagne
Sources : Carpentras, Bibliothèque publique, ms. Pereisc 48, folio 680 (copie, XVIIe siècle).
Analyse : Lambert, Catalogue des manuscrits de Carpentras, H, 294.

Notes : Pas de note.
307 – 1163
1163-1169 (2). Gilbert d’Aissailly, grand-maître de l’Hôpital, prie Louis VII, roi de France, de faire justice des malfaiteurs qui ont pillé et incendié la terre de Guillaume de Donperre, pendant que celui-ci était à Jérusalem.

Jérusalem
Israël - Jerusalem
Sources : Paris, Bibliothèque nationale, latin 9001, folio 41 (copie d’A. de Naberat, XVIIe siècle).
Texte : Bongars, Gesta Dei per Francos, 1173.
Duchesne, Histoire Francorum scriptores, IV, 678.

Notes : 2. Il est difficile de préciser plus exactement la date de cette lettre. D. Brial, (Recueil des Historiens des Gaules, XVI, 145), la place vers l’année 1168, mais sans preuves. Nous ne pouvons que la placer entre 1163 et 1169, dates extrêmes connues du magistère de Gilbert d’Aissailly.
3. Guillelmi de Donperre : Ce personnage, d’après D. Brial, semble être le frère de Guy, évêque de Chalons.

308 – 1163
1163-1169. « Acte par lequel Robert de Blanchecour se rend donné de l’ordre [de l’Hôpital] entre les mains du grand-maître Gibert [d’Aissailly], et veut que tous ces biens, en cas qu’il meure sans enfants, lui soient acquis, sans date. »

Jérusalem
Israël - Jerusalem
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 97 (XVIIIe siècle)
Notes : Pas de note.
309 – 1163
1163-1169. Gilbert d’Aissailly, grand-maître de l’Hôpital, fait connaitre les dispositions qu’il a prises, de concert avec le chapitre de l’ordre, pour répondre aux intentions de Béla III, duc de Hongrie, de Croatie et de Dalmatie, qui avait confié à l’ordre dix mille besants d’or pour lui acheter des terres en Terre Sainte.

Jérusalem
Israël - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 2, n° 16 (original aujourd’hui perdu).
Texte : Fejer, Codex diplomaticus Hungariae, V, pars I, 285.
Pauli, Codice diplomatico, I, 44.

Notes : 1. Cette initiale [A] represente Alexis ou Adalbert. Béla III était, en effet, connu sous ces divers noms. Fils de Gésa II, né vers 1151, il succéda à son frère Etienne III, comme roi de Hongrie, en 1172 et mourut le 23 avril 1196.
2. Anne d’Antioche, fille de Renaud de Châtillon.
Hujus rei testes sunt : frater Petrusde Grato, clericorum magister et ecclesie custos ; et frater Guigo de Mahone, preceptor Hospitalis ; et frater Castus, thesaurarius ; et frater Piotus ; et frater Stephanus ; et frater Bernardus, sacerdos, predicti negotii internuntius.

310 – 1163
1163-1169 (1). Le même prie, Louis VII, roi de France, de s’intéresser à l’Hôpital de Jérusalem et de le protéger.

Jérusalem
Israël - Jerusalem
Sources : Pas de sources.
Texte : J. Bosio, Dell istoria, I, 174.
Bongars, Gesta Dei per Francos, 1177.
Duchesne, Hist. Franc, script., IV, 693.
Pauli, Codice diplomatico, I, 308.
Recueil des Historiens des Gaules, XVI, 28.

Notes : 1. D. Brial (Recueil des Historiens des Gaules, XVI, 28), assigne à cette lettre la date approximative de 1161. Il semble que cette attribution ne repose sur aucun fondement sérieux. Nous avons adopté, pour déterminer l âge approximatif de ce document, les dates extrêmes connues du magistère de Gilbert d’Aissailly.
311 – 1163
1163 (1). Bohémond III, prince d’Antioche, confirme toutes les donations faites à l’Hôpital de Jérusalem par Raymond I, prince d’Antioche, son père, par les barons de la principauté d’Antioche, et par d’autres donateurs.
(Voir plus haut, n° 183)


Jérusalem
Israël - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 2, n° 23 (vidimus de Pierre, évêque de Valanie, vers 1260, à la requête de Nicolas Lorgne, châtelain de Margat).
Texte : Pauli, Codice diplomatico, I, 3a.

Notes : 1. Nous avons exposé ailleurs (Archives de l’ordre à Malte, 104, note 1), les raisons pour lesquelles nous croyons que le principat de Bohémond III ne commença qu’en 1161. Le présent acte se placerait, dans cette hypothèse, dans les premiers mois de l’année 1164, ce qui concorderait avec le style de pâques ou de l’incarnation, suivi par la chancellerie des princes d’Antioche.
2. Preterea dono et concedo prefato Hospitali, in civitate Laodicie ejusque pertinenciis, omnia ilia quecumque a principe Rainaldo et ab aliis antecessoribus meis sibi data fuerunt, balnea videlicet, que sunt ante domum predicti Hospitalis in Laodicia (2), et gastinam Danielis, et gastinam Ugonis Bernardi, quam ipse dominus Robertus de Surdavalle eidem domui attribuit. Voir plus haut, n° 170, page 134.

312 – 1163
Eustache et Agnès, sa femme, Adam le Noir, Osmonde, sa femme, et leurs enfants vendent à l’Hôpital de Jérusalem une pièce de terre sise à Jérusalem, entre la rue Saint Etienne et la rue de la Vallée de Josaphat, moyennant une somme de 500 besants.

Jérusalem
Israël - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 2, n° 24 (original).
Texte : Pauli, Codice diplomatico, I, 207.

Notes : 1. Deo et Sanctis pauperibus Hospitalis prefati, et magistro domino Gisberto.
1. Gilbert d’Aissailly, grand-maitre de l’Hôpital.

313 – 1163
Baudouin, seigneur de Marès, donne à l’Hôpital de Jérusalem le territoire de Platta, dans la principauté d’Antioche.

Platta
Antioche - Turquie
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 2, n° 29 (original) (2).
Texte : Pauli, Codice diplomatico, I, 41.

Notes : 2. La bulle de Baudouin de Mares, aujourd’hui perdue, subsistait encore du temps de Pauli qui l’a reproduite (Codice diplomatico, I, planche 2, n° 24).
314 – 1163
« Donation faite à l’ordre par Agnès et Osmunde, sœurs, filles de Bertrand Pons, du consentement de leurs mari et frères, d’une pièce de terre qui est devant la porte de Saint Estienne, entre deux citernes ; et en considération de cela le grand-maître leur donne 60 besants sarrazinois ; la dite donation étant confirmée par Hugues, seigneur de Césarée, de l’an 1163. »
(Voir plus haut, n° 312).


Jérusalem
Israël - Jerusalem
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 80 (XVIIIe siècle).
Notes : Pas de note.
315 – 1163
Gautier de Bourgogne, évêque de Langres, certifie qu’Eudes, frère d’Hugues, sire de Magny (sur Tille), a donné à l’ordre de l’Hôpital sa maison de Crimolois avec le moulin et les terres qui en dépendent, et diverses familles qui l’habitent.

Crimolois
Dijon - 21
Sources : Dijon, Archives de la Côte-d’Or, H. 1206 (original)
Texte : Lory, Etude sur l’établissement des chevaliers de Saint Jean de Jérusalem à Dijon, dans Mémoires de la Communauté des Antiquaires du département de la Côte-d’Or, IX, 299.
E. Petit, Histoire des ducs de Bourgogne, II, 328 (à la date erronée de 1168).

Notes : Pas de note.
316 – 1163
« Echange fait entre le grand-maître Gibert [d’Aissailly] et Hugues, seigneur de Césarée, par loquel le grand-maitre a donné un casal apellé Altafia, et Hugues donne au grand-maitre deux casaux, l’un appelé Zafaira et l’autre Abeiria, de l’an 1163. »

Zafaira et Abeiria
Israël - Jerusalem
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 84 (XVIIIe siècle).
Notes : Pas de note.
317 – 1163
19 janvier 1163. Guillaume de Maraclée et Beatrice, sa femme, vendent à Gilbert d’Aissailly, grand-maître de l’Hôpital de Jérusalem, le château d’Eixsere, la vallée de Luchen et, au territoire de Tortose, le casal Nubia, avec l’assentiment de Raymond III, comte de Toulouse.

Tortose
Tartous - Syrie
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 2, n° 25 (original bullé) (1).
Texte: S. Pauli, Codice diplomatico, I, 39.

Notes : 1. Le sceau de Raymond III, comte de Tripoli, a été décrit par Pauli (Codice diplomatico, I, planche 2, n° 23) et par nous (Sceaux des archives de l’ordre de Saint Jean de Jérusalem, dans Mémoires des Antiquaires de France, XLVII (1886), 230.
318 – 1163
2 juin 1163, Tours. Le pape Alexandre III renouvelle la bulle d’Innocent II, du 7 mai 1139, 1110, 1141 ou 1143 : « Quam amabilis Deo »
(Voir plus haut, n° 130).


Latran
Rome - Pape-Italie
Sources : Paris, Bibliothèque nationale, latin 17767, folio 4 (additions du XIIIe siècle au martyrol, de Nevelon pour Corbie, XIIe siècle)
Collection Grenier, LIII, folio 83 (copie, XVIIIe siècle)

Notes : 1. Datum Turonis, mi nonas junii.
319 – 1163
4 juin 1163, Tours. Le même renouvelle la bulle du 9 mars 1160, 1161, 1174, 1176 ou 1178 : « Quanto major ab universis »
(Voir plus haut, n° 290).


Latran
Rome - Pape-Italie
Sources : Toulouse, Archives de la Haute-Garonne, fonds de Malte, H, bulles (collectanea) n° 239 (vidimus du doyen de Saint Agricole d’Avignon, du 12 janvier 1402).
Notes : 1. Datum Turonis, II nonas junii.
320 – 1163
18 juin 1163, Tours. Le même renouvelle la bulle d’Anastase IV, du 21 octobre 1154 : « Christiane fidei religio »
(Voir plus haut, n° 226).


Tours
Indre-et-Loire - 37
Sources : Dijon, Archives de la Côte-d’Or, grand-prieuré de Champagne, H, 1146, n° 6 (vidimus de 1341).
Notes : 1. Datum Turonis, per manum Hermanni, sancte romane ecclesie subdiaconi et notarii, XIIII kalendas julii, indictione X, incarnationis dominice anno M C L XIII, pontificatus vero domini Alexandri pape III anno quarto.
321 – 1163
Juillet 1163, Saint Gilles. Hugues, abbé de N. D. d’Andrinople, et Pierre l’Aleman1 (1) prieur de l’Hôpital Saint Jean de Constantinople, annoncent au pape leur arrivée à Saint Gilles. Ils sont chargés par Manuel Comnène, empereur de Constantinople, d’une ambassade auprès du Saint Siège, et demandent le moyen de la remplir.

Saint-Gilles
Gard - 30
Sources : Pas de sources.
Extraits : Taafle, The history of the ... order of S. John of Jérusalem, IV, app. n° XVIII.
Texte : Bongars, Gesta Dei per Francos, 1173.
Duchesne, Histoire Franc, script., IV, 687.
P. A. Paoli, Dell origine ..., app. n° XVIII.
Recueil des Historiens des Gaules, XV, 800.

Notes : 1. Le nom de ce personnage nous est donné par une bulle d’Alexandre III, du 9 novembre 1163 (Voir plus bas, n° 326), ce qui nous permet de dater exactement cette lettre et les deux suivantes. Bongars et P. A. Paoli les avaient à tort attribuées à l’année 1154.
322 – 1163
Juillet 1163. Les mêmes prient Louis VII, roi de France, de leur envoyer des lettres pour le roi de Sicile Guillaume I, avant qu’ils ne quittent la Provence.

Manosque
Alpes-de-Haute-Provence - 04
Sources : Pas de source.
Extraits : Taaffe, The history of the order ... of S. John of Jérusalem, IV, app. n° XVII.
Texte : Bongars, Gesta Dei per Francos, 1181.
François Duchesne, Historiens de la France, script., IV, 698.
P. A. Paoli, Dell’ origine ... app. n° XVIIe.
Recueil des Historiens des Gaules, XVI, 56.

Notes : Pas de note.
323 – 1163
Juillet 1163. Pierre l’Aleman, prieur de l’hôpital Saint Jean de Constantinople, annonce à Louis VII, roi de France, qu’il est envoyé vers l’empereur de Constantinople.

Constantinople
Istanbul - Turquie
Sources : Pas de sources.
Extraits : Taaffe, The history of the ... order of S. John of Jérusalem, IV, app. n° XVI.
Texte : Bongars, Gesta Dei per Francos, 1180.
Duchesne, Hist. Francorum script., IV, 697.
P. A. Paoli, Dell’ origine ..., app. n° XVI.
Recueil des historiens des Gaules, XVI, 54.

Notes : Pas de note.
324 – 1163
10 août 1163. « Transaction passée entre les Hospitaliers et un nommé Estienne, sa femme et ses enfants, pour certaines maisons qui avaient appartenu à Pons Catelan et Jean Calzenat, qui furent partagées entre l’ordre de l’Hôpital et ledit Estienne, par la médiation d’Arnoul, vicomte de Tyr, du 10 août 1163. »

Tyr
Sûr - Liban
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 83 (XVIIIe siècle).
Notes : Pas de note.
325 – 1163
12 septembre 1163, Soria. Ferdinand II, roi de Léon, et Alphonse III, roi de Castille, son neveu, donnent à l’ordre de l’Hôpital, pour le repos de l’âme de leurs parents, le château d’Ucles (1) et ses dépendances.

Uclès
Castille-La Manche - Espagne
Sources : Pas de sources.
Analyse : Alcala de Henarès, Archives générales centrales, langue de Castille, inventaire des donations, liasse 1, n° 16 (XVIIIe siècle).
Art de vérifier les dates, I, 745.

Notes : 1. Le texte de l’inventaire donne « Boles », mais il faut lire « Ucles »
326 – 1163
9 novembre 1163 (2), Sens. Le pape Alexandre III prie le grand-maître des Hospitaliers, à la requête de l’empereur d’Orient Manuel Paléologue, de maintenir le frère Pierre l’Aleman à la tête du prieuré de Constantinople.

Constantinople
Istanbul - Turquie
Sources : Pas de sources.
Analyse : Jaffé-Loewenfeld, Reg. Pont. Roman., n° 10926.
Texte : Duchesne, Historiens de France, script., IV, 626.
Recueil des historiens des Gaules, XV, 809.
Migne, Patr. lat., CC, col. 273.

Notes : 2. Cet acte pourrait être daté de 1163 ou de 1164, mais deux bulles d’Alexandre III, relatives à l’ambassade dont Pierre l’Aleman était chargé auprès de l’empereur, l’une de ce même jour, l’autre de Bourges, du 25 août 1163 (Recueil des Historiens des Gaules, XV, 803 et 807), nous font écarter la date de 1164.
327 – 1163
23 novembre 1163. « Confirmation faite par Baudouin, seigneur de Mirabel, de la donation que Balisan, son père, et Héloïse, sa mère, avait faite à l’ordre [de l’Hôpital] d’un tènement situé au terroir de Mirabel, du 23 novembre 1163. »

Mirabel
Israël - Jerusalem
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 81 (XVIIIe).
Notes : Mirabel
328 – 1164
1164-1168 (1). « Confirmation d’Hugues, seigneur de Rama, fils de Balian, des terres et jardins que ses père et mère avaient donné à l’ordre [de l’Hôpital], faite du consentement d’Agnès, comtesse de Joppé, sa femme, et avec l’approbation de Baudouin et Balian, ses frères, sans date. »

Ramla
Israël - Jerusalem
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 132 (pièce 1, d’un rouleau, XVIIIe siècle).
Notes : 1. Nous avons daté approximativement cette pièce :
1° par le mariage d’Hugues de Rame avec Agnès, fille de Joscelin II, le Jeune, comte d’Edesse, et épouse divorcée d’Amaury, comte de Jaffa, qui eut lieu vers 1161.
2° par la dernière mention connue d’Hugues de Rame, qui figure dans un acte de 1168.

329 – 1164
Eudes de Chaponay, évêque de Valence, ratifie l’acte par lequel les frères Guillaume et Eustache le Poitevin confirment à l’ordre de l’Hôpital une donation de leur oncle Guillaume, évêque de Viviers.

Viviers
Ardèche - 07
Sources : Turin, Archives d’état, ordres militaires, Malte, Politico, liasse 1 (original).
Notes : 1. Ce prélat occupa le siège de Viviers de 1146 à 1154.
330 – 1164
Amaury, patriarche d’Antioche, annonce à Louis VII, roi de France, la victoire remportée sur les chrétiens par les Turcs devant Antioche, et implore son secours.
Il raconte le siège d’Harenc, les combats des 10 et 11 août 1164, la prise par le soudan d’Egypte, de Bohémond III, prince d’Antioche, du comte de Tripoli, de Calaman, duc grec de Mamistre, d’Hugues de Lusignan et des chevaliers du Temple et de l’Hôpital qui avaient accompagné le comte de Tripoli.


Antioche
Antioche-sur-l’Oronte - Turquie
Sources : Pas de source.
Texte : Martène, Arnpl. coll., I, col. 8703.
Migne, Pair, lai., CCI, col. 1403.

Notes : Pas de note.
331 – 1164
26 janvier 1164 ou 1165, Sens. Le pape Alexandre III à Guillaume Perez, évêque de Lerida. Il ordonne d’accorder à M., frère de l’Hôpital, la sépulture dans le cimetière des Hospitaliers, et de leur restituer l’église de Rateria.

Lerida
Catalogne - Espagne
Sources : Pas de source.
Analyse : JafFé-Loewenfeld, Reg. Pont. Roman., n° 11106.
Texte : Villanueva, Viage literario a las iglesias de Espana, XVI, 273 (d’après les archives de la cathédrale de Roda).

Notes : Pas de note.
332 – 1164
3 mai 1164, Lucques. L’antipape Pascal III (Guy de Crème) renouvelle la bulle d’Innocent II, du 1 mai 1139, 1140, 1141 ou 1143 : « Quam amabilis Deo »
(Voir plus haut, n° 130).


Luques
Rome - Pape-Italie
Sources : Berlin, Archives secrètes, d’état, Chartier, des Hospitaliers (dans un vidimus de Jean, évêque de Camin, 1343-1372).
Analyse : Jaffé-Loewenfeld, Reg. Pont. Roman., n° 14485.

Notes : 1. Datum Luce, V nonis maii.
333 – 1164
Juin 1164, Saint-Gilles. Raymond V, comte de Toulouse, donne aux Hospitaliers de Saint-Gilles, représentés par Raymond de Tabarie, grand-précepteur de l’ordre, et par Geoffroy de Brésil, prieur de Saint-Gilles, la ville de Saint-Martin du Jonquier, au territoire de Mamolène.
La Capelle-et-Masmolène


La Capelle-et-Masmolène
Gard - 30
Sources : Arles, Archives communale, GG., authentique de Saint-Gilles, folio 158 (commencement du XIIIe siècle)
Carpentras, Bibliothèque publique, manuscrits Peiresc 48, folio 618 (copie, XVIIe siècle).
Analyse : Carpentras, Bibliothèque publique, manuscrits Peiresc 48, folio 604 b (XVIIe siècle)
Lambert, Catalogue des manuscrits de Carpentras, II, 292.
Revue historique de Provence, I, 90.

Notes : Pas de note.
334 – 1164
21 juillet 1164. Guillaume Roux (Rufus) échange aux Hospitaliers pour quatre stérées de terre, sises au Camp Lonc, tout ce qu’il possédait depuis Campo Laure jusqu’au pas de Naia et jusqu’au Var. Les consuls de Nice ratifient cette donation, et y ajoutent celle de tout ce que leur ville possédait aux mêmes lieux.

Nice
Alpes-Maritimes - 06
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, 784, (copie, XIIe siècle).
Notes : 1. Hujus rei testes sunt : episcopus et consules Nicie ; et fratres Hospitalis R. de Gonis, Ugo de Gonis, W. de Esa, R. de Malauzena, P. Pelat, G. Brocher, et Guarinus de Mongai, tunc domus Hospitalis Nicie magister ; anno ab incarnato Domino M C L VIIII, XII kalendas augusti, luna XXVII, Frederico imperatore, A[rnaldo] episcopo Nicie.
335 – 1164
5, 12, 19 ou 26 août 1164. Raymond de Boisedera donne à Geoffroy de Brésil, prieur de Saint-Gilles, et à Albert de Petray maître d’Amposte, un manse à Biosca, appelé la ferme de Moreta ; il se reserve pour lui et pour ses enfants, s’il lui en survient, l’usufruit des biens ainsi légués à l’Hôpital.

Amposte
Catalogne - Espagne
Sources : S. Gervasio de Cassolas, Archives du grand-prieuré de Catalogne, 3 arm. de Cervera, sac D, n° 401 (original).
Notes : Pas de note.
336 – 1164
31 août 1164. Hugues de Lavouta et sa femme Maencia donnent à l’ordre de l’Hôpital, représenté par Geoffroy de Brésil, prieur de Saint-Gilles, et par Albert de Petra, maître d’Amposte, le domaine (alumnia) de Campor.

Amposte
Catalogne - Espagne
Sources : Alcala de Henarès, Archives générales centrales, ordre de Saint-Jean, langue d’Aragon, liasse 529 (original).
Notes : 1. Acta ista carta donacionis pridie kalendas septembris, anno incarnacionis Domini millesimo C LX IIII.
337 – 1165
1165-1172 (1). Guillaume de Ferrers, IVe comte de Ferrers et IIIe comte de Derby, confirme aux Hospitaliers la donation d’un moulin à Passenham, que leur avait faite sa tante Létitia, sous le regne du roi Henri I, du temps de Robert, IIe comte de Ferrers et Ie comte de Derby.

Passenham
Northampton - Angleterre
Sources : Londres, Record office, Exchequer, Treasury, Miscellanea 21/5 (copie contemporaine).
Notes : 1. L’acte n’est pas daté, mais comme Guillaume de Ferrers apparait en 1166 pour la première fois et que son fils et successeur Robert nous est connu par une mention de 1173, il y a tout lieu de croire que cette charte se place entre ces deux dates.
2. Robert de Ferrers et Sybille, fille de Guillaume de Braosa.
3. La généalogie de la famille Ferrers (Dugdale, Baronetage, éditions de 1675, I, 258 et suivante), ne parle ni du frère ni de l’oncle de Guillaume.

338 – 1165
1165-1172 (1). Le même donne aux Hospitaliers l’église de Turrok.

Passenham
Northampton - Angleterre
Sources : Londres, Musée britannique, manuscrits Cotton, Nero E. VI, folio 204 (XIIIe siècle).
Texte : Dugdale, Monastère Anglican VI, 807.

Notes : 1. Pour la date de cette charte, voyez n° 337.
339 – 1165
1165-1172 (1). Raoul le Fun donne aux Hospitaliers l’ermitage d’Yeaveley.

Yeaveley
Derbyshire - Angleterre
Sources : Pas de source.
Texte : Dugdale, Monast. anglic., VI, 805 (3).

Notes : 1. Pour la date de cette charte, voyez n° 337.
2. Elle sappelait Sybille.
3. D’apres les papiers de Sir Henry Spelman, mort en 1641. Ses collections ont passe dans divers depots
publics anglais, à la Bodléienne d’Oxford (Rawlinson), au Musée Britannique (fonds Harley). II n’a pas été
possible de retrouver l’endroit où la copie de la présente charte est actuellement conservée. (Voir Edw.
Edwards, Free Town librairies, 1869, page [194] ; le livre IV de cet ouvrage, Historical notices of book
collectors, porte une pagination spéciale).
4. Roberti, comitis de Ferrariis, patris sui : Il s’agit probablement de Guillaume IV de Ferrers et de son père Robert III de Ferrers.

340 – 1165
Baudouin de Mirabel, fils de Barisan, donne à l’Hôpital une pièce de terre au territoire de Mirabel, et ses droits sur deux autres terres.

Mirabel
Israël - Jerusalem
Sources : Archives de l’ordre, division I, volume 2, n° 31 (original).
Texte : Jean Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 99.

Notes : 1. Il s’agit du frère « Oldinus Rollant, preceptor Spine », comme nous l’apprend un acte du 29 avril 1160 (Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 2, n° 40. Editions Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 103).
341 – 1165
« Donation faite à l’ordre de l’Hôpital par Regnaud [II, le Mazoir], seigneur de Margat, du consentement de sa femme [Agnès], fille du comte de Tripoli, et d’Amauri et Bertrand, ses enfants, du casal de Toron, de celui de l’Evêque et de plusieurs fonds de terre, de l’an 1165. »

Le Toron
Galilée - Jerusalem
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 87 (XVIIIe siècle).
Notes : Le Toron
342 – 1165
1165, Troyes. Henri I, comte de Champagne, ratifie la donation par laquelle Jean et Hugues de Possesse ont donné aux Hospitaliers deux hommes libres, habitant Châlons-sur-Marne, et une rente annuelle de 40 sous, assise sur le péage et le tonlieu de Vitry-le-François.

Châlons-sur-Marne
Marne - 51
Sources : Archives nationale, S. 4955, n° 9 (original).
Notes : 2. Guillaume de Champagne fui nommé évêque de Chartres en 1165.
343 – 1165
1165, Salamanque. Ferdinand II, roi de Léon, et Urraque, sa femme, donnent à l’ordre de l’Hôpital la moitié de la ville d’Alcantara avec ses droits et dépendances, à l’exception des droits du Saint-Siège.

Alcantara
Estrémadure - Espagne
Sources : Pas de sources.
Analyse : Alcala de Henarès, Archives générale centrale, ordre de Saint Jean, langue de Castille, inventaire des donations, liasse 1, n° 17.

Notes : Pas de note
344 – 1165
7 avril 1165, Jérusalem. Amaury, roi de Jérusalem, donne à l’Hôpital de Jérusalem le casal de l’Evêque ou de Semma.

Semma
Delehaoa - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 1, n° 9, 32 et 35 (2, original).
Texte : Pauli, Code diplomatique de l’ordre militaire sacré de Jérusalem aujourd’hui de Malte (Lucques), I, 241.

Notes : Pas de note.
345 – 1165
28 avril 1165. Gautier, prince de Galilée et châtelain de Saint-Omer, donne à Gilbert d’Aissailly, grand-maitre de l’Hôpital, les casaux de Delehaoa et de Desaut.

Delehaoa et Desaut
Galilée - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 2, n° 33 (original) (1).
Texte : Pauli, Code diplomatique de l’ordre militaire sacré de Jérusalem aujourd’hui de Malte, I, 240.

Notes : 1. La bulle de Gautier, prince de Galilée, aujourd’hui perdue, a été reproduire par Pauli (Code diplomatique, I, planche 3, n° 25)
2. Domini M C L XV, indictione XIII, epacta XVII : L’épacte est erronée ; il faudrait : epacta VI.

346 – 1165
Mai 1165, Tudela. Sanche VI le Sage, roi de Navarre, donne à l’ordre de l’Hôpital son enclos d’Estella.

Estella-Lizarra
Navarre - Espagne
Sources : Alcala de Hénarès, Archives générales centrales, ordre de Saint-Jean, langue d’Aragon, grand-prieuré de Navarre, liasse 681 (original signé).
Notes : 1. Garcie Ramirez IV et Marguerite, sa première femme.
347 – 1165
1 août 1165, Montpellier. Le pape Alexandre III renouvelle la bulle d’Anastase IV, du 21 octobre 1154 : « Christiane fidei religio »
(Voir plus haut, n° 226).


Montpellier
Hérault - 34
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, 3, n° 16 (original).
Notes : Pas de note.
348 – 1165
17 août 1165, Acre. Amauri, roi de Jérusalem, confirme la vente de maisons faite par Arnoul de Corbigny aux Hospitaliers.

Saint-Jean-d’Acre
Israël - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 2, n° 34 (original).
Texte : Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 100.

Notes : 2. Guillelmus, marescalcus : Il est assez difficile de dire s’il s’agit ici du maréchal du roi ou du maréchal de Galilée ; tous deux portaient le même nom à cette époque, et avaient qualité pour figurer comme témoins au présent acte.
3. Au dos : Dec carta regis de domo Arnulfi de Gurbi vendita domui Hospitalis : Les trois mots imprimés en italiques ont été ajoutés d’une écriture du treizième siècle.

349 – 1166
1166-1204. Robert IV, comte de Meulan, donne aux Hospitaliers de Pont-Audemer le droit de mouture en argent dans l’étendue de la seigneurie de Pont-Audemer, le droit au bois et le droit de glandée dans sa forêt de Brotonne, et le denier à Dieu.

Pont-Audemer
Eure - 27
Sources : Paris, Archives nationale, S. 5197 n° 2 (vidimus dans une confirmation de Charles IV, roi de France, d’aout 1323) et n° 5 (vidimus dans une confimation de Philippe VI, roi de France, de septembre 1344).
Notes : Pas de note.
350 – 1166
Hugues, seigneur de Césarée de Palestine, donne au grand-maître Gilbert d’Aissailly et aux Hospitaliers le casal Abedun et ses appartenances.

Abedun
Cesaree - Jerusalem
Sources : Paris, Archives nationale, S. 5197 n° 2 (vidimus dans une confirmation de Charles IV, roi de France, d’aout 1323) et n° 5 (vidimus dans une confimation de Philippe VI, roi de France, de septembre 1344).
Notes : Pas de note.
351 – 1166
La reine Saneia (3) et la reine Urraque, seconde femme de Garcie Ramirez IV, roi de Navarre, donnent aux Hospitaliers un domaine à Arenes, dans les Asturies.

Arenes
Asturie - Espagne
Sources : Pas de source.
Analyse : Alcala de Henarès, Archives générales centrales, ordre de Saint-Jean, langue de Castille, inventaire donations liasse 1, n° 13.

Notes : 3. L’auteur de cette analyse attribue à cette reine la qualité de fille de Raymond Bérenger IV, comte de Barcelone, mais cette attribution est impossible ; le personnage qui figure ici est, selon toute vraisemblance, la fille d’Alphonse VIII, roi de Castille et Léon, qui épousa Sanche VI, roi de Navarre.
352 – 1166
Février 1166, Mayorga. Ferdinand II, roi de Léon, et Urraque, sa femme, donnent à l’ordre de l’Hôpital la ville de Saint Cristina sur le Douro, prés de Zamora, avec tous ses droits et appartenances.

Saint-Cristina
Zamora - Espagne
Sources : Pas de sources.
Analyse : Alcala de Henarès, Archives générales centrales, ordre de Saint-Jean, langue de Castille, inventaire donations liasse 1, n° 19.

Notes : Pas de note.
353 – 1166
14 mars 1166, 1167, 1178 ou 1179, Latran. « Bulla [Alexandri III) ne archiepiscopi et episcopi inponant indebite exactiones ecclesiis fratrum, aut eas interdicto supponant.

Latran
Rome - Pape-Italie
Sources : Pas de source.
Analyse : Paris, Bibliothèque nationale, fonds espagnole, 162, folio 28 (XVIe siècle).

Notes : 1. Datum Laterani, II idus marcii.
354 – 1166
29 avril 1166, Ramleh. Baudouin d’Ibelin, seigneur de Mirabel, confirme à l’Hôpital de Naplouse les donations faites par ses prédécesseurs.

Naplouse
Cisjordanie - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 2, n° 40 (original) et 41 (copie vidimée du XIIIe siècle).
Texte : Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 103.

Notes : 1. Balduinus de Ybelin, dominus Mirabelli : Balian d’Ibelin et Alois.
355 – 1166
Après 29 avril 1166 (3). « Donation faite au grand-maître Gibert [d’Aissailly] par Amaury, roi de Hierusalem, d’un Hôpital situé à Napoli de Syrie, avec toutes ses appartenances et aumônes, faites tant par les rois ses prédécesseurs que autres personnes, à condition que cet hôpital servira toujours pour les malades, de l’année 1166. »

Napoli
Napoli de Syrie - Syrie
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 88 (XVIIIe siècle).
Notes : 3. La pièce précédente (n° 354) permet de déterminer que cet acte est postérieur au 29 avril 1166.
356 – 1166
15 mai 1166, 1167, 1178 ou 1179, Latran. Le pape Alexandre III mande aux prélats de la chrétienté de permettre aux Hospitaliers de prêcher et de recueillir des aumônes dans les églises paroissiales, et de les faire mettre en possession des legs qu’on refuse de leur délivrer.

Latran
Rome - Pape-Italie
Sources : Lucques, Bibliothèque publique, ms. 988, f. G5 (copie de S. Pauli, XVIIIe siècle)
Malte, Archives de l’ordre, bulle originale d’Alexandre III, n° 33 (aujourd’hui perdu)
Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H. 4, n° 21 bis (original).

Notes : Pas de note.
357 – 1166
15 mai 1166, 1167, 1178 ou 1179, Latran. Le même ordonne aux prélats de la chrétienté de protéger contre tout attentat les personnes et les biens des fidèles qui se réfugient dans les maisons de l’Hôpital, et d’excommunier quiconque contreviendra à cette prescription.

Latran
Rome - Pape-Italie
Sources : Lucques, Bibliothèque publique, ms. 988, folio 68 (copie de S. Pauli, XVIIIe siècle)
Malte, Archives de l’ordre, bulle originale d’Alexandre III, n° 34 (aujourd’hui perdu)
Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, H, 3, n° 15 (3 originaux)

Notes : Pas de note.
358 – 1166
15 mai 1166, 1167, 1178 ou 1179, Latran. Le même renouvelle la bulle du 9 mars 1160, 1161, 1174, 1176 ou 1178 : « Quanto major ab universis »
(Voir plus haut, n° 290).


Latran
Rome - Pape-Italie
Sources : Alcala de Henarès, Archives générales centrales, ordre de Saint-Jean, langue d’Aragon, liasse 22, bullaire, folio 18 (copie du XVe siècle)
Notes : 1. Datum Laterani, idibus maii.
359 – 1166
15 mai 1166, 1167, 1178 ou 1179, Latran. Le même renouvelle la bulle d’Innocent II, du 7 mai 1139, 1140, 1141 ou 1143 : « Quam amabilis Deo »
(Voir plus haut, n° 130).


Latran
Rome - Pape-Italie
Sources : Alcala de Henarès, Archives générales centrales, ordre de Saint-Jean, langue d’Aragon, liasse 30, n° 5 et Cartulaire Magno, II, 28 (copie, XIVe siècle, avec la date fautive : idibus junii)
Dijon, Archives de la Côte-d’Or, H. 1146, I, n° 4 (original).
Analyse : Jaffé-Loewenfeld, Reg. pont. Roman., n° 13226.
Texte : Pflugk-Harttung, Acta pontif. roman. inédita (Tubingue-Stuttgart, 1880), I, 267.

Notes : 1. Datum Laterani, idibus maii.
360 – 1166
1 juin 1166, 1178 ou 1179, Latran. Le même ordonne aux prélats de la chrétienté de ne rien exiger des aumônes faites aux Hospitaliers, malades ou bien portants, en cas de décès ou de rétablissement des donataires ; ils exigeront seulement le quart des biens laissés par testament à l’Hôpital par ceux qui y auront choisi leur sépulture.

Latran
Rome - Pape-Italie
Sources : Alcala de Henarès, Archives générales centrales, ordre de Saint-Jean, langue d’Aragon, liasse 20, bullaire folio 19 b (copie, XVIe siècle)
Lucques, Bibliothèque, publique ms. 988, folio 71 (copie de S. Pauli, XVIIIe siècle, d’après le bullaire original d’Alex. III) et folio 75 (copie du même d’apres le bullaire B)
Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 1118 (bull. XP), folio 6 (copie, XVIe siècle)
Vol. 1131 (bull. B), folio 43 b (copie, XVIe siècle)
Bull, original d’Alexandre III, n° 41 (aujourd’hui perdu)
Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, 2, n° 12 (original, 3 exemplaires)
Prague, Archives du grand-prieuré de Bohème, A. XXVI, n° 1 (original bullé).

Notes : 1. Datum Laterani, idibus maii.
361 – 1166
13 juin 1166, 1178 ou 1179, Latran. Le même renouvelle la baile da 9 mars 1160, 1161, 1174, 1178 ou 1179 : « Quanto major ab universis »
(Voir plus haut, n° 290).


Latran
Rome - Pape-Italie
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 46 (original).
Notes : 1. Datum Laterani, idibus junii.
362 – 1166
14 juin 1166, 1178 ou 1179, Latran. Le même renouvelle la baile du 1 juin 1166, 1178 ou 1179 : « Dilecti filii nostri »
(Voir plus haut, n° 360).


Latran
Rome - Pape-Italie
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, 2, n° 12 bis (original).
Notes : 1. Datum Laterani, XVIII kalendas julii.
363 – 1166
14 juin 1166, 1178 ou 1179, Latran. Le même renouvelle la bulle du 15 mai 1166, 1167, 1178 ou 1179 : « Querelam gravem recepimus »
(Voir plus haut, n° 355).


Latran
Rome - Pape-Italie
Sources : Marseille, Arch, des Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H. 4, n° 21 (original bullé).
Notes : 1. Datum Laterani, XVIII kalendas julii.
364 – 1166
14 juin 1166. Armengaud VII, comte d’Urgel, et Douce, sa femme, confirment la donation de biens sis à Lérida, faite à Geoffroy de Brésil, prieur de Saint-Gilles, et à l’ordre de l’Hôpital, par Guillaume Ibalot.

Lérida
Catalogne - Espagne
Sources : S. Gervasio de Cassolas, Archives du grand-prieuré de Catalogne, 23 arm. comm. 1, sac A, n° 6 (original, mauvais état).
Notes : Pas de note.
365 – 1166
15 juillet 1166 ou 1178, Latran. « Bulla Alexandri III de confratria colligenda et de sepulturis confratrum Hospitalis, et de septima parte relaxare. »

Latran
Rome - Pape-Italie
Sources : Pas de sources.
Analyse : Malte, Archives de l’ordre, division VII, volume 1119 (bullaire C.), folio 6 b.
Paris, Archives nationale, fonds csp., 162, folio 28 (XVIe siècle); latin, 13824, folio 12 b (XVIe siècle).

Notes : 1. Datum Laterani, idibus julii, pontificatus anno .... (2)
2. Les deux mots « pontificatus anno » ont certainement été ajoutés par l’auteur de l’analyse de cette bulle, à moins qu’il ne s’agisse d’une bulle d’Alexandre IV.

366 – 1166
22 juillet 1166, Le Puy (1). Odilon Guérin, seigneur du Tournel, rend hommage à Gilbert d’Aissailly, grand-maître de l’Hôpital, pour les domaines qu’il tenait de l’Hôpital, situés entre le Lot et le Tarn, et donné à l’ordre des biens à Gap-Francès et en d’autres lieux.

Gap-Francès
Lozère - 48
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H. 444 (original).
Analyse : Bulletin de la Société d’agriculture de la Lozère, XV (1864), 394.

Notes : 1. Quoique la pièce soit datée de 1116, cette date ne peut être acceptée ; ni Gilbert d’Assailly, grand-maître de l’ordre, ni Raymond V de Toulouse ne vivaient en 1116, tandis que cinquante ans plus tard aucune de ces difficultés ne subsiste. Nous supposons donc que le scribe a oublié un chiffre (L) dans la transcription de la date.
2. Au dos : Dominus de Tornello recognovit tenere ab Hospitali plura foca.

367 – 1166
Après septembre 1166. Bohémond III, prince d’Antioche, confirme la vente que Pierre Gay a faite de tous ses biens à l’Hôpital (1).
Sources : Carpentras, Bibliothèque publique, ms. Peiresc 48, folio 551 et 673 b (copies, XVIIe siècle)


Antioche
Antioche-sur-l’Oronte - Turquie
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume, n° 36 (original).
Analyse : Lambert, Catalogue des manuscrits de Carpentras, II, 289.
Texte : Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Matte, 104.

Notes : 1. Les archives de l’ordre à Malte (division I, volume 2, n° 22a (original). Joseph Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Matte, 97) contiennent l’acte de vente par Adam, prieur de Saint Abraham (6 mars 1163), à Pierre Gay, du casal de Naheria et d’autres biens situés au territoire d’Antioche. La présence de cette pièce dans ce dépôt s’explique par le fait que, quand l’Hôpital eut acheté les biens de Pierre Gay, les titres de propriété furent remis au nouveau propriétaire.
2. Petro Gayo : Ce personnage figure en 1140 au Cartulaire du Saint Sépulcre, pages 172 et 178.

368 – 1166


Szalla et de Cuchinnis
Buda - Hongrie
Sources : Galzicz, Archives des comtes d’Erdody (original et copie certifiée du 19 mars 1701).
Texte : Codex patrius, VII, 1 ; Fejer, Cod. diplom. Hungariae, H, 174.
S. Katona, Histoire critique reg. Hung. (Pesth, 1779-1817), IV, n° 145.
N. Schmitth, Episcopi Agrienses fide diplomatica concinnati, I (Tyrnau, 1758), 91.

Notes : 1. Bonablus : Nous ne savons si c’est le même personnage que Bonabulus, qui figure en 1114 dans un acte de Roger, prince d’Antioche (Chartes de N.-D. de Josaphat, 27).
2. Factum est autem hoc anno principatus mei III, ab incarnatione dominica M C LX VI, indictione XV : L’indiction XV, dont ce document est daté, nous apprend qu’il est postérieur au mois de seplembre. La chancellerie des princes d’Antioche employait toujours cette indiction. En ce qui concerne le commencement du principat de Bohémond III, voir plus haut, page 224, n° 311, note 1.

369 – 1167
Vers 1167 (1) Mir, prieur de l’Hôpital, et son frère Galindus, commandeur de Calatayud, donnent à l’Hôpital Ternes, un four et un enclos.

Calatayud
Aragon - Espagne
Sources : Alcala de Henarès, Archives générales centrales, ordre de Saint-Jean, langue d’Aragon, liasse 215-217 (original, charte-partie).
Notes : 1. Nous assignons à cette pièce la date approximative de 1167, parce que Mir figure dans un acte de cette même année (Voir plus bas, n° 380).
370 – 1167
1167 (1). Godefroy III, duc de Lothaier (2), ratifie la vente de l’église de Baisy, faite par l’abbaye de Saint-Hubert en Ardenne, aux Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem, par l’entremise de Raoul de Zahringen, évêque de Liège (3).

Saint-Hubert
Ardennes - Belgique
Sources : Paris, Archives nationale, K. 25, n° 310 (original scellé)
Mons, Archives de l’état, cartulaire de Hainaut-Cambrésis, folio 54, n° 78 (XIIIe siècle).

Notes : 1. Cette date est donnée d’une façon précise par les synchronismes.
2. Godefroy III, le Courageux (1143-1190).
3. Ce prélat fut évêque de Liège de 1167 à 1191.

371 – 1167
Baudouin de Mirabel vend à Gilbert d’Assailly, grand-maître de l’Hôpital, le casal Sainte-Marie, contigu au territoire de Beaufort, moyennant un prix de trois mille besants.

Sainte-Marie
Beaufort - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 3, n° 20 (original).
Extraits : Carpentras, Bibliothèque publique, ms. Peiresc 48, folio 570 et 675 b (copies, XVIIe siècle).
Analyse : Lambert, Catalogue des manuscrits de Carpentras, II, 290.

Notes : Pas de note.
372 – 1167
« Donation faite par Pétronille, fille de Porcel, et son fils Adam, à l’ordre [de l’Hôpital] d’une maison dans Hierusalem, située à la rue des Syriens, pour laquelle ils reçurent par aumône 360 besants, de l’an 1167. »

Jérusalem
Israël - Jerusalem
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 91 (XVIIIe siècle).
Notes : Pas de note.
373 – 1167
« Confirmation faite par Amaury [de Nesle], patriarche de Jérusalem, de l’échange fait entre l’ordre [de l’Hôpital] et Rainaud, abbé du monastère de la Latine, par lequel l’ordre avait acquis une maison dans la ville de Jérusalem, qui servait un besant de cens au patriarche, de l’an 1167. »

Jérusalem
Israël - Jerusalem
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 89 (XVIIIe siècle).
Notes : Pas de note.
374 – 1167
1167, Rougemont. Hugues Chatin, Laure, sa femme, et leurs enfants, ratifient la donation faite par Chalon d’Avallon et Agnès de Beyrouth, sa femme, à l’Hôpital d’Acre, de terres, moulins et maisons, pour lesquels ils reçurent 200 marabotins.

Acre
Israël - Jerusalem
Sources : Auxerre, Archives de l’Yonne, commanderie de Pontaubert, liasse 1 (original).
Texte : Quantin, Cartulaire générale de l’Yonne, II, 194.

Notes : 1. Henrici episcopi : Henri de Bourgogne, évêque d’Autun (1148-1170).
375 – 1167
Mars 1167. Amaury de Nesle, patriarche de Jérusalem, approuve la vente de maisons faite par Robert le Mire à l’Hôpital (1).

Jérusalem
Israël - Jerusalem
Sources : Archives de l’ordre, division I, volume 2, n° 42 (original).
Texte : Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 107.

Notes : 1. Robert le Mire avait acheté une de ces maisons de Gautier de Lucia ; le 12 juillet 1137, Guillaume I, patriarche de Jérusalem, avait autorisé cette acquisition (Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 1, n° 34-2, original bullé. Editions Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre de Malte, 73)
376 – 1167
Mars 1167. Le même donne à l’Hôpital, en échange de maisons à Jérusalem, une terre sise à Jérusalem et une rente annuelle d’un besant, qu’il recevait de Robert le Mire (1).

Jérusalem
Israël - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 2, n° 39 (original).
Texte : Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 108.

Notes : 1. Cette rente annuelle avait été imposée à Robert le Mire quand il avait acheté la maison de Gautier de Lucia (Voir Archives de l’ordre à Malte, 73).
1. Ce sénéchal, ainsi que le bouteiller et le maréchal dont les noms suivent, devaient faire partie de la maison du patriarche : Rotbertus de Thesauro, diaconus ; Petrus, clericus ; Johannes, clericus de capella. De laicis erant: Fulcomar, frater Tetbaudi ; Gaufridus, dapifer.

377 – 1167
9 avril 1167 - 30 mars 1168, Lorris. Louis VII, roi de France, donne à cens à l’Hôpital de Jérusalem des biens à Viverot.

Viverot
Montargis - 45
Sources : Paris, Archives nationales, S. 5024, n° 28 (vidimus du prévôt de Villeneuve le Roy, du 30 janvier 1369)
Bibliothèque nationale, latin, 12776, folio 458 (copie de D. Estienot, XVIIe siècle).
Analyse : Luchaire, Etude sur les actes de Louis VII, 270, n° 528 (avec attribution aux Templiers)
Mabillon, De re diplomatica, II, 644.
Mannier, Commanderies du grand-prieuré de France, 171.

Notes : 1. Ego Ludovicus, Dei gratia Francorum rex, notum facimus universis presentibus et futuris quod Deo et Hospitali Jerosolimitano, pro anima patris nostri regis (1) Louis VI, roi de France (1108-1137).
378 – 1167
24 mai 1167, Latran. Le pape Alexandre III à Gilbert d’Assailly, grand-maître des Hospitaliers. Il renouvelle la bulle d’Anastase IV, du 21 octobre 1154 : « Christiane fidei religio »
(Voir plus haut, n° 226).


Latran
Rome - Pape-Italie
Sources : Lucques, Bibliothèque publique, ms. 988, folio 55 (copie de S. Pauli, XVIIIe siècle)
Malte, Archives de l’ordre, bullaire E, folio 30 et bullaire original d’Alexandre III (aujourd’hui perdus)

Notes : 1. Datum Laterani, per manus Berardi, sancte Romane ecclesie notarii, VIIII kalendas junii, indictione XV, anno incarnationis dominice M C LX VIII, pontificatus Alexandri pape III anno VIII.
379 – 1167
13 juillet 1167. Artal, comte de Pallars, donne aux Hospitaliers de Saint Marie de Sobzterres le droit de faire du bois dans les forêts de Saint Engracia.

Saint Marie de Sobzterres
Catalogne - Espagne
Sources : Saint Gervasio de Cassolas, Archives du grand-prieuré de Catalogne, 2 arm. de Susterris, sac S. Joseph, n° 306 (original).
Notes : Pas de note.
380 – 1167
Novembre 1167, Lérida. Alphonse II, roi d’Aragon, comte de Barcelone, duc de Provence et marquis de Tortose, donne Piluel à l’ordre de l’Hôpital de Jérusalem.
(Voir plus haut, n° 182).


Piluel
Aragon - Espagne
Sources : Alcala de Henarès, Archives générales centrales, ordre de Saint-Jean, langue d’Aragon, liasse 265 (original).
Notes : 1. Raymond Bérenger IV, comte de Barcelone et régent d’Aragon.
381 – 1167
16 novembre 1167, 1168, 1169, peut-être 1177, Bénévent. Le pape Alexandre III exempte Roger, commandeur de Foggia, et les Hospitaliers de cette commanderie, du droit de place du au bailli du Saint Siège à Bénévent.

Bénévent
Italie - Pape-Italie
Sources : Alcala de Hénarès, Archives générales centrales, ordre de Saint-Jean, langue d’Aragon, liasse 20, bullaire, folio 19 b (copie, XVIe siècle)
Lucques, Bibliothèque publique, ms. 988, folio 80 (copie de S. Pauli, XVIIIe siècle)
Malte, Archives de l’ordre, division VII, volume 1118, (bull. XP), folio 8 (copie, XVIe siècle).

Notes : Pas de note.
382 – 1167
23 décembre 1167, 1168 ou 1169, Bénévent. Le même ordonne à Henri de France, archevêque de Reims, de faire restituer, sous peine d’excommunication, par Godefroy III, duc de Lothier, aux Hospitaliers, l’aumône qu’il leur avait enlevée à Benten.

Bénévent
Italie - Pape-Italie
Sources : Pas de sources.
Analyse : Jaffé-Loewenfeld, Reg. pont. Roman., n° 11478.
Texte : Martène, Ampl. coll., II, col. 771.
Migne, Patr, lat., CC, col. 524.
Recueil des Historiens, des Gaules, XV, 871.

Notes : Pas de note.
383 – 1168
Bertrand II, comte de Forcalquier, donne aux Hospitaliers le territoire s’entendant le long de la Durance et dépendant de Manosque, et le droit exclusif d’y bâtir des moulins.

Manosque
Alpes-de-Haute-Provence - 04
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, 627 (original scellé)
Notes : Pas de note.
384 – 1168
1168, Manosque. Le même, donne à l’Hôpital de Jérusalem tout ce qu’il possède à Manosque et à Toutes-Aures (1).

Manosque
Alpes-de-Haute-Provence - 04
Sources : Arles, Archives communale, GG., authentique de Saint Gilles, folio 164 b (commencement du XIIIe siècle)
Carpentras, Bibliothèque publique, ms. Peiresc 48, folio 638 (copie, XVIIe siècle)
Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, 627 (original scellé).
Analyse : Lambert, Catalogue des manuscrits de Carpentras, II, 293.
Revue Historique de Provence, I, 93.
Extraits : Carpentras, Bibliothèque publique ms. Peiresc 48, folio 605 b.
Texte : H. Bouche, La chorographie ou description de la Provence, II, 160.
J. Columbi, Opuscula varia (Lyon, 1668), 457.
Féraud (abbé), Histoire ... de Manosque (Digne, 1848), 124.
Pauli, Code diplomatique, I, 303.

Notes : 1. Cf. la donation de Guigues, (Voir plus haut, n° 186) et celle de Bertrand II de 1168 (Voir plus bas, n° 385).
385 – 1168
1168, Saint-Gilles. Le même donne à Geoffroy de Brasil, prieur de Saint-Gilles, et à l’Hôpital de Jérusalem tout ce qu’il possède à Manosque et à Toutes-Aures, et ajoute à cette donation divers territoires en cas de décès.

Manosque
Alpes-de-Haute-Provence - 04
Sources : Arles, Archives communale GG, authentique de Saint-Gilles, folio 160 b (commencement du XIIIe siècle).
Marseille, Arch, des B.-du-Rh., ordre de Malte, II. 627 (3 chartes-parties original, scellées).
Analyse : Revue historique de Provence, I, 91.
Texte : H. Bouche, La chorographie ou description de la Provence, II, 161.
J. Columbi, Opuscula varia, 458.
Féraud (abbé), Histoire de Manosque, 128.
Pauli, Code diplomatique, I, 303.
A. de Ruffi, Histoire des comtes de Provence (Aix, 1655), 135.

Notes : Pas de note.
386 – 1168
1168, Manosque. Guillaume IV et Bertrand II, comtes de Forcalquier, donnent à l’Hôpital leurs personnes, leurs chevaux et leurs armes, choisissent leur sépulture dans le cimetière de l’ordre, lui abandonnent les moulins de Manosque, le droit de pâturage dans leur comté pour ses troupeaux, et les péages perçus par terre et par eau.

Manosque
Alpes-de-Haute-Provence - 04
Sources : Arles, Archives communale GG, authentique de Saint-Gilles, folio 164 (commencement de XIIIe siècle).
Carpentras, Bibliothèque publique, ms. Peiresc 48, folio 632 (copie, XVIIe siècle).
Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H. 670 (original scellé).
Analyse : Carpentras, Bibliothèque publique, ms. Peiresc 48 folio 606 (XVIIe siècle).
Lambert, Catalogue des manuscrits de Carpentras, II, 292.
Revue historique de Provence, I, 93.
Texte : D. Arbaud, Etudes historique sur la ville de Manosque au moyen âge, I (Digne, 1847), 3.

Notes : Pas de note.
387 – 1168
P. Grossus, prévôt de l’église de Forcalquier, et Geoffroy de Brasil, prieur de Saint-Gilles, concluent, en présence de Gerbaud, procureur de l’Hôpital de Manosque, un accord au sujet des églises Saint Pierre de l’Hôpital de Manosque et Saint Géniès, situé sous l’Hôpital de Borra.

Manosque
Alpes-de-Haute-Provence - 04
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H. 675 cartulaire de Manosque, page 25, (XIIIe siècle).
Notes : Pas de note.
388 – 1168
« Confirmation faite par Amaury, roy de Hierusalem, en faveur du grand-maître Gibert [d’Assailly], de la vente que Baudouin de Mirabel luy avait faite, du consentement de sa femme [RichoLde] et de ses frères [Hugues et Barisan], d’un casal apellé Sainte Marie, de l’an 1168 »
(Voir plus haut, n° 371)


Jérusalem
Israël - Jerusalem
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 92 (XVIIIe siècle).
Notes : Pas de note.
389 – 1168
1168, Olmutz. Wladislas II, roi de Bohème, confirme aux Hospitaliers la possession des villes de Tischnowitz (Tisnov) et Brezi, en Moravie, qu’ils tenaient d’Henri Bretislas, frere du roi.

Tisnov
Moravie-du-Sud - Tchequie
Sources : Tischnowitz, Archives du monastère (d’apres une confirmation de 1234, dans un manuscrit du XIVe siècle, folio 45).
Analyse : Erben, Reg. diplom. necnon epistol. Bohemiae et Moraviae, I, 141.
Texte : A. Boczek, Cod. dipt, et épistolaire Moraviae, I, 281.

Notes : 1. frater meus nomine Henricus. Il mourut l’année suivante.
2. Jean, évêque d’Olmutz (1150-1172).

390 – 1168
Avant septembre 1168. Bohémond III, prince d’Antioche, remet à son homme lige, Guy Falsart, sur une rente de 700 besants que celui-ci percevait à Antioche, le neuvième qu’il lui devait pour une terre près de Dendema, et pour un autre bien qu’il a donné au Temple et à l’Hôpital.

Dendema
Antioche-sur-l’Oronte - Turquie
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 3, n° 54 (original).
Texte : Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 111.

Notes : Hujus rei testes sunt : Bonalbus ; Gaufridus Falsart (1), Eschivardus, dapifer (2) ; Willelmus Tyrel, marescalcus ; Petrus, camerarius ; dux ; Paganus de Castelluz (3) ; Helyas de la Forest.
Datum est autem privilegium istud per manum Bernardi, cancellarii, anno principatus mei v, et ab incarnatione dominica M C LX VIII, indictione I (4).
1. Guidoni Falsart : Frère de Geoffroy Falsart, duc d’Antioche (Voir plus bas, n° 391), il vivait encore en février 1179 (Strehlke, Tab. Ordre Theutonique, 10).
2. La dernière mention de ce personnage (Familles d’outre-mer, 652) est de 1167. Il vivait encore en février 1175 (n. s.), mais il figure sans titre parmi les témoins d’un acte de Bohémond à (Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 3, n° 13).
3. Dans un acte de février 1175, il est appelé : de Castelin (Malte, Arch, de l’ordre, div. 1, vol. 3, n° 13).
4. La comparaison de cet acte avec les diplômes de Bohémond III, généralement datés de l’indiction de septembre, nous permet de lui assigner une date antérieure à septembre 1168. Voir sur ce point Archives de l’ordre à Malte, 106, note 5.
5. In nomine sancte et individue trinitatis, patris et filii et spiritus sancti, amen : Dans l’original, ces deux lignes sont en majuscules allongées ; les mots sont séparés par deux points.

391 – 1168
Janvier 1168 (5). Le même donne à l’Hôpital de Jérusalem divers territoires et casaux dans sa principauté ; il s’engage à ne pas conclure de trêve avec les Sarrasins sans l’assentiment des Hospitaliers, abandonne entièrement à ceux-ci le butin qu’ils pourront faire, et confirme l’exemption des droits d’entrée et de sortie dont son père les avait gratifies.

Antioche
Antioche-sur-l’Oronte - Turquie
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division 2, n° 43 (original) (6).
Texte : Pauli, Code diplomatique, I, 43.
5. Sur la date de ce diplôme, dont les éléments ne coïncident pas entre eux, voir Archives de l’ordre à Malte, 106, note 5.

Notes : 6. Le sceau, aujourd’hui perdu, de Bohémond III, a été reproduit par Pauli (Code diplomatique, I, planche 1, n° 10).
392 – 1168
23 janvier 1168, 1169 ou 1170, Bénévent. Le pape Alexandre III exhorte les prélats de la chrétienté à respecter les privilèges et exemptions dont jouissent les Hospitaliers, à ne pas s’opposer à ce qu’ils perçoivent les aumônes auxquelles ils ont droit, à les défendre contre les usurpations tentées contre leurs biens, etc.

Bénévent
Italie - Pape-Italie
Sources : Alcala de Henarès, Archives générales centrales, ordre de Saint-Jean, langue d’Aragon, Cartulario Magno, II, 29 (copie, XIVe siècle).
Notes : Pas de note.
393 – 1168
23 janvier 1168 ou 1169, Bénévent. Le pape Alexandre III à Gilbert d’Assailly, grand-maître de l’Hôpital. Il renouvelle la bulle d’Eugène III, du 23 octobre 1152 : « Sicut nostri adrninistratione »
(Voir plus haut, n° 212).


Bénévent
Italie - Pape-Italie
Sources : Arles, Archives communale GG, authentique de Saint-Gilles, folio 162 b (copie, XIIIe siècle).
Carpentras, Bibliothèque publique, ms. Peiresc 48, folio 635 (copie, XVIIe siècle).
Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, 675, cartulaire pour Manosque, page 23, (copie, XIIIe siècle).
Analyse : Carpentras, Bibliothèque publique, ms. Peiresc 48, folio 605 b (XVIIe siècle).
Lambert, Catalogue des manuscrits de Carpentras, II, 292.
Revue historique de Provence, I, 92.

Notes : Pas de note.
394 – 1168
28 janvier 1168, 1169 ou 1170, Bénévent. Le pape Alexandre III renouvelle la bulle du 23 janvier 1168, 1169 ou 1170 : « Cum fratribus Hierosolymitani »

Bénévent
Italie - Pape-Italie
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H. 19, n° 126 (original).
Notes : Datum Beneventi, V kalendas februarii.
395 – 1168
15 février 1168, Bénévent. Le pape Alexandre III annonce à Pierre, prieur du Saint Sépulcre, qu’il a ordonné aux Hospitaliers de ne pas se soustraire aux dimes et aux taxes dues par eux au Saint Sépulcre.

Bénévent
Italie - Pape-Italie
Sources : Rome, Bibliothèque du Vatican, ms. 7241, folio 135 (copie, XIVe siècle).
Analyse : Jaffe-Loewenfeld, Beg. pont. Roman., n° 11383.
Texte : Migne, Patr. lat., CC, col. 473.
De Rozière, Cartulaire du Saint Sépulcre, 286.

Notes : Pas de note.
396 – 1168
15 février 1168, Bénévent. Le même renouvelle la bulle précédente : « Dilectos filios nostros »
(Voir plus haut, n° 395), en omettant la fin de celle-ci, relative à Jaffa, depuis les mots : « Adjicimus preterea. »


Bénévent
Italie - Pape-Italie
Sources : Rome, Bibliothèque du Vatican, ms. 7241, folio 134 (copie, XIVe siècle)
Analyse : Jaffé-Loewenfeld, Reg. pont. Roman., n° 11382.
Texte : Migne, Patr. tal., CC, col. 472.
De Rozière, Cartulaire du Saint Sépulcre, 284.

Notes : Datum Beneventi, XV kalentlas martii.
397 – 1168
16 février 1168. Pierre, abbé de Saint Paul d’Antioche, donne à l’Hôpital de Jérusalem le casal Avotha, au territoire de Laodicée.

Laodicée
Denizli - Turquie
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 2, n° 38 (original)
Texte : Pauli, Code diplomatique, I, 42.

Notes : Pas de note.
398 – 1168
Avril 1168. Gautier, seigneur de Tibériade et prince de Galilée, confirme à Gilbert d’Assailly, grand-maître de l’Hôpital de Jérusalem, toutes les donations et ventes faites à celui-ci par diverses personnes et par lui-même.

Tibériade
Galilée - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 2, n° 50 (original).
Extraits : Carpentras, Bibliothèque publique, ms. Pereisc 48, folio 549 et 673 (copies, XVIIe siècle).
Analyse : Lambert, Catalogue des manuscrits de Carpentras, II, 289.
Texte : Pauli, Code diplomatique, I, 47.

Notes : Loberiumque quod dominus Gormundus (1), tam ipse quam sui heredes, eidem Hospitali Iherusalem cum suis divisis et pertinentiis mille bisantiorum precio vendiderunt.
Ista duo ultima casalia, prefata scilicet Derilahoan et Derisauth, que de jure proprio et dominio nostro proveniunt (2).
1. Probablement Gormond de Tibériade.
2. L’ordre les reçut le 28 avril 1165 (Voir n° 345).

399 – 1168
Après le 19 juillet 1168. Gilbert d’Assailly, grand-maître de l’Hôpital, et le chapitre de l’ordre, concèdent des terres et des privilèges aux bourgeois de Gibelin.

Gibelin, Bayt Jibrin ou Beit Jibrin
ÉBron - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 2, n° 48 (chirographe original).
Texte : Beugnot, Assises de Jérusalem (Paris, 1841-1843), II, 528.
Pauli, Code diplomatique, I, 46.

Notes : Pas de note.
400 – 1168
15 août 1168 ou 1169, Bénévent. Le pape Alexandre III ordonne à Henri de France, archevêque de Reims, de contraindre, sous peine d’excommunication, Godefroy III, duc de Lothier, à restituer aux Hospitaliers la ville de Bechehem, qu’il leur avait donnée avec l’assentiment de l’évêque de Liège, Henri de Limbourg, et qu’il leur avait ensuite enlevée sans motif.

Bechehem
Bruxelles - Belgique
Sources : Arras, Bibliothèque publique, ms. 713 (964 du catalogue Caron), folio 41 (XIIIe siècle).
Analyse : Jaffé-Loewenfeld, Reg. pont. Roman., n° 11577.
Texte : Martène, Amp, coll., II, col. 752.
Migne, Pair, lat., CC, col. 556.
Recueil des historiens des Gaules, XV, 865.

Notes : 1. Basse-Lotharingie sera appelée le Lothier.
401 – 1168
6 septembre 1168 ou 1169, Bénévent. Le même ordonne au même de protéger l’abbaye de Saint-Rémi de Reims contre les usurpateurs des biens et des hommes de celle-ci, parmi lesquels sont les Hospitaliers.

Reims
Marne - 51
Sources : Arras, Bibliothèque publique, ms. 713 (964 du cat. Caron), folio 66 b (XIIIe siècle).
Analyse : Jaffé-Loewenfeld, Reg. pont. Roman., n° 11578.
Texte : Martène, Ampl. coll., II, col. 757.
Migne, Patr. lat., CC, col. 560.
Recueil des historiens des Gaules, XV, 868.

Notes : Pas de note.
402 – 1168
11 octobre 1168, Jérusalem. Amaury, roi de Jérusalem, promet à Gilbert d’Assailly, grand-maître de l’Hôpital, en échange du concours militaire que l’ordre lui assure pour l’expédition qu’il projette en Egypte, une rente annuelle de 100.000 besants à prendre sur le territoire de Péluse, et une autre rente de 50.000 besants sur diverses cités d’Egypte, si l’expédition réussit. Il règle les conditions dans lesquelles le butin sera partagé (1).

Jérusalem
Israël - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 3, n° 36 (original).
Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H. 54, n° 4 (copie notarial, commencement du XIIIe siècle).

Notes : 1. Cette tentative de conquête de l’Egypte, faite dans les derniers mois de 1168, échoua misérablement. Amaury, après avoir enlevé Péluse et assiégé Tanis, dut battre en retraite et regagner la Syrie.
403 – 1169
1169 (1). Les frères de l’Hôpital de Jérusalem exposent au pape Alexandre III les circonstances de l’abdication du grand-maître Gilbert d’Assailly.

Jérusalem
Israël - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 16, n° 1 (original bullé) (2).
Texte : Pauli, Code diplomatique, 1, 229.

Notes : 1. Cette date est inscrite au dos de l’acte.
2. La bulle de Castus, successeur de Gilbert d’Assailly, qui authentique cette pièce, a été reproduite par Pauli (Code diplomatique, 1, planche 8, n° 2), par Pacciaudi (Memorie de gran maestri, Parme, 1780, II, 75) et par nous. Note sur les sceaux de l’ordre de Saint Jean de Jérusalem, dans Mémoires des Antiquaires de France, XLI, (1880), 64 et planche 2, n° 1 et 2.
3. Primo cum in cor jam dicti magistri ascendisset quod magisterio renunciaret, dominum regem (3). Il s’agit ici d’Amaury, roi de Jérusalem.

404 – 1169
Amaury de Nesle, patriarche de Jérusalem, expose aux prélats de la chrétienté les malheurs de la Terre Sainte, et leur recommande Gilbert d’Assailly, grand-maître des Hospitaliers, qui part pour l’Occident afin de solliciter les secours de l’Europe.

Jérusalem
Israël - Jerusalem
Sources : Amaury de Nesle, patriarche de Jérusalem, expose aux prélats de la chrétienté les malheurs de la Terre Sainte, et leur recommande Gilbert d’Assailly, grand-maître des Hospitaliers, qui part pour l’Occident afin de solliciter les secours de l’Europe.
Notes : Luxembourg, Bibliothèque grand-ducale, ms. 42 (Orval.), folio 115 (manuscrit du XIIIe siècle).
Texte : Archives de l’Orient latin, I, 386.

Postquam enim Raimundus, princeps Antiochie, raptus fuit a Turcis et interfectus (1), et maxima pars terre sue ab eisdem capta et possessa; postmodum vero Rainaldo príncipe cum omni comitatu suo similiter capto et in vinculis posito, qui Rainaldus post Raimundum ad principatum venerat (2) ; postea siquidem Baldoino rege bone memorie cum toto comitatu suo turpiter convicto, et a Turcis usque ad portas Adcharon effugato (3) ; postea vero Boamundo príncipe, qui Boamundus post Rainaldum ad principatum accesserat, cum magna multitudine fratrum sancti Hospitalis.
1. Raymond de Poitiers, prince d’Antioche, fut tué dans une bataille contre Noradin, le 29 juin 1149.
2. Renaud de Châtillon, prince d’Antioche, fut fait prisonnier le 23 novembre 1160.
3. Cette défaite de Baudouin III, aux environs d’Acre, se place entre le 23 novembre 1160 et le 10 février 1162, date de la mort de ce prince ; postea vero Boamundo principe, qui Boamundus post Rainaldum ad principatum accesserat, cum magna multitudine fratrum sancti Hospitalis Jherusalem et Templi, et aliorum plurimorum Christianorum convicto, et in vinculis posito, adjuncto sibi comite Tripolitano cum omni posse suo (1) ; ad ultimum capta Cesarea Philippi, que vulgari nomine Belinas vocatur (2)....,
1. Bohémond III, prince d’Antioche, et Raymond III, comte de Tripoli, furent pris par les Sarrasins à la bataille d’Harenc (10 aout 1164).
2. Cette ville fut prise le 17 octobre 1164.

405 – 1169
Wladislas II, roi de Bohème, donne à l’Hôpital de Jérusalem diverses villes et possessions.

Mailberg
Bohème - Tchequie
Sources : Brunn, Musée moravique (copie moderne) ; Prague, Archives du grand-prieuré de Bohème, A. XXI, n° 2 (original scellé).
Venise, Bibliothèque S. Marc, cl. V, n° 76, folio 25 (copie de Smitmer, XVIIIe siècle)

Notes : 1. Imperatore Conrado in expeditione contra paganos processeram.
Conrad III se croisa avec Louis VII, roi de France, en 1147 (Cf. Boczek, Codice diplomatique et epistole Moravia, I, 255).

2. Quod cum Raymundo, hunc temporis magistro Hospitalis Hierosolimitani, ceterisque fratribus ejus innotuisset, statim claves a castello quod vocatur (Crat) Crac des chevaliers, et est in confinio paganorum situm, per fratrem Benedictum mihi miserunt, ipsumque castrum cum omnibus suis pertinentiis absolute mihi meisque sociis ad nobis serviendum offerentes quamdiucumque intra illa manere vellemus (2).
2. Il s’agit du grand-maitre Raymond du Puy ; le fait rapporté ici, et que nous ne connaissions pas, est antérieur à 1160, date à laquelle le grand-maitre Auger, successeur de Raymond, nous est connu. Le château du Crac (Crac des chevaliers, au comté de
Tripoli), avait été donné aux Hospitaliers par Raymond, comte de Tripoli, en 1142 (Voir plus haut, n° 144).

3. Divino igitur actus instinctu, ob remissionem peccatorum meorum et pro salute uxoris mee (3) ac liberorum meorum, sed et pro anima patris mei et matris mee (4), et omnium predecessorum meorum, predicto Hospitali S. Johannis Jherosolimitani ad sustentamentum pauperum et infirmorum promisi et assignavi quasdam villas meas, quas vel pecunia mea juste emi, vel justis cambitionibus vel aliis justis modis secundum judicium nobilium senioruin Boemie legitime acquisivi, ut inde aliquod subsidium habere possent donec, divina favente gracia, ego ipse presens aliquid superaddere possem.
3. Judith, fille de Louis II, landgrave de Thuringe, seconde femme de Wladislas II.
4. Wladislas I, roi de Bohème de 1109 à 1125 ; Gertrude, sa femme, était fille de Léopold le Pieux, margrave d’Autriche.

406 – 1169
10 janvier 1169, Bénévent. Le pape Alexandre III, renouvelle la bulle d’Anastase IV, du 21 octobre 1154 : « Christiane fidei religio »
(Voir plus haut, n° 226).


Bénévent
Italie - Pape-Italie
Sources : Lyon, Archives des Bouches-du-Rhône, H. 22, folio 19 (copie d’A. de Naberat, XVIIe siècle).
Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H. 3, n° 17 (original).
Paris, Bibliothèque nationale, latin 9001, folio 39 (copie d’A. de Naberat, XVIIe siècle).
Analyse : Jaffé-Loewenfeld, Reg. pont. Roman., n° 11586.

Notes : Pas de note.
407 – 1169
20 avril 1169 - 4 avril 1170, Troyes. Henri I, comte de Champagne, donne aux Hospitaliers tout ce qu’il possède à Terre Perdue, le vieux château de Turée, la garenne attenante, près de Courroy, et ses biens de Montherlant, près de Thorigny.

Launnay
Yonne - 89
Sources : Paris, Archives nationale, S. 5249, n° 1 (original).
Analyse : Mannier, Commanderies du grand-prieuré de France, 337.
Paris, Archives nationale, S. 6017, folio 19 (inventaire de la commanderie de Launay, de 1745).

Notes : Pas de note.
408 – 1169
31 mai 1169. Pierre Tarroja, évêque de Saragosse, promulgue un accord entre le Temple, représenté par Arnaud de Toroge, maître du Temple (1), et l’Hôpital, représenté par Guichard [Aimery], maître de l’Hôpital [de Saint-Gilles], au sujet de maisons et de « tendis » sis à Pina, devant la porte de l’église, au lieu-dit Azoh.
Les biens, objet du litige, seront partagés par moitié entre les deux ordres.


Pina de Ebro
Saragosse - Espagne
Sources : Alcala de Henarès, Archives générales centrales, ordre de Saint-Jean, langue d’Aragon, Cartulaire Magno, II, 460 (copie, XIVe siècle).
Notes : 1. Il fut grand-maître du Temple de 1180 à 1184.
2. Factum est hoc in era M CC VII, II kalendas junii.

409 – 1169
20 août 1169, Acre. Amaury, roi de Jérusalem, donne à Gilbert d’Assailly, grand-maître de l’Hôpital, le territoire de Péluse avec ses revenus jusqu’à concurrence de 150 000 besants par an.
(Voir plus haut, n° 402).


Péluse
Israël - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 2, n° 53 (original, aujourd’hui perdu).
Texte : Pauli, Code diplomatique, I, 49.

Notes : Hanc siquidem prefatam terrain, rogatu et ammonitione, et communi voluntate et assensu prelatorum et baronum meorum, cum omnibus, ut dictum est, pertinentiis et habitatoribus suis, exceptis Christianis omnibus de quacumque gente fuerint, quos de omni servili conditione liberavimus, pro salute anime mee et patris et matris mee (2), et fratris mei bone memorie regis Baldouvini (3)....
2. Foulques d’Anjou et Mélisende, fille du roi de Jérusalem, Baudouin II.
3. Baudouin III, roi de Jérusalem (1142-1162).

410 – 1169
29 septembre 1169, Huesca. Alphonse II, roi d’Aragon, confirme les privilèges et immunités accordés à l’ordre de l’Hôpital par son père et son aieul.

Huesca
Aragon - Espagne
Sources : Alcala de Henarès, Archives générales centrales, ordre de Saint-Jean, langue d’Aragon, Cartulaire Magno, II, 123 (2 copies, XIVe siècle).
Notes : Aldefonsus, rex Aragonensium (1), et comes Barchinonensis, pater meus (2)....
1. Alphonse le Batailleur, arrière-grand-père d’Alphonse II.
2. Raymond Bérenger IV, comte de Barcelone et régent d’Aragon.
Et volo et mando quod homines Hospitalis, nec modo nec deinceps, nec de hac hora in antea, non donent ullam causam in ulla [les]ta quam ego vel potestate meas [sic) faciant (3).
3. Variante : Adhuc autem mando et volo quod homines Hospitalis de ista hora in antea michi et successoribus nostris quiequam non faciant, sed sint immunes in perpetuum, et nullos maios usaticos qui ad me expectant non faciant sicut alii homines nostri regiminis.
Guillelmus, Barchinonensis episcopus ; Arnaldus Mironis, comes Pallariensis ; Arnaldus de Turre Rubea, milicie magister (4).
4. Arnaud de Toroge, maitre du Temple en Espagne.
Deus Aida (5)
5. Variante : Aiuda.

411 – 1170
1170 (1). Amaury, roi de Jérusalem et administrateur du comté de Tripoli, donne à Gilbert d’Assailly, grand-maître de l’Hôpital, les châteaux d’Archas et de Jibel Akkar, au territoire de Tripoli, ruinés par un tremblement de terre ; il règle le partage du butin de guerre entre lui et les Hospitaliers, et confirme à ceux-ci les donations qu’ils tenaient de Raymond III, comte de Tripoli, et de ses prédécesseurs.

Archas, Jibel et Akkar
Palestine - Syrie
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 3, n° 3 (original).
Texte : Pauli, Code diplomatique I, 51.

Notes : 1. Nous faisons les réserves les plus expresses sur cette date qui doit être erronée. Nous croyons en effet que Gilbert d’Assailly résigna le magistère en 1169 (Voir sur ce point Revue historique, XIII (1880), 184).

Quoniam communi christianitatis utilitati pie providere censura justicie et rationis intuitu ceteris etiam bonis operibus precellere dinoscitur, castro quod dicitur Arche et Gibelacar....
Si profecto comes Tripolis a captivitate, quod concedat pietas divina, liberabitur (2),
2. Raymond III, comte de Iripoli, fut fait prisonnier par les Sarrasins au siège de Harenc en août 1164. Il ne recouvra sa liberté qu’en 1173.

412 – 1170
1170 (1), Quimper, cathédrale de Saint-Corentin. Conan IV, duc de Bretagne et comte de Richmond, confirme toutes les possessions de l’ordre de l’Hôpital dans ses états.

Quimper
Finistère - 29
Sources : Nantes, Archives de la Loire-Inférieure, H, 460 (confirmation de 1473).
Paris, Archives nationale, J. 241 A, n° 26 (copie de 1312).
Rennes, Archives d’Ille-et-Vilaine, ordre de Malte, H, 3, n° 1 (traduction française, XVIIe siècle).
Extraits : Bibliothèque nationale, nouvelles acquisitions français, 5908, n° 2 (confirmation de 1451).
Texte : A. de Barthélemy, Chartes de Conan IV, dans Bibliothèque de l’Ecole des Chartes, XXXIII (1872), 449.
1. M. de Barthélemy, (locution cité, 452-4), propose de rectifier la date inadmissible de 1160 en 1170 ; mais il observe que la pièce reste d’une authenticité douteuse, et qu’elle doit avoir été fabriquée, vers la fin du XIIIe siècle, pour les besoins de l’ordre de l’Hôpital.

Notes : Je recopie la charte dans son intégralité, car elle émane soi-disant de Conan IV.
Conanus, dux Britannie et comes Richemundie, universis ecclesie filiis per totum ducatum suum, salutem. Notum sit vobis omnibus me dedisse et concessisse, et hac mea carta confirmasse domui Hierosolimitane hospitalitatis omnes elemosinas et terras et tenuras que in ducatu meo predicte domui date sunt, liberas et quietas ab omnibus consuetudinibus, in omnibus locis et in omnibus partibus, quorum omnium hoc sunt nomina :
In Treker elemosine de Louergat, elemosine de Loguanoc, et de Pennguenan, et de Pederiac, et de Pumurit, et de Coginiac, et de Pleguen, et de Mael, an Rodoued Gallec, en Luch, an Folled, Bannazlanc, elemosine de Fou, et de Brithiac, et de Pennhart, et de Ploeneth, et de Arke,et de Cothon, et de Mathalon, et de Bodoc Kapsithun, hospitalis inter duas Kemper, et hospitalis super Beloen, elemosina de Moelan, et de Cloetgal, et elemosina de Guasgury in Quemenet Guegamt, elemosinas de Prisiac, hospitalis de loco S. Maclovii, hospitalis de Pontivi,
elemosine Alani vicecomitis, scilicet unus burgensis in unoquoque Castello suo, elemosine domini Gonani ducis, scilicet unus burgensis in unaquaque civitate sua et in unoquoque castello suo : In Kemenet Hebgoen, elemosine de Cleker, etde Treunnatos (ou Creunnacos) in Broguerec, elemosine de Lannkintic, et de Laustenc, et de Gorvellou, et hospitalis in Suluniac, et elemosina de Kinstinic Blagueth, et de Mollac, et de Malechac, et de Kestembert, et de Guernou, et de Azarac in episcopatu Nannetensi, et domus de civitate Nannetensi cum appendiciis suis, et de Guenrann, et unus homo in unaquaque parrochia apud Raes, et elemosina de Ploearthmael, et de Brull, et de Kessoe, et de Tertre Conaen, et de Grandifonte, et de Pleherel, et de Cruce Hahaguis, et de Saltu Calvo, et de Stablehon, et de Grandivilla, et de Gangarei, et de Ponteterre, et de Teuthcael, et de Kaerfounric in Comanna, et la Bollie cum appendiciis.

Ego Conanus, dux et comes Richemundie, libere et quiete concessi liec omnia domui supradicte, pro amore ejusdem domus et fratris Eguen, familiaris nostri, anno ab incarnacione Domini M C L X[X], regnante Ludovico Francorum rege, et Henrico Anglorum rege, Gorisopitensem episcopatum Gaufrido tenente.
Testes : Haemo, Leonensis episcopus ; Gauffredus, Gorisopitensis episcopus ; Riguallonus, abbas Kemperlegii ; Gradlonus, abbas S. Guingualoei ; prior de Monte S. Michaelis ; Guillelmus Ferron, frater de Templo ; Robertus, cancellarius ducis ; Alanus, clericus ; Margarita, ducissa ; Martinus, ejus cappellanus ; Richardus et Alanus, gemelli ; Renaldus Boterel ; Henricus Bretram ; Henricus, filius Haervei ; Alanus Rufus ; Alanus de Mota, et clerus Corisopitensis ecclesie, apud Kemper Corentin.

413 – 1170
1170 (1). Hugues III, duc de Bourgogne, avec l’assentiment de la duchesse Alice de Lorraine, sa femme, et de son fils Eudes, à la veille de partir pour Jérusalem, donne aux Hospitallers de Dijon deux hommes de main morte.

Dijon
Côte-d’Or - 21
Sources : Dijon, Archives de la Côte-d’Or, H, 1201 (original).
Analyse : E. Petit, Histoire des ducs de Bourgogne, II, 337.
Texte : Lory, Etude sur l’établissement des chevaliers de Saint Jean de Jérusalem à Dijon, dans Mémoires de la Communauté des Antiquaires du département de la Côte-d’Or, IX, 301.

Notes : 1. Une autre pièce pour le même objet, mais plus courte, est conservée aux archives de la Côte-d’Or (H. 1157, originale).
Les témoins de cet acte sont différents ; ce sont : dominus Hodo Campanensis ; et Ehmo Rufus ; Vilelmus Urgerii ; Ehmo Chanlart ; Guido S. Juliani ; Renaudus Eduensis ; Dominicus, prepositus ; Richardus Veziliaci ; Paganus Garnerius ; Dominicus Dives.
2. Eudes II, duc de Bourgogne (1142-1162).
Deo inspirante, Iherosolimam iturus, pro remedio anime mee patrisque mei (2).
Hujus doni testes sunt: Odo Campanensis (3).
3. Eudes le Champenois, père de Guillaume de Champlitte, le vainqueur de Constantinople.

414 – 1170
1170 (1). « Confirmation faite par Bohémond III, prince d’Antioche, en faveur du grand-maître Gibert et de l’Hôpital, du château du Crat, Crac ou Krak et de la ville de Raphanie, que Raymond II[I], comte de Tripoli, qui était pour lors prisonnier, leur avait donné, de l’an 1170 »
(Voir plus haut, n° 144).


Crac ou Krak
Homs - Syrie
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 95 (XVIIIe siècle).
Notes : 1. Cette date ne doit être acceptée que sous toutes réserves ; nous croyons, en effet, contrairement à l’opinion généralement adoptée, que Gilbert d’Assailly resigna le magistère en 1169. Si la date donnée par Raybaud est exacte, il faut alors suspecter l’analyse qu’il a rédigée et en bannir le mot « Gibert »
415 – 1170
Janvier 1170, Saragosse. Alphonse II, roi d’Aragon, exempte les Hospitaliers et leurs hommes de tous péages ou redevances, et confirme la possession de maisons et de terres à Jacca, que leur avait données Bertrand, fils de Pons Stéphane.

Jacca ou Jaca
Aragon - Espagne
Sources : Alcala de Hénarès, Archives générales centrales, ordre de Saint-Jean, langue d’Aragon, cartulaire d’Aliaga, page 16 (XIIIe siècle, mauvais état).
Cartulaire Magno, VI, 132 (copie, XIVe siècle, d’après un vidum d’octobre 1201).

Notes : Pas de note.
416 – 1170
3 juin 1170, Saint Facundo. Alphonse III, roi de Castille, prend sous sa protection les maisons et les troupeaux de l’ordre de l’Hôpital.

Sahagun ?
Castille-et-Léon - Espagne
Sources : Madrid, Bibliothèque de l’Académie de l’Histoire, liasse in-folio. Armoire 19 rayon 3, n° 45 (dans une confirmation de Jean II, du 13 juillet 1408).
Notes : 1. Alphonse VIII, roi de Castille et Léon (1126-1157).
2. Sanche III, roi de Castille (1157-1158).

417 – 1170
Juillet 1170. Roger, seigneur de Saône, donne à l’Hôpital de Jérusalem le casal Tricheria.

Château de Sahyun


Sahyun, Saône
Lattaquié - Syrie
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 3, n° 1 (original, aujourd’hui perdu).
Texte : Pauli, Code diplomatique, I, 50.

Notes : In nomine patris et filii et spiritus sancti, amen. Notum sit omnibus hominibus, tam futuris quam presentibus, quod ego Rogerius, in Dei nomine dominus Seone, voluntate et assensu uxoris mee Avicie et fratrum meoruin Garentonis et Joscelini, pro salute anime mee et patris mei (1).
1. Probablement Garenton de Saone ; un personnage de ce nom figure en 1140 dans des actes émanés des princes d’Antioche (Ducange, Familles d’outre-mer, 591).

418 – 1170
7 septembre 1170. « Raymond de Baux, fils de Hugues, laisse par testament à l’Hôpital de Saint Jean son château de la Galla et toute la vallée de Marignane, excepté le four et le moulin, qu’il donne aux frères Pierre et Raymond Bérengier ; il réserve le revenu de ses biens pour vêtir cinquante pauvres, en nourrir mille pendant vingt ans, et dire mille messes pour son âme ; lègue à Raymond de Villeneuve, à Pierre de Lambesc, son cousin, ce qu’il possède à Puyricard et à Meyrargues ; donne la liberté de pâturage sur toutes ses terres aux maisons religieuses qui y sont établies ; lègue à Pierre Garnier ses possessions d’Istres. Il nomme son oncle Bertrand de Baux héritier de toutes ses terres à Vitrolles, Châteauneuf, au port et au pont Saint Geniès, Istres, Miramas, Cornillon, Lançon, Berre, La Fare, La Garde, Ventabren, etc. ; lègue au comte Raymond ce qu’il possède sur ses domaines, et les parts de Bertrand, son oncle, et de Pierre de Lambesc, s’ils attaquaient son testament. »

Marignane
Istres - 13
Sources : Orange, manuscrit du Dr M. Millet.
Analyse : Louis de Barthélemy, Inventaire chronologique et anaclitique des chartes de la maison de Baux (Marseille, 1882), 17, n° 65.

Notes : Pas de note.
419 – 1170
7 novembre 1170, 1171, 1172, 1178 ou 1180, Tusculum. Le pape Alexandre III ordonne aux prélats de la chrétienté de défendre, sous peine d’excommunication, le port de l’habit et de la croix des Hospitaliers à ceux qui ne font pas partie de l’ordre.

Tusculum
Italie - Pape-Italie
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, 3, n° 22 (original).
Notes : 1. Datum Tusculani, VII idus novembris.
420 – 1170
9 décembre 1170, 1171, 1172, 1178 ou 1180, Tusculum. Le même aux prélats de la chrétienté. Il exempte les Hospitaliers de l’impôt du vingtième que les seigneurs lèvent sur leurs terres pour cause de guerre.

Tusculum
Italie - Pape-Italie
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H. 4, n° 25 (original).
Notes : 1. Datum Tusculani, V idus decembris.
421 – 1170
15 décembre 1170, 1171, 1172, 1178 ou 1180, Tusculum. Le même renouvelle la bulle du 23 janvier 1168, 1169, ou 1170 : « Cum fratribus Hierosolymitani »
(Voir plus haut, n° 392).


Tusculum
Italie - Pape-Italie
Sources : Paris, Archives nationale, L. 231, n° 35 (vidimus de l’archevêque d’Embrun, du 19 aoút 1340).
Notes : 1. Datum Tusculani, XVIII kalendas januarii.
422 – 1171
1171 (1), Acre. Bernard, abbé du Mont des Oliviers, annonce l’échange fait par lui avec les Hospitaliers du casal Cafran contre des maisons à Jérusalem.

Cafran
Acre - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 3, n° 68 (original aujourd’hui perdu).
Texte : Pauli, Code diplomatique I, 233.

Notes : 1. Nous croyons pouvoir dater cette pièce de 1171, parce que c’est à cette date (11 mars 1171) qu’un des témoins, l’évêque d’Acre, Guillaume, accompagnant le roi Amaury de Jérusalem, quitta la Terre Sainte pour Constantinople, d’oû il ne revint pas en Palestine (P. Riant, De Haymaro monacho, 2° edition, Lyon, 1866, 29, note 4).
Assassiné à Andrinople le 29 juin 1172, il fut remplacé, le 23 novembre 1172, par Joscius à l’évêché d’Acre. La présence du grand-maître Jobert n’est pas pour infirmer cette attribution ; si le premier acte dans lequel il figure est d’octobre 1173, il semble qu’il succéda de fait dès 1171 à Castus, son prédécesseur. En tous cas, le 20 juin 1172, le pape Alexandre III ordonnait de remplacer Castus, décédé, et écartait une nouvelle candidature de Gilbert d’Apailly. (Voir plus bas, n° 434).

423 – 1171
1171, Sens. Guillaume de Champagne, archevêque de Sens et légat apostolique, arbitre désigné par le Saint Siège dans la cause pendante entre le chapitre de l’église N. Dame de Paris et les Hospitaliers, à l’occasion des possessions de ces derniers dans la censive de Saint Benoit, qui relevait de N. Dame, régie les droits et les obligations des deux parties.

Paris
Paris - 75
Sources : Paris, Archives nationale, K. 25, n° 44 (original)
Paris, Archives nationale, LL. 76, page 820 (XIIIe siècle, grand pastoral de Notre Dame).
Texte : Guérard, Cartulaire de l’église N. Dame de Paris (Paris, 1850), II, 531.
J. Tardif, Monuments historiques, Cartons des rois, 314.

Notes : Pas de note.
424 – 1171
24 janvier 1171, 1172, 1173, 1179 ou 1181, Tusculum. Le pape Alexandre III interdit au prieur et au précepteur de Saint Gilles d’admettre aux offices divins et à la sépulture les hommes excommuniés par l’évêque de Béziers.

Tusculum
Italie - Pape-Italie
Sources : Paris, Archives nationale, collection Doat, LXI, folio 98 (copie, XVIIe siècle, d’après l’original des archives de l’évêché de Béziers).
Analyse : Jaffé-Loewenfeld, Reg. pont. Roman., n° 14249.
Dom Vaissette, Histoire de Languedoc (éditions Privat), V, col. 1427.

Notes : 1. Bernard IV monta sur le siège épiscopal de Béziers en 1167.
425 – 1171
9 février 1171, Tusculum. Le même renouvelle la bulle d’Anastase IV, du 21 octobre 1154 : « Christiane fidei religio »
(Voir plus haut, n° 226).


Tusculum
Italie - Pape-Italie
Sources : Alcala de Henarès, Archives générales centrales, ordre de Saint-Jean, langue d’Aragon, liasse 18 (original, mauvais état); liasse 30, n° 5 (copie, XIVe siècle).
Notes : 1. Datum Tusculani, per manum Graciani, sancte Romane ecclesie subdiaconi et notarii, V idus februarii, indictione mi, incarnationis dominice anno M C L XX, pontificatusvero domini Adriani (sic) pape III anno XII.
426 – 1171
Avril 1171, Girone. Alphonse II, roi d’Aragon, donne aux Hospitaliers la ville de Xatheria et diverses possessions à Lérida, Amposte, Rapita, Montroig, et, quand ils seront tombés au pouvoir des Chretiens, les châteaux de Cervera et de Cullera.

Cervera del Maestre
Valence - Espagne
Sources : Alcala de Henarès, Archives générales centrales, ordre de Saint-Jean, langue d’Aragon, liasse 306 (copie authentique du 30 septembre 1238)
Londres, Musée britannique, chartes additionnelle, n° 16514 (vidimus du lieutenant justicier de S. Mateo, du 21 janvier 1314).
Madrid, Bibliothèque de l’Académie de l’Histoire, ms. I. 10, folio 3 (copie, fin XVe siècle).

Notes : Cervera del Maestre
427 – 1171
Avril 1171, Girone. Alphonse II, roi d’Aragon s’engage à rembourser en deux ans, sur les revenus de l’impôt sur les pailles, 2 400 morabotins qu’il devait a l’ordre de l’Hôpital.

Girone
Catalogne - Espagne
Sources : Alcala de Henarès, Archives générales centrales, ordre de Saint-Jean, langue d’Aragon, Cartulaire Magno, II, 256 (copie, XIVe siècle).
Notes : Pas de note.
428 – 1171
4 juillet 1171, 1172 ou 1180, Tusculum. Le pape Alexandre III ordonne aux prélats de la chrétienté de ne pas exiger la dime des novales, des terres que les Hospitaliers cultivent directement, et des fourrages destinés à la nourriture de leur bétail.

Tusculum
Italie - Pape-Italie
Sources : Lyon, Archives du Rhône, H, 29 n° 6 (copie notariée de 1321).
Notes : 1. Datum Tusculani, IV nonas julii.
429 – 1171
19 juillet 1171, 1172 ou 1180, Tusculum. Le même ordonne aux prélats de la chrétienté d’excommunier quiconque arrêtera un frère de l’Hôpital, le jettera à bas de sa monture ou le violentera.

Tusculum
Italie - Pape-Italie
Sources : Paris, Archives nationale, L. 231, n° 39 (original).
Analyse : Jaffé-Loewenfeld, Reg. pont. Roman., n° 13548.

Notes : 1. Datum Tusculani, XIIII kalendas augusti.
430 – 1171
Septembre 1171. Bertrand Pelet, comte de Melgueil (2), donne aux Hospitaliers les biens que son père Bernard Pelet avait légués à l’ordre.

Mauguio ou Melgueil
Hérault - 34
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H. 922 (charte-partie, 2 exemplaires)
Notes : Bertrandus, comes Melgoriensis, filius Bernardi Peleti et Biatricis comitisse (1).
1. Beatrice, fille de Bernard IV de Melgueil, veuve du comte de Provence Bérenger Raymond, avait épousé en secondes noces Bernard Pelet, de la maison de Narbonne, seigneur d’Alais.
2. Le service culturel de Mauguio-Carnon propose une visite culturelle de la ville samedi 21 mars. Cette visite permettra de découvrir la première cité médiévale du Bas-Languedoc : Melgueil
La cité médiévale fut créée en 950 par les comtes de Maguelone qui deviendront les futurs comtes-évêques de Melgueil. Ils s’établiront sur une motte érigée avec les sédiments de l’étang de l’Hort, qui par ses dimensions est actuellement la plus grande motte castrale du sud de l’Europe conservée en l’état. Les Comtes de Melgueil résideront sur cette motte jusqu’au XIe siècle, dans une tour de bois construite au sommet avant de s’établir dans leur château de pierres situé en contrebas. Les treize comtes laïques de Melgueil régneront de 950 à 1215 sur le comté de Melgueil qui s’étendait d’Ouest en Est de Lunel à Agde et au Nord jusqu’à Ganges. Leur puissance s’est affirmée grâce à la possession de mines d’argent qui leur permettait de battre monnaie : le denier melgorien qui fut la monnaie plus puissante du bassin méditerranéen entre 950 et 1350.
Le comte Pierre de Melgueil I fut également évêque de Maguelone, permettant ainsi à quatre papes de séjourner dans son évêché : Urbain II, Gélase II, Calixte II et Alexandre III qui en l’espace de soixante ans se sont rendu six fois à Melgueil au cours du XIIe siècle, leur ville seigneuriale et patronale.
Inscription obligatoire au service culturel 04 67 29 65 35 - culture@mauguio-carnon.com
Sources : Midi Libre

431 – 1172
1172-1199 (1). Richard de Clare, comte d’Hertford, confirme aux Hospitaliers les donations de diver ses églises à eux faites par ses ancêtres et par ses sujets.

Hertford
Hertfordshire - Angleterre
Sources : Londres, Musée Britannique, ms. Cotton, Faust. B. II, folio 117 (XIIIe siècle).
Notes : 1. Cette date approximative est donnée par la mort de Roger de Clare, père de Richard, et par la confirmation de cet acte par Jean Sans Terre, le 30 aout 1199, confirmation que le lecteur trouvera à sa date.
2. Gilbert de Clare, son oncle, ou Gilbert Strongbow, son grand-oncle.
3. Roger de Clare mourut en 1172.
4. Alice de Clermont, comtesse de Pembroke, était l’arrière-grand-mère de Richard de Clare.
5. La donation d’Alfred et de Sybille de Bendeville est de 1151. (Voir plus haut, n° 233).
6. Mathilde, fille de Jacques de Saint Hilaire.

432 – 1172
« Donation faite à l’ordre [de l’Hôpital] par une femme Gisle et Pierre, son fils, d’une maison à Jérusalem, à la rue de David, à la condition qu’ils seraient reçus dans la confraternité de l’ordre, de l’an 1172. »

Jérusalem
Israël - Jerusalem
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 98 (XVIIIe siècle).
Notes : Pas de note.
433 – 1172
Ferdinand II, roi de Leon, et Alphonse, son fils, donnent à l’ordre de l’Hôpital l’église Saint Pedro de Bugadillo, avec ses dépendances.

Bugadillo
Leon - Espagne
Sources : Alcala de Henarès, Archives générales centrales, ordre de Saint-Jean, langue de Castille, inventaire de donations liasse 1, n° 24.
Notes : Pas de note.
434 – 1172
20 juin 1172, Tusculum. Le pape Alexandre III ordonne à O., précepteur de l’Hôpital de Jérusalem, de faire élire un grand-maître de l’ordre en remplacement de Castus, décédé.
Il défend qu’on réélise Gilbert d’Assailly, qui avait renoncé au magistère et avait eu pour successeur Castus.


Tusculum
Italie - Pape-Italie
Sources : Carpentras, Bibliothèque publique, ms. Peiresc 48, folio 506 (copie, XVIIe siècle)
Analyse : Lambert, Catalogue des manuscrits de Carpentras, II, 287.

Notes : 1. Datum Tusculi, per manum Graciani, sacre Romane ecclesie subdiaconi et notarii, XII kalendas julii, indictione V, incarnationis dominice anno M C L XXII, pontificatus vero domini Alexandri pape tertii anno XIII.
435 – 1172
4 juillet 1172. Extraits du testament de Girard II, comte de Roussillon, relatifs à l’Hôpital et au Temple.

Perpignan
Pyrénées-Orientales - 66
Sources : Barcelone, Archive de la cour d’Aragon, Reg. I, folio 81 (copie, fin XIIe siècle).
Perpignan, Archives des Pyrénées-Orientales, H, liasse Pasquiers, cartulaire folio 38 (copie, XVe siècle).
Livre des privilèges de l’ordre de Malte, folio 58 (copie, XVIe siècle), et B. 5 (copie de 1187, parchemin).
Archives communale, AA. 2 Livre vert mineur, folio 9. (Copie, XIVe siècle).
Analyse : B. Alart, Privilèges et titres municipaux de Roussillon et de Cerdagne, I, (Perpignan, 1874) 48.

Notes : 1. In Dei nomine, ego Girardus, Rossilionis comes, futuri timens discussionem judicii, et heres esse cupiens regni celestis, in meo bono sensu et plena memoria, condo testamentum meum totius averis et bonoris mei, testesque presentes subsistere et confirmare illud precipio...
Relinquo monasterio Fontis Frigidi mille centum morabotinos bonos, quos donent predicto monasterio Templarii, pro mea liberatione, quam relinquo eis in Pugnols.
Relinquo predictis Templariis, pro amore Dei et salute anime mee, novum castrum de Palatio cum omnibus terminis suis, cum ingressibus et egressibus suis, et cum omni jure suo, sicut ego possideo et possidere videor, sicut melius potest scribi et intelligi.
Similiter relinquo Templariis furnos de Perpiniano, et ut in predicta villa furnos vel furni fieri non possint sine licentia eorum.
Relinquo etiam eis ipsas heminas de Perpiniaco, et molinos qui sunt juxta portale qui exit ad Maleolas...
Relinquo Hospitali de Jerusalem meum castrum de Malpas, cum omnibus terminis suis et cum omni jure suo, cum ingressibus et egressibus suis, sicut ego possideo et possidere videor, tam lieremis quam condirectis, sicut melius potest scribi vel intelligi.
Relinquo Guillelmo de Gastronovo ipsum honorem quem ibi clamabat in predicto castro, et teneat ipsum per predictos Hospitalarios.
Relinquo etiam eis campum de Stagno, qui est in adjacentia S. Johannis Perpiniani, de quo ejeci aquam et molinos que Bernardus Sancius habet in pignore pro mille solidis qui sunt subtus domum leprosoruin....
Restitutionem istam, que scripta est in hoc testamento, faciant Templarii et Hospitalarii de medietate expletorum illius elemosine quam eis facio medium per medium, exceptis illis mille centum morabotinis quos soli Templarii debent solvere monasterio Frontis Frigidi...
Factum est hoc testamentum quarto nonas julii, anno dominice incarnationis M C LXX II (1), regnante Lodoyco rege in Francia (2).
1. Les copies de Barcelone, et à leur suite Marca, donnent 1173 ; la vraie date est 1172, car dès le 17 juillet 1172 le roi d’Aragon, héritier de Girard II, prenait le titre de comte de Roussillon (B. Alart, Privilèges et titres municipaux de Roussillon et Cerdagne, 48).
2. Suivent le seing manuel du comte et les noms des témoins, parmi lesquels figure Raymond Cathalain, hospitalier.

436 – 1172
Septembre 1172, Lerida. Alphonse II, roi d’Aragon, comte de Barcelone et marquis de Provence, donne aux troupeaux de l’Hôpital le droit de pacage dans les pâturages d’été du port de Venasque.

Port de Vénasque
Esera - Espagne
Sources : Alcala de Henarès, Archives générales centrales, ordre de Saint-Jean, langue d’Aragon, liasse 38-41 (copie contemporaine).
Notes : Pas de note.
437 – 1172
Après 24 septembre 1172. Bohémond III, prince d’Antioche, donne à l’Hôpital, en échange de maisons ayant appartenu à Barutel, une rente de 90 besants, assise sur ses revenus de Laodicée.

Antioche
Antioche-sur-l’Oronte - Turquie
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 3, n° 6 (original, aujourd’hui perdu).
Analyse : Art de vérifier les dates, I, 449.
Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 106, note 5.
Ducange, Familles d’outremer, 194.

Notes : 1. Hujus rei testes sunt : Guiscardus de Insula, constabularius ; Silvester, cognatus principis ; Petrus, camerarius ; Johannes de Salquin ; Willelmus Baufredi ; Zaccarias, filius Eschivardi.
438 – 1173
1173-1175 (1). Jobert, grand-maître des Hospitaliers, demande à Henri de France, archevêque de Reims, un établissement pour son ordre dans Le diocese de Reims.

Reims
Marne - 51
Sources : Arras, Bibliothèque publique, ms. 713 (964 du cat. Caron), folio 84 (XIIIe siècle).
Texte : Martène, Amplissima collection, II, col. 1000.
Les Historiens de France, XVI, col. 199.

Notes : 1. Nous avons pu dater ainsi cette lettre, parce que nous savons que Jobert était certainement grand-maitre dès 1173, et que Henri, archevêque de Reims, cessa d’occuper ce siège archiépiscopal en 1175.
439 – 1173
Vers 1173 (1). Robert V, comte de Ferrers, confirme aux Hospitaliers le don de l’église de Stebburg, que leur avait fait Guillaume IV, comte de Ferrers, son père.

Stebburg
Essex - Angleterre
Sources : Londres, Musée Britannique, ms. Cotton, Faust. B. II, f. 218 (copie, XIIIe siècle).
Texte : Dugdale, Monast. Anglican, VI, 807.

Notes : 1. C’est en 1172-1173 qu’apparaît pour la première fois Robert V, comte de Ferrers ; comme généralement les confirmations de donations antérieures étaient renouvelées par les seigneurs au moment oú ils succédaient à leur prédécesseur, il n’est pas téméraire de supposer que cette charte se place aux environs de 1173.
2. Guillaume VI, comte de Ferrers, mourut devant Acre en 1191.

440 – 1173
Constance, comtesse de Saint Gilles et sœur de Louis VII, roi de France, donne à l’ordre de l’Hôpital six sous de cens qu’elle avait achetés à Montreuil.

Montreuil
Seine-Saint-Denis - 93
Sources : Paris, Archives nationales, K. 25 n° 58 (original).
Texte : J. Tardif, Monuments historiques, Cartons des rois, 319.

Notes : 1. Hujus rei testes sunt : Bernerius, decanus de Mosteirel ; et Johannes de Clichi ; Hulricus de Mosterel.
Actum anno incarnati verbi M C LXX III.

441 – 1173
« Raimbaud IV d’Orange donne par testament à Bertrand de Baux, son beau-frère, mari de Tiburge, et à ses enfants Guillaume, Bertrand et Hugues de Baux, tout ce qu’il possède à Orange, Courtheson et en deçà du Rhône ; à Adhémar de Murvieux et aux enfants qu’il a eus de sa sœur Tiburgette, ses possessions d’au-delà du Rhône, et à l’Hôpital Saint Jean de Jérusalem, deux condamines à Orange. »

Orange
Vaucluse - 84
Sources : Orange, Manuscrit du Dr M. Millet.
Analyse : L. Barthélemy, Inventaire chronologique et analytique des chartes de la maison de Baux, 18, n° 68.

Notes : Pas de note.
442 – 1173
Rodolphe, évêque de Liège, approuve la donation de l’église Saint Médard de Jodoigne, faite par Gilles, comte de Duras (1), aux Hospitaliers, et la fondation d’un chapitre de dix chanoines ou clercs dans cette église.

Saint Médard de Jodoigne
Liège - Belgique
Sources : Pas de source.
Texte : A. Miraeus, Opera diplomatica et historica (Bruxelles, 1723, 2e édition), II, col. 1178.
Analyse : Bréquigny, Table des diplômes, III, 479.

Notes : 1. Un acte de 1180, relatif à la même fondation, et conservé aux archives d’état à Mons, est analysé dans L. Devillers, Inventaire analytique des archives des commanderies belges (Mons, 1876), 138, n° 724.
1. Fratres vero prenotati comiti (1). Conon, comte de Duras, et Pierre, comte de Montaigu.
2. Sigillo nostro et majoris ecclesie (2). Il s’agit de l’église cathédrale de Liège.
3. De familia Sancti Lamberti (3). Abbaye de N. D. et S. Lambert, à Liège, aujourd’hui disparue.

443 – 1173
1173, [Jérusalem] (1). Jobert, grand-maître de l’Hôpital, cède à Mélète, Syrien, archevêque de Gaza et d’Eleuthéropolis, le monastère S. Georges de Gibelin pendant toute la vie de celui-ci, et l’affilie à l’ordre de Saint Jean de Jérusalem.

Gibelin
Israël - Jerusalem
Sources : Carpentras, Bibliothèque publique, ms. Peiresc 48, folio 512 et 667 b (copies, XVIIe siècle).
Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 3, n° 10 (chirographe original).
Analyse : Lambert, Cat. desman, de Carpentras, II, 287.
Texte : Delaville Le Roulx, Trois chartes du XIIe siècle concernant l’ordre de Saint Jean de Jérusalem, dans Archives de l’Orient latin, I, 413.

Notes : 1. Ce diplôme a dû être fait à Jérusalem, siège de l’ordre de Saint Jean ; c’est ce qui résulte de la présence, comme témoins, à côté du grand-maitre, des hauts dignitaires de l’ordre, le grand précepteur et le trésorier ; les châtelains de Gibelin et de Beauvoir se trouvaient alors accidentellement à Jérusalem.
2. Nous ne savons rien de ce Mélète, archevêque de Gaza et d’Eleutheropolis. Le Quien (Oriens christianus, III, 619-620) n’indique que Matus, archevêque en 1146 ou en 1151, d’après Dosithée Notaras, Histoire des pairs, de Jérusalem (en grec moderne, Bucarest, 1715), 752.
3. Ou Eleuthéropolis (aujourd’hui Bêt-Djibrin). Les Latins l’ont appelé Gibelin.

Teste fratre Garino de Melna (1), preceptore domus Hospitalis ; teste fratre Stephano, thesaurario (2); teste fratre Garnerio, Gybelini Castellano ; teste fratre Guillelmo Dacer (3); teste fratre Oldino (4), Bellivideri Castellano ; teste fratre Bonito, qui banc cartam scripsit jussu nostro, anno ab incarnatione Domini M C LXX III (5).
1. Les actes donnent indistinctement : de Melnis, de Melinis ou de Melna ; cette dernière forme est plus fréquente. Nous pensons qu’il s’agit du précepteur de la maison de l’Hôpital de Jérusalem, devenu ensuite le grand-précepteur de l’ordre, et non du précepteur de la maison de Gibelin.
Nous trouvons, d’octobre 1173 à 1181, quatre mentions de Garin de Maulne, dans lesquelles il porte indifféremment le titre de précepteur ou de précepteur de l’Hôpital ; à partir de 1181 jusqu’en 1186, il est mentionné trois fois sans aucune qualité honorifique.
— Il y a malheureusement d’autres textes qui ne laissent pas que d’être embarrassants ; c’est d’abord un acte du 25 janvier 1159 ou 1160 (Voir plus haut, n° 263), dans laquel nous lisons : « Garinus de Melna preceptor ».
Tandis qu’en 1168, c’est un frère du nom d’Aymon qui porte le litre de précepteur de l’Hôpital de Gibelin.
Qu’en 1176 le précepteur de l’Hôpital s’appelle Garnier, et qu’en 1166 (29 avril) nous avons la mention de « frater Guigo de Mauni preceptor », qu’il nous parait bien difficile de ne pas admettre au nombre des précepteurs de Jérusalem.
La question se complique donc : ces derniers textes rendent impossible l’hypothèse que Garin fut précepteur de Gibelin aussi bien que celle qu’il fût précepteur de Jérusalem, à moins d’admettre que les fonctions du préceptorat n’aient pas été exercées par lui sans interruption de 1158 à 1181.
Ce qui donnerait du poids à cette dernière supposition, c’est qu’a partir de 1181, Garin de Maulne n’est plus revêtu du titre de précepteur ; s’il ne remplit plus cette fonction de 1181 à 1186 on a le droit de supposer qu’entre 1158-1159 et 1173 il a pu de même une première fois ne pas l’occuper sans interruption. Nous croyons donc que Garin de Maulne était précepteur de la maison de l’Hôpital de Jérusalem ; cette maison, la première qui ait été fondée dans l’ordre, conserva et par cette ancienneté de fondation et par la vénération attachée au lieu où elle fut établie, la prééminence sur les autres maisons de l’ordre ; elle devint la grande préceptorerie qui s’établit aux dernières années du XIIe siècle dans l’ordre de l’Hôpital.

2. Sous Gilbert d’Assailly (1163-1169), Etienne figure comme frère dans un acte dans lequel Castus est qualifié de trésorier ; nous savons, par un autre document, que ce dernier remplissait ces fonctions en 1168 (V. plus haut, n° 309 et 399).
Les autres mentions que nous avons d’Etienne, de 1173 à 1181, au nombre de sept, ne coïncident pas toutes ensemble, surtout au point de vue des titres dont Étienne est qualifié.
En octobre 1173, en juin 1174 et en 1175, il est trésorier, tandis qu’en 1175, d’après d’autres documents, cette fonction est aux mains de frère Gérard, et en mai 1178, de frère Geoffroy ; Étienne (mai 1178) est alors hospitalier.
Enfin en 1181 (9 novembre), il porte le titre d’hospitalier, et celui de trésorier en 1181 (avant le mois de septembre) ; dans un acte de la même année il est simple frère (10 septembre 1181).
Quelle qu’ait été, à l’époque oú l’ordre se formait, la mobilité des hautes dignités de l’Hôpital de Saint Jean de Jérusalem, il semble difficile d’admettre que le titulaire d’une de ces charges l’ait quittée et reprise plusieurs fois en quelques années ; mais, comme nous ne pouvons supposer que les fonctions de trésorier et d’hospitalier aient pu être réunies sur la tête du même personnage, se qualifiant tantôt de l’une et tantôt de l’autre de ces dignités ; comme nous pouvons encore moins prétendre que les documents sur lesquels nous nous appuyons puissent contenir des erreurs sur les qualifications données par eux aux chefs de l’ordre, il faut cependant nous en tenir à l’hypothèse contre laquelle nous émettons des doutes.
Les hautes fonctions de l’administration de l’Hôpital étant alors moins un honneur qu’une charge, l’ordre, pour être fidèle à l’esprit d’humilité et de dévouement qui avait présidé à sa formation, les confiait à ses divers membres pour une période qu’il avait soin de rendre la plus courte possible.
(S. Pauli, Code diplomatique, I, 45, 47, 60, 69, 244, 282.
Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 416, 419, 137, 151).

3. Il est appelé indifféremment dans les actes « Willelmus de Acer, de Acir, de Acerio » ; en 1158, 1173 et 1181 il n’a que le titre de frère de l’Hôpital, mais dans un acte d’avril 1185, il est qualifié de « prior clericorum »
(Cartulaire du Saint Sépulcre, 130.
Pauli, Code diplomatique, 1, 54, 69, 286).

4. Nous trouvons en 1166 le frère Oldinus Rollant « preceptor de Spina » (29 avril) ; c’est le même personnage que celui dont il est ici parlé (V. plus haut, n° 354).

5. La présence des prélats grecs qui figurent en 1173 dans cette charte ne laisse pas que de nous embarrasser.
Voici comment nous croyons pouvoir expliquer celle de l’archevêque de Gaza : dès que les croisés s’emparaient d’une ville épiscopale sur les infidèles, ils y remplaçaient par un prélat latin l’évêque grec qu’ils y trouvaient ; or, à l’époque où fut rédigée la charte, Gaza était encore au pouvoir des Musulmans : il est donc naturel qu’elle eût un archevêque grec.
Cet archevêque joignait à son titre celui d’Eleutheropolis, bien que cette dernière ville appartînt aux Latins, probablement parce que ceux-ci n’y avaient pas mis d’évêque, et surtout parce que l’Hôpital en cédait précisément l’usufruit par notre charte.
La présence de Théoctiste, abbé grec du Saint Sépulcre, de Jean, prieur grec, et de deux ou trois moines du monastère grec de la Résurrection est plus difficile à expliquer ; le culte, dans ces sanctuaires et à cette époque, passait jusqu’ici pour avoir été accaparé par les Latins.
On peut se demander si les témoins de la charte, malgré leurs titres sonores, n’étaient pas d’humbles restes de l’ancien clergé grec, vivant sans fonctions réelles, soit en cachette à Jérusalem, soit peut-être à Gaza auprès de l’archevêque.
On remarquera la mention que fait la pièce de l’empereur Comnène : c’est une preuve de plus de l’influence que ce prince chercha à exercer en Terre Sainte.
Cf. Vogüe, Eglises de Terre Sainte, (Paris, 1860) 98-99.

444 – 1173
1173, Jérusalem. Audiarde, veuve d’Othon de Verdun, vend aux Hospitaliers un courtil à Jérusalem.

Jérusalem
Israël - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 3, n° 11 (original).
Texte : Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 113.

Notes : Pas de note.
445 – 1173
1173, Fuente de Aldara. Alphonse II, roi d’Aragon, comte de Barcelone et marquis de Provence, en établissant en Catalogue la paix et la trêve de Dieu, y comprend les Templiers et les Hospitaliers.

Barcelone
Catalogne - Espagne
Sources : Paris, Bibliothèque nationale, latin 4670 A, folio 95 (XIIIe siècle), et 4671 A, folio 36 b (XVIIe siècle).
Texte : Marca, Marca Hispanica col. 1364.

Notes : Pas de note.
446 – 1173
8 avril 1173 - 23 mars 1174, Melun. Louis VII, roi de France, confirme la donation d’un moulin près de Corbeil et de deux boulangers attachés à ce moulin, faite aux Hospitaliers par Raoul de Boussi (S. Antoine).

Corbeil
Essonne - 91
Sources : Pas de sources.
Extraits : Bibliothèque nationale, collection Decamps, volume 103, folio 212 (copie, XVIIIe siècle).
Analyse : Luchaire, Etude sur les actes de Louis VII, 302.
Texte : Luchaire, ibid., 445.

Notes : 1. Actum Meleduni, anuo ab incarnatione Domini M C LXX III, astantibus in palatio nostro quorum nomina subposita sunt et signa. S. comitis Theobaldi, dapiferi nostri. S. Mathei, camerarii. S. Guidonis, buticularii. S. Radulíi, constabularii.
447 – 1173
3 juin 1173 ou 1174, Anagni. Le pape Alexandre III ordonne à Henri de France, archevêque de Reims, de faire réparer le tort causé à la maison des Hospitaliers du Fresnoy, près de Cambrai.

Fresnoy-en-Cambrésis
Nord - 59
Sources : Arras, Bibliothèque publique, ms. 713 (964 du catalogue Caron), folio 92 b (XIIIe siècle).
Analyse : Bréquigny, Table des diplômes, III, 488.
Texte : Martène, Amplissima collectio, II, col. 979.

Notes : 1. Alexander, etc., venerabili fratri Henrico. Henri I de France occupa le siège archiépiscopal de Reims de 1102 à 1175.
448 – 1173
5 juillet 1173. Arnaud de Fenouillet, habitant de Prunhanes, donne à l’ordre de l’Hôpital, par testament, la ville de Prunhanes avec toutes ses appartenances.

Prunhanes
Aude - 11
Sources : Toulouse, Archives de la Haute-Garonne, fonds de Malte, H, inventaire des titres d’Homps, n° 76, folio 111 (avec la date erronée de 1123).
Notes : Il y a deux Prugnanes, un près de Quillan (Aude - 11), et l’autre Prugnanes, près de Saint-Paul-de-Fenouillet (Pyrénées-Orientales - 66)
Homps
Département: Aude, Arrondissement: Narbonne, Canton: Lézignan-Corbières - 11
Pruganes
Département: Pyrénées-Orientales, Arrondissement: Prades, Commune: Saint-Paul-de-Fenouillet - 66
Pruganes
Département: Aude, Arrondissement: Limoux, Canton: Quillan - 11
Lieu-dit, commune de Quillan.
Pruganes, 1639 (Archives de la commanderie de Narbonne, Rocq., III, 284).
Prunianus
Département: Aude, Arrondissement: Narbonne, Canton: Lézignan-Corbières - 11
Lieu-dit au dîmaire de Saint-Saturnin, commune de Camplonge.
Cette localité devait se trouver à la hauteur de la bergerie de Cadet ou Bastardis.
In termino Sancti Saturnini ubi vocant Prunianum, 1167 (Archives de la commune de Narbonne, commanderie d’Homps, Albasn n° 1)
Il n’y a plus aucune de trace de Prunianus.
Sources: Dictionnaire Topographique du département de l’Aude, rédigé par L’Abbé Sabarthès. Paris Imprimerie Nationale, MDCCCCXII.

449 – 1173
19 septembre 1173, 1174 ou 1176, Anagni. Le pape Alexandre III renouvelle la bulle d’Innocent II, da 7 mai 1139, 1140, 1141 ou 1143 : « Quam amabilis Deo »
(Voir plus haut, n° 130).


Anagni
Italie - Pape-Italie
Sources : Alcala de Henarès, Archives générales centrales, ordre de Saint-Jean, langue d’Aragon, liasse 30, n° 5 (copie, XIVe siècle).
Notes : 1. Datum Anagnie, XIII kalendas octobris.
Testes : frater Guar[inus de] Melna, preceptor (1) ; frater Stephanus, thesaurarius (3) ; frater Willelmus de Forgia, custos egrorum ; frater Petrus, custos operis. Testes [delaicis] : Guncelinus Castelli ; Rotbertus, nepos Radulfi drogomani ; Petrus Tornator.
1. Voir plus haut, page 307, note 1.
2. Voir plus haut, page 307, note 2.
1. Cécile, veuve de Tancrède, prince d'Antioche, et fille naturelle de Philippe I, roi de France.
2. Raymond II, qui succéda à son père au comté de Tripoli.

450 – 1173
Octobre 1173. Jobert, grand-maître de l’Hôpital, donne à Arion « Jacobinus », à cens perpétuel, une maison et un terrain vague au courtil de Belveer, à Jérusalem.

Jérusalem
Israël - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 3, n° 8 (chirographe original).
Texte : Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 115.

Notes : 1. Notum sit omnibus sancte matris ecclesie fidelibus quod ego Josbertus :
Le plus ancien document dans lequel figure Jobert est de 1173, sans date de mois (Voir plus haut, n° 443). Nous pouvons, grâce au présent diplôme, placer la nomination de Jobert avant octobre 1173.
Comme il est fort probable qu’il succéda immédiatement à Castus, et que nous avons remarqué (Revue historique, XIII, 183-185), que le magistère de ce grand-maitre schismatique ne dura pas au-delà de mai 1171, il y a tout lieu de croire qu’il convient de reculer jusqu’en 1171 le magistère de Jobert.

451 – 1173
24 décembre 1173, Acre. « Lettres patentes d’Amaury, roi de Jérusalem, par lesquelles il confirme la donation que Jean, seigneur d’Arsur, avait faite à l’ordre de plusieurs possessions, données à Acre, le 9 des calendes de janvier 1173. »

Saint-Jean-d’Acre
Israël - Jerusalem
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 102 (XVIIIe siècle).
Notes : Pas de note.
452 – 1174
1174-1189, Westminster (1). Henri II, roi d’Angleterre, exempte les Hospitaliers, à l’occasion d’un défaut prononcé contre leurs hommes dans le comté d’Essex, de toute contribution pécuniaire.

Essex
Royaume-Uni - Angleterre
Sources : Londres, Record office, cartæ antiquæ (chancery), CC. 13 (original).
Notes : 1. Les éléments chronologiques ne permettent pas de resserrer plus étroitement la date de cette pièce.
453 – 1174
Simon III de Montfort donne aux Hospitaliers de la commanderie de Champagne le droit de prendre dans sa forêt d’Yveline (Equilina) le bois mort nécessaire à alimenter deux feux, l’un pour la cuisine et l’autre pour le chauffage des frères (1).

Bar-sur-Aube
Aube - 10
Sources : Paris, Archives nationale, S. 4982, n° 11 (original).
Notes : 1. Cet acte ne figure pas dans le catalogue des actes de Simon et d’Amaury de Monfort, par Auguste Molinier (Bibliothèque de l’École des Chartes, XXXIV (1873), 153. Il y occuperait le n° 1.
454 – 1174
« Donation faite au grand-maître Jaubert par Amaury, roy de Jérusalem, de 230 besants à prendre tous les ans sur une maison qu’il avait à Napoli, en échange du casal et de la rivière d’Amos, de l’an 1174. »

Jérusalem
Israël - Jerusalem
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 104 (XVIIIe siècle).
Notes : Pas de note.
455 – 1174
« Confirmation d’Amaury, roi de Jérusalem, à l’ordre [de l’Hôpital] d’un casal situé sous la tour de David [à Jérusalem], entre le chemin qui conduit à Bethléem et le chemin qui va à Haceldama, que le grand-maître Jaubert avait acheté d’Alearde, veuve d’Othon de Verdun, et de ses enfants, de l’an 1174 »
(V. plus haut, n° 444).


Jérusalem
Israël - Jerusalem
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 105 (XVIIIe siècle).
Notes : Pas de note.
456 – 1174
« Échange fait entre l’ordre [de l’Hôpital] et Sybille, abbesse du monastère Sainte Anne de Hierusalem, de quelques vignes, de l’an 1174, régnant Baudouin IV. »

Jérusalem
Israël - Jerusalem
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire, des chartes de Syrie, n° 106 (XVIIIe siècle).
Notes : Pas de note.
457 – 1174
Renaud II le Mazoir, fils de Renaud I le Mazoir, donne à Jobert, grand-maître de l’Hôpital, les casaux de Corveis et de Tyron, et d’autres biens au territoire de Margat.

Margat
Tartous ou Tortose - Syrie
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 3, n° 17 (original)
Texte : Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 116.

Notes : 1. Au dos (XIV siècle) : Comment sire Renaut le Mazoer dona à l’Hospital le casal Tyron, et Gorveis, et plusors autres leus en la seignorie de Margat. M C L XXIIII.
458 – 1174
Hugues II de Lembriac, seigneur de Giblet, Raymond son frère, et Hugues III, son fils donnent à l’Hôpital de Jérusalem, représenté par Arnaud Lombard, précepteur du Mont Pèlerin (Mons Peregrinus), une terre située au casal Bechestin et appelée « Jardin de la Nonua »

Mont Pèlerin
Château Saint-Gilles - Liban
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 3, n° 19 (original)
Texte : Pauli, Codes diplomatiques, I, 210.

Notes : Pas de note.
459 – 1174
Eschive, dame de Tibériade, et Hugues, son fils, donnent à l’Hôpital de Jérusalem une colline, appelée Lacomédie, et toute la terre qui s’étend de cette colline jusqu’à la mer de Galilée.

Galilée
Israël - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 3, n° 15 (original).
Texte : Pauli, Codes diplomatiques I, 242.
Istud vero damus ego Eschiva et Hugo, filius meus, pro salute animarum nostrarum, et pro anima domini mei Galteri (1).

Notes : 1. Gautier de Saint Omer, mari d’Eschive.
460 – 1174
9 janvier 1174, Arevalo. Alphonse III, roi de Castille, et Eleonore, sa femme, donnent à l’ordre de l’Hôpital la ville d’Espinosa, au district del Avia, entre Villagonzalo et Castromalo.
Pas de sources.


Espinosa
Castille-et-Leon - Espagne
Sources : Pas de source.
Analyse : Alcala de Henarès, Archives générales centrales, ordre de Saint-Jean, langue de Castille, inventaire donations, liasse 1, n° 26.

Notes : Pas de note.
461 – 1174
Mars 1174, Tarragone. Alphonse II, roi d’Aragon, comte de Barcelone et marquis de Provence, donne à l’ordre de l’Hôpital le château de Torrente.

Torrente de Cinca
Aragon - Espagne
Sources : Alcala de Hénarès, Archives générales centrales, ordre de Saint-Jean, langue d’Aragon, liasse 421 (3 copies authentiques des XIIe et XVe siècles).
Notes : Pas de note.
462 – 1174
Avril 1174, Sangossa. Sanche VI, roi de Navarre, et Sancia, sa femme, donnent à l’ordre de l’Hôpital le château et la ville de Pedriz, avec leurs dépendances.

Château de la Pedriz
Navarre - Espagne
Sources : Alcala de Henarès, Archives générales centrales, ordre de Saint-Jean, langue d’Aragon, liasse 682 (original).
Notes : Pas de note.
463 – 1174
18 avril 1174, Acre. Amaury, roi de Jérusalem, confirme la vente de terres faite à Jobert, grand-maître de l’Hôpital de Jérusalem, par Jean Lombard, de Tyr, moyennant la somme de 800 besants.

Tyr
Sud-Liban - Liban
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 3, n° 21 (original).
Texte : Pauli, Codes diplomatiques I, 244.

Notes : 1. Mujus rei testes sunt : Raimundus, comes Tripolis ; Odo, militie Templi magister ; frater Berengarius ; Hemfridus, constabularius ; Milo, Montis Regalis dominus ; Balduinus, Ramarum dominus ; Balianus, frater ejus ; Gormundus de Tyberiade ; Gerardus, marescalcus et camerarius ; Johannes de Arsur ; Rohardus de Joppe ; Gocelinus de Sumesac ; Amalricus de Franliu ; Amalricus de Cesarea.
Datum Accon, per manum Radulfi, episcopi Bethleem, regisque cancellarii, XIIII kalendas maii.

464 – 1174
Juin 1174. Le même donne à l’Hôpital de Jérusalem une rue à Jérusalem, entre l’Hôpital et Sainte Marie Majeure, et le droit d’y élever des constructions sous certaines conditions.

Jérusalem
Israël - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 3, n° 18 (chirographe original).
Texte : Pauli Codes diplomatiques, 1, 243.

Notes : 1. Testes fratres Hospitalis : frater Garinus de Melna, preceptor ; frater Stephanus, thesaurarius ; frater Garnerius, castellanus Gibelini ; frater Bernardus, magister asinarie, et alii plures.
Quod factum est anno incarnationis Domini M C LXX IIII, mense junio, existente patriarcha Jerhusalem reverendo Amalrico.

465 – 1174
Octobre 1174. Bernard de Pallars, commandeur de Sena et de Sigena, donne aux hommes de ces deux villages et à ceux qui viendront s’y établir, la sierra de Monnegros (de Montenegro), située devant Sena et Sigena, qu’Alphonse II, roi d’Aragon, avait donnée aux Hospitaliers.

Sena
Aragon - Espagne
Sources : Sigena, Archives du monastère (original signé d’Alphonse, maître d’Amposte).
Notes : 1. Facta carta in mense octubris, regnante Yldefonso rege Aragonensium et comite Barchinonensium, era M CC XII.
466 – 1174
Décembre 1174. Raymond I, abbé de Saint Gilles, ratifie, au nom de son monastère, toutes les acquisitions faites par les Hospitaliers au territoire de Saint Gilles.

Saint-Gilles
Gard - 30
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, 102 (original).
Notes : 1.... anno incarnationis M C LXX IIII, in mense decembris, regnante Lodoyco Francorum rege.
467 – 1174
Décembre 1174. Raymond III, comte de Tripoli, en reconnaissance de la liberté que le grand-maître et les frères de l’Hôpital de Jérusalem lui out fait rendre (1), confirme à l’Hôpital tous les dons que celui-ci tenait de ses ancêtres, et lui abandonne, dans le partage du butin en temps de guerre, la part du drapeau, que son père s’était toujours réservé.

Tripoli
Tripoli - Liban
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 3, n° 12 (original) (2).
Extraits : Carpentras, Bibliothèque publique, ms. Peiresc 18, folio 527 et 669 b (copies, XVIIe siècle).
Analyse : Lambert, Catalogue des manuscrits de Carpentras, II, 288.
Texte : Pauli, Codes diplomatiques, I, 54.

Notes : 1. Il avait été fait prisonnier devant Harenc en 1164, et ne recouvra la liberté qu’après huit ans de captivité.
2. La bulle de Raymond III de Tripoli subsistait encore du temps de Peiresc, qui l’a décrite
(Voir sur ce sceau, plus haut, n° 317).
3. Sigilli muniri precepi : videlicet Romani, Tripolis episcopi ; Josberti, prefati Hospitalis magistri, in cujus manu factum fuit hoc donum ; fratris Arnaudi Lombardi ; fratris Seguini Ruffi ; fratris Bernardi ; fratris Bonelli, cappellani ; et Anfredi de Toron, constabularii ; Hugonis de Biblio ; et Raimundi, fratris ejus ; Raimundi de Nephin ; Guillelmi Dorel ; Arberti Saramanni ; Arradi; Bertrami Porcelet ; Rustagni de S. Montano ; Guillelmi, vicecomitis ; et Johannis, ejus filii ; Hugonis Days ; Poncii de Suura ; Guillelmi Berengarii ; Petri de Lezignan ; Raimundi de Monteolivo ; Gulielmi de Caumont ; Johannis de Suura ; Guillelmi Fortis, et ejus fratris B. ; Bertrami de Portarudes ; Balduini Romani ; Petri Bernardi ; Arberti de Montiniaco ; Raimundi de Curt ; Guillelmi Firmini ; Jacobi ; Guillelmi Bidoz ; reguli Simonnis ; reguli Georgii ; reguli Mafe ; et magistri Matthei, cancellarii, cujus opera factum est hoc privilegium, anno incarnationis Jesu Christi M C LXX IIII, mense decembris.

468 – 1174
13 décembre 1174, Jérusalem. Baudouin IV, roi de Jérusalem, confirme le rachat fait par les Hospitaliers, moyennant 1700 besants, d’un cens annuel de 200 besants, du par eux à Baudouin, seigneur de Rame, pour le casal S. Marie (1).
La seigneurie de Rama ou seigneurie de Ramla est un arrière-fief du royaume de Jérusalem. Elle s’étendait autour de la ville de Ramla, en Israël, entre Jérusalem et Jaffa.


Rame ou Ramla
Jaffa - Jerusalem
Sources : Carpentras, Bibliothèque publique, ms. Peiresc 48, folio 545 et 672 (copies, XVIIe siècle)
Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 3, n° 22 (original).
Analyse : Lambert, Catalogue des manuscrits de Carpentras, II, 288.
Texte : Pauli, Codes diplomatiques, I, 245.

Notes : 1. La vente du casal Sainte Marie aux Hospitaliers eut lieu en 1167 (Voir plus haut, n° 371).
2. Hujus rei testes sunt : Odo, magister Templi ; frater, Berengarius, ejusdem Templi senescalcus ; Raimundus, comes Tripolis ; Heinfridus, constabularius ; Balianus de Hibelino ; Aimericusde Lisenian ; Petrus de Cresecca ; Anselmus de Pas ; Atto de Maria ; Roardus de Joppe ; Amalricus de Cesarea ; Robertus de Pinkeni.
Data Jerusalem, per manum Guillelmi, Tyrensis et Nazareni archidiaconi, regisque cancellarii, idus decembris.
Factum est hoc anno ab incarnatione Domini M C LXX IIII, indictione VIII.

469 – 1174
Gila, avec le consentement de son fils Pierre, vend à l’Hôpital une maison à Jérusalem.

Jérusalem
Israël - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 3, n° 26 (chirographe original).
Texte : Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 118.

Notes : 1. Hujus rei testes sunt: Johannes Bricius ; W. Beraudi (1) ; Johannes Dators ; Pizellus li Rei ; Simon Judex ; Jofridus Bocherius ; Petrus de S. Lazaro ; et frater Stephanus, tesaurarius (2), per cujus manus factum est hoc. Frater Garnerius, castellanus Gibelini ; frater Bernardus de Asinaria ; frater Godescalcus ; frater Droes; et frater Blomus ; et Josbertus, candelarius.
Hec carta facta et anno ab incarnatione Domini M C LXX V.
Au dos : De Gila que vendidit unam domum Hospitali.
1. 1181. Willelmus Beraldus (Cartulaire du Saint Sépulcre, 199).
2. Il s’agit du trésorier de l’Hôpital. (Voir plus haut, page 307, note 2).
Les frères dont les noms suivent celui du trésorier sont des Hospitaliers.

470 – 1174
Baudouin, seigneur de Rame, donne un serf nommé Jean le Syrien et sa famille à l’Hôpital de Jérusalem.

Rame ou Ramla
Jaffa - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 3, n° 23 (original) (1).
Texte : Pauli, Codes diplomatique, I, 58.

Notes : 1. Le sceau de Baudouin de Rame a été reproduit par Pauli (Codes diplomatiques, I, planche 2, n° 21). Il est aujourd’hui perdu.

La seigneurie de Rama ou seigneurie de Ramla est un arrière-fief du royaume de Jérusalem. Elle s’étendait autour de la ville de Ramla, en Israël, entre Jérusalem et Jaffa.

471 – 1175
Joscius, évêque d’Acre, et Jobert, grand-maître de l’Hôpital de Jérusalem, concluent un accord relatif aux droits de l’église d’Acre et de l’Hôpital.

Saint-Jean-d’Acre
Israël - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 3, n° 25 (original).
Texte : Pauli, Codes diplomatiques, I, 59.

Notes : Hujus composicionis testes sunt canonici ecclesie S. Crucis : Rufinus, archidiaconus ; Bartholomeus, thesaurarius ; Stephanus ; Odo ; magister Hugo ; magister Monachus ; magister Salomon.
Et de fratribus Hospitalis : Bernardus, prior ; Garinus, preceptor ; Willelmus de Acir ; Willelmus, prior in Accon ; frater Castaneus ; frater Gerardus, thesaurarius ; frater Garnerius de Gibelin.
Facta est hec compositio anno ab incarnatione Domini M C LXX V, indictione VIII.

472 – 1175
Février 1175. Bohémond III, prince d’Antioche, donne à l’Hôpital de Jérusalem des biens et des droits sur le casal Tricaria, et deux serfs habitant Giblet et Laodicée.

Gibelet
ÉBron - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 3, n° 13 (original).
Texte : Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 121.

Notes : Hospitalis Jérusalem, et Josberto, ejusdem magistro, et fratribus futuris et presentibus, in manibus fratris Garini de M[esna], Hospitalis preceptoris (1), donum illud quod Garentonus, dominus Saonensis (2)...
1. Voir plus haut, page 307, note 1.
2. Tricaria fut donné, en 1170, à l’Hôpital. (Voir n° 417).
Hujus rei testes sunt : Silvester, cognatus principis ; Johannes de Salquino ; Hodoinus de Merrolis ; Eschivardus (1) ; Guischardus de Insula (3) ; Guillelmus de Cavea (4), marescalcus ; Paganus de Castelin (5) ; Garinus Guegnart (6) ; Symon Burgevins, dux Antiochie.

1. Raymond de Poitiers et Constance.
2. Il était sénéchal d’Antioche. La dernière mention connue de ce personnage (Familles d’outre-mer, 652) est de 1167.
3. Il était connétable (Familles d’outre-mer, 648).
4. La plus ancienne des mentions de Guillaume de Cava est de 1179 (Familles d’outre-mer, 651).
5. Signalé seulement en 1167 dans Ducange (Familles d’outre-mer, 656).
6. 5 février 1179. Guengnart. (Tab., ordre Teutonique, 10).
Datum per manum Costantini, clerici mei, anno dominice incarnacionis M C LXX IIII, principalus vero mei XI, mensse februario.
Au dos [XIVe siècle) : De domo principis in terra Trecherie.

473 – 1175
15 février 1175, Ferentino. Le pape Alexandre III à Roger de Molins, grand-maître de l’Hôpital. Il renouvelle la bulle d’Anastase IV, du 24 octobre 1154 : « Christiane fidei religio »
(Voir plus haut, n° 226).


Ferentino
Italie - Pape-Italie
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, 3, n° 18 (original).
Notes : 1. Datum Ferentini, per manum Gratiani, sancte Romane ecclesie subdiaconi et notarii, XIII kalendas martii, indictione [VIII], incarnationis dominice anno M C LXX V, pontificatus vero domini Alexandri pape hi anno XVII (sic).
474 – 1175
Mars 1175 (1). Amaury, patriarche d’Antioche, met fin au différend qui s’était élevé entre Gerard, archevêque d’Apamée, et Garin, grand-précepteur de l’Hôpital, à l’occasion des casaux Tricaria et Homedin. Il attribue le premier à l’Hôpital, et le second à l’église d’Apamée.
(Voir plus haut, n° 472).


Tricaria
Italie - Pape-Italie
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 3, n° 14 (original) (2).
Texte : Pauli, Codes diplomatiques, I, 56.

Notes : 1. On pouvait hésiter entre 1174 ou 1175. La pièce n° 472, relative au même objet, lève tous les doutes.
2. La bulle d’Amaury, aujourd’hui perdue, a été reproduite par Pauli [Codes diplomatique, I, planche 3, n° 31).

475 – 1175
Mars 1175. Bohémond III, prince d’Antioche, donne aux Hospitaliers de Jérusalem le casal de Saint Gilles, près de Giblet, pour éteindre une dette de 4000 besants, qu’il avait contractée envers eux.

Saint-Gilles
ÉBron - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 3, n° 24 (original) (1).
Extraits : Carpentras, Bibliothèque publique, ms. Pereisc 48, folio 547 et C73 (copies, XVIIe siècle).
Texte : Pauli, Codes diplomatiques, I, 58.

Notes : 1. Le sceau, qui subsistait au temps de Pauli, est aujourd’hui perdu.
Hujus rei testes sunt : Silvester, consanguineus principis ; Guiscardus de Insula ; Johannes de Salquino ; Balduinus, constabularius ; Hugo de Logis ; Rogerius de Surdavalle ; Guitardus de Rorc ; Gervasius, filius Eschivardi ; Gaufridus de Dordan ; Thomas, filius Roberti Mansselli ; Simon, dux Antiochie.
Datum hoc privilegium per manum Constantini, clerici mei, anno incarnationis dominice M C LXX V, mense marcii.

476 – 1175
23 mars 1175, Ferentino. Le pape Alexandre III engage Richard, archevêque de Cantorbéry, à avertir les Hospitaliers et les Templiers, sous peine d’excommunication, qu’ils aient à exhumer les excommuniés enterrés dans les cimetières de leurs églises.

Ferentino
Italie - Pape-Italie
Sources : Pas de sources.
Analyse : Friedberg, Quinque compilationes antiquce (Leipzig, 1882), 193.
Jaffé-Loewenfeld, Reg. pont. Roman., n° 12448.
Texte : Augustin, archevêque de Tarragone, Opera, IV, 330.

Notes : 1. Datum Ferentini, X kalendas aprilis.
477 – 1175
27 mars 1175. Jusiana, comtesse de Lampourdan, veuve du comte Hugues III, donne à l’ordre de l’Hôpital le château de Siscar.

Château de Siscar
Aragon - Espagne
Sources : Alcala de Henarès, Archives générales centrales, ordre de Saint-Jean, langue d’Aragon, liasse 264 (original).
Notes : 1. Acta est hec donacio VI kalendas aprilis, anno XXXVIII regni Lodoyci regis junioris.
478 – 1175
12 avril 1175, Ferentino. Le pape Alexandre III confirme aux Hospitaliers les possessions qu’ils tiennent de Samson (1), archevêque de Reims, des évêques de Laon, de Chalons, de Cambrai, de Sens, de Paris, de Troyes, de Beauvais, de Louis VII, roi de France, etc.

Ferentino
Italie - Pape-Italie
Sources : Paris, Archives nationale, L. 231, n° 45 (original).
Notes : 1. Samson de Mauvoisin occupa le siège archiépiscopal de Reims de 1140 à 1161.
479 – 1175
24 juin 1175. Gilles, ex-comte de Duras, et ses frères Pierre, comte de Montaigu, et Conon, comte de Duras, donnent à l’Hôpital de Jérusalem l’église Saint Médard de Jodoigne, la dime de Huppaye et divers biens.
(Voir plus haut, n° 442).


Saint Médard de Jodoigne
Bruxelles - Belgique
Sources : Pas de sources.
Analyse : Bréquigny, Table des diplômes, III, 507.
Texte : A. Miræus, Opera diplomatica, II, col. 1181.

Notes : 1. Acta sunt hee anno ab incarnatione Domini M C LXX V, regnante Frederico imperatore Romano.
480 – 1175
26 juin 1175, Nazareth. Baudouin IV, roi de Jérusalem, confirme à Baruta et à ses héritiers, la « drugomanagia » des casaux de Cabur, de Turon et de Coket.

Cabur, Turon et Coket
Nazareth - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 3, n° 27 (original).
Texte : Pauli, Codes diplomatiques, I, 245.

Notes : 1. Factum est hoc anno ab incarnacione Domini M C LXX V, indictione VIII.
Hujus rei testes sunt : Petrus de Cresecca ; Aimericus de Lisenian ; Rohardus de Joppe ; Amalricus de Cesarea ; Gervasius, filius ejus ; Philippus Rufus ; Amalricus de Franliu ; Stephanus Ammiratus ; Urricus ; Arnaldus de Suessione ; Radulfus de Nela ; Raimundus de Tolosa ; Petrus de Moneta ; Rannulfus Bannir ; Pontius Marranus ; Raimundus Marranus ; Albertus Sellarius ; Odo de Bugi ; Johannes Princeps.
Datum Nazareth, per manum Petri, regis vicecancellarii, VI kalendas julii.

481 – 1175
Juillet 1175. Les comtesses Sancia et Elvire Perez donnent aux Hospitaliers l’hôpital « del Carril » ; cette dernière, au cas où elle mourrait sans enfants, ajoute à cette donation la moitié d’un domaine à « Mema », dans les Asturies.

del Carril
Asturies - Espagne
Sources : Alcala de Henarès, Archives générales centrales, ordre de Saint-Jean, langue de Castille, inventaire des donations, liasse 1, n° 29.
Notes : Pas de note.
482 – 1175
17 juillet 1175, Tripoli. Jean, vicomte de Tripoli, confirme le legs d’une rente annuelle de dix besants, fait par Alemandine, veuve de Rolland de S. Muntand, sa belle-mère, à l’Hôpital de Jérusalem.

Tripoli
Tripoli - Liban
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 3, n° 32 (original).
Texte : Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 122.

Notes : Quapropter ego Johannes, vicecomes Tripolitanus (1)...

1. S’il faut en croire Du Cange (Familles d’outre-mer, 494), Jean, vicomte de Tripoli, avait épousé Eschive, fille de Jean de Farabel. La pièce que nous publions ici lui donne une tout autre alliance, ou nous oblige à supposer qu’il fut marié deux fois.
Hujus rei testes sunt : Pontius de Sura ; dominus Saissus (1) ; Willelmus Catalani (2) ; Rollandus Dauria ; Poncius Bos ;
Willelmus de Bez[on]s ; Willelmus de Antiochia (3).
1. 1182, Saxius ; 1187, Saisius (Muller, Documents concernent le relaz. delle citta Tose. con... l’Oriente, 24-25).
2. En 1182 et 1187 il figure comme témoin (Documents concernent l’Oriente, 24-25).
3. Nous ne croyons pas qu’on doive identifier ce personnage avec Guillaume d’Antioche, frère de l’Hôpital vers la première moitié du XIIIe siècle.
Au dos (XIIIe siècle) : Del don de X bz. chascum an, que . . . leissa al Hospital par sa arme, anno Domini M C LXX V.

483 – 1175
Aout 1175. Amaury de Nesle, patriarche de Jérusalem, et Jobert, grand-maître de l’Hôpital, concluent un accord relatif au cens de maisons sises à Jérusalem.

Jérusalem
Israël - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 3, n° 29 (original).
Texte : Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 123.

Notes : Au dos (XIIIa ou XIVe siècle) : Carta de concessione patriarche de domo et censu domus quod fuit Roberti de Belgensi, et de aliis domibus in ruga David. — In registro F.
484 – 1175
2, 9, 16, 23 ou 30 octobre 1175. Raymond V, comte de Toulouse, concède à Pierre de S. André, prieur de l’Hôpital de Toulouse, le droit de four.

Toulouse
Haute-Garonne - 31
Sources : Toulouse, Archives de la Haute-Garonne, fonds de Malte, H, layettes de Toulouse, liasse 6, n° 57 (copie de 1223).
Texte : Antoine Du Bourg, Histoire du grand-prieuré de Toulouse, pièce justificative, n° VI.

Notes : Hujus rei sunt testes : Petrus de Tolosa, minister milicie Templi ; et Willelmus Selanus, vicarius ; et Ispanolus, subvicarius ; et Bernardus de Gavalda ; et Petrus de Trivila ; et Poncius de Viridario ; et Arnaldus de Cabanas ; et Bernardus de Podio Sivrano, hospitalarii ; et Arnaldus Ferrucius, qui cartam istam scripsit, mense octobris, feria V, regnante Lodoico rege Francorum, et eodem Raimundo Tolosano comite, episcopoli sede vacante, anno ab incarnatione
Domini M C LXX V.

485 – 1175
10 octobre 1175, Ferentino. Le pape Alexandre III mande aux Hospitaliers de la province, de Tolède de ne pas empiéter sur les droits des évêques de cette province (1).

Ferentino
Italie - Pape-Italie
Sources : Madrid, Bibliothèque nationale, ms. DD. 58, folio 59 (copie, XVIIe siècle).
Analyse dans Neuves Archives (1880), 296, et dans Jaffé-Loewenfeld, Reg. pont. Roman., n° 12519).

Notes : 1. Une bulle de même teneur fut rendue, le même jour, pour l’ordre de Calatrava (Madrid, Bibliothèque nationale, dd. 61, originale.
486 – 1175
Novembre 1175. Raymond, comte de Pallars, et Englesa, sa femme, donnent à l’ordre de l’Hôpital Le château de Torrente sur le rio Cinca.

Torrente
Valence - Espagne
Sources : Alcala de Henarès, Archives générales centrales, ordre de Saint-Jean, langue d’Aragon, liasse 421 (original et 2 copies authentiques anciennes (1).
Notes : 1. Une des copies porte : ad anima.
487 – 1175
29 novembre 1175. « Vente faite par Baudouin, seigneur de Rame ou Ramla, fils de Barisan, du consentement de sa femme et de ses deux filles Eschive et Etiennette, au grand maître Jaubert, d’un casal appelé Caphær avec toutes ses appartenances, excepté deux charruées de terre que possédait un Syrien nommé Bufez, par la concession de Barisan, père dudit vendeur, du trois des calendes de décembre 1175. »

Caphear
Israël - Jerusalem
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 109 (XVIIIe siècle).
Notes : Pas de note.
488 – 1175
Après le 29 novembre 1175. « Confirmation faite par Eschive, femme d’Aymeri de Lésignan, et Etiennette, femme d’Amaury, fils de Baudouin, vicomte de Napoli, de la vente que Baudouin, seigneur de Rama, leur père, avait faite à l’ordre de l’Hôpital du casal Caphær moyennant 400 besants, de l’an 1175 »
(Voir plus haut, n° 487).


Caphear
Israël - Jerusalem
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, (XVIII siècle), n° 110 et n° 132 (rouleau, pièce 4).
Notes : Pas de note.
489 – 1175
Après le 29 novembre 1175. « Confirmation de Baudouin IV, roi de Jérusalem, de la vente que Baudouin, seigneur de Rama, avait faite à l’ordre [de l’Hôpital], du consentement de Balisan, son frère, de sa femme Isabelle, et d’Eschive et Etiennette, ses filles, du casal Caphær, pour le prix de 1000 besants, sans datte »
(Voir plus haut, n° 487).


Caphear
Israël - Jerusalem
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 121 (XVIIIe siècle).
Notes : Pas de note.
490 – 1175
Décembre 1175, Sisteron. Guillaume IV, comte de Forcalquier, donne aux Hospitaliers ses droits qu’il avait sur un moulin sur la Durance à Manosque, et la faculté d’établir d’autres moulins dans ce territoire.

Manosque
Alpes-de-Haute-Provence - 04
Sources : Arles, Archives communales GG, authentiques de Saint Gilles, folio 163 b (copie, commencement XIIIe siècle).
Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, 670 (original scellé).
Analyse : Carpentras, Bibliothèque publique, ms. Peiresc 48, folio 605 b (copie, du XVIIe siècle, d’après l’authentique de Saint Gilles).
Revue historique de Provence, I (1890), 92.
Texte : D. Arbaud, Etudes historique sur la ville de Manosque, I, 5.

Notes : Hec donacio fuit facta Isnardo Borra, qui tempore illo preceptor extiterat domus Hospitalis Manoasche, et ipso interveniente, ceteris Hospitalariis qui presentes eo tempore ibi fuerunt, scilicet : Guillelmo S. Chris tophori, Petro Laugerii, Petro de Devoloi, Guiraldo Mannaseu, Petro de Bais, Isnardo Daupranni.
Predictus comes rogavit Gregorium, Vapincensem episcopum (1), et Pejtrum] Aptensem (2), qui huic donacioni presentes fuerunt, ut cum suis sigillis kartam istam sigillarent.
Hujus donacionis sunt testes : Petrus Grossus, Forcalchariensis prepositus ; et Guillelmus de Benevento, Dignensis prepositus; et Bertrandus comes (3).
1. Grégoire, évêque de Gap (1157-1180).
2. Pierre I de S. Paul (1162-1179).
3. Bertrand II, comte de Forcalquier, frère de Guillaume IV.

491 – 1176
[1176-1179] (4). « Chartre par laquelle Constance, fille de Louis VI, roi de France, comtesse de S. Gilles, accorde aux habitants chrétiens de son casal Bethduras la faculté de cultiver les terres en dépendantes, sous la réserve de la quatrième partie des fruits ; lequel casal cette princesse avait acheté de Jean Arrabit, avec l’approbation de Baudouin IV, roi de Jérusalem (5), et de l’avis de Baudouin d’Ybelin, de Balian, son frère, Eschive et Etiennette, ses filles, sans datte »
(Voir plus haut, n° 487, 488, 489).


Bethduras
Israël - Jerusalem
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 99 (XVIIIe siècle).
Notes : 4. La vente du casal Bethduras par Jean Arrabit à la comtesse de S. Gilles ayant eu lieu en 1176, et celle-ci l’ayant cédé à la fin de 1178 ou en 1179 à l’Hôpital, la date se circonscrit entre ces quatre années.
5. Il faut probablement, au lieu de Baudouin IV, roi de Jérusalem, lire Baudouin, seigneur de Rame. Cette même erreur a été commise par Raybaud, rédacteur de l’inventaire auquel nous empruntons cette analyse, dans la cote qu’il donne d’un autre acte relatif au même objet.
(Voir plus haut, n° 487).

492 – 1176
[1176-1183] (1). Charte et notice pour perpétuer le souvenir des donations que Matthieu I, duc de Lorraine, Berthe, sa femme, et Simon II, leur fils, ont faites à l’Hôpital de Jérusalem.

Nancy
Meurthe-et-Moselle - 54
Sources : Nancy, Archives de Meurthe-et-Moselle, H, 3052 (original).
Texte : H. Lepage, Notice sur quelques établissements de l’ordre de S. Jean de Jérusalem en Lorraine, dans Annuaire de la Meurthe pour 1853, 25.

Notes : Testes hujus rei sunt : illustris B[ertha], Lotharingie ducissa; et A[lix], filia sua, Burgundie ducissa (2); et magister Yvo; et frater Stephanus ; et Johannes de Robercort ; et dominus Symon de Parnei ; et dominus Constantinus ; et Symon, frater suus ; et item Symon de Parroie; et dominus Urricus de Donbasle ; et Johannes, senescallus ; et Tirricus, villicus ; et Mescilinus, decanus ; et Hermannus, sacerdosde Marcalvile ; et magister Sanso.
Fuit autem hoc factum venerabili P[etro] (3) Dei gratia Tullensi episcopo regnante, in festo sancti Gregorii.
1. Cette date approximative est donnée par les synchronismes.
2. Elie avait épousé le duc Hugues III de Bourgogne, qui la répudia après plus de vingt ans de mariage en 1183.
3. Pierre de Brixei, évêque de Tulle de 1168 à 1192.

493 – 1176
[1176-1210] (1). Raymond [V ou VI,] comte de Toulouse, ordonne à ses bayles de protéger les troupeaux des Hospitaliers.

Toulouse
Haute-Garonne - 31
Sources : Arles, Archives communales, GG., authentique de S. Gilles, folio 159 (copie, commencement XIII siècle).
Carpentras, Bibliothèque publique, ms. Peiresc 48, folio 621 (copie, XVIIe siècle, d’après l’authentique de S. Gilles).
Analyse : Carpentras, Bibliothèque publique, ms. Peiresc 48, f. 605 (xvii0 s., d’après l’authentique de S. Gilles).
Lambert, Catalogue des manuscrits de Carpentras, II, 292.
Revue historique de Provence, 1 (1890), 91.

Notes : 1. Nous avons, pour dater cet acte, deux points de repère ; le premier est l’année 1176, au cours de laquelle le comte de Toulouse hérita de Melgueil ; le second est emprunté à l’âge de l’authentique de S. Gilles ; comme aucun acte postérieur à 1210 n’est reproduit dans ce manuscrit, il y a lieu d’adopter l’année 1210 comme date extrême de la présente charte.
494 – 1176
1176 (1), Jérusalem. Jobert, grand maître de l’Hôpital, affecte les revenus de deux casaux de l’ordre, ceux de S. Marie et de Caphears (2), à assurer du pain blanc aux malades soignés à l’Hôpital de Jérusalem (3).

Caphear
Jérusalem - Jerusalem
Sources : Texte français : Dijon, Archives de la Côte-d’Or, H n° 111, folio 10 b (XVe siècle).
Lyon, Archives des Bouches-du-Rhône, H. 22, folio 25 (copie d’A. de Naberat, XVIIe siècle).
Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, 6, n° 53 (rouleau, fin du XIIIe siècle).
Texte : Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 126 (d’après le texte latin des archives de Malte).

Notes : 1. Cette pièce est datée tantôt de 1176, tantôt de 1177, dans les divers manuscrits qui la reproduisent ; nous avons adopté la date de 1176, qui est la plus fréquente.
2. L’Hôpital acheta le casal S. Marie le 13 décembre 1174 (Voir plus haut, n° 468), et celui de Caphær le 29 novembre 1175 (Voir plus haut, n° 487).
3. Le texte latin publié ici est celui du manuscrit de Malte ; le texte français celui du manuscrit du Vatican 4852.

495 – 1176
Baudouin, seigneur de Rame, confirme la vente du casal Bethduras, faite à Constance, comtesse de S. Gilles, par Jean Arrabit (Voir plus haut, n° 491).

Bethduras
Rame ou Ramla - Jerusalem
Sources : Carpentras, Bibliothèque publique, ms. Peiresc 48, f. 520 et folio 668 b (copies, XVIIe siècle).
Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 3, n° 34 (original) (1), 35 et 37 (copies contemporaines).
Analyse : Lambert, Catalogue des manuscrits de Carpentras, II, 287.

Notes : 1. La bulle de Baudouin de Rame subsistait encore du temps de Peiresc, qui l’a décrite. Elle portait sur une face un cavalier armé avec la légende : Sigillum Balduini, et sur l’autre la ville de Rame avec la légende : Civitas Rame.
Assistentibus similiter Odone, magistro militie Templi ; Josberto, magistro Hospitalis ; Berengerio, militie Templi senescalco.
Factum est hoc anno ab incarnatione Domini M C LXX VI, indictione IX.
Hujus rei sunt testes : Petrus, prior Dominici Sepulchri; princeps Renaudus (2); comes Joscelinus (3) ; Humfredus, constabularius ; Rohardus, castellanus Jerusalem ; Guido Cesariensis ; Garnerius, preceptor Hospitalis ; Hugo de Gibeleto ; Hugo Mimarz ; Renerius de Neapoli.
2. Renaud de Châtillon, prince d’Antioche et ensuite seigneur de Montréal.
3. Joscelin III, comte d’Edesse.

496 – 1176
1176, Acre. Baudouin IV, roi de Jérusalem (1) confirme à l’Hôpital de Jérusalem la donation qu’Amaury, son père, lui avait faite en Egypte, et y ajoute une rente annuelle de 30000 besants à asseoir sur le territoire de Péluse.
(Voir plus haut, n° 402).


Acre
Saint-Jean-d’Acre - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 3, n° 33 (original, mauvais état).
Texte : Pauli, Codes diplomatiques, I, 60.

Notes : 1. Le sceau du roi Baudouin IV, aujourd’hui perdu, est reproduit dans Pauli (Codes diplomatiques, I, planche 1, n° 17).
Testes sunt : frater Berengarius, milicie Templi senescalcus ; Joicilinus, regius senescalcus ; Humfredus, conestabulus ; Rainaldus, dominus Sydonis ; Roardus, castellanus Jerusalem ; Ugo de Mimarcio ; Petrus de Creseto; Malpinus.
Datum Accon, per manum Lamberti, cappellani.

497 – 1176
« Confirmation faite par Baudouin IV, roi de Jérusalem, au grand maitre Jaubert, d’un casal appelé Casal Moyen près de Kalenson, que Jean d’Arssur avait vendu à l’ordre [de l’Hôpital] moyennant 3000 besants, de l’an 1176. »

Kalenson
Israël - Jerusalem
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 113 (XVIIIe siècle).
Notes : Pas de note.
498 – 1176
« Confirmation par Baudouin IV, roi de Jérusalem, de la donation que Robert, seigneur du casal de Saint Gilles, avait faite à l’ordre, d’une terre située près dudit casal, de l’an 1176. »

Saint-Gilles
Israël - Jerusalem
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 118 (XVIIIe siècle).
Notes : Pas de note.
499 – 1176
30 janvier 1176. Alphonse III, roi de Castille, et Eléonore, sa femme, donnent à l’ordre de l’Hôpital les localités de Castrajo et Villavega au district del Avia, avec toutes leurs dépendances.

Villaveza de Valverde
Castille-et-Leon - Espagne
Sources : Alcala de Henarès, Archives générales centrales, ordre de Saint-Jean, langue de Castille, inventaire des donations, liasse 1, n° 30.
Notes : Pas de note.
500 – 1176
Avril 1176, Barbastro. Jusiana, comtesse de Lampourdan, et Pons Hugues, son fils, confirment à l’ordre de l’Hôpital le don du château de Siscar.
(Voir plus haut, n° 477).


Château de Siscar
Aragon - Espagne
Sources : Alcala de Henarès, Archives générales centrales, ordre de Saint-Jean, langue d’Aragon, liasse 264 (original).
Notes : Pas de note.
501 – 1176
Août octobre 1176, Ivrée. Frederic I, empereur d’Allemagne, donne à Pierre de Goia, prieur de Lombardie, et aux Hospitaliers de Jérusalem des possessions à Inverno, qu’il avait acquises des moines de Chiaravalle.

Inverno
Lombardie - Italie
Sources : Milan, Archives d’état, section histoire, diplômes et dépêches des souverains, XIIe XIIIe siècle. Allemagne (copie notariée du 5 avril 1272).
Texte : K. F. Stumpf, Die Reichskanzler, III (Acta imperii adhuc inédita), 524, n° 369.

Notes : Petro et magistro Calenzano ad partem predicte ecclesie et Ospitalis S. Johannis dono, cedo, confero, et per presentem cartulam trado tali ordine ut de cetero usque in perpetuum predicta tota terra, qualiter superius legitur, in integrum sit domini Cylberti (1), predicti Hospitalis modo magistri.
1. Il s’agit ici, d’après Stumpf, du maitre de l’Hôpital en Lombardie.

502 – 1176
Octobre 1176, Digne. Alphonse II, roi d’Aragon, comte de Barcelone et marquis de Provence, ratifie le don fait à l’Hôpital d’une terre à Vaumeilh, appartenant à Gaudemar de Vaumeilh.

Vaumeilh
Alpes-de-Haute-Provence - 04
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H 413 (original).
Notes : Etait une dépendance de la commanderie des Hospitaliers de Claret.
503 – 1176
18 novembre 1176. « Donation de Raynoard, seigneur de Néphin, et ses frères Guillaume de Maraclée et Raimond, faite à l’ordre [de L’Hôpital], d’un casal nommé Siroba, duquel Rainoard leur père, qui avait été donné de l’ordre, lui en avait autrefois fait donation ; ledit acte ayant été fait en présence de Raymond III, comte de Tripoli, confirmé par lui, et scellé de son sceau, de l’an 1176, 18 novembre. »

Nephin
Tripoli - Liban
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 115 (XVIIIe siècle).
Notes : Les « Raynouard », seigneurs de Nephin et de Maraclé en Terre sainte, et leur parenté en Languedoc.
504 – 1176
1177-1181 (1). Règlement de l’église de l’Hôpital de Jérusalem (messes et obsèques).

Jérusalem
Israël - Jerusalem
Sources : Texte français : Dijon, Archives de la Côte-d’Or, H, n° 111, folio 11 (XVe siècle).
Marseille, Arch, des B.-du-Rh., ordre de Malte, H, 6, n° 53 (rouleau, fin du XIIIe siècle).
Montpellier, Bibliothèque de la Faculté de médecine, ms. 372, folio 8 (XIVe siècle).
Paris, Bibliothèque nationale, fonds français, 6049, folio LXVI (XIVe siècle).

Notes : Les coustumes de l’iglise de l’Ospital de Jérusalem.
Consuetudines ecclesie Hospitalis S. Johannis Jerosolimitani sunt que secuntur (2).
1. Cette date approximative nous est donnée par la place qu’occupe ce règlement dans les manuscrits des statuts de l’ordre, c’est-à-dire après le privilège de Jobert pour le pain blanc (Voir plus haut, n° 494) et avant les statuts du chapitre général de 1181. Il est généralement reproduit avec la mention : établissements du grand maître Jobert.
2. Le texte latin publié ici est celui du manuscrit de Malte ; le texte français celui du manuscrit du Vatican 4852.

505 – 1177
Philippe et Elisabeth, comte et comtesse de Flandre et de Vermandois, donnent à Raymond de S. Michel, prieur de S. Gilles, et aux Hospitaliers le village d’Eterpigny et ses dépendances.

Eterpigny
Somme - 80
Sources : Paris, Archives nationale, K. 25, n° 8s, autrefois S. 5223, n° 1 (original scellé).
Analyse : Mannier, Command, du grand-prieuré de France, 558.
Paris, Archives nationale, S. 5969, folio 1 b (inventaire d’Eterpigny, de 1745)
Texte : H. Cocheris, Notices et extraits des documents manuscrits relatifs à l’histoire de la Picardie, II (Paris, 1858), 45.
Tardif, Monuments historiques, Cartons des rois, 331, n° 67.

Notes : 1. Fratrum similiter Hospitalis, qui aíTuerunt, memoria non est omitenda: S. Gerardi de Abbecort. S. Rotberti de Altavena. S. Stephani de Larderio, S. Willelmi de Leverdengues.
S. Pontii de Ulmis. Actum anno Domini M C LXX VII.

506 – 1177
Baudouin V, comte de Hainaut, donne aux Hospitaliers l’investiture du fief de Cepli.

Cepli
Mons - Belgique
Sources : Mons, Archives de l’état, cartulaire de Hainaut-Cambrésis, folio 46 (XIIIe siècle).
Analyse : Annates du Cercle archéologique de Mons, VI, 23.
Texte : Ibidem, VI, 53.

Notes : 1. Testes sunt : Walterus, presbiter ; frater Robertus ; Symon de Alneto ; Helluinus de Turri ; Rainerus de Beuraige ; Willelmus, castellanus ; Robertus li Baile ; Amandus, dapifer ; et Willelmus de Ansai. Anno Domini M C LXX VII.
507 – 1177
Hugues III, duc de Bourgogne, exempte, dans ses états, les Hospitaliers de tous péages, par terre et par eau, et leur donne le droit de pacage.

Commanderie de Pontaubert
Yonne - 89
Sources : Auxerre, Archives de l’Yonne, commanderie de Pontaubert (copie notariée, XVIIe siècle, avec la date erronée de 1170).
Dijon, Archives de la Côte-d’Or, H. 1204 (original).
H. 238, f. 12 (cartulaire de la Madeleine de Dijon, XVIIe siècle).
Texte : Lory, Etude sur l’établissement des chevaliers de S. Jean de Jérusalem à Dijon, dans Mémoires de la Communauté des Antiquaires du département de la Côte-d’Or, IX, 300 (avec la date erronée de 1170).

Notes : 1. Hujus autem rei testes sunt : Girardus de Rieuni ; magister Hugo ; frater Petrus, capellanus ; frater Gerento de Belurei ; Barnuinus de
Drées ; Symon de Bello Joco ; Radulfo de Pomarcho.

508 – 1177
Janvier 1177. Jobert, grand maître de l’Hôpital, cède à cens perpétuel une maison à Sybille de Rame.

Ramla
Israël - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 3, n° 41 (original).
Texte : Pauli, Codes diplomatique, I, 212.

Notes : 1. Testes fratres Hospitalis : frater Guarnerius, preceptor ; frater Goffridus, thesaurarius ; frater Stephanus Hospitalis ; frater Bernardus, magister.
509 – 1177
Après janvier 1177 - Mai 1187 (1). « Confirmation faite par le grand maitre Roger [de Molins] des usages, facultés et coutumes que les grands maitres Raymond [du Puy] et Gibert [d’Assailly], ses prédécesseurs, avaient donné aux habitants de Gibelin, sans datte. »

Forteresse de Gibelin
Israël - Jerusalem
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 171 (XVIIIe siècle).
Notes : 1. Ces dates sont celles du magistère de Roger de Molins ; elles n’ont rien d’absolu, le début et la fin de celui-ci n’étant pas connus d’une façon certaine.
510 – 1177
Après janvier 1177 — Mai 1187 (2). « Confirmation par le grand-maître Roger de Moulins de la faculté que le grand-maître Raymond Dupuy, son prédécesseur, avait accordée aux habitants de Kalenson d’abreuver leurs bestiaux à la citerne de ce lieu, sans datte. »


Kalenson
Israël - Jerusalem
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 172 (XVIIIe siècle).
Notes : 2. Ces dates sont celles du magistère de Roger de Molins ; elles n’ont rien d’absolu, le début et la fin de celui-ci n’étant pas connus d’une façon certaine.
511 – 1177
Après janvier 1177 — Mai 1187 (3). « Rémission faite par Sibille, abbesse du monastère Sainte Anne, au grand-maître Roger [de Molins] d’un casal appelé Adrie, pour en jouir pendant une année moyennant 25 besants. »

Adrie
Jérusalem - Jerusalem
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 161 (XVIIIe siècle).
Notes : 3. Ces dates sont celles du magistère de Roger de Molins ; elles n’ont rien d’absolu, le début et la fin de celui-ci n’étant pas connus d’une façon certaine.
512 – 1177
Après janvier 1177 — Mai 1187 (4). « Acte par lequel Robert de Méhun, étant venu en pèlerinage à Jérusalem, se rend donné de l’ordre entre les mains du grand-maître Roger [de Molins], et lui donne un terrain pour bâtir une maison et une grange, avec des terres situées dans le terroir de Quincy en France, sans datte. »

Quincy
Cher - 18
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 169 (XVIIIe siècle).
Notes : 4. Ces dates sont celles du magistère de Roger de Molins ; elles n’ont rien d’absolu, le début et la fin de celui-ci n’étant pas connus d’une façon certaine.
513 – 1177
4 février 1177 ou [1178] (1). « Le pape Alexandre III octroya de beaux privilèges à son ordre, en date du : « 4 février 1177, et les adressa audit Rogier de Moulins, à l’exemple des autres papes Innocent II, Célestin II, Lucius II et Eugène III, Anastase IV et Adrian IV, ses prédécesseurs. Lesquels privilèges sont de même teneur que les susdits, et encore plus amplifiez, avec la même continuation de l’exemption des dîmes pour tous les biens dudit ordre, et qu’il n’est sujet à la juridiction des évêques n’y mêmes les personnes laïques dédiées au service dudit ordre et des pauvres. (2) »

Latran
Rome - Pape-Italie
Sources : Pas de source.
Analyse : Jaffé-Loewenfeld, Regesta Pontificum Romanorum, n° 12775 a.
A. de Naberat, Sommaire des privilèges octroyez à l’ordre de S. Jean de Hierusalem (éditions de 1629, de 1643 et de 1659), 20.

Notes : 1. Jaffé-Loewenfeld indique la date possible de 1178 parce qu’il observe que les bulles d’Alexandre III sont souvent datées suivant le style florentin, et que ce mode de comput a souvent échappé à l’attention des anciens diplomatistes.
2. Probablement répétition de la bulle « Christiane fidei religio » du 21 octobre 1154 (Voir plus haut, n° 226).

514 – 1177
7 avril 1177, Venise, au Rialto. Le pape Alexandre III ordonne aux prélats d’obliger, sous peine d’excommunication, les Hospitaliers qui ont abandonné l’Hôpital pour le monde ou le mariage, à rentrer dans l’ordre. — « Commissi nobis officii. »

Venise
Vénétie - Pape-Italie
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 15, n° 5 (copie, XIIIe siècle, mauvais état).
Notes : 1. Datum Venetiis in Rioalto, VII idus aprilis.
1. Probablement répétition de la bulle « Christiane fidei religio » du 21 octobre 1154 (Voir plus haut, n° 226).

515 – 1177
18 juin 1177. Extraits du testament d’Armengaud VII, comte d’Urgel, en faveur du Temple et de l’Hôpital.

Urgell
Catalogne - Espagne
Sources : Pas de source.
Texte : Bofarull, Collection de documents inéditos... de la corona de Aragon, IX, 421.

Notes : 1. Actum est hoc quarto decimo calendas julii, anno dominice incarnationis M C LXX VII.
516 – 1177
[Septembre — 31 décembre] 1177, Jérusalem. Baudouin IV, roi de Jérusalem, confirme à la comtesse de Saint Gilles le greffe du casal de Bethduras, quelle avait acquis de Georges de Betheri au prix de 250 besants.

Bethduras
Jérusalem - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 1, n° 4 b (1) (copie, fin du XIIIe siècle).
Texte : Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 127.

Notes : 1. La cote de cette pièce est, par erreur, la même que celle d’un document de septembre 1110 ; pour éviter toute confusion, nous avons désigné la présente charte par le n° 4 b.
Constancie, serori (sic) regis Francie et S. Egidii comitisse (2), scribanagium Bethduras, casalis tui, quod Georgius de Betheri tibi pro ducentis quinquaginta bisanciis vendidit et in perpetuum habere concessit (3).
Ut igitur hujus mee concessionis pagina rata permaneat in eternum et indissoluta, presentem cartam testibus subscriptis et meo sigillo muniri et corroborari precepi.
Factum est hoc anno ab incarnatione Domini M C LXX VII, indictione undécima (4).
Isti sunt testes : Willelmus, Tyri archiepiscopus ; princpes (sic) Reginaldus (5) ; Joscelinus de Semmosach, Ascalonensis castellanus (6) ;
Bulduinus, fraterejus ; Willelmus de Mont Corneit ; Rohardus de S. Abraham (7) ; Robertus de Pinquigni ; Gaufridus Turonensis.
Datum Jherusalem, per manum domini W[illelmi], Tyrensis archiepiscopi, et domini regis cancellarii.
2. Constance de France, sœur du roi Louis VII, femme de Raymond V, comte de Toulouse.
3. Dans l’acte de vente à Constance du casal de Bethduras (1176), l’office qui fait l’objet du présent contrat avait été réservé (Voir plus haut, n° 495).
4. Nous savons que la chancellerie des rois de Jérusalem employait l’indiction de septembre. Ceci nous permet d’établir que cette charte est postérieure à septembre 1177.
5. Renaud de Châtillon, prince d’Antioche et ensuite seigneur de Montréal.
6. 1157. Joscelin de Samulach, homme d’Amaury, comte d’Ascalon (Muller, Doe. conc. le relaz. delle citta Tose. con l’Oriente, 8).
7. Ducange (Familles d’outre-mer, 424) cite le nom de ce personnage et le fait mourir en 1107.

517 – 1177
[Septembre — 31 décembre] 1177. Baudouin, seigneur de Rame, confirme la vente précédente (Voir plus haut, n° 516).

Bethduras
Israël - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 3, n° 4b (1) (copie, fin du XIIe siècle).
Texte : Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 128.

Notes : 1. La cote de cette pièce est, par erreur, la même que celle d’un document de septembre 1110 ; pour éviter toute confusion, nous avons désigné la présente charte par le n° 4 b.
Hoc autem in curia et presentia domini mei Balduini, regis Jherosolimitani Latinorum sexti, et in presentia domine Sibille, comitisse Joppe et Ascalone, factum et compositum fuit, astantibus his testibus : principe Reginaldo ; Joscelino de Sen Mossach, Ascalone Castellano ; Willelmo de Mont Corneit ; Rohardo de S. Abraham ; Balduino de Semmossach ; Balduino de Jherusalem ; Reginaldo le Flamenq, de Ybelin.
Factum est anno ab incarnatione Domini M C LXX VII, indictione decima (2).
2. Nous pouvons conclure de cette confirmation, faite en même temps que celle de Sybille, comtesse de Jaffa, qui suit, que les seigneurs de Rame suivaient l’indiction romaine.

518 – 1177
[Septembre — 31 décembre] 1177. Sybille, comtesse de Jaffa, confirme la vente précédente (Voir plus haut, n° 516).

Bethduras
Israël - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 3, n° 38 (original).
Texte : Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 129.

Notes : 1. Isti sunt testes : Wilelmus, Tyrensis archiepiscopus ; princeps Reginaldus ; Joscelinus de Seminosach, Ascalonensis castellanus ; Balduinus, frater ejus ; Willelmus de Mont Gorneit ; Rohardus de S. Abraham ; Robertus de Pinquigni ; Gaufridus Turonensis.
Au dos : Carta cometisse cassaliis Bartharas. In registro I.

519 – 1177
Octobre 1177. Raymond III, comte de Tripoli, confirme à Roger de Molins, grand-maître de l’Hôpital, la possession du Château Rouge, et lui donne le casal de la Tour de Bertrand Milon.

Château Rouge
Chastel Rouge - Syrie
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 2, n° 44 (original).
Texte : Pauli, Codes diplomatiques, I, 212.

Notes : 1. Deo et pauperum Christi sancte domui Hospitalis Jerusalem, Rogério videlicet, tunc ejusdem domus magistro venerabili, et fratribus universis, tarn presentibus quam successuris, omnibus inibi Deo suisque menbris famulantibus, CASTRUM RUBRUM cum suis omnibus pertinentiis et juribus universis in planis et montanis, in nemoribus et in aquis, in cultis et heremis, in casalibus et casatis, et villains, in adquisitis et adquirendis, in juribus cunctis et redditibus.
Test sunt : Ugo, Biblii dominus; et ejus filius Ugo ; Raimundus de Biblio ; Bertranus Porcelet ; Arbertus Saramanni ; Astafortis ; Ugo Senzaver ; Raimundus, Tripolis mariscalcus ; Rustenus de S. Montano ; Guillelmus Berenger ; Albericus de Rancorolis ; Johannes de Suura ; Raimundus de Suura ; Raimundus Constantinus ; Petrus Monacus ; Sais ; Ugo Moresinus ; Mattheus, cancellarius, cujus manu datum est, anno dominice incarnationis M C LXX VII, mense octobri.

520 – 1177
Novembre 1177. Raymond V, comte de Toulouse, accorde à Odin, grand-prieur de Saint Gilles, et aux Hospitaliers de Saint Gilles l’exemption des péages, la faculté d’acquérir des biens meubles et immeubles sous certaines réserves, par donation ou legs, et le droit de pacage.

Toulouse
Haute-Garonne - 31
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H. 54, n° 1 des titres des comtes de Toulouse (copie notariée, milieu du XIIIe siècle).
Nîmes, Archives du Gard, H. 632 (copie, XVIIIe siècle).
Paris, Bibliothèque nationale, latin, 9001, folio 44 (copie d’A. de Naberat, XVIIe siècle).

Notes : Pas de note.
521 – 1177
Novembre 1177. Renaud de Châtillon, seigneur d’Hébron et de Montréal, et Stéphanie, sa femme, confirment, en les étendant, les donations faites à l’Hôpital de Jérusalem par Maurice, un des prédécesseurs de Renaud dans la seigneurie de Montréal.
(Voir plus haut, n° 207).


Seigneurie de Montréal
Seigneurie d’Outre-Jourdain - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 3, n° 39 (original, scellé).
Texte : Pauli, Codes diplomatiques, I, 62.

Notes : 1. Videlicet in terra Montis Regalis quoddam casale, quod vocatur Benisalem, cum omnibus juris et divisis et pertinentiis suis, et cum villanis ubicumque sint, sive trans flumen sive citra flumen (1).
Petrac unam domum cum pertinentia sua, sicut Hospitali data fuit ; et unam terrain que est juxta vineam que fuit Johannis Castellani, et nunc est domini archiepiscopi (2).
1. Il s’agit ici du Jourdain. La seigneurie de Montréal était aussi appelée Terre d’outre le Jourdain.
2. Il s’agit de l’archevêque de Petra (la Pierre du Désert) ou du Krak.

522 – 1177
29 novembre 1177. Bohémond III, prince d’Antioche, confirme la cession de divers biens faite par les héritiers de Pierre Gay à l’Hôpital d’Antioche.
(Voir plus haut, n° 367).


Antioche
Antioche-sur-l’Oronte - Turquie
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 3, n° 42 (original).
Texte : Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 130.

Notes : 1. Et calumpniam quam faciebant domui Hospitalis, scilicet de gastina que Naria dicitur, que sita est ad pontem Ferri, quam tenebat a S. Abraham, et de vineis quas domus Hospitalis tenet, et de gastina S. Basilii, que fuit Mychælis Magni et Georgii Rayz, et Theodori, notarii ducis (2), cum omnibus suis pertinenciis, duabus insuper canutis et omnibus illis que Petri Gai fuerunt, de eis scilicet que domus Hospitalis
2. 1140. Ce personnage figure au Cartulaire da S. Sépulcre (page 172 et 178).
Testes sunt : Guiscardus de Insula (1) ; Johannes de Salquin (2) ; Richerius de Lerminat (3) ; Rogerius de Surdeval (4); Gaufredus Dordan (6) ; Garinus Guegnart ; Odo de Maire (6) ; Symon, dux Antiochie (7).
Datum per manum Johannis, cancellarii (8), anno Domini M C LXX VII, principatus vero mei XIIII, tercio kalendas inensis decembris.
1. Généralement revêtu du titre de connétable (Familles d’outre-mer, 649).
2. 1170-1200, Johannes de Salgin, de Salquino,dans Rey (Recherches géographiques et historiques, sur la domination des Latins en Orient, Paris, 1877. 20)
3. Richer de 1’Erminal (de Erminato, de Lerminati), figure dans des actes depuis 1175 (n. s.) jusqu’à 1200 (Rey, Recherches, 20).
4. Nous trouvons ce personnage mentionne dans des actes de 1170 et 1175 (janvier v. d.) (Rey, Recherches, 20)
Il était de la même famille que Gautier de Sourdeval, qui fut connétable d’Antioche.
5. 1170. Guafridus de Dordan (Muller, Documenti, 16).
6. Il vivait encore en 1200 (Muller, Documenti ..., 80 ; Rey, Recherches, 20).
7. Simon Burgevin.
8. Les plus anciens actes, d’après l’éditeur des Familles d’outre-mer (page 654), dans lesquels figure ce chancelier, sont de 1181. Son entrée en charge se trouve donc reculée de plus de trois ans par le présent acte (Gf. Strehlke, Tab. ord. theul., 10).

523 – 1177
Décembre 1177, Calatayud. Alphonse II, roi d’Aragon, comte de Barcelone et marquis de Provence, donne aux Hospitaliers le Château de Crisen pour y établir un couvent de sœurs Hospitalières.

Château de Crisen
Barcelone - Espagne
Sources : Alcala de Henarès, Archives générales centrales, ordre de Saint-Jean, langue d’Aragon, liasse 38-41 (mauvaise copie authentique, XIIIe siècle).
Cartulaire Magno, II, 310 (mauvaise copie, fin XIVe siècle).

Notes : Pas de note.
524 – 1177
Décembre 1177. Roger d’Aquila, comte d’Avellino, donne à l’Hôpital de Jérusalem, par l’intermédiaire de Gibelin, prieur de Messine, des églises et terres en Sicile, et confirme toutes les donations faites antérieurement par son aïeule Delicia.

Messine
Sicile - Italie
Sources : Pas de source.
Texte : Lunig, Codice Italiæ diplomaticos, II, col. 1643.
R. Pirri, Sicilia sacra, II (édition de 1733), 934.
Ego Rogerius de Aquila, Dei et regia gratia comes Avelline, pro anima regis Rogerii felicis recordations (1).

Notes : Et pro anima regis Willelmi beate memorie (2).
Et pro domino rege Willelmo II (3).
1. Roger II le Jeune, comte (1101-1130) puis roi de Sicile (1130-1154).
2. Guillaume I le Mauvais, roi de Sicile (1154-1166).
3. Guillaume II le Bon, roi de Sicile (1166-1189).

525 – 1177
21 décembre 1177, Narbonne. Raymond V, comte de Toulouse, accorde aux Hospitaliers, dans ses états, le droit de pacage, l’exemption des péages par terre et par eau, des droits d’achat, de vente et d’échange, et la faculté d’augmenter leurs possessions de quelque manière que ce soit.
(Voir plus haut, n° 520).


Toulouse
Haute-Garonne - 31
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H 54, n° 1 de l’inventaire des comtes de Toulouse (copie notariale, milieu du XIIIe siècle).
Nîmes, Archives du Gard, H 632 (copie, XVIIIe siècle).
Paris, Archives nationale, J. 309 (copie vidimée, milieu du XIIIe siècle).
J. Lambert, Recueil des privilèges accordés par les rois de France et de Navarre aux grands maitres de S. Jean de Jérusalem (s. 1. n. d.), 156.
Teulet, Layettes du Trésor des chartes, I, 113.
D. Vaissette, Histoire de Languedoc (éditions Privat), VIII, col. 328.

Notes : 1. Datum Narbone, XII kalendas januarii.
526 – 1178
[1178-1180] (1). Balian, seigneur de Naplouse, engage pour deux ans aux Hospitaliers de Jérusalem une rente de mille besants qu’il percevait à Ascalon.

Ascalon
Ascalon - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 3, n° 76 (original).
Texte : Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 131.

Notes : 1. Il est assez difficile de déterminer, même approximativement, la date de cet acte. Nous savons cependant que la première mention connue de Balian avec le titre de seigneur de Naplouse est de 1178 (Familles d’outre-mer, 409). Nous savons aussi que Sybille de Jérusalem, de 1177 à 1180, garda exclusivement le titre de comtesse de Jaffa et d’Ascalon, titre qu’elle partagea ensuite avec Guy de Lusignan, qu’elle avait épousé en 1180. Il est probable que Guy eut figuré, personnellement ou par procureur, à l’acte dans lequel intervient Sybille, s’il eut eu lieu depuis son mariage (Mas-Latrie, Les comtes de Jaffa et d’Ascalon, dans Revues des questions historiques, XXVI, 190).
Nous restreindrons donc la date de cette charte entre 1178 et 1180.
Testes : Joscelinus de Samosac, Ascalone castellanus ; Rogerius de Verduno ; Berardus de Rimeilleio.
Au dos : De bizantiis quos Balianus debet Hospitali.

527 – 1178
[1178-1180], Latran. Le pape Alexandre III rappelle Roger de Molins, grand-maître des Hospitaliers, au soin des pauvres, dont le grand-maître Raymond avait trace les régies, et l’exhorte à ne faire prendre les armes aux Hospitaliers que si l’étendard de la Sainte Croix est déployé.

Latran
Italie - Pape-Italie
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H. 4, n° 24 (original).
Notes : 1. Malgré l’absence de date, on peut, en combinant l’itinéraire d’Alexandre III avec les années du magistère de Roger de Molins, déterminer que cette bulle a été rendue entre 1178 et 1180.
528 – 1178
Odin, prieur de l’Hôpital de S. Gilles, en exécution du chapitre de l’ordre tenu à Cerisiers, concède à Godin et à ses héritiers toute la terre appartenant à la dotation des églises de S. Symphorien, de Spiennes et de Vellereille, sous diverses conditions, et d’autres biens.

Vellereille-le-Sec
Hainaut - Belgique
Sources : Mons, Archives de l’état, commanderie du Piéton, n° 115 de l’inventaire imprimé (original scellé).
Analyse : Devillers, Inventaire analytique des commanderies beiges (Mons, 1876), 25.

Notes : 1. Ut autem hoc ratum et inconcussum permaneat, sigilli nostri et domini Godini sigilli impressione, et testium subscriptione corroboravimus.
S. Ansermi, preceptoris. S. Radulfi de Dinai, prioris Anglie. S. Letoudi. S. Jacobi. S. Nicholai. S. Godardi. S. magistri Matbei, presbiterorum. S. Gauteri. S. Johannis. S. Rogeri. S. Giroudi. S. Radulfi Vitreacensis, diaconorum. S. Ernulfi de Spina. S. Symonis de la Housoie. S. Ferrici Garnotensis. S. Romeri, militum.
Actum anno dominice incarnationis M C LXX VIII.

529 – 1178
« Vente d’un jardin faite à l’ordre par Guillaume Fort et sa femme, du consentement de Raimond II[I], comte de Tripoli, et de sa femme Eschive, pour le prix de 200 besants Sarrasinois, de l’année 1178. »

Tripoli
Tripoli - Liban
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 127 (XVIIIe siècle).
Notes : Pas de note.
530 – 1178
Amaury, vicomte de Naplouse, vend à Roger de Molins, grand-maître de l’Hôpital, tous ses Bédouins nomades.

Naplouse
Israël - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 3, nos 48 et 54 (original).
Texte : Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 132.
Jérusalem Latinorum regis sexti (1).

Notes : 1. Cette vente fut confirmée par Baudouin IV, roi de Jérusalem, le 17 novembre 1178. (Voir plus bas n° 550).
Hec venditio facta est anno ab incarnatione Domini M C LXX VIII, indictione XIII (2), regnante feliciter domino Balduino in civitate sancta Jerusalem Latinorum rege sexto, sedente in eadem sancta civitate venerabili patriarcha Amalrico. Hiis testibus : domino Balduino de Rames ; domino Baliano, fratre ejus ; domino Balduino Francigena ; domino Reinero de Neapoli (3) ; domino Hugone Meinars ; Guidone Raicio (4) ; Gisleberto Radice ; Bernardo Parmentario.
2. L’indiction est fautive.
3. En 1168, il est témoin d’un accord conclu entre l’abbaye de Josaphat et Amaury, vicomte de Naplouse.
Il devait être fils de Philippe de Naplouse (Delaborde, Chartes de N. D. de Josaphat, 84 ; Strehlke, Tabulaire ordre Teutonique, 4 et 5).
4. En 1185, ce personnage vend une gastine à l’abbaye de Josaphat (Charles de N. D. de Josaphat, 91).

531 – 1178
Amaury, vicomte de Naplouse vend à l’Hôpital de Jérusalem le casal Seleth, au territoire de Naplouse.

Naplouse
Israël - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 3, n° 46 (original perdu) (1).
Texte : Pauli, Codes diplomatiques I, 64.

Notes : 1. Le sceau, aujourd’hui perdu, du vicomte de Naplouse est reproduit dans Pauli (Codes diplomatiques, I, planche 2, n° 28).
His testibus: domino Balduino Ramathensi ; domino Baliano, fratre ejusdem ; domino Balduino Francigena ; domino Rainerio de Neapoli ; Ugone de Mimarz ; Guidone Raicio ; Gisleberto Radice ; Bernardo Pelliparto.

532 – 1178
Amaury, vicomte de Naplouse donne à Roger de Molins, grand-maître de l’Hôpital, une pièce de terre au territoire de Naplouse, située entre Les casaux de Tare, de Seleth et de Loia.
(Voir plus haut, n° 531).


Naplouse
Israël - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 2, n° 49 (original).
Analyse : Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 17.

Notes : 1. Cette pièce est mal datée ; le nom de Roger de Molins et l’indiction XII rendent la date de 1178 absolument certaine ; elle s’explique par l’oubli d’un X dans la transcription de la date de l’année. L’inventaire de Raybaud (Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 129) place cette pièce à sa vraie date.
533 – 1178
13 février 1178, Anagni. Le pape Alexandre III à Roger de Molins, grand-maître des Hospitaliers. Il renouvelle la bulle d’Anastase IV, da 21 octobre 1154 : « Christiane fidei religio »
(Voir plus haut, n° 226).


Anagni
Italie - Pape-Italie
Sources : Lyon, Archives du Rhône, H. 22, folio 28 (copie d’A. de Naberat, XVIIe siècle).
Paris, Bibliothèque nationale, latin 9001, folio 47 (copie d’A. de Naberat, XVIIe siècle).
Analyse : Jaffé-Loewenfeld, Regesta Pontificum Romanorum, n° 13025.

Notes : 1. Datum Anagnie, per manum Alberti, sancte Romane ecclesie presbiteri cardinalis et cancellarii, XVII kalendas martii, indictione XI, incarnationis dominice anno M C LXX VII, pontificatus vero domini Alexandri pape tertii anno XIX.
534 – 1178
[9 avril] 1178 - [34 mars 179], Lorris. Louis VII, roi de France, donne aux Hospitaliers une maison à Moret, à la tête du pont.

Moret-sur-Loing
Seine-et-Marne - 77
Sources : Paris, Archives nationale, M. 11, n° 3 (vidimus du prévôt de Paris, du 29 septembre 1307).
Notes : 1. S. comitis Theobaldi, dapiferi nostri. S. Guidonis, buticularii. S. Rainaldi, camerarii. S. Radulfi, constabularii. Datavacante cancellaria.
535 – 1178
[9 avril] 1178 - [34 mars 1179], Lorris. Louis VII, roi de France, confirme le don fait aux Hospitaliers de Jérusalem par Hugues Talvas du tiers des revenus de Ramoulu.

Ramoulu
Loiret - 45
Sources : Pas de source.
Analyse : Paris, Bibliothèque nationale, collection Decamps, volume 103, folio 212 b (XVIIIe siècle).
Luchaire, Etude sur les actes de Louis VII, 332.

Notes : Pas de note.
536 – 1178
[9 avril] 1178 - [34 mars 1179], Provins. Henri I, comte de Champagne, exempte les Hospitaliers dans ses états de tous impôts, corvées et coutumes, et leur donne des privilèges de juridiction.

Provins
Seine-et-Marne - 77
Sources : Provins, Bibliothèque publique, manuscrits, 92, folio 237 (cartulaire de Caillot, XVIIe siècle)
Idem, ms. 114, folio 213 (Histoire ecclésiastique de Provins, par Ythier, XVIIIe siècle).
Analyse : d’Arbois de Jubainville, Histoire des comtes de Champagne, III, 377 n° 289.
Paris, Archives nationale, collection de Champagne, volume 135, folio 262 (XVIIIe siècle).

Notes : 1. Affuerunt autem hujus rei testes : dominus Ansellus de Triangulo ; Garnerus, frater ejus ; et Wilelmus, marescallus ; Girardus Eventatus ; Artaldus, Camerarius ; Jobertus, camerarius ; et Milo de Pruvino.
Actum Pruvini, anno incarnati verbi M C LXX VIII. Datum per manum Stephani, cancellarii, nota Willelmi.

537 – 1178
Vers mai 1178. Jean Foulques vend à Guillaume « Baptizatus » de Blanche Garde deux maisons à Jérusalem, en réservant le cens dû à l’Hôpital.

Jérusalem
Israël - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 3, n° 57 (original).
Texte : Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 135.
Blanca Garda (2).

Notes : 2. Il est probable qu’il ne s’agit d’aucun des membres de la famille de la Blanchegarde ; c’est ce que semble indiquer le mot « baptizatus », qui désigne soit un surnom, soit un nom de famille, suivi du nom de la résidence de son possesseur. Cette remarque devra être étendue à tous les personnages qui figurent sous ce nom dans cette pièce.
Balianus, castellanus Hierusalem (3).
3. Balian de Jaffa (Familles d’outre-mer, 645).
Domini M C LXX VIII, indictione XI (4).
4. L’acte suivant, qui confirme la présente vente, permet de la dater plus rigoureusement que nous ne pourrions le faire avec les seuls éléments de sa date.
Au dos (XIIIe siècle) : Scriptum in registro A. Et : De domibus prope Portam Novam in Jherusalem.

538 – 1187
Mai 1187. Roger de Molins, grand-maitre de l’Hôpital, confirme la vente précédente.
(Voir plus haut, n° 537).


Jérusalem
Israël - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 3, n° 52 (originale).
Texte : Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 136.

Notes : Au dos (XIIIe siècle) : Scriptum in registro A. Et : De domibus prope Portam Novam in Jherusalem.
539 – 1178
Juin 1178, Novellas. Alphonse II, roi d’Aragon, comte de Barcelone et marquis de Provence, exempte les hommes de l’Hôpital des droits de leude, péage et usage, et les prend sous sa protection.

Novellas
Aragon - Espagne
Sources : Alcala de Henarès, Archives générales centrales, ordre de Saint-Jean, langue d’Aragon, Cartulaire Magno II, 124 (fin XIVe siècle)
Notes : 1. Sunt inde testes : Blasco Romeo ; Artaldus de Alagone ; Geraldus de Jorba ; Raymundus de Turre Rubea.
Facta carta apud Novellas, era M CC XVI, mense junii.

540 – 1178
12 juillet 1178, Latran. Le pape Alexandre III ratifie la sentence arbitrale qui met fin au différend survenu entre les Hospitaliers, les habitants de Villedieu et les religieux de Bellevaux au diocèse de Besançon, à l’occasion du territoire de Mello.

La Villedieu-en-Fontenette
Haute-Saône - 70
Sources : Paris, Bibliothèque nationale, collection Moreau, volume 870, folio 144 (copie, XVIIIe siècle, d’après le cartulaire de Bellevaux).
Analyse : Jaffé-Loewenfeld, Regesta Pontificum Romanorum, n° 13082.

Notes : Significatum est nobis ex parte vestra quod, cum inter vos [fratres Belle Vallis] et Hospitalarios atque homines de Villa Dei super territorio, pascuis et nemore de Mello controversia verteretur, causam ipsam venerabilis frater noster Guillelmus episcopus (1).
1. Aucun prélat du nom de Guillaume n’occupa à cette époque le siège de Besançon ; il est donc probable qu’il s’agit d’un évêque des diocèses limitrophes de celui de Besançon ; c’était une coutume fréquente à la cour pontificale de confier le soin de terminer une contestation à un prélat voisin.
Datum Laterani, IIII idus julii.

541 – 1178
Aout 1178, Barbastro. Alphonse II, roi d’Aragon, comte de Barcelone et marquis de Provence, donne à l’ordre de l’Hôpital le château d’Uldecona et ses dépendances.

Uldecona
Catalogne - Espagne
Sources : Barcelone, Archives de la couronne d’Aragon, parchemin d’Alphonse II, n° 246 (copie du 21 janvier 1295) (2).
Notes : 2. La présence de ce document aux archives de la couronne d’Aragon ne s’explique pas. Il provient, en effet, des archives du grand-prieuré de Catalogne, comme en fait foi la cote qu’il porte au dos : « 14, armoire de Tortose, sac D, n° 145 », et qu’on retrouve sur toutes les pièces du grand-prieuré. Il est entré au dépôt de Barcelone à une époque récente, il y a certainement moins d’un siècle.
542 – 1178
Aout 1178, Marseille. Bertrand de Marseille, Guillaume Gros et Raymond Barral, ses neveux, vicomtes de Marseille, accordent aux Hospitaliers de Jérusalem l’exemption de péage et de tous autres droits d’importation et d’exportation dans le port de Marseille, et le droit de pâture.

Marseille
Bouches-du-Rhône - 13
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, 54 (chirographe original).
Texte : Papon, Histoire générale de Provence (Paris, 1776-1786), II, preuves, 22.

Notes : 1. Hoc donum factum fuit apud Massiliam in domo Anselmi, in manu fratris Heldini, prioris Sancti Egidii, fratre Rogerio de Molendinis existente magistro Jherosolimitani Hospitalis. Hec carta facta fuit regnante Ildefosso rege Aragonensium, comite Barchinonie, marchione Provincie, Raimundo Berengarii fratre ejus existente, quando imperator Alemanie venit Arelatem.
543 – 1178
Aout 1178. « Donation faite par Raymond II[I], comte de Tripoli, du consentement d’Eschive, sa femme, au grand-maître Roger de Moulins, d’une terre située au bourg de Tripoli, du mois d’aoust 1178. »

Tripoli
Tripoli - Liban
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 128 (XVIIIe siècle).
Notes : Pas de note.
544 – 1178
[14 août - 25 septembre] 1178, Tusculum. Le pape Alexandre III à Roger de Molins, grand-maître des Hospitaliers. Il renouvelle la bulle d’Anastase IV, du 21 octobre 1154 : « Christiane fidei religio »
(Voir plus haut, n° 226).


Tusculum
Italie - Pape-Italie
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H. 4, n° 19 (original) et n° 20 (vidimus de 1272) (1).
Notes : 1. La bulle est effacée en plusieurs endroits, particulièrement la date ; comme le vidimus de 1272 ne l’a pas reproduite, il nous a été impossible de dater la pièce plus exactement que nous ne l’avons fait.
545 – 1178
20 août 1178. « Vente faite par Thomas Robert, fils de Mancel, à l’Hôpital de Hierusalem et au grand-maître Roger de Molins, entre les mains de frère Nicolas, Hospitalier, d’un casal nommé Beaude avec toutes ses appartenances, moyennant 1500 besants une fois payé, et la cense annuelle de 200 besants assignée sur des maisons à Laodicée et à Antioche, confirmée par Rainaud, seigneur de Margat, de qui ce casal relevait, et par Bohémond III, fils de Raymond, prince d’Antioche, à condition que ledit casal de Beaude sera possédé par ledit frère Nicolas, Hospitalier, et qu’après sa mort il appartiendra à l’ordre. Ladite confirmation étant accompagnée du don de 200 besants à prendre sur le commerce à Laodicée, du 13 des kalendes de septembre 1178. »

Laodicée
Denizli - Turquie
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire, des chartes de Syrie, n° 124 (XVIIIe siècle).
Notes : Pas de note.
546 – 1178
31 août 1178. Renaud le Mazoir, seigneur de Margat, cède à l’Hôpital de Jérusalem tous ses droits sur le casal Bear ida.

Bear ida
Tartous ou Tortose - Syrie
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 3, n° 55 (original).
Texte : Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 137.

Notes : In nomine patris et filii et spiritus sancti, amen (1).
1. Ces lignes sont dans l’original en majuscules allongées, avec trois points entre chaque mot.
Au dos (XIV siècle) : Ce est le privilège comment sire Renaut le Mazoer dona le casal Beaune al Hospital, M CLXX VIII.

547 – 1178
Septembre 1178, Salamanque. Ferdinand II, roi de Léon, et son fils Alphonse donnent à l’ordre de l’Hôpital le domaine d’Alenga, dans les Asturies, à la Ribera dei Mar, près de Deba, appelé Sumeu, avec ses dépendances.

Alenga
Asturies - Espagne
Sources : Alcala de Henarès, Archives générales centrales, ordre de Saint-Jean, langue de Castille, inventaire des donations liasse 1, n° 32.
Notes : Pas de note.
548 – 1178
Octobre 1178. Règlement intervenu entre Bertrand Ripert, viguier du comte de Toulouse Raymond V, et les consuls de la ville de Saint Gilles, relativement aux changeurs. Ceux-ci sont autorisés, pendant cinq ans, à faire le change avec les pèlerins (Romei) ; passe ce délai, ils ne pourront le faire que dans les maisons de l’Hôpital, du Temple, ou de l’abbaye de Saint Gilles.

Saint-Gilles
Gard - 30
Sources : Paris, Archives nationale, J. 304, n° 16 (original).
Texte : Teulet, Layettes du trésor des chartes, 1, 119, n° 288.

Notes : 1. Anno dominice incarnationis M C LXX VIII, mense octobri.
549 – 1178
Novembre 1178. « Rémission faite à l’ordre [de l’Hôpital] par Raymond de Montolieu et ses frères de touts les droits qu’ils avaient sur le lieu de Château rouge, qui leur avait appartenu, et que Raimond II[I], comte de Tripoli, avait donné à l’Hôpital de Hiérusalem, et pour lequel il avait donné en échange 400 besants, du mois de novembre 1178. »
(Voir plus haut, n° 519).


Chastel-Rubrum, Château-rouge
Tartous ou Tortose - Syrie
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 126 (XVIIIe siècle).
Notes : Pas de note.
550 – 1178
17 novembre 1178, au gué de Jacob. Baudouin IV, roi de Jérusalem, confirme la vente du casal Seleth, au territoire de Naplouse, et de cent trois tentes de Bédouins, faite à l’Hôpital de Jérusalem par Amaury, vicomte de Naplouse.
(Voir plus haut, nos 531 et 532).


Casal Seleth
Naplouse - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 3, n° 53 (original scellé).
Texte : Pauli, Codes diplomatiques, I, 65.

Notes : 1. Factum est autem hoc anno ab incarnatione Domini M C LXX VIII, indictione XII. Hujus rei testes sunt : Jaucelinus, Edessani comitis filius, regius senescalcus ; Reinaldus, Sydoniensis dominus ; Baldoinus, Ramatensis dominus ; Balianus, Abiline dominus ; Gualterius de Beryto ; Hugo Mimarz ; Baldoinus Francigena ; Johannes de Belesme ; Pretrus (sic) de Creseca, castellanus Iherusalem.
Datum apud vadum Jacob, per manum Willelmi, Tyrensis archiepiscopi regisque cancellarii, XV kalendas decembris.
Bataille du gué de Jacob (1179)

551 – 1178
[Fin de 1178 - 1179]. Constance, comtesse de Saint Gilles, s’affilie à l’ordre de l’Hôpital, et donne au grand-maître Roger de Molins le casal Bethduras, situé dans la plaine d’Ascalon, à charge de rente viagère. A sa mort, elle sera inhumée dans le cimetière de l’Hôpital, et l’ordre célébrera tous les ans un service pour le repos de son âme.

Bethduras
Ascalon - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 3, n° 7 (original, aujourd’hui perdu) et n° 9 (notification de la donation par le donataire) (1); vol. 46 (vidimus d’Alex. III, du 1 janvier 1179 ou 1181).
Extraits : Taaffe, The history... of the order of S. John of Jérusalem, IV, app. n° XLIII.
Texte : Pauli, Codes diplomatique, I, 52.
D. Vaissette, Histoire de Languedoc (éditions Privat), VIII, col. 300 (d’après les archives du grand-prieuré de Saint Gilles).

Notes : 1. Cette pièce, dont le sceau est aujourd’hui perdu, était encore bullée du temps de Pauli ; celui-ci a reproduit la bulle du grand-maître Roger de Molins.
(Codes diplomatiques, I, planche 1, n° 3).
Francie L[udovici], et matris mee (1), et fratris mei illustris regis L[udovici], et ejus filii domini Philippi (2), et filiorum meorum (3)
Factum est autem hoc anno ab incarnatione Domini M C LXX III (sic) (4).
Hujus rei testes sunt : dominus R. de Sidone ; dominus P[etrus] de Creseto, castellanus de Jérusalem ; Willelmus de Molebech ; Anselmus, filius Gibelini ; Rainaldus Litaldus ; Amalricus de Franco Loco ; Anselmus Babin ; Robertus Niger ; Nicolaus Manzur ; Robertus de Pinkeni ; Joffridus de Turs ; W[illelmus] Ebraldi; Johannes Brecci ; Ernulfus de Blanca Garda ; Petrus de S. Lazaro ; Odrez ; Bernardus Proez ; Robertus de casali S. Egidii ; Soffridus d’Issodun ; Tiebaldus de Canci ; magister Lambertus, qui scripsit.
1. Alice, fille de Humbert II, comte de Savoie, femme du roi de France Louis VI.
2. Philippe II Auguste, fils de Louis VII.
3. Elle avait eu de Raymond V de Toulouse trois fils, Raymond VI, Baudouin et Albéric ; ce dernier mourut vers 1184.
4. La mention du grand-maître Roger de Molins, qui n’occupa le magistère qu’à partir de 1177, et celle du châtelain de Jérusalem, Pierre de Creset, qui n’occupa ce poste qu’à partir de la seconde moitié de l’année 1178, rendent ici une correction indispensable ; celle qui paléographiquement semble la plus naturelle est : M C LXX IX ; mais nous n’osons pas l’adopter d’une façon absolue.

552 – 1179
Thibaut, abbé de Saint Maur les Fosses, et Anselme, premier prieur de France, concluent un accord relatif aux dimes de Pilvarnier (1), de Fessard et du Tremblay (2).

Pilvernier
Seine-et-Marne - 77
Sources : Paris, Archives nationale, L. 459, n° 19 (chirographe original).
Analyse : Mannier, Commanderies du grand-prieuré de France, 74.
Paris, Archives nationale, S. 5776, folio 218 (inventaire de Saussoy, 1750).

Notes : 1. Pilvernier (commune : Mondreville, Seine-et-Marne) était anciennement un hôpital qui dépendait certainement de la commanderie de Beauvais-en-Gâtinais.
2. Tremblay (Probablement Tremblay-en-France Seine-Saint-Denis)
1. Actum est hoc anno incarnati verbi M C LXX VIIII, astantibus in capitulo nostro Fossatensi fratribus nostris Laurentio, ejusdem cenobii priore ; Isenbardo, priore S. Eligii ; Renaudo, priore de Seau ; Guidone, filio fratris Anselmi, prioris Gallie.
De fratribus Hospitalis fuit frater Josbertus, magister Carnotensis ; frater Haymo de Boelum ; frater Girardus Parisiensis ; frater Burchardus, domini prioris capellani, et plures alii quorum nomina memorie litterarum non commendavimus.
Au dos (XIIe siècle) : Carta Hospitalis de amodiatione decime nostre de Puis Yvernier.

553 – 1179
Anselme, prieur de l’Hôpital en France, ratifie la donation faite par Robert d’Anez, à charge de cens, aux Hospitaliers, de trente mencaudées de terres sises à Hautavesnes ; ceux-ci lui paient, à cette occasion, soixante marcs d’argent à titre de don. (Commanderie de Douai).

Douai
Pas-de-Calais - 59
Sources : Paris, Archives nationale, S. 5207, n° 30 (original).
Analyse : Mannier, Commanderies du grand-prieuré de France, 670.
Texte : Ch. d’Héricourt, Titres de la commanderie de Haute-Avesnes, dans Mémoires de l’Académie d’Arras, 2e série, X, 14.

Notes : 1. Hujus rei testes sunt : Gilo de Ast ; Anselmus de Feurin ; et Johannes Faucilon ; et Laius de Feurin ; et Ermenfredus de Altavena ; et Gasce del Bailie.
Actum anno incarnati verbi M centesimo LXX IV.
Au dos (milieu du XIIIe siècle) : De terre qui nous fut données de l’oir d’Anez.

554 – 1179
Nicolas Manzur vend à l’Hôpital de Jérusalem un cens annuel de 20 besants, qu’il percevait sur la maison d’Helan le Parmentier (1).

Jérusalem
Israël - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume, n° 58 (original).
Texte : Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 138.

Notes : 1. Cette maison était située à Jérusalem, quoique le texte ne le dise pas positivement.
2. Hujus rei testes sunt : Robertus de Pinkeni ; Rohardus, castellanus (2); Willelmus Beraldi ; Willelmus Patrun; . . . Lambertus Cambitor ; Joffridus d’Issodun ; Johannes Briccii ; Petrus de S. Lazaro ; et plures alii.

555 – 1179
« Donation de Baudouin IV, roi de Jérusalem, au grand-maître Roger de Moulins, de 40 besants de cense que Guy de Scandelion avait sur la loge de Tyr, et qui lui avait été remis par ledit Guy, du consentement de Raymond et Gautier, ses enfants, de l’an 1179. »

Loge de Tyr
Sud-Liban - Liban
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 131 (XVIIIe siècle).
Notes : Pas de note.
556 – 1179
Albert du Tournel, évêque de Mende, donne au commandeur de l’Hôpital de Pierrefiche l’église de Ginestoux (1).

Pierrefiche
Lozère - 48
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, 490 (original scellé).
Texte : André, Notes historiques, sur la commanderie, de Gap-Francès, dans Bulletin de la Société d’agriculture de la Lozère, XV (1864), 401.

Notes : Anno ab incarnatione Domini M C LXX IX.
1. En 1189, Guillaume de Peire, successeur d’Albert du Tournel à l’évêché de Mende, confirme à l’Hôpital et à P. Elias, commandeur de Gap-Francès, la donation des églises S. Sauveur de Ginestoux et S. Privatde Frugères (Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, H. 466, chirographe scellé). Cette dernière église avait été donnée à l’ordre en 1187 (André, locution citée, 400).

557 – 1179
1 janvier [1179 ou 1181], Tusculum (1). Le pape Alexandre III confirme la donation du casal de Bethduras, faite par Constance, fille de Louis VI, roi de France, comtesse de S. Gilles, en faveur de l’Hôpital.
(Voir plus haut, n° 551).


Bethduras
Syrie - Syrie
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 46 (copie contemporaine).
Lucques, Bibliothèque publique, ms. 988, f. 63 (copie de S. Pauli, XVIIIe siècle, d’après le n° 31 du Bullaire original d’Alexandre III, des archives de Malte, aujourd’hui perdu).

Notes : 1. On peut, pour dater cette bulle, sans hésiter entre les années 1174, 1179 et 1181, pendant lesquelles Alexandre II séjourna à Tusculum ; mais si l’on considère que la donation ratifiée par cette bulle ne peut être antérieure à 1177, l’année 1174 se trouve ainsi écartée. S. Pauli (Lucques, Bibliothèque publique, ms. 988, f. 63), trompé par la date de la donation de Bethduras, dont nous avons rétabli la vraie date, avait adopté l’année 1174.

Le casal de Seleth fut vendu par Amauri, vicomte de Naplouse, 2800 besants aux Hospitaliers, qui achetèrent de Guillaume, sire de Césarée, moyennant 5000 besants, celui de Galilée.

La comtesse de Saint-Gilles paya 5800 besants celui de Bethduras. Nos deux cartulaires n’indiquent pas de casal d’un prix plus élevé que ce dernier.
Sources : Mémoire sur le régime des terre dans les principautés fondées en Syrie par les Francs à la suite des Croisades.
Jestor

558 – 1179
Février 1179. Eudes de S. Amand, grand-maître du Temple, et Roger de Molins, grand-maître de l’Hôpital, concluent un accord relatif aux biens et aux droits contestés des deux ordres.

Lisbonne
Lisbonne - Portugal
Sources : S. Gervasio de Cassolas, Archives da grand-prieuré de Catalogne, 11, armoire de Gardeny, sac N, n° 2211 A (copie contemporaine).
Lisbonne, Archives royales de Portugal, layette 7, liasse 12, n° 20 (copie contemporaine) et Livro de Mestrados, folio 86, col. 2 (copie, XVIe siècle).
Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 3, n° 60 (original).

Notes : 1. Nous donnons ici le texte de l’accord original, conserve aux archives de Malte. Les copies de S. Gervasio de Cassolas et de Lisbonne diffèrent de l’original en ce sens qu’elles offrent une rédaction plus développée ; en revanche elles ne contiennent ni l’énoncé des points sur lesquels le différend portait, ni l’énumération des témoins de l’accord.
Hec sunt querele Templariorum adversus Hospitale. Sequuntur querele Hospitalariorum adversus Templarios ; querela de Gaza ; querela de Castello Arnaldi ; querela de Aman ; querela de domo Baroli.
Per omnipotentis Dei voluntatem, et per domini pape Alexandri admonitionem (2)
2. Alexandre III confirma cet accord par la bulle : « Quanto religio vestra », du 2 août 1179. (Voir plus bas, n° 570).
Au dos : Ce est une composiciun faite entre l’Ospital et le Temple de plusors fais, anno Domini M C LXX IX.

559 – 1179
Février 1179. Bohémond III, prince d’Antioche, ratifie la convention passée entre les Templiers et les Hospitaliers au sujet de la terre de la Marre, qui a été divisée entre les deux ordres.
(Voir plus haut, n° 558).


La Marre
Antioche - Turquie
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 3, n° 66 (original).
Texte : Pauli, Codes diplomatiques, I, 68.

Notes : Quoniain autem querela de terra Marriciorum, pro pacis hujus et concordie comertio, inter Templarios et Hospitalarios per medium divisa est, quoniam de pertinentia Cesarie Magne terra ilia estimatur esse, utrisque, id est Templariis et Hospitalariis, prefatam terrain, sicut divisa est inter eos, jure perpetuo.
Testes sunt : Rainaldus de . . , conestabulus Antiochie ; Bartolomeus, filius comitis Gislaberti ; Willelmus Cavee, manescalcus (sic) ; Rigerius de Lerminato ; Simon Buriavis, dux Antiochie.

560 – 1179
5, 19 mars 1179. Extraits des décisions du troisième concile de Latran, relatives aux ordres de l’Hôpital et du Temple.


Latran
Italie - Pape-Italie
Sources : Pas de source.
Texte : Mansi, Concilia, XXII, col. 222.

Notes : Pas de note.
561 – 1179
21 mars [1179] (1) Latran. Le pape Alexandre III ordonne aux archevêques d’Aix et d’Embrun d’obliger Guillaume IV, comte de Forcalquier, à exécuter l’accord intervenu entre lui et les Hospitaliers, sous la médiation de Guillaume III, de Benevent, archevêque d’Embrun.
(Voir plus haut, n° 497).


Latran
Italie - Pape-Italie
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H. 675, page 49, (cartulaire pour Manosque, XIIIe siècle).
Notes : 1. La mention du concile de Latran, qui figure dans cette bulle, permet de la dater de 1179.
562 – 1179
Avril 1179, Palerme. Guillaume II, roi de Sicile, à la requête du grand-maître Roger de Molins et de Pons, prieur de Bari, confirme les privilèges et les possessions que les Hospitaliers tenaient des rois de Sicile Roger et Guillaume I.

Palerme
Sicile - Italie
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division VII, bull. E, folio 280 (aujourd’hui perdu).
Rome, Archives du Vatican, reg. 22, folio 152 (vidimus d’Innocent IV, du 10 avril 1252).
Venise, Bibliothèque S. Marc, CL. V, ms. 75, folio 146 (copie de ce même vidimus par Smitmer, XVIIIe siècle).
Texte : Pauli Codes diplomatiques I, 227.

Notes : 1. Datum in urbe Panormi felici, per manus Gualterii, venerabilis Panormitani archiepiscopi, et Mathei, regii vicecancellarii, et Bartholomei Aggrigentini episcopi, domini regis familiarium, anno dominice incarnationis M C LXX VIIII, mense aprilis, indictione XII, regni vero domini nostri Willelmi, Dei gratia magnifici et gloriosissimi regis Sicilie, ducatus Apulie et principatus Capue, anno XIII, feliciter amen.
563 – 1179
[1 avril] 1179 - [19 avril 1180]. Même pièce que le n° 536 (Voir plus haut cet acte, qui porte la date de 1179).

Provins
Seine-et-Marne - 77
Sources : Provins, Archives nationale, ms. 89, folio 197 (XIIIe siècle).
Analyse : d’Arbois de Jubainville, Histoire des comtes de Champagne, III, 379, n° 301.

Notes : Pas de note.
564 – 1179
1 mai 1179, Acre. Baudouin IV, roi de Jérusalem, confirme à Roger de Molins, grand-maître de l’Hôpital, une rente annuelle d’un quintal de sucre à Lahania (territoire d’Acre).

Acre
Jérusalem - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 3, n° 63 (original).
Texte : Delaville Le Roulx, Archives de 1’ordre à Malte, 141.

Notes : Et ut hujus concessionis mee et confirmationis pagina rata teneatur in eternum et indissoluta, presentem cartam testibus subscriptis et sigillo meo muniri et corroborari precepi (2). Factum est hoc anno ab incarnatione Domini M C LXX IX, indictione XII.
Hujus rei sunt testes : comes Joscelinus (3).
Gislebertus de Floriaco, vicecomes Acconensis (4) ; Goscuinus Boccus (5).
2. On peut rapprocher de cet acte deux pièces éditées par Strehlke et concernant les plantations de sucre de ce casal (Tab. ordin Teutonique, 17 et 20).
3. Joscelin III, comte d’Edesse, dépouillé de son comté, devint sénéchal du royaume de Jérusalem.
4. Les Familles d’outre-mer parlent de lui à plusieurs endroits, mais nulle part il ne figure comme vicomte d’Acre, titre qu’il porte en 1183 et 1185 (Tab. ord. Theut., 12, 16-18 ; Chartes de N.-D. de Josaphat, 92).
5. Gosihuinus, Gosohuinus, Gotsuinus, Gotzuinus Boccus (1179-1183) (Tab., ord. Teutonique, 11, 12, 16)

565 – 1179
[Juin] (1) 1179, Cerisiers. L’ordre de l’Hôpital renonce, en faveur d’Albert, abbé d’Heylissem, à la dime de Molembais S. Josse, paroisse de Jodoigne, à laquelle il prétendait par suite des donations que lui avaient faites les comtes de Duras (Voir plus haut, nos 442 et 479).

Heylissem, Hélécine
Région wallonne - Belgique
Sources : Bruxelles, Archives du royaume, ms. n° 85, cartulaire de l’abbaye d’Heylissem, page 5 (XIVe siècle).
Texte : Baron de Reiffenberg, Le chevalier au Cygne, I (1846), 425, dans Collection des chroniques belges inédites.

Notes : 442 - Rodolphe, évêque de Liège, approuve la donation de l’église S. Médard de Jodoigne, faite par Gilles, comte de Duras aux Hospitaliers, et la fondation d’un chapitre de dix chanoines ou clercs dans cette église.
449 - Gilles, ex-comte de Duras, et ses frères Pierre, comte de Montaigu, et Conon, comte de Duras, donnent à l’Hôpital de Jérusalem l’église S. Médard de Jodoigne, la dime de Huppaye et divers biens.
3. Le chapitre de l’ordre, pendant lequel cette pièce fut promulguée, se tenait aux environs de la S. Jean ; ce qui permet de la dater du mois de juin.
4. Gilles, comte de Duras. Les autres personnages cités ici, même Herlinde, appartiennent à la même famille.
5. Abbaye de N.-D. et S. Lambert, à Liège. C’est probablement le même personnage que Pierre, comte de Montaigu (Voir plus haut n° 479).

566 – 1179
1 juin 1179, Latran. Le pape Alexandre III à Roger, grand-maître de l’Hôpital. Il confirme pour dix ans à l’Hôpital la possession de ses églises et de ses dimes, et déclare que la clause du concile de Latran « modernum tempus » doit s’entendre d’une période de dix ans avant le concile.

Latran
Rome - Pape-Italie
Sources : Alcala de Henarès, Archives générales centrales, ordre de Saint-Jean, langue d’Aragon, liasse 20, bulletin, folio 19 (XVIe siècle).
Lisbonne, Archives royale de Portugal, Malta 28, folio 63 (copie certifiée par le grand-maître Lascaris, XVIIe siècle, d’après les archives de Malte).
Poitiers, Archives de la Vienne, grand-prieuré d’Aquitaine, liasse 2, cahier de copies de bulles, page 10 (copie, fin du XVe siècle).

Notes : 1. Datum Laterani, kalendis junii.
567 – 1179
14 juin 1179, Latran. Le même renouvelle la bulle Au 1 juin 1179 : « Attendentes affectum devotionis »
(Voir plus haut, n° 566).


Latran
Rome - Pape-Italie
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H. 2, n° 4 bis (original).
Notes : 1. Datum Laterani, XVIIII kalendas julii.
568 – 1179
21 juin 1179 ou 1180, Tusculum. Le même confirme aux Hospitaliers la donation des églises de S. Symphorien, de Spiennes et de Vellereille, que leur avait faite Alard, évêque de Cambrai (1).

Vellereille
Région wallonne - Belgique
Sources : Mons, Archives de l’État, cartulaire de Hainaut-Cambrésis, folio 1 (XIIIe siècle).
Analyse : Annates du Cercle archives de Mons, VI, 23.
Devillers, Description analytiques des cartulaires du Hainaut, II (Mons, 1865), 46.
Devillers, Inventaire analytique des archives des commanderie belges de l’ordre de S. Jean de Jérusalem (Mons, 1876), 25, n° 114 (sous la date de 1177).
Vellereille

Notes : 1. La donation d’Alard, évêque de Cambrai, est de 1177 (Cartulaire de Hainaut-Cambrésis, folio 45 b, n° 68 ; V.
Annates du Cercle archive de Mons, VI, 22). Nous savons d’autre part (Gallia Christiana, III, 32) que le successeur d’Alard monta sur le siège épiscopal de Cambrai en 1179, ce qui permet de dater la bulle d’Alexandre III de 1179 ou 1180.

569 – 1179
28 juillet 1179, Segni. « Bulla Alexandri III ne liceat alicui revocare quod uni confertur. »

Segni
Rome - Pape-Italie
Sources : Pas de source.
Analyse : Paris, Archives nationale, lat. 13824, folio 13 (XVIe siècle); fonds esp., 162, folio 28 (XVIe siècle).

Notes : 1. Datum Signie, V kalendas augusti.
570 – 1179
2 août 1179, Segni. Le pape Alexandre III au grand-maître et aux frères du Temple. Il confirme l’accord intervenu entre Eudes de S. Amand et Roger de Molins, grands maîtres du Temple et de l’Hôpital (Voir plus haut, n° 558).

Segni
Rome - Pape-Italie
Sources : Pas de source.
Analyse : Jaffé-Loewenfeld, Reg. pont. Roman., n° 13458.
Texte : Lunig, Codex Italiæ diplomaticus, II, col. 1645 (à la date erronée de 1182).

Notes : 1. « In nomine patris, etc. » (Voir le texte plus haut, n°558).
Decernimus ergo ut nulli omnino hominum liceat banc paginam nostre confirmationis infringere, aut ei ausu temerario contraire. Si quis, etc.
Datum Signie, IV nonas augusti.

571 – 1179
Octobre 1179. Armengaud II, abbé de Saint Gilles, vend à l’ordre de l’Hôpital, représente par Odin (Eldinus), grand-prieur, et par Pierre, précepteur de Saint Gilles, les paluds appelés Brotaras et d’autres biens à Saint-Gilles.

Brotaras
Gard - 30
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, II. 106 (2 originaux).
Notes : 1. Anno ab incarnatione verbi M C LXX VIIII, in mense octobris, regnante Lodoyco.
572 – 1179
Novembre 1179 (1). Extraits d’une sentence de Pons d’Arsace, archevêque de Narbonne, contre les hérétiques, concernant les Hospitaliers et les Templiers.

Narbonne
Aude - 11
Sources : Pas de source.
Texte : D. Vaissette, Histoire de Languedoc (éd. Privat), VIII, col. 343.

Notes : 1. Ce document est édité par D. Vaissette sans date ; celle-ci est simplement indiquée en manchette.
Ceterum excommunicationis, interdicti ac sepulture sententiam, a monachis, canonicis, Templariis, Hospitalariis et aliis religiosis, remota appellatione et privilegiorum obtentu, sicut in decreto sacri concilii continetur (2).
2. Il s’agit du concile de Latran (5-19 mars 1179).

573 – 1179
Décembre 1179. Guillaume le Roux, ex vicomte d’Ascalon, vend à l’Hôpital de Jérusalem, pour cinq ans, les moissons des deux casaux de Coquebel et de Mordefro.

Coquebel et Mordefro
Ascalon - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 3, n° 62 (original).
Texte : Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 144.

Notes : Notum sit omnibus presentibus et futuris quam ego Guilermus Rufus, olim vicecomes Ascalone (3), assensu et voluntate domine mee comitisse Ascalone et Joppe, Sibille nomine, filiam (sic) (4).
3. En 1157, il est qualifié d’homme d’Amaury d’Ascalon. En 1160 et 1200, il figure sans aucune qualification (Muller, Documents conc. le relaz. delle citta Toscane con l’Oriente, 8 ; Cartulaire du S. Sépulcre, 117. Tab., ordre Teutonique, 31).
4. Cette charte est écrite dans un latin d’un style tout à fait barbare, et avec de nombreuses incorrections grammaticales et orthographiques.
Frater Guibertus (5).
5. Ce personnage figure dans un acte d’octobre 1198 (Mas-Latrie, Histoire de Chypre, II, 25).
Au dos : Transcriptum de b[isantiis] M mutuatis Guillelmo Ruffo, olim vicecomiti Ascalone, super messes casalium suorum percipiendas per V annos per V messes.

574 – 1179
20 décembre 1179, Velletri. Le pape Alexandre III renouvelle la bulle du 15 mai 1166, 1167, 1178 ou 1179 : « Querelam gravem recepimus »
(Voir plus haut, n° 356).


Velletri
Rome - Pape-Italie
Sources : Paris, Archives nationale, L. 230, n° 2 (original). MM. 11, folio 30 (bulle du XVe siècle).
Notes : 1. Datum Velletri, XII kalendas januarii.
575 – 1180
Vers 1180. Guy, sénéchal du comte de Forez, donne à l’Hôpital de Jérusalem la ville du Fay et les droits qu’il avait sur le marché de Montbrison.

Montbrison
Loire - 42
Sources : Lyon, Archives des Bouches-du-Rhône, fonds de Malte, H, commanderie de Montbrison, chapitre III, n° 3 (original mauvais état, et vidimus du XVe siècle).
Paris, Archives nationale, cartulaire des Francs Fiefs du Forez, Page 1401 (1), cote 1076, n° 11 (commencement du XVIe siècle).
Texte : Charpin-Feugerolles, Cartulaire des Francs-Fiefs du Forez, 12.
Analyse : Huillard-Bréholles, Titres de Bourbon, I, 7, n° 24 (à la date approximative de 1190).

Notes : 1. La bulle de Balian d’Ibelin, aujourd’hui perdue, a été reproduite par Pauli (Codes diplomatiques, I, planche 4, n° 39).
576 – 1180
Balian, seigneur de Naplouse et d’Ibelin, et Marie, reine douairière de Jérusalem, sa femme, donnent à l’Hôpital de Jérusalem, du consentement de Baudouin de Rame, frère de Balian, deux charruées de terre prés de Rame.

Rame ou Ramla
Israël - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 4, n° 3 (original) (1).
Texte : Pauli, Codes diplomatiques, I, 68.

Notes : 1. La bulle de Balian d’Ibelin, aujourd’hui perdue, a été reproduite par Pauli (Codes diplomatiques, I, planche 4, n° 39).
577 – 1180
Berthold de Bussnang, évêque de Constance, certifie que Cuno de Buchsee et sa femme Berthe ont donné à l’Hôpital de Jérusalem tous leurs biens à Buchsee, Wankdorf, Worblausen, Nugerol, Montigel et à la Tour.

Wankdorf
Berne - Suisse
Sources : Berne, Archives d’état, liasse Fraubrunnen (vidimus de 1350).
Texte : Fontes rerum Bernensium, I (Berne, 1877), 464.

Notes : Rudigerus, abbas de Waginhusin ; de choro nostro Hermannus, majoris eeclesie propositus (1).
1. L’église cathédrale de Constance était sous le vocable de Saint Etienne.

578 – 1180
1180, Aix. Guillaume IV, comte de Forcalquier, à la prière d’Henri, évêque d’Albano et légat du Saint Siège, confirme la donation de Manosque faite aux Hospitaliers par son oncle Guigues, comte de Forcalquier (Voir plus haut, n° 186) ; il reconnaît qu’au mépris de celle-ci et de l’accord intervenu par L’intermédiate de Guillaume de Benevent, archevêque d’Embrun, à cette occasion (Voir plus haut, n° 197), il a causé de grands préjudices aux Hospitaliers, qu’il répare par le présent acte.

Manosque
Bouches-du-Rhône - 13
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, 627 (original, charte-partie).
Analyse : H. Bouche, La chorographe ou description de la Provence, II, 195.

Notes : 1. Hanc autem donationem et concessionem in Aquensi civitate, in manu tui predicti Odini, prioris Hospitalis S. Egidii, feci, assistentibus tibi fratribus Hospitalis Petro Gauterio, commendatore Hospitalis; Willelmo de Alvernegue, priore Hospitalis S. Thome de Trencatalla ; Willelmo, Hospitalis commendatore Manuasce ; Petro de Rognonaz, commendatore Hospitalis civitatis Nice ; Faraldo de Barraz ; Raimundo de Fonnana et pluribus aliis fratribus.
579 – 1180
21 janvier 1180. Baudouin IV, roi de Jérusalem, donne aux Hospitaliers une terre sise près de Beroet.

Beroet
Jérusalem - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 4, n° 4 (original).
Texte : Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 145.

Notes : Jocelinum, avunculum et senescalcum nostrum (1), et cum eo de fratribus vestris, ipsius Rohardi concessione et assensu, (et) Ancelmum de Luca (2), Radulfum de Nigella (3) et plures alios, qui, terra preambulata et metis constitutis, jus suum utrique parti assignarent.
Factum est hoc anno ab incarnatione Domini M C LXXX, indictione XIII (4).
Hujus rei sunt testes : Jocelinus, Edessani comitis filius, regius senescalcus ; Gillebertus de Floriaco, vicecomes Acconensis (5) ; Hubertus de Accon ; Ancelmus de Luca ; Radulfus de Nigella ; Odo de Luco Plantato ; Joulanus de Saus.
Data Accon, per manum Willelmi, Tyrensis archiepiscopi regisque cancellarii, XII kalendas febroarii.
Au dos [cote contemporaine) : De dono Balduini regis de terra inter Beroet et colonum (6) Rohardi. — V. scriptum in registro.
1. Joscelin III, comte d’Edesse.
2. Antelmus de Luca, ou de Lucha ; ce personnage est témoin de divers actes, d’octobre 1179 à mai 1193.
3. Le 22 octobre 1179, il figure comme témoin dans un acte. (Tab. ordre Teutonique, p. 12.)
4. Ce diplôme est un argument de plus pour confirmer la remarque, déjà faite par nous, que la chancellerie des rois de Jérusalem employait le style de Noël ou celui du 1 janvier.
5. Ce vicomte d’Acre figure dans les actes, en cette qualité, de 1179 à novembre 1185 (Tab. ordre Teutonique, 12, 16, 18; Charles de N.-D. de Josaphat, 92).
6. Lisez : tolonum.

580 – 1180
20 février 1180, Saragosse. Pierre Tarroja, évêque de Saragosse, met fin au différend survenu entre les Hospitaliers et Ximénès d’Orreia, à l’occasion de biens à Saragosse et à Iuslibol.

Saragosse
Aragon - Espagne
Sources : Alcala de Henarès, Archives générales centrales, ordre de Saint-Jean, langue d’Aragon, liasse 38-41 (charte-partie, original).
Notes : Hinc inde ita contendentibus, dominus Petrus, Cesaraugustanus episcopus, cujus manu firmatum erat a Bernardo de Altes, magistro de Amposta, et a ceteris fratribus, et a Ximino de Orreia, habito Consilio regis (1) et Blaschonis Romeo, et Blasconis Maza, et Artaldi de Alagon.
1. Aphonse II, roi d’Aragon (1162-1196).

581 – 1180
Avril 1180, Avignon. Henri, évêque d’Albano et légat du S. Siège, termine, en qualité d’arbitre, les discussions qu’avait fait naître le testament de Raymond de Baux entre Odin, prieur de S. Gilles, et Bertrand de Baux, oncle du testateur.

Avignon
Vaucluse - 84
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H. 1021 (charte-partie, originale).
B. 1069, folio 238 b (copie, vers 1270).
Cartulaire de Trinquetaille, folio 1 b (copie, XIVe siècle).
Analyse : Barthélemy, inventaire des chartes de la maison de Baux, 19, n° 73.

Notes : Hujus rei sunt testes : princeps Renerius, Montis Regalis et Ebronensis dominus (1) ; comes Jocelinus, regius senescalcus (2) ; Renerius, Sydonensis dominus (3) ; Balduinus de Ybelino ; Balianus, frater ejus (4).
Data Jerusalem, per manum Willelmi, Tyrensis archiepiscopi regisque cancellarii, IIII kalendas maii.
Au dos : De dono regis Balduini de tentoriis Bedewinorum. — Inventum in registro M.
1. Renaud de Châtillon, prince d’Antioche et ensuite seigneur de Montréal.
2. Joscelin III, comte d’Edesse.
3. Renaud, sire de Sagette (Ducange, Familles d’outre-mer, 432-433).
4. Balian d’Ibelin, seigneur de Naplouse.

582 – 26-05-2024
Il n’y a pas de numéro 582.

Sans
Sans - Sans
Sources : Il n’y a pas de numéro 582.
Notes : Il n’y a pas de numéro 582.
583 – 1180
5 juin 1180, Tusculum. Le pape Alexandre III confirme une vente consentie par l’abbaye de S. Gilles aux Hospitaliers du même lieu (Voir plus haut, n° 671).

Tusculum
Rome - Pape-Italie
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, 106 (original).
Ego Alexander, catholice ecclesie episcopus, subscripsi (Monogramme) (1).

Notes : 1. La plupart des signatures des cardinaux sont devenues illisibles.
584 – 1180
10 juin 1180, Palerme. Guillaume II, roi de Sicile, à l’exemple de son père Guillaume I et de son grand-père Roger, confirme aux Hospitaliers, dans ses états, le droit d’herbe, de bois mort, de place et de port.

Palerme
Sicile - Italie
Sources : Lucques, Bibliothèque publique, ms. 988, folio 232 (copie de S. Pauli, XVIIIe siècle).
Rome, Archives du Vatican, reg. 22, folio 154 b (copie contemporaine, dans un vidimus d’Innocent IV, du 8 mars 1752).
Analyse : Berger, Registre d’Innocent IV, III, 51, n° 5700.

Notes : 1. Data Panormi, X die mensis junii, XIII indictione.
585 – 1180
Juillet 1180. « Donation de Raymond II[I], comte de Tripoli, faite à l’ordre [de l’Hôpital], entre les mains du grand-maître Roger de Moulins et de frère Gamier, grand commandeur, de la forteresse de Tubania, avec toutes ses dépendances, du mois de juillet 1180. »

Tubania
Tripoli - Liban
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 134 (XVIIIe siècle).
Notes : Du Crac des Chevaliers, on aperçoit à 11 km. Est-Nord-Est ce Fort de Touban (Tubania ; carte ottomane de 1920 Tell Toubav) perché sur un sommet arrondi du Djebel Helou, masquant la vue sur Hama et la vallée de l’Oronte. Ainsi Touban formait pour le Crac un poste d’observation vers l’Est. Tubania
586 – 1180
Août 1180, Barbastro. Alphonse II, roi d’Aragon, à la prière de la reine Saneia, sa femme, et d’Armengaud d’Aps, maitre d’Amposte, donne à l’ordre de l’Hôpital une machine à eau à Saragosse.

Saragosse
Aragon - Espagne
Sources : Alcala de Henarès, Archives générales centrales, ordre de Saint-Jean, langue d’Aragon, Cartulaire Magno, II, 182 (copie, XIVe siècle).
Notes : 1. Ego Guillelmus de Bonastre, notarius domini regis, hanc cartam scripsi, et hoc signum (Seing manuel) feci.
1. L’énumération des témoins de cet acte, la signature du notaire et la date de lieu étant identiques à celles des deux pièces précédentes, permettent de corriger l’erreur commise par le scribe.

587 – 1180
Août 1180, Barbastro. Alphonse II, roi d’Aragon, donne à Armengaud d’Aps, maitre d’Amposte, et aux Hospitaliers l’enclos de Cabanas, La ville d’Alpartir et une machine à eau à Saragosse.

Alpartir
Aragon - Espagne
Sources : Alcala de Henarès, Archives générales centrales, ordre de Saint-Jean, langue d’Aragon, liasse 160 (original).
Notes : 1. Ego Guillelmus de Bonastre, notarius domini regis, hanc cartam, cum litteris in XII linea rasis et emendatis, scripsi et hoc signum (Seing manuel) feci.
1. L’énumération des témoins de cet acte, la signature du notaire et la date de lieu étant identiques à celles des deux pièces précédentes, permettent de corriger l’erreur commise par le scribe.

588 – 1180
Aout [1180], Barbastro. Alphonse II, roi d’Aragon, donne aux Hospitaliers le château d’Olocau, pres de Morella.

Château d’Olocau
Aragon - Espagne
Sources : Alcala de Henarès, Archives générales centrales, ordre de Saint-Jean, langue d’Aragon, Cartulaire Magno, II, 126 (copie, XIVe siècle).
Notes : Facta carta apud Barbastrum, era M XI VIII [pro M CC XVIII] (1)
1. Ego G[uillelmus] de Bonastre, notarius domini regis, hanc cartam scripsi, et hoc signum (Seing manuel) feci.
1. L’énumération des témoins de cet acte, la signature du notaire et la date de lieu étant identiques à celles des deux pièces précédentes, permettent de corriger l’erreur commise par le scribe.

589 – 1180
Août 1180. Guillaume de Maraclée (1) donne à l’Hôpital de Jérusalem trois casaux, Marmoniza, Erbenambra et Lebeizar, au territoire de la Chamele. (La Chamele est le nom que les Francs donnaient à Homs.)

Chamele Homs
Homs - Syrie
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 4, n° 1 (original).
Texte : Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 148.

Notes : Guillelmus de Marreclea (1).
1. Ce seigneur de Maraclée est signalé en janvier 1163 d’après Pauli (I, 39. Voir plus haut, n° 317), par l’éditeur de Ducange [Familles d’outre-mer, 386-387). Le présent document nous fait connaitre son existence et celle de sa femme plus de quinze ans plus tard.
Guillelmus de Marreclea, consensu et laudamento Beatricis, uxoris mee, meique fdii Melioreti (2).
3. L’éditeur des Familles d’outre-mer (page 387) suppose à tort que Melioret de Maraclée, qui souscrit deux actes de Raimond III, comte de Tripoli, en 1181 et 1184, n’est autre que Meillour I, fils ainé de Rainoard, père de Guillaume. L’acte que nous publions ici dissipe ce doute en nous apprenant que Melioret était le fils de Guillaume. Nous pouvons ainsi rétablir trois générations des seigneurs de Maraclée : 1° Guillaume Rainouard. 2° Guillaume et ses frères Rainouard et Raymond. 3° Melioret.
La Chamele est le nom que les Francs donnaient à Homs.

Raimundi, comitis Tripolis (1), et per impressionem plumbei sigilli sui, cum testimonio virorum quorum nomina subscripta sunt, presentem paginam de prediffinito dono conscriptam muniri volui et confirmari, inde licet Ugonis, domini Biblii (2) ; Raimundi, fratris ejus (3) ; Raimundi de Vesinis; Alberti Saramanni ; Era[ldi] Astafortis ; Berengerii de Montolivo ; Petri Bernardi ; Bartolomei, filii comitis Gisleberti (4) ; Raimun[di de] Montolivo (5) ; Girardi de Montolivo; Saherri de Mannendona ; Malhei, cancellarii, cujus manu [hoc factum] est, anno Domini M C LXXX, mense augusto.
1. Raymond III le Jeune, comte de Tripoli.
2. Hugues II, seigneur de Giblel.
3. 1152 (De Rozière, Cartulaire du Saint Sépulcre, 216).
4. Il figure dans Guillaume de Tyr (Histoire occidentale des Croisades I, 1074). Nous ne pensons pas qu’il puisse être identifié avec Gilbert I de Fleury, vicomte d’Acre.
5. Ce personnage fut vicomte de Tripoli de 1181 à 1184. Il était frère de Raymond de Montolif.

590 – 1180
26 août 1180, Tusculum (1). Le pape Alexandre III ordonne aux prélats de la chrétienté de faire respecter les personnes et les biens des Hospitaliers, qui sont de toutes parts en butte à des attaques et à des vexations de toute sorte, au mépris des décisions du concile de Latran.

Tusculum
Rome - Pape-Italie
Sources : Lucques, Bibliothèque publique, ms. 988, folio 78 (copie de S. Pauli, XVIIIe siècle).
Malte, Archives de l’ordre, bulle originale d’Alexandre III (aujourd’hui perdu).

Notes : 1. Le séjour du pape Alexandre III à Tusculum, combine avec la date du conseille de Latran (mars 1179), qui est mentionnée dans cette bulle, permet de dater l’acte du 26 aout 1180.
591 – 1180
Octobre 1180, Coïmbre. Extraits du testament de Sanche I, roi de Portugal, relatifs aux Hospitaliers et aux Templiers.

Lisbonne
Lisbonne - Portugal
Sources : Lisbonne, Archives du royaume dc Portugal, layettes 16, liasse 2, n° 16 (original scellé).
Texte : Dr. Fr. Ant. Brandao, Monarchia Lusytana, (Lisbonne, 1032-1650), IV, 260 ; D. Ant. Cætano de Sousa, Provas da historia genealogica da casa real portugueza, I (Lisbonne, 1739), 17.

Notes : 1. Facte fuerunt iste VI carte apud Colimbriam, mense octobris, era M CC X VIII.
592 – 1180
Décembre 1180. Pierre Paris, évêque de Pampelune, détermine les droits de son église et ceux de l’ordre de l’Hôpital sur les dimes de Castiliscar. Jean de Tarazona, son successeur, en présence des réclamations soulevées par ce règlement, régie à nouveau la question le 3 mai 1207.

Castiliscar
Aragon - Espagne
Sources : Alcala de Henarès, Archives générales centrales, ordre de Saint-Jean, langue d’Aragon, liasse 268 (original, charte-partie).
Notes : 1. Facta carta anno ab incarnatione Domini M CC VII, mense maii, in die sancte Crucis, in conventu Pampilonensi. S. (Seing manuel) Johannis, Pampilonensis episcopi. S. [Seing manuel) Guillelmi, prioris, pro toto conventu.
593 – 1181
Vers 1181 (1). Guy II, comte de Forez, confirme les donations qu’il a faites aux frères de l’Hôpital de Jérusalem à Montbrison, et confirme les acquisitions faites par eux de Jocerand d’Urgel et de Hugues de Talaru.

Montbrison
Loire - 42
Sources : Paris, Archives nationale, Cartulaire des Franc-Fief du Forez, Page 1401s, cote 1076, n° 3 (commencement du XIVe siècle) P. 1402, cote 1202, n° 6 (extrait d’un rôle en parchemin, commencement du XIVe siècle).
Analyse : Huillard-Bréholles, Tires de Bourbon, I, 4, n° 6 (à la date approximative de 1150).
Texte : Charpin-Feugerolles, Cartulaire des Franc-Fief du Forez, 3.

Notes : 1. L’acte a la cote suivante : Littera admortizationis per helemosinam, necnon et concessiones aliarum rerum amortizatarum tarn ab ipsis quam ab aliis et per ipsos confirmatarum, que sequuntur in hec verba.
594 – 1181
[1181-1185] (1). Sanche I, comte et marquis de Provence, exemple l’ordre de l’Hôpital, dans ses domaines, de tous droits d’entrée et de sortie.

Provence (Aix)
Bouches-du-Rhône - 13
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H. 50, n° 5 (original).
Videlicet patris mei R[aimundi] B[erengarii] bone memorie (2), et consanguinei mei et dilectissimi fratris mei comitis Provincie (3).

Notes : 1. Sanche I fut comte de Provence de 1181 à 1185 ; on doit donc resserrer la date entre ces deux années.
2. Raymond Bérenger II, ou IV comme comte de Barcelone, prit le titre de marquis de Provence pendant qu’il fut tuteur Raymond Bérenger IV.
3. Raymond Bérenger IV, comte de Cerdagne, devint comte de Provence à la mort de Raymond Bérenger III, son cousin germain. Il était, comme Sanche I, fils de Raymond Bérenger IV, comte de Barcelone.

595 – 1181
Manassès, évêque de Langres, confirme le don, fait par Morel de Gondecourt aux Hospitaliers d’Esnouveaux, des droits de pâturage, bois mort, éclusage à Roisle et à Févry.

Esnouveaux
Chaumont - 52
Sources : Chaumont, Archives de la Haute-Marne, H. commanderie d’Esnouveaux, liasse 4 (original).
Notes : Dedit etiain predicte domui exclusagium molendini domus Hospitalis, sicut signatum est per metas, laude et assensu uxoris sue Ysabel et filiorum suorum Renerii et Urrici, et domini Symonis Clarimontis (1), a quo terra illa movet.
1. Simon IV, comte de Clefmont.

596 – 1181
Mars 1181. Raymond III, comte de Tripoli, donne à l’Hôpital de Jérusalem un territoire dont il détermine les limites près de l’Oronte, les rives du fleuve restant indivises entre lui et l’Hôpital.

Tripoli
Tripoli - Liban
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 4, n° 13 et 14 (original et copie contemporaine).
Analyse : Lambert, Catalogue des manuscrits de Carpentras, II, 288.
Extraits : Carpentras, Bibliothèque publique, ms. Peiresc 48, folio 546 et folio 672 b (copies, XVIIe siècle).

Notes : Dei gratia Tripolitanorum comes, cum multa benivolencia et bona fide, pro adipiscendis salutis eterne remediis anime mee, et animabus patris et matris mee (1).,
1. Raymond II et Audiarde, fille du roi Baudouin II.

597 – 1181
Mars [1181 ou 1182] (1), Muesca. Alphonse II, roi d’Aragon, comte de Barcelone et marquis de Provence, donne à Armengaud d’Aps, maître d’Amposte, et aux Hospitaliers la ville de Caspe et ses dépendances.

Caspe
Aragon - Espagne
Sources : Alcala de Henarès, Archives générales centrales, ordre de Saint-Jean, langue d’Aragon, Cartulaire de l’Hospital de S. Juan, 90 (copie, XVe siècle).
Notes : 1. La date transcrite par le scribe étant inadmissible, nous proposons celle de 1181 ou 1182 ; nous avons, en effet, (Voir plus bas n° 598), un acte d’échange intervenu en 1181 ou 1182 et relatif au même objet. Dans les deux cas (era MCCXIX ou MCCXX), l’erreur de transcription s’explique facilement.
598 – 1181
Mars 1181 on 1182 (1), Huesca. Le même donne les châteaux et villes de Cetina et de Caspe aux Hospitaliers, représentés par Armengaud d’Aps, maitre d’Amposte, en échange des biens que ceux-ci possédaient à Villella, à Savinan, à Teviza, à Grisenig, et d’un Sarrasin, nommé Jafie, domicilie à Embid de la Ribera (Voir plus haut, n° 597).

Châteaux et villes de Cetina
Aragon - Espagne
Sources : Barcelone, Archives de la couronne d’Aragon, reg. I, folio 13 b (copie, fin XIIe siècle).
Notes : 1. Il y a une erreur de concordance entre l’ère d’Espagne et l’an de l’incarnation exprimés dans la date ; cette erreur pouvant provenir de l’un ou de l’autre de ces éléments, l’acte peut être de 1181 aussi bien que de 1182.
2. Cette pièce est précédée, dans le registre où elle est transcrite, d’une miniature représentant, sous une triple arcature, le roi sur son trône. Il tend la main à quatre personnages, dont le vêtement long n’est dessiné qu’à l’encre. Voir sur les miniatures de ce registre, L. Cadier, Les Archives d’Aragon et de Navarre, dans Bibliothèque de l’Ecole des Chartes, XLIX (1888), 56.

599 – 1181
1 mars 1181, Ermenonville. Guy III de Senlis, bouteiller du roi de France, donne aux Hospitaliers une maison à Senlis et divers droits au moulin de l’Etang, au pré de la Bretonnerie, au bois du Chesnay d’Orry.

Senlis
Oise - 60
Sources : Paris, Archives nationale, S. 5173, n° 22 (original scellé).
Analyse : Mannier, Commanderies du grand-prieuré de France, 259.

Notes : 1. Hujus donationis sunt testes : Christoforus, buticularii capellanus ; Radulfus, sacerdos de Gehanni ; Willelmus de Barris, et Johannes, frater ejus ; Renaudus de Ponponia ; Teobaldus de Gonissa, et Willelmus, filius ejus ; Odo Lipoz.
Actum est primo die marcii apud Ermenovillam, anno ab incarnatione Domini M C LXXX, regnante Philippo rege Francorum, Henrico Silvanectensi episcopo.

600 – 1181
10 avril 1181, Montbrison. Guy II, comte de Forez, et Guy III, son fils, confirment à l’Hôpital de Jérusalem tous les fiefs qu’ils ont acquis ou pourront acquérir dans leurs domaines.

Montbrison
Loir - 42
Sources : Lyon, Archives du Rhône, fonds de Malte, H, commanderie de Montbrison, charte IV, n° 1 (original, mauvais état).
Paris, Archives nationale, Cartulaire des Francs Fiefs du Forez, Page 1401a (1), cote 1076, n° 4 (commencement du XIVe siècle).
Analyse : Huillard-Bréholles, Titres de Bourbon, I, page 7, n° 17 (à la date du 10 avril 1182).
Texte : Charpin-Feugerolles, Cartulaire des Francs Fiefs du Forez, 4.

Notes : 1. Page 1401a porte la cote suivante : Item sequitur alia littera amortizationis per libertatem concessa.
601 – 1181
10 juin 1181. Jean I Frontin, évêque de Tarazona, régie les droits de son église et ceux de l’ordre de l’Hôpital sur les dimes de Saint Jean de Calatayud, Compendio, Cetina, Villalonga, Campillo, Ahon et Talamantes.


Villalonga
Valence - Espagne
Sources : Alcala de Henarès, Archives générales centrales, ordre de Saint-Jean, langue d’Aragon, liasse 171-174 (original) et liasse 215-217 (original, charte-partie).
Notes : 1. Anno ab incarnatione Domini millesimo C LXXXI, III idus junii.
602 – 1181
Aout 1181. « Donation de Raymond II[I], comte de Tripoli, d’une maison au bourg de Tripoli, faite à l’ordre et au grand-maître Roger de Moulins, du mois d’août 1181. »

Tripoli
Tripoli - Liban
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 136 (XVIIIe siècle).
Notes : Pas de note.
603 – 1181
Vers septembre (1) 1181. Hugues de Flandre vend à Roger de Molins, grand-maître de l’Hôpital, et aux Hospitaliers le casal Chola, moyennant trois mille besants.

Chola
Israël - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 4, n° 8 (original).
Analyse : Lambert, Catalogue des manuscrits de Carpentras, II, 289.
Extraits : Carpentras, Bibliothèque publique, ms. Peiresc 48, folio 564 et folio 674 (copies, XVIIe siècle).
Texte : Pauli, Code diplomatique, I, 282.

Notes : 1. Cette vente fut confirmée par Baudouin IV, roi de Jérusalem, le 10 septembre 1181 (Voir plus bas, n° 606, page 413) ; il est donc très vraisemblable qu’elle eut lieu vers le mois de septembre.
604 – 1181
Septembre 1181. Pierre de Areis, prieur de l’Hôpital en Espagne, et les Hospitaliers, d’accord avec Jufreus commandeur de Jérusalem (acomendator), acceptent l’œuvre de l’église de Benavente « exsectis et quadratis lapidibus », commencée par dona Eldoncia, fille du comte Osorius et de la comtesse Thérèse.

Benavente
Castille-et-Leon - Espagne
Sources : Alcala de Henarès, Archives générales centrales, ordre de Saint-Jean, langue de Castille, liasse 1 (original charte-partie).
Notes : 1. Facta carta era M CC XVIIII, mense septembris.
605 – 1181
3 septembre 1181. Pierre Tarroja, évêque de Saragosse, donne à l’Hôpital l’église d’Aliaga.

Aliaga
Aragon - Espagne
Sources : Alcala de Henarès, Archives générales centrales, ordre de Saint-Jean, langue d’Aragon, liasse 148-150 (copie authentique de 1292); cartulaire d’Aliaga, page 14 (copie, XIIIe siècle).
Notes : 1. Facta carta III nonas septembris, era millesima CC XIX. Petrus, Dei gratia Cesaraugustanus episcopus, signum (sic).
606 – 1181
10 septembre 1181, Jérusalem. Baudouin IV, roi de Jérusalem, confirme la vente du casal Chola faite, moyennant trois mille besants, par Hugues de Flandre à l’Hôpital de Jérusalem.
(Voir plus haut, n° 603).


Chola
Israël - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 4, n° 12 (original bullé) (1).
Texte : Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 149.

Notes : 1. La bulle de Baudouin IV est inédite ; elle est du même type que celle de Baudouin III, qui est connue (Voir pour la bulle de Baudoin III notre travail sur les Sceaux des archives de l’ordre de Saint Jean de Jérusalem, dans Mémoires de la Société des Antiquaires de France, XLVII, 228).
1. Sibille, sororis mee, eorumdem comitisse : Sybille de Jérusalem, comtesse de Jaffa et d’Ascalon.
2. Balduini, Ramatensis : Baudouin de Rame ou de Mirabel.
3. Renaldus, Sydonensis : Renaud de Sagette.
4. Simon de Bethléem : 1175. « Symon de Bethleem, miles » (De Rozière, Cartulaire du Saint Sépulcre, 258).
5. Girardus Passerel : En février 1146 et en 1160, ce personnage figure dans les Chartes de N.-D. de Josaphat (pages 61 et 82).

607 – 1181
10 septembre 1181, Jérusalem. Le même confirme la vente du casal Chola, faite aux Hospitaliers moyennant trois mille besants.
(Voir plus haut, n° 603) (1).


Chola
Israël - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 4, n° 12 (original).
Texte : Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 151.

Notes : 1. Le texte de cette pièce est presque mot pour mot le même que celui de la vente du casal par Hugues de Flandre (Voir plus haut, n° 603).
608 – 1181
Novembre 1181. « Vente faite à l’ordre et au grand-maître Roger [de Molins] par Bernard de Magdalo et Marie, sa femme, d’un château nommé Lath (?) avec toutes ses dépendances, pour le prix de 1500 besants, du mois de novembre 1184. »

Château Lath ?
Israël - Jerusalem
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie n° 137 (XVIIIe siècle).
Notes : 1. Château et noms inconnus.
609 – 1181
2 novembre 1181, Latran. Le pape Lucius III à Roger de Molins, grand-maître des Hospitaliers. Il répète la bulle d’Anastase IV « Christiane fidei religio », du 21 octobre 1154.
(Voir plus haut, n °226).


Latran
Italie - Pape-Italie
Sources : Lisbonne, Archives du royaume de Portugal, Malta 28, folio 42 (copie certifiée par le grand-maître Lascaris, XVIIe siècle, d’après les archives de Malte).
Malte, Archives de l’ordre, division VII, volume 1118 (bulle XP), folio 18 (copie XVIe siècle); volume 1119 (bulle C), folio 149 (copie, XVIe siècle).
Paris, Bibliothèque national, latin 9001, folio 49 (copie d’A. de Naberat, XVIIe siècle).

Notes : 1. Dat. Laterani, per manum Alberti, sancte Romane ecclesie presbiteri cardinalis et cancellarii, IV nonas novembris, anno millesimo centesimo octuagesimo primo, pontificatus Lucii pape III anno I.
610 – 1181
9 novembre 1181, Le Crac. Roger de Molins, grand-maître de l’Hôpital, et Guerry, archevêque de Patras, concluent un accord relatif aux dimes à percevoir par l’ordre et l’archevêque dans ce diocèse.

Baronnie de Patras
Achaïe - Grèce
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 4, n° 6 (Original) (1).
Notes : 1. Le sceau, aujourd’hui perdu, de R. de Molins a été reproduit par Pauli (Code diplomatique, I, planche 8, n° 3) et décrit par nous (Note sur les sceaux de l’ordre de S. Jean de Jérusalem, dans Mémoires des Antiquaires de France, XLI, 69).
611 – 1181
22 novembre 1181, Faro. Froila Ramirez et Urraque Gonzales, sa femme, lèguent par testament à l’Hôpital de Jérusalem, à Pierre de Areis, prieur d’Espagne, et au commandeur Didace Munion, divers biens « in terra de Pruciis. »

Pruciis
Castille-et-Leon - Espagne
Sources : Alcala de Henarès, Archives générales centrales, ordre de Saint-Jean, langue de Castille, liasse 1 (original).
Notes : 1. Facta serie testamenti aput Farum, X kalendarum decembrium, era M CC XX, anno ab incarnatione Domini M C L XXXI.
612 – 1181
22 novembre 1181, Vatican. Le pape Lucius III renouvelle la bulle d’Alexandre III, du 4 juillet 1171, 1172 ou 1180 : « Audivimus et audientes »
(Voir plus haut, n° 428).


Vatican
Italie - Pape-Italie
Sources : Lyon, Archives des Bouches-du-Rhône, H. 22, folio 39 (copie d’A. de Naberat, XVIIe siècle).
Analyse : Bréquigny,
Tabl. Chronologique des diplômes, IV, 21.
Jaffé-Loewenfeld, Reg. pont. Roman., n° 14526.
Texte : d’Escluseaulx, Privilèges de l’ordre de Malte (Paris, 1700), 87.

Notes : 1. Datum Rome apud S. Petrum, III kalendas decembris.
613 – 1181
1 décembre 1181. Renaud le Mazoir, seigneur de Margat, donne à l’Hôpital ce qu’il possède au casal Astalorin.

Astalorin (Margat)
Tartous ou Tortose - Syrie
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 4, n° 10 (original).
Texte : Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 152.

Notes : 1. Au dos : Hec est carta Renaudi de Margat de casale Astalorin. Plus has (XIVe siècle) : Comment sire Renaut le Maz[ouer] dona al Hospital le casal Astalori, M C LXXXI.
614 – 1181
Après décembre 1181. Bohémond III, prince d’Antioche, confirme la vente du casal Astalorin, faite par Renaud le Mazoir à Roger de Molins, grand-maître de l’Hôpital, et aux Hospitaliers, moyennant deux mille besants, sous réserve d’usufruit en faveur du frère Nicolas (1).
(Voir plus haut, n° 613).


Astalorin
Tartous ou Tortose - Syrie
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 4, n° 7 (original).
Texte : Pauli, Code diplomatique, I, 281.

Notes : 1. Il s’agit probablement de Nicolas de Gozanz, commandeur du Mont Pèlerin.
2. Dei gratia princeps Antiochie, Raimundi digne memorie principis filius : Raymond de Poitiers fut prince d’Antioche de 1136 à 1149.

615 – 1181
13 décembre [1181-1184] (1), Aix. Alphonse II, roi d’Aragon, comte de Barcelone et marquis de Provence, donne à l’ordre de l’Hôpital un de ses hommes, nommé Barthélemy, avec tout ce qu’il possède.

Aix-en-Provence
Bouches-du-Rhône - 13
Sources : Arles, Archives communale, GG, Malthe, grand-prieuré de Saint Gilles, V, n° 65 (original)
Carpentras, Bibliothèque publique, ms. Peiresc 48, folio C80 (copie, XVIIe siècle).
Analyse : Lambert, Catalogue des manuscrits de Carpentras, II, 294.

Notes : 1. La date de cette pièce est incomplète, et difficile à rétablir d’une façon certaine. La copie de Peiresc place cet acte en 1162 ; une cote ancienne, mise au dos du parchemin original, donne l’année 1165.
Aucune de ces dates n’est admissible :
1° parce qu’Alphonse II d’Aragon ne conquit la Provence, dont il s’intitule ici marquis, qu’en 1167.
2° parce qu’il ne donna la Provence en commande à Sanche, son frère, qu’en 1181. La pièce ne peut donc être antérieure
1181 ; nous savons, d’autre part, que la Provence fut retirée à Sanche en 1185 pour être donnée à Alphonse, fils d’Alphonse II, ce qui limite la présente donation entre 1181 et 1185.
Si, d’autre part, nous remarquons que le texte de la date se termine par un I, l’année 1185 (MCLXXXV) se trouve éliminée ; c’est donc entre 1181 et 1181 que la pièce fut donnée.
2. Raymond Bérenger IV, comte de Barcelone, et Pétronille, fille de Ramire II.
3. Foulques, évêque d’Antibes (1178-1185).

616 – 1181
Après 1181 (1). Le pape. . . , en exécution des décisions du concile de Latran (mars 1179), ordonne aux prélats d’excommunier quiconque attaquera à main armée les Hospitaliers ou les Templiers.

Latran
Italie - Pape-Italie
Sources : Pas de sources.
Analyse : Friedberg, Quinque compilations antiquæ 191.
Jafle-Loewenfeld, Reg. pont. Roman., n° 13713.
Texte : Augustin, archevêque de Tarragone, Opera, IV, 344.

Notes : 1. Cette bulle émane d’un des successeurs d’Alexandre III, probablement de Lucius III ; nous ne pouvons donc dater qu’approximativement.
617 – 1182
1182 Hesdin. Philippe d’Alsace, comte de Flandre et de Vermandois, donne aux Hospitaliers deux charruées de terre dans la forêt de Grigny, pour y bâtir une église destinée aux tenues d’un chapitre annuel auquel assisteront les frères des cinq diocèses de Thérouanne, d’Arras, de Tournay, de Cambrai et de Noyon ; cette église aura la prééminence sur toutes celles que l’Hôpital possède dans cette région.

Hesdin
Pas-de-Calais - 62
Sources : Source : Paris, Archives nationale, S. 5059, n° 10, folio 2 b (cahier de parchemins formant cartulaire, XIIIe siècle).
S. 5533, folio 349 (inventaire des titres de Fieffes, copie du XVIe siècle).
Analyse : Mannier, Commanderies du grand-prieuré de France, 652.
Cartulaire de Fieffe, commanderie du Bois-Saint-Jean

Notes : 1. S. Gerardi de Mecines ; Bordini de Aria ; Walteri de Atrebato ; Gilleberti de Aria ; Reinaldi de Aria ; Sawalonis Hukedeu ; Gerardi Espircin.
Actum Hisdinii ; anno incarnationis Domini M C LXXX II.

618 – 1182
1182, Gigny. Etienne II, comte d’Auxonne, ratifie la donation faite par son père Etienne I, de la terre de Fontenelle (commanderie d’Autoreille) (1).

Autoreille
Vesoul - 70
Sources : Lyon, Archives des Bouches-du-Rhône, fonds de Malte, commanderie de Salles et Monseigny, liasse Q, Authoreille dit Saint Cécile, n° 1 (original).
Texte : Niepce, Le grand-prieuré d’Auvergne (Lyon, 1883), 35.
Domaine du Temple d’Autoreille

Notes : 1. La commanderie d’Autoreille (Haute-Saône) fut ultérieurement incorporée à la commanderie de Salles et Montseugny, prés de Gray.
2. Stephanus, comes Burgundie : Etienne II, dit Estienot, fils d’Etienne I et de Judith de Lorraine.
3. Stephanus : Etienne I, fils ainé de Guillaume IV, comte de Mâcon.

619 – 1182
1182, Carcassonne. Alphonse II, roi d’Aragon, donne à l’Hôpital, représenté par Armengaud d’Aps, prieur de Saint Gilles, le lieu de Canals près de Fraga.

Fraga
Aragon - Espagne
Sources : Alcala de Henarès, Archives générales centrales, ordre de Saint-Jean, langue d’Aragon, liasse 421 (original).
Notes : 1. Ildefonsi, Dei gratia regis Aragonum, comitis Barchinone et marchionis Provincie. Facta carta apud Carcassonam, era M CC XX.
620 – 1182
Hugues Broer vend à l’Hôpital du Mont Pèlerin une boutique à Tripoli.

Tripoli
Tripoli - Liban
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 4, n° 16 (original).
Texte : Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 152.

Notes : 1. In nomine patris et filii et spiritus sancti, amen. Cette ligne est écrite en caractères allongés.
2. Johannes Bulfarachius : La même année il est témoin d’un acte édité dans Muller (Doc. delle citta. Tosc. con l’Oriente, 24).

621 – 1182
Gautier, seigneur de Césarée de Palestine, vend à l’Hôpital de Jérusalem, moyennant cinq mille besants, le casal de Galilée, au territoire de Césarée, et lui confirme la possession de la Tour des Salines.

Casal Galilée
Césarée - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 4, n° 18 (original bullé) (1).
Texte : Pauli, Code diplomatique I, 72.

Notes : 1. Le sceau de plomb de Gautier de Césarée a été reproduit par Pauli (Code diplomatique, I, planche 4, n° 41). Il est aujourd’hui perdu.
2. Aimiricus, regius constabularius : Amaury de Lusignan, plus tard roi de Chypre (1194) et de Jerusalem (1198).

622 – 1182
« Privilège de Baudouin IV, roi de Hierusalem, qui permet aux frères de l’Hôpital de Tyr de faire moudre leurs grains à ses moulins de Tyr, sans aucune rétribution, de l’an 1182. »

Tyr
Sud-Liban - Liban
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 150 (XVIIIe siècle).
Notes : 1. Terminatur autem hoc casale : ab oriente pertinenciis castelli Arearum, ab occidente terre Daidonis, a meridie casali domini Amalrici cum Aronia et pertinentiis Cossye, a septentrione casali Templi Domini et casali S. Anne.
Actum est hoc anno dominice incarnationis M CL XXXII, indictione XV.

623 – 1182
4 janvier 1182, Margat. Renaud le Mazoir, seigneur de Margat, donne avec l’assentiment de Bohémond III, prince d’Antioche, à Roger de Molins, grand-maître des Hospitaliers, Le casal Rogia, et se réserve, sa vie durant, l’usufruit de la moitié de ce casal.

Casal Rogia
Margat - Syrie
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 4, n° 19 (original) (1).
Texte : Pauli, Code diplomatique, I, 73.

Notes : 1. Le sceau de Renaud de Margat, aujourd’hui perdu, a été décrit par Pauli (Code diplomatique, I, plan 3, n° 34).
624 – 1182
4, 11, 18 ou 25 janvier 1182, Toulouse. Raymond V, comte de Toulouse, approuve et confirme la bulle du pape Alexandre III, décidant que les donations faites à l’Hôpital devant deux ou trois témoins seront valables.

Toulouse
Haute-Garonne - 31
Sources : Arles, Archives communales, GG., authentique de Saint Gilles, folio 159 (copie, commencement de XIIIe siècle).
Carpentras, Bibliothèque publique, ms. Peiresc 48, folio 620 (copie, XVIIe siècle).
Analyse : Carpentras, Bibliothèque publique, ms. Peiresc 48, folio 605 (XVIIe siècle).
Lambert, Catalogue des manuscrits de Carpentras, II, 292.
Revue historique de Provence, I, 91.

Notes : 1. Hoc autem factum est anno ab incarnatione Domini M C LXXXI, mense januario, feria n, regnante Philippo rege Francorum.
625 – 1182
6 février 1182, Acre. Baudouin IV, roi de Jérusalem, confirme à l’Hôpital d’Acre la redevance annuelle d’un quintal de sucre, faite aux Hospitaliers par Joscelin III, comte d’Edesse, oncle et sénéchal du roi de Jérusalem.

Saint-Jean-d’Acre
Israël - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 4, n° 15 (original) (1).
Texte : Pauli, Code diplomatique, I, 249.

Notes : 1. Sur le sceau de Baudouin IV, voir plus haut, n° 606.
626 – 1182
Mars 1182, Barbastro. Alphonse II, roi d’Aragon, donne à l’ordre de l’Hôpital le château et la ville d’Orrios, sur le rio Alfamhra.

Orrios
Aragon - Espagne
Sources : Alcala de Henarès, Archives générales centrales, ordre de Saint-Jean, langue d’Aragon, inventaire d’Amposte (1827), Orrios, liasse 3, n° 5, et Orta, liasse 6, n° 17 (1).
Notes : 1. Le document est aujourd’hui perdu.
627 – 1182
14 mars 1182. Statuts promulgués par le chapitre général de l’ordre sous le magistère de Roger de Molins.

Jérusalem
Israël - Jerusalem
Sources : Pas de sources.
Texte français : Dijon, Archives de la Côte-d’Or, H, n° 111, folio 13 b (XVe siècle).
Montpellier, Bibliothèque de Ia Faculté de médecine, ms. 372, folio 9 (XIVe siècle).
Paris, Bibliothèque nationale, fonds français 6049, folio LXVII b (XIVe siècle).
Que (1) les iglises de l’Ospital seent ordenées à la conoissance du prior.
Au nom dou pere, et dou fdz et dou saint esperit, amen.
L’an de l’incarnacion Noutre Seignor M C L XXXI, le mois de mars, par dimenche quant l’en chante Letare Jérusalem, Rogier, serf des poures de Crist, avant seant en général chapistre clers et lais et frères convers entour estant, à l’onor de Deu et de l’aornement de relegion, et l’acreissement et l’utilité des poures malades.
Les establimenz de l’iglise avant dite et les profiz des poures apres escriz comanz que touz jors fucent tenus et gardez sanz aler encontre de nule chose. Des iglises comanz que eles fucent disposées et ordenées à la disposicion dou prior des clers de l’Ospital dendroit de livres, de clers, de vestimenz, de prestres, de calices, de encensiers, de lumiere pardurable et des autres aornemenz.
(Suite page 425 à 429).

Notes : 1. Nous publions le texte français d’après le manuscrit 4852 de la bibliothèque vaticane.
2. Le texte latin donné ici est celui du manuscrit des archives de Malte.

628 – 1182
28 mars 1182 ou 1183, Velletri. Le pape Lucius III rappelle aux prélats que les biens des Hospitaliers sont destinés à la défense de la Terre Sainte et à l’entretien des pauvres pèlerins.
Il les invite, en conséquence, à interdire qu’on lève sur ces biens l’impôt du vingtième destiné à fortifier les châteaux et les villes.


Velletri
Italie - Pape-Italie
Sources : Alcala de Henarès, Archives générales centrales, ordre de Saint-Jean, langue d’Aragon, Cartulaire Magno, II, 36 (copie, XIVe siècle).
Notes : 1. Datum Velletri, V kalendas aprilis.
629 – 1182
29 mars 1182 ou 1183, Velletri. Le même renouvelle la bulle du 29 novembre 1181 : « Audivimus et audientes »
(Voir plus haut, n° 428).


Velletri
Italie - Pape-Italie
Sources : Lucques, Bibliothèque publique, ms. 988, folio 105 (copie de S. Pauli, XVIIIe siècle).
Malte, Archives de l’ordre, bullaire E, folio 56 (aujourd’hui perdu).

Notes : 1. Datum Velletri, IV kalendas aprilis.
630 – 1182
24 mai 1182 ou 1183, Velletri. Le même renouvelle la bulle d’Alexandre III, du 15 mai 1166, 1167, 1178 ou 1179 : « Querelam gravem recepimus »
(Voir plus haut, n° 356).


Velletri
Italie - Pape-Italie
Sources : Prague, Archives du grand-prieuré de Bohème, A. XXVI, n° 8 (original bullé) ; n° 8 bis (vidimus de l’abbé de N.-D. des Ecossais à Vienne, du 17 sept. 1494) ; n° 8 ter (vidimus de l’évêque de Nicopoli, du 19 déc. 1494).
Notes : 1. Datum Velletri, XII kalendas junii.
631 – 1182
26 mai 1182 ou 1183, Velletri. Le même renouvelle la bulle d’Innocent II, du 7 mai 1139, 1140, 1141 ou 1143 : « Quam amabilis Deo »
(Voir plus haut, n° 430).


Velletri
Italie - Pape-Italie
Sources : Lucques, Bibliothèque publique, ms. 988, folio 107 (copie de S. Pauli, XVIIIe siècle).
Malte, Archives de l’ordre, bulle originale de Lucius III, n° 23 (aujourd’hui perdu).

Notes : 1. Datum Velletri, VIII kalendas junii.
632 – 1182
10 août 1182, Velletri. Le même renouvelle la bulle d’Alexandre III, du 15 mai 1166, 1167, 1178 ou 1179 : « Pervenit ad nos »
(Voir plus haut, n° 357).


Velletri
Italie - Pape-Italie
Sources : Lucques, Bibliothèque publique, ms. 988, folio 100 bis et 110 (copies de S. Pauli, XVIIIe siècle).
Malte, Archives de l’ordre, bulle originale de Lucius III, n° 35 (aujourd’hui perdu).

Notes : 1. Datum Velletri, IIII idus augusti.
633 – 1182
10 août 1182, Velletri. Le même renouvelle la bulle d’Alexandre III, du 1 juin 1166, 1178 ou 1179 : « Dilecti filii nostri »
(Voir plus haut, n° 360).


Velletri
Italie - Pape-Italie
Sources : Lucques, Bibliothèque publique, ms. 988, folio 111 (copie de S. Pauli, XVIIIe siècle).
Malte, Archives de l’ordre, bulle originale de Lucius III, n° 1 et 18 (aujourd’hui perdu).

Notes : 1. Datum Velletri, IIII idus augusti.
634 – 1182
14 août 1182, Velletri. Le même ordonne aux prélats de la chrétienté d’excommunier quiconque arrête ou moleste les Hospitaliers, et s’empare de leurs biens ou de leurs montures.

Velletri
Italie - Pape-Italie
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, 10, n° 42 (original bullé).
Notes : 1. Datum Velletri, XVIIII kalendas septembris.
635 – 1182
15 août 1182, Velletri. Le même renouvelle la bulle d’Alexandre III, du 1 juin 1166, 1178 on 1179 : « Dilecti filii nostri »
(Voir plus haut, n° 360).


Velletri
Italie - Pape-Italie
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 46 (original).
Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, 4, n° 32 (original bullé).

Notes : 1. Datum Velletri, XVIII kalendas septembris.
636 – 1182
26 août 1182, Velletri. Le même renouvelle la bulle d’Alexandre III, du 9 mars 1160, 1161, 1174, 1176 ou 1178 : « Quanto major ab universis »
(Voir plus haut, n° 290).


Velletri
Italie - Pape-Italie
Sources : Alcala de Henarès, Archives générales centrales, ordre de Saint-Jean, langue d’Aragon, liasse 22, bullaire, folio 34 (copie, XVe siècle).
Malte, Archives de l’ordre, division VII, volume 1118 (bullaire XP), folio 13 (copie, XVIe siècle).

Notes : 1. Datum Velletri, VII kalendas septembris.
637 – 1182
31 août 1182, Velletri. Le même renouvelle la bulle d’Alexandre III, du 15 mai 1166, 1167, 1178 ou 1179 : « Querelam gravem recepimus »
(Voir plus haut, n° 356).


Velletri
Italie - Pape-Italie
Sources : Lucques, Bibliothèque publique, ms. 988, folio 100 bis et 115 (copies de S. Pauli, XVIIIe siècle).
Malte, Archives de l’ordre, bulle originale de Lucius III, n° 22 (aujourd’hui perdu).

Notes : 1. Datum Velletri, II kalendas septembris.
638 – 1182
5 septembre 1182, Velletri. Le même renouvelle la bulle d’Alexandre III, du 26 aout 1180 : « Si discrimina que »
(Voir plus haut, n° 590).


Velletri
Italie - Pape-Italie
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, 4, n° 35 (original bullé).
Notes : 1. Datum Velletri, VIIII (sic) idus septembris.
639 – 1182
6 septembre 1182, Velletri. Le même renouvelle la bulle d’Anastase IV, du 21 octobre 1154 : « Christiane fidei religio »
(Voir plus haut, n° 226).


Velletri
Italie - Pape-Italie
Sources : Alcala de Henarès, Archives générales centrales, ordre de Saint-Jean, langue d’Aragon, liasse 722 (original).
Toulouse, Archives de la Haute-Garonne, fonds de Malte, H, bulles (collectanea), n° 247 (vidimus de l’écolâtre de Périgueux, du 14 octobre 1318).

Notes : 1. Datum Velletri, per manum Alberti, sancte Romane ecclesie presbiteri cardinalis et cancellarii, VIII idus septembris, indictione XV, incarnationis dominice anno M C LXXXII, pontificatus vero domini Lucii pape III anno primo.
640 – 1182
15 septembre 1182, Velletri. Le même à Roger de Molins, grand-maître des Hospitaliers. Il confirme l’interprétation, donnée par Alexandre III dans la bulle : « Attendentes affectum devotionis »
(Voir plus haut, n° 563), de la clause da concile de Latran « modernum tempus », qui doit s’entendre des dix années antérieures au concile.


Velletri
Italie - Pape-Italie
Sources : Alcala de Henarès, Archives générales centrales, ordre de Saint-Jean, langue d’Aragon, liasse 22, bullaire, folio 12 b (copie, XVe siècle).
Lucques, Bibliothèque publique, ms. 988, folio 100 bis et 118 (copies de S. Pauli, XVIIIe siècle, d’après le bullaire B. des archives de Malte).
Malte, Archives de l’ordre, division VII, volume 1118 (bulle XP.), folio 15 (copie, XVIe siècle), bulle B folio 27 (aujourd’hui perdu).

Notes : 1. Datum Velletri, XVII kalendas octobris.
641 – 1182
16 septembre 1182, Velletri. Le même renouvelle la bulle du 15 septembre 1182 : « Sicut pro novorum »
(Voir plus haut, n° 640).


Velletri
Italie - Pape-Italie
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, 6, n° 29 bis (original bullé).
Notes : 1. Datum Velletri, XVI kalendas octobris.
642 – 1182
4 octobre 1182, Velletri. Le même renouvelle la bulle du 29 novembre 1181 : « Audivimus et audientes »
(Voir plus haut, n° 428).


Velletri
Italie - Pape-Italie
Sources : Lyon, Archives du Rhône, H, 22, folio 37 (copie d’A. de Naberat, XVIIe siècle).
Notes : 1. Datum Velletri, kalendis octobris.
643 – 1182
23 octobre 1182, Velletri. Le même confirme à Bernard, précepteur de l’Hôpital en Bohème, Pologne et Poméranie, la possession de l’église Sainte Marie de Prague et de celle de Manetin (Mantina), affectée aux sœurs de l’ordre.

Velletri
Italie - Pape-Italie
Sources : Prague, Archives du grand-prieuré de Bohème, A. XXVIII, n° 76 (original bullé).
Notes : 1. Wladizlai regis : Il s’agit du privilège de Wladislas II, que nous avons publié plus haut (Voir n° 278, page 208).
1. Datum Velletri, X kalendas novembris.

644 – 1182
6 octobre 1182, Velletri. Le même renouvelle la bulle du 29 novembre 1484 : « Audivimus et audientes »
(Voir plus haut, n° 428).


Velletri
Italie - Pape-Italie
Sources : Alcala de Henarès, Archives générales centrales, ordre de Saint-Jean, langue d’Aragon, liasse 22, bulle, folio 13 (XVe siècle).
Lucques, Bibliothèque publique, ms. 988, folio 119 (copie de S. Pauli, XVIIIe siècle, d’après le bullaire E).
Malte, Archives de l’ordre, division VII, volume 1118 (bullaire XP.), folio 17 (XVIe siècle)
Idem, Bullaire E. folio 52 (aujourd’hui perdu).

Notes : 1. Datum Velletri, II nonas octobris.
645 – 1182
14 novembre 1182, Acre. Baudouin IV, roi de Jérusalem, confirme la vente du casal de Galilée faite aux Hospitaliers par Gautier de Césarée.
(Voir plus haut, n° 621).


Casal de Galilée
Haïfa - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 4, n° 17 (original bullé) (1).
Texte : Pauli, Code diplomatique, I, 71.

Notes : 1. La bulle de Baudouin iv, sur lacs de soie, est bien conservée (Voir sur ce point plus haut, n° 606).
2. Joscelinus, regius senescalcus : Joscelin III, comte d’Edesse.
3. Aimericus, regius constabularius : Amaury de Lusignan.

646 – 1182
17 novembre 1182, Acre. « Bulle du grand-maître Roger [de Molins], par laquelle il ordonne qu’il sera pris toutes les années sur la rente de la maison que l’ordre possédait à Acre, devant l’église Saint Marc, 50 besants toutes les années pour l’entretien du prêtre qui doit dire la messe dans l’église de l’ordre pour l’âme de Pons Marrans, donné à Acre le 15 des calandres de décembre de l’an 1182. »

Saint-Jean-d’Acre
Israël - Jerusalem
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 148 (XVIIIe siècle).
Notes : Pas de note.
647 – 1182
9 décembre 1182, Aix. Alphonse II, roi d’Aragon et marquis de Provence, et Sanche I, son frère, comte et duc de Provence, accordent aux Hospitaliers, dans toute l’étendue de la Provence, le droit de pacage et l’exemption de péages.

Aix-en-Provence
Bouches-du-Rhône - 13
Sources : Arles, Archives communales GG, authentique de S. Gilles, folio 172, n° 342 (commencement du XIIIe siècle).
Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H. 50, n° 4 (original scellé) (1) et n° 10 (vidimus de la cour d’Arles, du 3 avril 1420).
Cartulaire de Trinquetaille, folio 44 (copie, XIIIe siècle).
Analyse : Carpentras, Bibliothèque publique, ms. Peiresc 48, folio 606 b (XVIIe siècle, d’après le cartulaire de S. Gilles).
Revue historique de Provence, I (1890), 95.

Notes : 1. Le sceau de Sanche I est décrit et dessiné dans Bancard, Iconographie des sceaux et bulles des archives départementale des Bouches-du-Rhône (Marseille, 1860), 7 et plan 2, n° 4.
2. Raymond Bérenger IV et Pétronille.

648 – 1183
Bohémond III, prince d’Antioche, donne à Roger de Molins, grand-maître de l’Hôpital, et aux Hospitaliers, divers Grecs, Arméniens et Juifs habitant Laodicée.

Laodicée
Denizli - Turquie
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 4, n° 21 (chirographe original).
Texte : Pauli, Code diplomatique, I, 284.

Notes : 1. Datum per manum Willelmi, clerici, sub Johanne, cancellario, anno Domini M C L XXXIII.
649 – 1183
Godefroy III le Courageux, duc de Lothier, cède aux Hospitaliers la maison fondée sur son alleu de Bruxelles, à Caudenberg (1).

Caudenberg
Bruxelles - Belgique
Sources : Mons, Archives d’état, n° 79 du récolement des archives du Piéton (original).
Cartulaire de Hainaut-Cambrésis, folio 51 (XIIIe siècle).
Devillers, Inventaire analytique des archives des commanderies belges (Mons, 1876), page 26, n° 117.
Texte : Annates du Cercle archives de Mons, VI 54.
Delaville Le Roulx, De prima origine Hospitalariorum, 126, note 9.
Devillers, Description de cartulaire et de chartriers du Hainaut, II (Mons, 1866), 78.

Notes : 1. Cette charte a été, depuis le XIVe siècle, considérée comme une donation de Godefroy de Bouillon, et à ce titre inséré, sous forme de traduction en langue vulgaire, dans une dissertation de G. de S. Estène qui figure dans un certain nombre de recueils de statuts de l’ordre de l’Hôpital (Voir notre ouvrage De prima origine, 64). Cette erreur s’est perpétuée jusqu’à nos jours.
Voici l’indication des manuscrits et des imprimes dans lesquels figure cette prétendue charte de Godefroy de Bouillon :
Version française. — Manuscrits : Dijon, Archives de la Côte-d’Or, H, 111, folio 3 b (XVe siècle).
Paris, Bibliothèque nationale français 6049, folio LXIII ; 1978, folio 203 b (XIVe siècle), Etc.
1. Donum anno doininice incarnationis MCL XXXIII, anno captionis Jerhusalem L XXX III, epacta VI (1), indictione I.
1. L’épacte employée ici est calculée d’après le comput égyptien.
2. Godefroy II, le Jeune (1140-1143) et Lutgarde.

650 – 1183
Frederic, duc de Bohème, donne à l’Hôpital de Saint Jean de Jérusalem de nombreuses possessions en Bohême (1).

Prague
Bohème - Tchequie
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 17, n° 1 (original).
Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 63, n° 5 (copie moderne).
Prague, Archives du grand-prieuré de Bohème (copie).
Analyse : Codex diplomaticus Silesiæ, VII, pars 1, n° 51.

Notes : 1. L’authenticité de cette pièce et de quatre autres documents de 1185, 1186, 23 avril 1186 et 1199 environ (Erben, Reg. Boh. et Morav. I, n° 384, 386, 387 et 445) a paru à l’érudit tchèque Palacky sujette à caution. Nous avons examiné ces actes avec attention, et rien ne nous a paru justifier ces soupçons.
In nomine patris et filii et spiritus sancti, amen (2).
2. Cette première phrase est écrite dans l’original en caractères allongés ; chaque mot est séparé du mot suivant par trois points.
Wladizlay regis (3) : Wladislas II, premier roi de Bohême (1158-1174).
4. Elisabeth, fille de Geysa II, roi de Hongrie. L’église bâtie par la duchesse Elisabeth s’appelait l’église in Bogisce ; elle était comprise dans les murs de Prague ; aujourd’hui son nom seul subsiste. Le vœu auquel elle dut sa fondation avait été fait par la duchesse pendant la guerre qui éclata entre les ducs Sobeslas II et Frederic, guerre qui se termina par la victoire de Frederic sur son compétiteur, le 27 Janvier 1179, aux portes de Prague ; le champ de bataille était situé à l’endroit occupé aujourd’hui par le quartier appelé Neustadt supérieure, au nord-est de la vieille ville (Altstadt), près de la porte du Pore (appelée plus lard porte des Aveugles).

651 – 1183
« Vente d’une terre faite au commandeur d’Antioche par Robert, abbé de Nostre Dame de la Carrière, de l’an 1183. »

Antioche
Antioche-sur-l’Oronte - Turquie
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 151 (XVIIIe siècle).
Notes : Pas de note.
652 – 1183
Jean, curé de Brunduse, certifie qu’Aymon, seigneur de Magny (sur Tille), a donné à l’ordre de l’Hôpital la ville de Crimolois et des hommes de mainmorte habitant cette ville.
(Voir plus haut, n° 315).


Crimolois
Dijon - 21
Sources : Dijon, Archives de la Côte-d’Or, H. 1206 (original).
Texte : Lory, Etude sur l’établissement des chevaliers de Saint Jean de Jérusalem à Dijon, dans Mémoires de la Communauté des Antiquaires du département de la Côte-d’Or, IX, 302.

Notes : 1. Actum circa festum sancti Petri . . . anno incarnati verbi MCL XXXIII.
653 – 1183
5 février 1183, Velletri. Le pape Lucius III confirme la fondation de l’Hôpital de Tous les Saints, à Palerme (1) faite par Matthieu, vice-chancelier da roi de Sicile, sous le pontificat d’Alexandre III.

Velletri
Italie - Pape-Italie
Sources : Pas de sources.
Analyse : Rocco Pirri, Sicilia sacra, II, 944, (d’après les archives du grand-prieuré de Messine).

Notes : 1. Cet hôpital, connu sous le nom de S Marie à Cancellaria, en souvenir de son fondateur, dépendait de la commanderie de l’ordre de l’Hôpital à Palerme.
654 – 1183
7 février 1183, Velletri. Le même renouvelle la bulle d’Alexandre III, du 26 aout 1180 : « Si discrimina que »
(Voir plus haut, n° 590).


Velletri
Italie - Pape-Italie
Sources : Lucques, Bibliothèque publique, ms. 988, f. 95 (copie de S. Pauli, XVIIIe siècle).
Malte, Archives de l’ordre, bulle originale de Lucius III, n° 19 (aujourd’hui perdu).
Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H. 4, n° 35 (original bullé).

Notes : 1. Datum Velletri, VII idus februarii
655 – 1183
Après mai 1183 (2). « Acte par lequel Bernard, abbé du Mont Thabor, déclare qu’il a vendu à l’ordre [de l’Hôpital], moyennant 130 besants, le droit de prendre 500 anguilles dans l’étang d’Antioche, que son monastère avait de la concession du prince Bohémond, IIIe du nom, de l’an 1182. »

Antioche
Antioche-sur-l’Oronte - Turquie
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire, des chartes de Syrie, n° 145 (XVIIIe siècle).
Notes : 2. La date donnée ici par Raybaud est sujette à caution, parce que :
1° en 1182, l’abbé du Mont Thabor s’appelait Jean et non Bernard.
2° la donation de Bohémond III d’Antioche, à laquelle il est fait allusion, est de mai 1183 (Editions Pauli, Code diplomatique, I, 249, d’après les archives de Malte, division I, volume 4, n° 19 bis).
L’acte de Bernard n’est donc pas antérieur à mai 1183.

656 – 1183
8 août 1183. Alphonse III, roi de Castille, et Eléonore, sa femme, approuvent un échange intervenu entre le comte Ferdinand, fils du comte Nuno, et Pierre de las Eras (de Areis), prieur de l’Hôpital en Espagne.
Le comte cède à l’ordre la ville de Villo et ses dépendances, et reçoit les villes de Torre de Ferrin et de las Omahas.


Villo
Castille-et-Leon - Espagne
Sources : Alcala de Henarès, Archives générales centrales, ordre de Saint-Jean, langue de Castille, inventaire des donations, liasse 1, n° 35.
Notes : Pas de note.
657 – 1183
7 septembre 1183, Anagni. Le pape Lucius III autorise le grand-maître des hospitaliers à faire enterrer les confrères de l’Hôpital, pourvu qu’ils ne soient ni excommuniés ni interdits, dans les églises de l’ordre, et à faire bénir les cimetières de l’ordre par n’importe quel prêtre catholique, au refus de l’évêque diocésain, à moins que ce refus n’ait une cause légitime.

Anagni
Rome - Pape-Italie
Sources : Pas de sources.
Texte : G. Pray, Dissertado Historico-critica deprioratu Auranse (Vienne, 1773), 108.

Notes : Pas de Note.
658 – 1183
13 octobre 1183, Anagni. Le même renouvelle la bulle du 7 septembre 1183 : « Ea que vobis »
(Voir plus haut, n° 657).


Anagni
Rome - Pape-Italie
Sources : Lucques, Bibliothèque publique, ms. 988, folio 121 (copie de S. Pauli, XVIIIe siècle).
Malte, Archives de l’ordre, bulle originale de Lucius III (aujourd’hui perdu), n° 14.

Notes : 1. Datum Anagnie, III idus octobris.
659 – 1183
17 décembre 1183, Anagni. Le même renouvelle la bulle d’Alexandre III, da 4 juillet 1171, 1172 ou 1180 : « Audivimus et audientes »
(Voir plus haut, n° 428).


Anagni
Rome - Italie
Sources : Karlsruhe, Archives du grand-duché de Bade, reg. 393 G, folio 128 (copie, XVe siècle).
Frauenfeld, Bibliothèque cant, de Thurgovie, reg. Y. 72, folio 18 (copie, XVe siècle) (1).
Strasbourg, Archives du Bas-Rhin, H. 1351, n° 1 (4 copies, deux de l’official de Strasbourg de 1427, une du même de 1432, et une de 1449 du doyen de S. Pierre de Bale).

Notes : 1. La rubrique de la table des matières de ce manuscrit porte : « Require Argentine ». Des mentions analogues à celle-ci se rencontrent souvent dans ce recueil de privilèges pontificaux. Il est superflu de signaler l’intérêt que peuvent présenter de pareilles indications.
Elles témoignent du souci de l’auteur du recueil à justifier, en indiquant les dépôts d’archives qu’il a mis à contribution, l’authenticité des documents qu’il a transcrits. Dans le cas présent la bulle de Lucius III est bien, comme il l’indique, conservée à Strasbourg.
1. Datum Anagnie, XVI kalendas januarii.

660 – 1183
18 décembre 1183, Anagni. Le même renouvelle la bulle d’Alexandre III, du 4 juillet 1171, 1172 ou 1180 : « Audivimus et audientes »
(Voir plus haut, n° 428).


Anagni
Rome - Italie
Sources : Lucques, Bibliothèque publique, ms. 988, folio 81 et 105 (copies de S. Pauli, XVIIIe siècle, d’après le bullaire Rub.).
Malte, Archives de l’ordre, division VII, volume 1118 (bullaire Rub.), folio 103 b et 114 b (copies, XVIe siècle).
Paris, Bibliothèque nationale, latin 9001, folio 51 (copie d’A. de Naberat, XVIIe siècle).
Analyse : Jaffé Loewenfeld, Reg. pont. Roman., n° 15140 (à la date fausse du 18 déc. 1184, Vérone).

Notes : 1. Datum Anagnie, XV kalendas januarii.
661 – 1184
Vers 1184 (2). Henri Brétislas, évêque de Prague, donne à Roger de Molins, grand-maître de l’Hôpital, et aux Hospitaliers la ville de Naveline et diverses possessions et églises.

Naveline
Prague - Tchequie
Sources : Prague, Archives du grand-prieuré de Bohême, A. XXI, n° 5.
Venise, Bibliothèque S. Marc, cl. V, ms. 76, folio 75 b (copie de Smitmer, XVIIIe siècle).
Analyse : Appendix synoptica (s. 1. n. d., XVIIIe siècle), n° IX.
Codex diplomaicæ Silesiæ, VII, pars 1, n° 52.
Erben, Reg. Boh. et Morav., I, 172.

Notes : 2. Dobner fixe à cette pièce la date approximative de 1186, qui figure au dos de la copie dont il s’est servi ; Boczek, celle de 1184.
Henricus, Dei gracia episcopus Pragensis (3).
3. Henri Brétislas occupa le siège épiscopal de Prague depuis mai 1182 (vers le 23) jusqu’au 15 juin 1197, date de sa mort ; il fut duc de Bohême à partir d’aout 1193.
Henrici (4).
4. Il mourut en 1169.
Fraternitatem susceperat tempore magistri Assaliti (5).
5. Gilbert d’Assailly, grand-maître de l’Hôpital (1163-1169).
Ecclesiam quoque beati Johannis evangeliste, in loco qui dicitur Boissei (6)
6. Dobner et Boczek : Boisci. Voir plus haut n° 650.
Duce Friderico et ejus uxore ducissa Elisabeth (7).
7. Frederic, duc de Bohême de 1179 à 1189 (25 mars), avait épousé Elisabeth, fille de Geysa II, roi de Hongrie.
Villa nomine Tinez (8).
8. Dobner et Boczek : Tinec.
Et rivulo nomine Botiz (9).
9. Dobner et Boczek : Botic.
Vencezlai in foro Uadsco (10).
11. Idem : Cladsco.
Vencezlai in foro Uadsco (11).

662 – 1184
1184 (1). Baudouin IV, roi de Jérusalem, écrit à Héraclius, patriarche de Jérusalem, et aux grand-maître du Temple et de l’Hôpital, alors en Occident, pour leur faire connaître les progrès de Saladin en Terre Sainte pendant l’année 1184.

Jérusalem
Israël - Jerusalem
Sources : Londres, Bibliothèque du palais de Lambeth, ms. 8 folio 105 (XIIIe siècle) (2).
Notes : 1. Nous savons que les personnages dont il est ici question étaient en Angleterre le 10 avril 1185 ; il s’agit donc dans cette lettre de la campagne de 1184.
2. L’édition de Stubbs, d’après laquelle nous publions cette lettre, a été faite sur plusieurs manuscrits de Raoul de Dicet, mais nous n’indiquons ici que celui qui a servi à établir le texte de cette Edition.

663 – 1184
1184, Acre. Roger de Molins, grand-maître de l’Hôpital, acense à Bisanson des maisons sises à Acre.

Saint-Jean-d’Acre
Israël - Jerusalem
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 4, n° 24 (original).
Texte : Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 154.

Notes : 1. Hoc autem est actum anno dominice incarnationis M C L XXXIII apud Accon, in curia regis, in presentia et testimonio Giliberti de Florio, vicecomitis Acconensis (1) ; Guillelmi de Furchis (2) ; Rainaldi de Trechis ; Ancelmi Lucensis ; Reimundi, camerarii ; Bernardi de Templo ; Odonis de Conchis (3), juratorum curie regis.
Au dos (XIVe siècle) : Carta de domibus in Accon, quas dedit Hospitalis Bizansono pro censu bisantiorum XXIX.
1. Ce personnage est généralement désigné sous le nom de « Gileberlus de Floriaco »
2. Ce personnage figure en 1179 et 1183 dans Strehlke, Tab. ord. Theut. (page 12 et 16).
3. 1183 (Strehlke, Tab. ord. Theul., 16).

664 – 1184
« Donation faite à l’Hôpital de Jérusalem par Melisende, abbesse du monastère de Saint Lazare de Béthanie, des maisons qui avaient été de Suibert d’Arras, situées à la rue de David, en échange de quelque dime que l’ordre remet à ladite abbesse, de l’année 1184, régnant Baudouin, IVe du nom, sixième roi de Hierusalem, et Baudouin, son neveu, couronné septième roi. »

Béthanie
Béthanie-au-delà-du-Jourdain - Jordanie
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 154 (XVIIIe siècle).
Notes : Pas de note.
665 – 1184
19 janvier 1184 ou 1185 (1). Amaury, patriarche d’Antioche, rend une sentence arbitrale qui termine la contestation élevée entre l’Hôpital d’Antioche et l’Hôpital Saint Pierre d’Antioche, relative à un moulin sis à Antioche.

Antioche
Antioche-sur-l’Oronte - Turquie
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 4, n° 25 (original).
Analyse : Lambert, Catalogue des manuscrits de Carpentras, II, 289.
Extraits : Carpentras, Bibliothèque publique, ms. Peiresc 48, folio 569 et folio 675 (copies, XVIIIe siècle).
Texte : Pauli, Code diplomatique, I, 284.

Notes : 1. Nous ignorons quel style suivait la chancellerie des patriarches d’Antioche, et c’est pour cela que nous hésitons entre les dates de 1184 et 1185.
666 – 1184
29 février 1184, Anagni. Le pape Lucius III renouvelle la bulle d’Alexandre III, du 23 janvier 1168, 1169 ou 1170 : « Cum fratribus Hierosolymitani »
(Voir plus haut, n° 392).


Anagni
Rome - Pape-Italie
Sources : Berlin, Archives secrètes d’état, ordre de Saint Jean, (vidimus du 19 juin 1455, du 25 juin 1472 et du 20 juin 1495 dans une copie notariée de Pierre Duccio dei Ducci de Pise, vers 1500).
Leipzig, Melchior Lotther, nov. 1520), 76 (2).

Notes : 1. Il n’y a que trois exemplaires connus de cet incunable, celui des archives de Malte, celui des archives de Berlin et celui des archives du Bas-Rhin, à Strasbourg. (H. 1615) Nous avons décrit ce bullaire dans notre travail sur les Archives de l’ordre à Malte, 47 ; quand nous aurons occasion de le citer, nous renverrons toujours à l’exemplaire de Malte.
2. Nous citons cet incunable d’après l’exemplaire des archives de Berlin ; la pagination est celle qui a été donnée postérieurement à cet exemplaire, qui porte les signatures a 1-3, b-l 1-4, m 1-6. Après le titre cité plus haut se trouvent un bois, représentant S. Jean, et 4 distiques. L’indication de l’imprimeur et la date d’impression sont à la fin. L’éditeur de ce recueil est Wolfgang Senner, commandeur de Loewenberg, qui dédia son ouvrage au grand-maître de Rhodes et à Jean de Rosenberg, prieur général de l’ordre en Silésie, le 4 août 1520.

667 – 1184
9 mars 1184, Anagni. Le même renouvelle la bulle d’Alexandre III, du 23 janvier 1168, 1169 ou 1170 : « Cum fratribus Hierosolymitani »
(Voir plus haut, n° 392).


Anagni
Rome - Pape-Italie
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H. 5, n° 34 (original).
Notes : 1. Datum Anagnie, VII idus martii.
668 – 1184
21 mars 1184, Anagni. Le même renouvelle, avec quelques variantes, la bulle d’Innocent II, du 7 mai 1139, 1140, 1141 ou 1143 : « Quam amabilis Deo »
(Voir plus haut, n° 130).


Anagni
Rome - Pape-Italie
Sources : Alcala de Henarès, Archives générales centrales, ordre de Saint-Jean, langue d’Aragon, liasse 22, bullaire folio 15 b (copie, XVe siècle).
Lucques, Bibliothèque publique, ms. 988, folio 102 (copie de S. Pauli, d’après le bullaire E, XVIIIe Siècle).
Malte, Archives de l’ordre, division VII, volume 1118 (bullaire XP), folio 12 (copie, XVIe siècle).
Poitiers, Archives de la Vienne, grand-prieuré d’Aquitaine, liasse 2 (cahier de copies de bulles, n° 32, fin du XVe siècle).

Notes : 1. Datum Anagnie, XII kalendas aprilis.
669 – 1184
13 avril 1184, Veroli. Le même renouvelle la bulle d’Alexandre III, du 4 juillet 1171, 1172 ou 1180 : « Audivimus et audientes »
(Voir plus haut, n° 428).


Veroli
Italie - Pape-Italie
Sources : Paris, Bibliothèque nationale, collection Doat, volume 123, folio 208 (copie, XVIIe siècle, d’après un vidimus de 1265 de l’abbé de Figeac, conservé aux archives du monastère de Beaulieu).
Notes : 1. Datum Verulis, idibus aprilis.
670 – 1184
18 avril 1184, Veroli. Le même renouvelle la bulle d’Alexandre III, du 23 janvier 1168, 1169 ou 1170 : « Cum fratribus Hierosolymitani »
(Voir plus haut, n° 392).


Veroli
Italie - Pape-Italie
Sources : Marseille, Arch, des Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H 2, n° 34 bis (original bullé).
Notes : 1. Datum Verulis, XIV kalendas maii.
671 – 1184
25 avril 1184, Veroli. Le même renouvelle la bulle d’Alexandre III, du 1 juin 1166, 1178 ou 1179 : « Dilecti filii nostri fratres »
(Voir plus haut, n° 360).


Veroli
Italie - Pape-Italie
Sources : Alcala de Henarès, Archives générales centrales, ordre de Saint-Jean, langue d’Aragon, liasse 18 (original).
Notes : 1. Datum Verulis, VII kalendas maii.
672 – 1184
29 avril 1184, Veroli. Le même renouvelle la bulle d’Alexandre III, du 15 mai 1166, 1167, 1178 ou 1179 : « Pervenit ad nos ex conquestione »
(Voir plus haut, n° 357).


Veroli
Italie - Pape-Italie
Sources : Strasbourg, Archives du Bas-Rhin, H. 1351, n° 1 (copie, XVe siècle).
Notes : 1. Datum Verulis, III kalendas maii (1).
1. Une mention postérieure et erronée ajoute : anno I. Cette notation des années du pontificat, inconnue sous Lucius III pour les bulles non solennelles, est en outre inexacte, si l’on consulte l’itinéraire du pape.

673 – 1184
30 avril 1184, Veroli. Le même renouvelle la bulle d’Alexandre III, du 15 mai 1166, 1167, 1478 ou 1179 : « Pervenit ad nos ex conquestione »
(Voir plus haut, n° 357) (2).


Veroli
Italie - Pape-Italie
Sources : Karlsruhe, Archives du grand-duché de Bade, ms. 393 G, folio 128 b (copie, XVe siècle).
Notes : 2. La dernière phrase : « Provideant tamen, etc., » de la bulle d’Alexandre III, a été omise ici.
674 – 1184
1 mai 1184, Veroli. Le même renouvelle la bulle précédente : « Pervenit ad nos ex conquestione »
(Voir plus haut, n° 673).


Veroli
Italie - Pape-Italie
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H. 9, n° 38 (vidimus du 4 août 1343).
Notes : 1. Datum Verulis, kalendis maii.
675 – 1184
16 mai 1184, Veroli. Le même ordonne aux prélats de la chrétienté de faire respecter les privilèges des Hospitaliers.

Veroli
Italie - Pape-Italie
Sources : Lucques, Bibliothèque publique, ms. 988, folio 100 bis et 106 (copies de S. Pauli, XVIIIe siècle).
Malte, Archives de l’ordre, bulle originale de Lucius III, n° 12 (aujourd’hui perdu).

Notes : 1. Datum Verulis, XVII kalendas junii.
676 – 1184
Juin 1184. Raymond III, comte de Tripoli, donne et confirme à l’Hôpital de Jérusalem la ville de la Chamele ou Chamelle, sous réserve d’usufruit.
Il faut prendre garde à ne pas confondre Le Camel avec La Chamelle, nom sous lequel les Francs désignent la ville de Homs.


Tripoli
Nord-Liban - Liban
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 4, n° 26 (original) (1) et 27 (copie, mauvais état).
Texte : Pauli, Code diplomatique, I, 75.

Notes : 1. La bulle de Raymond de Tripoli, aujourd’hui perdue, a été reproduite par Pauli (Code diplomatique, I, plan 2, n° 23) et par nous (Sceaux des Archives de l’ordre de S. Jean de Jérusalem à Malte, dans Mémoires des Antiquaires de France, XLVII, 230).
677 – 1184
Juin 1184. Sancia, reine d’Aragon, donne au Temple le château et la ville de Sancta Lecina, appartenant aux Hospitaliers, et les biens et droits que ceux-ci avaient à Monzon.
Elle donne en échange à l’Hôpital les églises de Sena et de Sigena, que les Templiers lui abandonnent.


Barcelonne
Aragon - Espagne
Sources : Barcelone, Archives de la couronne d’Aragon, Registre II, folio 52 b (copie, XVe siècle).
Notes : 1. S. Roderici, comendatoris de Calatajub. S. Raymundi de Caneto, magistri milicie Templi. S. Raymundi de Cubellis, preceptoris Montsoni. S. Bernardi de Sero. S. Petri de Berniz. S. Bernardi de Martorello. S. (Seing manuel) Ildefonsi, regis Aragonie, comitis Barchinone et marchionis Provincie.
678 – 1184
19 juillet 1184. Le comte Gomez donne à l’ordre de l’Hôpital divers ses possessions en Galice.

Galice
Galice - Espagne
Sources : Alcala de Henarès, Archives générales centrales, ordre de Saint-Jean, langue de Castille, liasse 89 (original faisant partie d’un cahier de pièces portant comme titre : « Privilegios a favor de la encomienda de Puerto Marin » )
Factum est hoc tempore regis Fernandi (1).
Et (2) hereditas de regina dona Tarragea (3) dedi earn milii Gundisalvus Nuniz in pignus pro c morabotinos.

Notes : 1. Ferdinand II, roi de Leon (1157-1187).
2. Ce qui suit, jusqu’à la fin, est écrit sur sept lignes, dans le coin de l’acte à droite.
3. Thérèse, première femme du roi Ferdinand II.

679 – 1184
29 juillet 1184 ou 1485, Vérone. Le pape Lucius III renouvelle la bulle d’Alexandre III, du 4 juin 1166, 1178 ou 1179 : « Dilecti filii nostri »
(Voir plus haut, n° 360).


Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Paris, Bibliothèque nationale, latin 8998, n° 1 (original bullé).
Analyse : Jaffé-Loewenfeld, Regesta Pontificum Romanorum ,n° 15224.
Texte : Loewenfeld, Epistolaire pontifical Roman, inédit, 221.

Notes : 1. Datum Verone, IV kalendas augusti.
680 – 1184
30 juillet 1184 ou 1185, Vérone. Le même renouvelle la bulle d’Alexandre III, du 1 juin 1166, 1178 ou 1179 : « Dilecti filii nostri »
(Voir plus haut, n° 360).


Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Frauenfeld, Bibliothèque cant, de Thurgovie, ms. Y. 72, page 93 (copie, XVe siècle) (1).
Strasbourg, Archives du Bas-Rhin, H. 1615, folio 18 (copie, XIVe siècle).

Notes : 1. Datum Verone, III kalendas augusti.
681 – 1184
2 août 1184 ou 1185, Vérone. Le même renouvelle la bulle d’Innocent II, du 7 mai 1139, 1140, 1141 ou 1143 : « Quarn amabilis Deo »
(Voir plus haut, n° 130).


Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Munich, Archives royales de Bavière, ordre de S. Jean, liasse 1 (original scellé).
Analyse : Jaffé-Loewenfeld, Regesta Pontificum Romanorum, n° 15228.
Texte : Pflugk-Harttung, Acta pont. Roman, inédita, II, 388.

Notes : 1. Datum Verone, IV nonas augusti.
682 – 1184
2 août 1184 ou 1185, Vérone. Le même à Roger de Molins, grand-maître de l’Hôpital. Il exempte les Hospitaliers des dimes et autres redevances levées par le Saint Siège, dans tous les cas où les Hospitaliers ne seront pas nominativement désignés dans les lettres apostoliques prescrivant la levée de ces impôts.

Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Prague, Archives du grand-prieuré de Bohême, A. XXVI, n° 6 (original bullé).
Notes : 1. Datum Verone, IV nonas augusti.
683 – 1184
4 août 1184 ou 1185, Vérone. Le même au prieur de l’Hôpital de Plavi. Il reconnaît que cet hôpital ne dépend pas de l’Hôpital de Jérusalem, mais relève directement du Saint Siege.

Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Pas de source.
Analyse : Jaflfé-Loewenfeld, Reg. pout. Roman., n° 15230.
Texte : Flam. Cornelius, Ecclesie Torcellanæ, antiquis monumentis nunc primum editis illustratæ, pars II (Venise, 1749), 298.

Notes : 1. Datum Verone, II nonas augusti.
684 – 1184
6, 13, 20 ou 27 septembre 1184. Raymond V, comte de Toulouse, donne à Raymond Garsias, prieur de l’Hôpital de Toulouse, et aux Hospitaliers les dimes de S. Remezi de Toulouse, à charge de service religieux.
Voir la commanderie de Toulouse


Toulouse
Haute-Garonne - 31
Sources : Toulouse, Archives de la Haute-Garonne, fonds de Malte, H. Toulouse, liasse 1, n° 10 (chirographe original) et n° 24 (rouleau, copie du XIIIe siècle).
Texte : Du Bourg, Histoire du grand-prieuré de Toulouse, pièces justificative, n° VIII.

Notes : 1. Guillelmus Scilanus ; et Bernardus Scilanus ; et Petrus S. Andre, hospitalarius ; et Petrus Grimoard de Castro Sarraceno ; et Bernardus de Podio Sivrano, et alii qui ibi aderant ; et Guillelmus, qui hanc cartam scripsit in mense septeinbris, feria V, regnante Philippo Francorum rege, et Raimundo Tolosano comite predicto, et Fulcrando episcopo, anno M C L XXXIIII ab incarnatione Domini.
685 – 1184
28 septembre 1184 ou 1185, Vérone. Le pape Lucius III confirme l’accord intervenu entre l’église de S. Sernin de Toulouse et Guichard Aimery, prieur de l’Hôpital de S. Gilles, le 1 avril 1160.
(Voir plus haut, n° 291), relativement au cimetière de l’Hôpital S. Remezi.
Voir la commanderie de Toulouse


Toulouse
Haute-Garonne - 31
Sources : Toulouse, Archives de la Haute-Garonne, fonds S. Sernin, liasse 3 (original bullé).
Analyse : Jaffé-Loewenfeld, Reg. pont. Roman., n° 15266 a.
Texte : Douai, Cartulaire de Saint Sernin de Toulouse (Toulouse, 1887), 490.

Notes : Raimundi, quondam episcopi Tolosani (1).
1. Raymond de Lautrec (1140-1163).
Datum Verone, IV kalendas octobris.

686 – 1184
4 octobre 1184 ou 1185, Vérone. Le même renouvelle la bulle d’Alexandre III, du 15 mai 1166, 1167, 1178 ou 1179 : « Querelam gravem recepimus »
(Voir plus haut, n° 356).


Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H. 6, n° 36 (original bullé).
Notes : 1. Datum Verone, kalendis octobris.
687 – 1184
24 octobre 1184 ou 1185, Vérone. Le même renouvelle la bulle d’Alexandre III, du 4 juillet 1174, 1172 ou 1180 : « Audivimus et audientes »
(Voir plus haut, n° 428).


Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H. 5, n° 28 bis (original).
Notes : 1. Datum Verone, XII kalendas novembris.
688 – 1184
26 octobre 1184 ou 1185, Vérone. Le même ordonne à l’archevêque et au clergé de Viterbe de ne rien exiger pour les biens, meubles ou immeubles, donnés aux Hospitaliers, sous réserve d’usufruit, par des donateurs sans enfants.

Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Lucques, Bibliothèque publique, ms. 988, f. 29 (copie de S. Pauli, XVIIIe siècle).
Malte, Archives de l’ordre, bulle A, folio 174, n° 2 (aujourd’hui perdu).

Notes : 1. Datum Cremone [sic pro Verone], VII kalendas novembris.
689 – 1184
31 octobre 1184 ou 1185, Vérone. Le même renouvelle la bulle d’Alexandre III, du 9 décembre 1170, 1171, 1172, 1178 ou 1180 : « Pervenit ad nos »
(Voir plus haut, n° 420).


Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H. 5, n° 41 (original).
Notes : 1. Datum Verone, II kalendas novembris.
690 – 1184
4 novembre 1184 ou 1185, Vérone. Le même à Roger de Molins, grand-maître de l’Hôpital. Il confirme la règle de l’ordre, instituée par le grand-maître Raymond du Puy et confirmée par le pape Eugene III, et approuve l’établissement permanent dans l’Hôpital de quatre médecins et de quatre chirurgiens.

Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Munich, Archives royales de Bavière, ordre de S. Jean, liasse 1 (original).
Analyse : Jaffé-Loewenfeld, Regesta Pontificum Romanorum, n° 15308.
Texte : Pflugk-Harttung, Acta pont. Roman, inédit, II, 389.

Notes : 1. Datum Verone, II nonas novembris.
691 – 1184
7 novembre 1184 ou 1185, Vérone. Le même renouvelle la bulle d’Alexandre III, du 9 décembre 1170, 1171, 1172, 1178 ou 1180 : « Pervenit ad nos quod »
(Voir plus haut, n° 420).


Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H. 5, n° 41 (original).
Notes : 1. Datum Verone, VII idus novembris.
692 – 1184
8 novembre 1184 ou 1185, Vérone. Le même renouvelle La bulle d’Alexandre III, du 4 juin 1179 : « Attendentes affectum devationis »
(Voir plus haut, n° 566).


Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H. 5, n° 29 (original bullé).
Notes : 1. Datum Verone, VI idus novembris.
693 – 1184
8 novembre 1184 ou 1185, Vérone. Le même à Roger de Molins, grand-maître de l’Hôpital. Il reconnaît la validité des dons et legs faits, par testament ou autrement, aux Hospitaliers en présence de deux ou de trois témoins.

Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H. 8, n° 39 (original).
Notes : 1. Datum Verone, VI idus novembris.
694 – 1184
9 novembre 1184 ou 1185, Vérone. Le même renouvelle la bulle d’Alexandre III, du 23 janvier 1168, 1169 ou 1170 : « Cum fratribus Hospitalis Jherosolimitani », sauf la dernière phrase qui manque.
(Voir plus haut, n° 392).


Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Alcala de Henarès, Archives générales centrales, ordre de Saint-Jean, langue d’Aragon, liasse 18 (original).
Notes : 1. Datum Verone, V idus novembris.
695 – 1184
13 novembre 1184 ou 1185, Vérone. Le même annule un acte de l’évêque de Tarragone contraire aux conventions passées entre cet évêque et les Hospitaliers, au sujet de certaines dimes.

Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Alcala de Henarès, Archives générales centrales, ordre de Saint-Jean, langue d’Aragon, liasse 18 (original bullé).
Notes : 1. Lucius, etc., dilectis filiis magistro et fratribus domus Hospitalis, salutem, etc.
Datum Verone, idibus novembris.

696 – 1184
13 novembre 1184 ou 1183, Vérone. Le même confirme aux Hospitaliers la possession de l’église de Remolinos, que leur avait donnée l’évêque de Saragosse.

Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Alcala de Henarès, Archives générales centrales, ordre de Saint-Jean, langue d’Aragon, liasse 18 (original).
Notes : 1. Datum Verone, idibus novembris.
697 – 1184
22 novembre 1184 ou 1185, Vérone. Le même renouvelle la bulle du 8 novembre 1184 ou 1185 : « Sicut evangelica veritate »
(Voir plus haut, n° 693).


Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H. 8, n° 39 (2 originaux, dont un bullé).
Notes : 1. Datum Verone, X kalendas decembris.
698 – 1184
22 novembre 1184 ou 1185, Vérone. Le même autorise Roger de Molins, grand-maître de l’Hôpital, à ne pas obéir aux lettres apostoliques qui pourraient avoir été rendues contre les privilèges des Hospitaliers.

Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Lucques, Bibliothèque publique, ms. 988, folio 100 bis et 129 (copies de S. Pauli, XVIIIe siècle).
Malte, Archives de l’ordre, bulle originale de Lucius III (aujourd’hui perdu).

Notes : 1. Datum Verone, X kalendas decembris.
699 – 1184
27 novembre 1184, Vérone. Le même renouvelle la baile du 22 novembre 1184 ou 1185 : « Cum vos tanquam »
(Voir plus haut, n° 698).


Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Source : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H. 10, n° 43 (original bullé).
Notes : 1. Datum Verone, V kalendas decembris.
700 – 1184
29 novembre 1184 ou 1185, Vérone. Le même ordonne aux prélats de la chrétienté de sévir contre quiconque portera la croix blanche sans appartenir à l’ordre de l’Hôpital.

Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H. 9, n° 40 bis (original bullé).
Notes : 1. Datum Verone, III kalendas decembris.
701 – 1184
30 novembre 1184, Vérone. Le même renouvelle la baile da 2 août 1181 ou 1185 : « Cum inter vos »
(Voir plus haut, n° 682).


Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Lucques, Bibliothèque publique, ms. 988, folio 130 (copie de S. Pauli, XVIIIe siècle).
Malte, Archives de l’ordre, bulle originale de Lucius III (aujourd’hui perdu).

Notes : 1. Datum Verone, II kalendas decembris.
702 – 1184
6 décembre 1184, Vérone. Le même ordonne aux prélats de la chrétienté de protéger les biens et les privilèges des Hospitaliers contre les usurpateurs, et d’excommunier quiconque ne se soumettra pas à leurs injonctions.

Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Alcala de Henarès, Archives générales centrales, ordre de Saint-Jean, langue d’Aragon, liasse 20, bulle, folio 21 (copie, XVe siècle).
Lucques, Bibliothèque publique, ms. 988, folio 100 bis et 131 (copies de S. Pauli, XVIIIe siècle, d’après le bullaire E).
Malte, Archives de l’ordre, division VII, volume 1118 (bullaire XP), folio 21 (copie, XVIe siècle).
Archives de l’ordre, division VII, volume 1121 (bullaire Rub.), folio 197 (copie, XVIe siècle).
Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, 10, n° 45 (original bullé) et 46 (vidimus du 20 mars 1301).

Notes : 1. Datum Verone, VIII idus decembris.
703 – 1184
11 décembre 4484, Vérone. Le même renouvelle la bulle du 4 novembre 1184 ou 1185 : « Quanto per gratiam »
(Voir plus haut, n° 690).


Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Frauenfeld, Bibliothèque cant, de Thurgovie, registre, Y, 72, page 100 et 126 (copies incomplètes, XVe siècle) (1).
Notes : 1. La rubrique de la table des matières porte : Require in Hambach et Franckenfurdie. (Voir n° 659).
704 – 1184
12 décembre 1184, Vérone. Le même renouvelle la bulle du 4 novembre 1184 ou 1185 : « Quanto per gratiam »
(Voir plus haut, n° 690).


Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Paris, Bibliothèque nationale, latin 9001, folio 55 (copie d’A. de Naberat, XVIIe siècle).
Analyse : Jaffé-Loewenfeld, Regesta Pontificum Romanorum, n° 15136.

Notes : 1. Datum Verone, II idus decembris.
705 – 1184
12 décembre 1184, Vérone. Le même à Roger de Molins, grand-maître de l’Hôpital. Il permet l’inhumation des Hospitaliers dans les cimetières et églises de l’ordre et la célébration de messes pour l’âme des défunts.

Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Alcala de Henarès, Archives générales centrales, ordre de Saint-Jean, langue d’Aragon, liasse 20, bulle, folio 18 (copie, XVe siècle).
Lucques, Bibliothèque publique, ms. 988, folio 133 (copie de S. Pauli, XVIIIe siècle).
Lyon, Archives des Bouches-du-Rhône, H. 22, folio 33 (copie d’Anne de Naberat, XVIIe siècle).
Malte, Archives de l’ordre, division VII, volume 1118 (bulle XP), folio 20 (copie, XVIe siècle).
Malte, Archives de l’ordre, division VII, volume 1118 (bulle E), folio 59 (aujourd’hui perdu).

Notes : 1. Datum Verone, II idus decembris.
706 – 1184
12 décembre 1184, Vérone. Le même ordonne aux prélats de la chrétienté de ne prélever que le quart des biens laissés par testament par ceux qui ont choisi leur sépulture dans l’Hôpital.
Les armes et les chevaux seront exceptés de ce quart, comme destines à la défense de la Terre Sainte.
Les prélats ne pourront prétendre à rien sur les donations entre vifs fait es aux Hospitaliers.


Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Archives d’Alcala de Henarès, langue d’Aragon, ordre de Saint Jean, liasse 18 (original bullé).
Notes : 1. Datum Verone, II idus decembris.
707 – 1184
17 décembre 1184, Vérone. Le pape Lucius III à Roger de Molins, grand-maître des Hospitaliers. Il exempte ceux-ci des impôts levés pour cause de travaux d’utilité publique.

Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H. 6, n° 27 (original bullé).
Notes : 1. Datum Verone, XVI kalendas januarii.
708 – 1184
18 décembre 1184, Vérone. Le même renouvelle la bulle précédente.
(Voir plus haut, n° 707).


Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Lyon, Archives des Bouches-du-Rhône, H. 22, folio 35 (copie d’A. de Naberat, XVIIe siècle).
Analyse : Jaffé-Loewenfeld, Regesta Pontificum Romanorum, n° 15139.

Notes : 1. Datum Verone, XV kalendas januarii.
709 – 1184
18 décembre 1184, Vérone. Le même renouvelle la bulle du 7 septembre 1183 : « Ea que vobis »
(Voir plus haut n° 657).


Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H. 8, n° 31 (2 originaux, dont 1 bullé).
Notes : 1. Datum Verone, XV kalendas januarii.
710 – 1184
18 décembre 1184, Vérone. Le même renouvelle la bulle du 12 décembre 1184: « Si diligenter attenditis »
(Voir plus haut, n° 706).


Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Alcala de Henarès, Archives générales centrales, ordre de Saint-Jean, langue d’Aragon, liasse 20, bullaire, folio 15 b (copie, XVe siècle).
Lucques, Bibliothèque publique, ms. 988, folio 83 (copie de S. Pauli, XVIIIe, d’après la bulle B).
Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 46 (original bullé)
Archives de l’ordre, division VII, volume 1118 (bull. XP), folio 9 (copie, XVIe siècle).
Archives de l’ordre, division VII, volume 1118 (bull. XP), folio 35 (aujourd’hui perdu).
Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H. 7, n° 30 (original).

Notes : 1. Datum Verone, XV kalendas januarii.
711 – 1184
19 décembre 1184, Vérone. Le même ordonne aux prélats de la chrétienté de ne pas s’opposer à ce que les Hospitaliers enterrent leurs confrères, s’ils ne sont pas excommuniés, et de bien accueillir les Hospitaliers chargés de recueillir des aumônes.

Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Lucques, Bibliothèque publique, ms. 988, f. 78 (copie de S. Pauli, XVIIIe siècle).
Malte, Archives de l’ordre, bulle originale de Lucius III, n° 6 (aujourd’hui perdu).

Notes : 1. Datum Verone, XV kalendas januarii.
712 – 1184
19 décembre 1184, Vérone. Le même à Roger de Molins, grand-maître de l’Hôpital. Il accorde aux Hospitaliers les indulgences générales consenties pour secourir la Terre Sainte.

Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Alcala de Henarès, Archives générales centrales, ordre de Saint-Jean, langue d’Aragon, liasse 20, bulle, folio 19 b (copie, XVIe siècle).
Lucques, Bibliothèque publique, ms. 988, f. 85 (copie de S. Pauli, XVIIIe siècle).
Lyon, Archives des Bouches-du-Rhône, H, 22, folio 34 (copie d’Anne de Naberat, XVIIe siècle).
Malte, Archives de l’ordre, bulle B, folio 44 (aujourd’hui perdu).

Notes : 1. Datum Verone, XIIIIe kalendas januarii.
713 – 1184
19 décembre 1184, Vérone. Le même renouvelle La bulle du 17 décembre 1184 : « Justis petentium desideriis »
(Voir plus haut, n° 707).


Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Alcala de Henarès, Archives générales centrales, ordre de Saint-Jean, langue d’Aragon, liasse 20, bulle, folio 34 b (copie, XVe siècle).
Lucques, Bibliothèque publique, ms. 988, folio 86 (copie de S. Pauli, XVIIIe siècle, d’après le bullaire E).
Lyon, Archives des Bouches-du-Rhône, H. 22, folio 34 b (copie d’Anne de Naberat, XVIIe siècle).
Malte, Archives de l’ordre, division VII, volume 1118 (bullaire XP), folio 14 (copie, XVIe siècle).
Archives de l’ordre, division VII, volume 1118 (bullaire E), folio 62 (aujourd’hui perdu).

Notes : 1. Datum Verone, XIV kalendas januarii.
714 – 1184
20 décembre 1184, Vérone. Le même renouvelle la bulle du 17 décembre 1184 : « Justis petentium desideriis »
(Voir plus, haut, n° 707).


Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 15, n° 3 (copie, XIIIe siècle).
Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H. 6, n° 27 (original bullé).
Prague, Archives du grand-prieuré de Bohême, A. XXVI, n° 7 (original bullé).
Toulouse, Archives de la Haute-Garonne, fonds de Malte, H. bulles (collectanea), n° 248 (vidimus de l’évêque de Gap, d’avril 1379).

Notes : 1. Datum Verone, XIII kalendas januarii.
715 – 1184
21 décembre 1418, Vérone. Le même renouvelle la bulle d’Alexandre III, du 26 aout 1180 : « Si discrimina que »
(Voir plus haut n° 590).


Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H. 4, n° 35 (2 originaux, dont 1 bullé).
Notes : 1. Datum Verone, XII kalendas januarii.
716 – 1184
Après 1184 — Avant 1191, Courtenay. Pierre, comte de Nevers et seigneur de Courtenay, donne aux Hospitaliers Roussemeau, les dimes de cette ville et celles de Marsangis ; il règle les droits et coutumes dont jouiront les hommes qui viendront demeurer à Roussemeau.
Commanderie de Launay


Roussemeau
Yonne - 89
Sources : Auxerre, Archives de l’Yonne, H, commanderie de Roussemeau (copie collationnée de 1785, d’après S. 5251, n ° 9).
Paris, Archives nationale, S. 5251, n° 9, folio 1 (cartulaire, milieu du XVe siècle).
Analyse : Mannier, Command, du grand-prieuré de France, 347.
Paris, Archives nationale, S. 6017, folio 5 b (inventaire de la commanderie de Launay, de 1745).
Quantin, Ordres religieux et militaires dans l’Yonne, dans Annuaire historique de l’Yonne, 46e année (Auxerre, 1882), 98.
Texte : Quantin, Cartulaire général de l’Yonne, (Auxerre, 1854-1873), I, 472.

Notes : Actum apud Curtiniacum in castro nostro, anno Domini millesimo C L (1).
1. La date donnée ici est manifestement erronée ; en 1150 Pierre n’était pas comte de Nevers. Les historiens qui ont aperçu cette contradiction l’expliquent en supposant que le copiste a prêté au donateur le titre que porta son fils, Pierre de Courtenay, qui ne devint comte de Nevers qu’en 1184 par son mariage avec Agnès, héritière de ce comté. Il faut, croyons-nous, en se reportant à l’acte suivant, dans lequel figure le grand-prieur de France Anselme (et non Ancelin), admettre que l’acte se place entre 1184, date du mariage de Pierre de Courtenay, et les dernières années du XII siècle. Nous savons, en effet, qu’en 1191 Auger, successeur d’Anselme, était déjà grand-prieur de France. La charte est donc antérieure à l’année 1191. Peut-être même est-elle antérieure à 1189, car à cette date Garnier de Naplouse cumulait les fonctions de prieur d’Angleterre et de France, et Anselme était son lieutenant au prieuré de France.

717 – 1184
[Après 1184 — Avant 1191], Courtenay. Anselme (le texte porte Ancelin), prieur de l’Hôpital en France, accepte, au nom du chapitre général de son ordre, la donation de Roussemeau, faite par Pierre, comte de Nevers et seigneur de Courtenay, aux Hospitaliers.
(Voir plus haut, n° 716).
Roussemeau


Roussemeau
Yonne - 89
Sources : Auxerre, Archives de l’Yonne, H. commanderie de Roussemeau (copie collationnée de 1765, d’après S. 5251, n° 9).
Paris, Archives nationale, S. 5251, n° 9, folio 1 b (cartulaire, milieu du XVe siècle).
Analyse : Quantin, Cartulaire général de l’Yonne, I, 472.
Ordres religieux et militaires dans l’Yonne, dans Annales historique de l’Yonne, 46e année, 99.

Notes : Hoc autem factum est apud Curtiniacum in domo nostra, videntibus fratribus nostris Bartholomeo, capellano nostro ; Bucardo, domus magistro ; Bartbolomeo, clerico nostro ; Unfredo ; Leobaudo et pluribus aliis, anno verbi incarnati M C L (2).
2. Sur la date de cette pièce, voir la note de la pièce précédente.

718 – 1185
Frederic, duc de Bohême, donne à l’Hôpital de S. Jean de Jérusalem de nombreuses possessions en Bohême.

Bohême
Prague - Tchequie
Sources : Prague, Archives du grand-prieuré de Bohême, A. XXI, n° 3 (original scellé).
Venise, Bibliothèque Saint Marc, cl. V, ms. 76, folio 54 (copie de Smitmer, XVIIIe siècle, d’après les archives du grand-prieuré de Bohême).
Analyse : Appendix synoptica (s. L. ni d., XVIIIe siècle), n° 3.
Erben, Reg. Bohême et Moravie, I, 173, n° 384.
Texte : A. Boczek, Code diplomatique et épistolaire Moravie, I, 313.
P. A. Paoli, Dell’ origine, app., n° XXVI.

Notes : 1. Actum est autem hoc anno dominice incarnationis M C L XXX quinto, principatus vero mei decimo, pontificatus vero Brecizlai fratris mei anno quinto.
719 – 1185
Renaud de Bar, évêque de Chartres, en présence de Roger de Molins, grand-maître de l’Hôpital, met fin au débat élevé entre Les Hospitaliers et le chapitre de l’église de Chartres. L’ordre prétendait avoir à Chartres un cimetière et une chapelle ; il renonce à ses prétentions, et reçoit en échange l’église de Villeconin.

Villeconin
Etampes - 91
Sources : Paris, Archives nationale, S. 5126, n° 5 (original).
Analyse : Mannier, Commanderies du grand-prieuré de France, 45.

Notes : 1. Facta est autem hec compositio anno ab incarnatione Domini millesimo centesimo octogesimo quinto.
2. A Villeconin, le commandeur de l’Hôpital Ancien de Latran, avait la collation de la cure avec toutes les dîmes de la paroisse.

720 – 1185
Anselme, prieur de France, renonce à élever une chapelle à Chartres et reçoit, en échange, de Renaud de Bar, évêque de Chartres, la possession de l’église de Villeconin.

Villeconin
Essonne - 91
Sources : (Voir plus haut, n° 719) (1).
Paris, Archives nationale, M. 14, n° 28 (chirographe original scellé) (2).
Indiqué dans Mannier, Commanderies du grand-prieuré de France, 45.

Notes : Actum anno ab incarnatione Domini millesimo centésimo octogésimo quinto.
Au dos : De lite terminata inter nos et capitulum Carnotense super quadam capella, in civitate Carnotensi sita.
1. C’est la contrepartie du n° 719, rédigée en termes presque identiques.
2. Ce sceau est décrit dans Douet d’Arcq, Inventaire des sceaux des Archives, n° 9894.

721 – 1185
1185, Dijon. Hugues III, due de Bourgogne et seigneur d’Albon, donne à Auger, prieur de S. Gilles, et aux Hospitaliers ce qu’il possédait à
Thorey, Fénay et Marsannay.


Thorey
Côte-d’Or - 21
Sources : Pas de sources.
Analyse : E. Petit, Histoire des ducs de Bourgogne, III, 261.
Texte : Lory, Etude sur l’établissement des chevaliers de S. Jean de Jérusalem à Dijon, dans Mémoires de la Communauté des Antiquaires du département de la Côte-d’Or. IX, 303.

Notes : Actum est hoc apud Divionem, anno verbi incarnati millesimo centesimo [LXX]XV (3).
3. Cette donation ne nous est connue que par une copie collationnée de 1669 ; la date est manifestement erronée, et doit être restituée comme nous l’avons fait (Lory, ibidem, 287, note).

722 – 1185
Avant avril 1185, Vérone. Le pape Lucius III annonce à Henri II, roi d’Angleterre qu’il envoie auprès de lui Héraclius, patriarche de Jérusalem, et Roger de Molins, grand-maître de l’Hôpital, pour lui demander de secourir la Terre Sainte (4).
(Voir plus haut, n° 662).


Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Pas de sources.
Texte : Lunig, Codex Italiæ diplomaticus, IV, col. 1455.
S. Pauli, Codes diplomatiques, I, 310.
Stubbs Chronica magistri Rogeri de Houvedene (Londres, 1868-1871), II, 300.
Extraits : Taaffe The history, of the order of S. John of Jérusalem, IV, app., n° XXXIV.

Notes : 4. Ces personnages étaient en Angleterre dès le 10 avril 1185.
723 – 1185
2 janvier 1485, Vérone. Le même renouvelle la bulle du 4 novembre 1484 ou 1185 : « Quanto per gratiam »
(Voir plus haut, n° 690).


Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Lucques, Bibliothèque publique, ms. 988, f. 88 (copie de S. Pauli, XVIIIe siècle).
Malte, Archives de l’ordre, bulle originale de Lucius III, n° 17 (aujourd’hui perdu).
Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H. 9, n° 26 (original bullé).

Notes : 1. Datum Vérone, IIII idus januarii.
724 – 1185
9 janvier 1185, Vérone. Le même renouvelle la bulle du 6 décembre 1184 : « Non absque dolore »
(Voir plus haut, n° 702).


Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Lyon, Archives des Bouches-du-Rhône, H. 29, n° 6 (copie notariée de 1321).
Notes : 1. Datum Vérone, V idus januarii.
725 – 1185
11 janvier 1185, Vérone. Le même renouvelle la bulle du 7 septembre 1182 : « Ea que vobis »
(Voir plus haut, n° 657).


Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Munich, Archives du royaume de Bavière, ordre de S. Jean, liasse 1 (original bullé).
Analyse : Jaffé-Loewenfeld, Regesta Pontificum Romanorum, n° 15347.

Notes : 1. Datum Vérone, III idus januarii.
726 – 1185
11 janvier 1185, Vérone. Le même renouvelle la bulle du 4 novembre 1184 ou 1185 : « Quanto per gratiam »
(Voir plus haut, n° 690).


Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H. 9, n° 31 bis (original).
Notes : 1. Datum Verone, III idus januarii.
727 – 1185
18 janvier 1185, Vérone. Le même renouvelle la bulle du 8 novembre 1184 ou 1185 : « Sicut evangélica veritate »
(Voir plus haut, n° 693).


Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Lucques, Bibliothèque publique, ms. 988, f. 90 (copie de S. Pauli, XVIIIe siècle).
Malte, Archives de l’ordre, bulle originale de Lucius III, n° 8 (aujourd’hui perdu).
Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H. 8, n° 39 (3 originaux, dont 1 bullé).

Notes : 1. Datum Verone, XV kalendas februarii.
728 – 1185
18 janvier 1185, Vérone. Le même renouvelle La bulle du 7 septembre 1183 : « Ea que vobis »
(Voir plus liaut, n° 657).


Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Carpentras, Bibliothèque publique, ms. Peiresc 48, folio 531 et 671 (copies, XVIIe siècle).
Lucques, Bibliothèque publique, ms. 988, folio 91 (copie de S. Pauli, XVIIIe siècle).
Lyon, Archives des Bouches-du-Rhône, H. 22, folio 36 (copie d’A. de Naberat, XVIIe siècle).
Malte, Archives de l’ordre, bulle originale de Lucius III, n° 20 (aujourd’hui perdu).
Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H. 8, n° 31 (2 originaux bullés).
Paris, Bibliothèque nationale, latin 9001, folio 51 b (copie d’A. de Naberat, XVIIe siècle).

Notes : 1. Datum Verone, XV kalendas februarii.
729 – 1185
18 janvier 1185, Vérone. Le même renouvelle la bulle du 17 décembre 1184 : « Justis petentium desideriis »
(Voir plus haut, n° 707).


Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Lucques, Bibliothèque publique, ms. 988, folio 90 (copie de S. Pauli, XVIIIe siècle).
Malte, Archives de l’ordre, bulle originale de Lucius III, n° 5 (aujourd’hui perdu).
Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H. 6, n° 27 (3 originaux bullés).

Notes : 1. Datum Verone, XV kalendas februarii.
730 – 1185
18 janvier 1185, Vérone. Le même renouvelle la bulle du 19 décembre 1184 : « Quanto ad conservationem »
(Voir plus haut, n° 742).


Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Alcala de Henarès, Archives générales centrales, ordre de Saint-Jean, langue d’Aragon, liasse 20, bulle, folio 12 b (copie, XVe siècle).
Malte, Archives de l’ordre, division VII, volume 1118 (bullaire XP), folio 16 (copie, XVIe siècle).
Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H. 9, n° 37 et H. 5, n° 38 (2 originaux).

Notes : 1. Datum Verone, XV kalendas februarii.
731 – 1185
18 janvier 1185, Vérone. Le même renouvelle la bulle du 12 décembre 1184 : « Si diligenter attenditis »
(Voir plus haut, n° 706).


Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H. 7, n° 30 (3 originaux bullés).
Notes : 1. Datum Verone, XV kalendas februarii.
732 – 1185
19 janvier 1185, Vérone. Le même renouvelle la bulle du 12 décembre 1184 : « Si diligenter attenditis »
(Voir plus haut, n° 706).


Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H. 7, n° 30 (4 originaux).
Notes : 1. Datum Verone, XIV kalendas februarii.
733 – 1185
20 janvier 1185, Vérone. Le même ordonne aux prélats d’excommunier ceux qui portent sans droit la croix blanche de l’Hôpital afin de recueillir indument les aumônes destinées aux pauvres.

Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H. 9, n° 40 bis (2 originaux, dont 1 bullé).
Notes : 1. Datum Verone, XIII kalendas februarii.
734 – 1185
20 janvier 1185, Vérone. Le même renouvelle la bulle du 12 décembre 1184 : « Si diligenter attenditis »
(Voir plus haut, n° 706).


Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Lucques, Bibliothèque publique, ms. 988, folio 94 (copie de S. Pauli, XVIIIe siècle).
Malte, Archives de l’ordre, bulle originale de Lucius III, n° 21 (aujourd’hui perdu)
Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H. 7, n° 30 bis (2 originaux, dont 1 bullé).

Notes : 1. Datum Verone, XIII kalendas februarii.
735 – 1185
20 janvier 1185, Vérone. Le même défend aux fidèles, dans les procès qu’ils soutiennent contre les Hospitaliers, de déférer à ceux-ci la preuve par le duel, et les engage à admettre la preuve testimoniale.

Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Lucques, Bibliothèque publique, ms. 988, folio 92 (copie de S. Pauli, XVIIIe siècle).
Malte, Archives de l’ordre, bulle originale de Lucius III, n° 16 (aujourd’hui perdu).

Notes : 1. Datum Verone, XIII kalendas februarii.
736 – 1185
21 janvier 1185, Vérone. Le même exempte les Hospitaliers de la preuve par le duel, et les autorise à prouver leurs droits par la preuve testimoniale et par les autres moyens ordinaires.
(Voir plus haut, n° 735).


Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H. 9, n° 44 (original bullé).
Notes : 1. Datum Verone, XII kalendas februarii.
737 – 1185
21 janvier 1185, Vérone. Le même renouvelle la bulle du 12 décembre 1184 : « Si diligenter attenditis »
(Voir plus haut, n° 706).


Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H. 7, n° 30 (original).
Notes : 1. Datum Verone, XII kalendas februarii.
738 – 1185
23 janvier 1185, Vérone. Le même renouvelle la bulle du 2 aout 1184 : « Cum inter vos »
(Voir plus haut, n° 682).


Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Arnhem, Archives de la province de Gueldre, fonds Saint Jean de Jérusalem, n° 16 (copie authentique, XVIIe siècle).
Karlsruhe, Archives du grand-duché de Bade, reg. 393 G, folio 127 (copie, XVe siècle).
Strasbourg, Archives du Bas-Rhin, H. 1351, n° 1 (original).

Notes : 1. Datum Verone, X kalendas februarii.
739 – 1185
23 janvier 1185, Vérone. Le même renouvelle la bulle du 6 décembre 1184 : « Nan absque dolore »
(Voir plus haut, n° 702).


Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Karlsruhe, Archives du grand-duché de Bade, reg. 393 G, folio 127 b (copie, XVe siècle).
Munich, Archives royales de Bavière, commune de Wurtzbourg, liasse 1 (vidimus de 1320).
Analyse : Jaffé-Loewenfeld, Regesta Pontificum Romanorum, n° 15356.
Texte : Pffugk-Harttung, Acta pont. Roman, inédit, II, 391.

Notes : 1. Datum Verone, X kalendas februarii.
740 – 1185
23 janvier 1185, Vérone. Le même renouvelle la bulle d’Innocent II, du 7 mai 1139, 1140, 1141 ou 1143 : « Quam amabilis Deo »
(Voir plus haut, n° 130).


Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Munich, Archives royale de Bavière, ordre de S. Jean, fasc. 1 (original).
Analyse : Jaffé-Loewenfeld, Regesta Pontificum Romanorum, n° 15357.
Texte : Pffugk-Harttung, Acta pont. Rom. inédit, II, 391.

Notes : 1. Datum Verone, X kalendas februarii.
741 – 1185
25 janvier 1185, Vérone. Le même renouvelle la bulle du 4 novembre 1184 ou 1185 : « Quanto per Dei gratiam »
(Voir plus haut, n° 690).


Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Lyon, Archives des Bouches-du-Rhône, H. 22, folio 35 b (copie d’Anne de Naberat, XVIIe siècle).
Notes : 1. Datum Verone, VIII kalendas februarii.
742 – 1185
30 janvier 1185, Vérone. Le, même renouvelle la bulle du 49 décembre 1184 Quanto ad conservationnem »
(Voir plus haut, n° 742).


Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H. 9, n° 37, et H. 5, n° 38 (2 originaux).
Notes : 1. Datum Verone, III kalendas februarii.
743 – 1185
31 janvier 1185, Vérone. Le même renouvelle la bulle d’Innocent II, du 7 mai 1139, 1140, 1141 ou 1143 : « Quam amabilis Deo »
(Voir plus haut, n° 130).


Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Karlsruhe, Archives du grand-duché de Bade, reg. 393 F, folio 266 (copie, XVIIe siècle)
Frauenfeld, Bibliothèque du canton de Thurgovie, reg. Y. 72, folio 8 (copie, XVe siècle) (1).
Wurtzbourg, Arch, royales, reg. 141, folio 129 b (copie, commencement, du XVIe siècle, d’après un vidimus de l’official de Strasbourg du 22 juin 1308).

Notes : 1. Datum Verone, II kalendas februarii.
1. La rubrique de cette bulle porte : Require Franckefurdie, Colonie et Basilee. (Voir n° 659).

744 – 1185
4 février 1185, Vérone. Le même renouvelle la bulle du 12 décembre 1184 : « Si diligenter attenditis »
(Voir plus haut, n° 706).


Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 46 (original, mauvais état).
Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H. 7, n° 30,5 (original).

Notes : 1 Datum Verone, kalendis februarii.
745 – 1185
4 février 1185, Vérone. Le même renouvelle la bulle du 19 décembre 1184 : « Cum apostolica sedes »
(Voir plus haut, n° 744).


Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Karlsruhe, Archives du grand-duché de Bade, reg. 393 G, folio 127 (copie, XVe siècle).
Strasbourg, Archives du Bas-Rhin, H. 1351, n° 3 (original).

Notes : 1. Datum Verone, II nonas februarii.
746 – 1185
8 février 1185, Vérone. Le même renouvelle la bulle du 7 septembre 1183 : « Ea que vobis »
(Voir plus haut, n° 657).


Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Karlsruhe, Archives du grand-duché de Bade, reg. 393 F, folio 118 (copie, XVIIe siècle, d’après une copie du 9 novembre 1329).
Notes : 1. Datum Verone, VI idus februarii.
747 – 1185
9 février 1185, Vérone. Le même renouvelle la bulle da 8 novembre 1184 ou 1185 : « Sicut evangélica veritate »
(Voir plus haut, n° 693).


Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Prague, Archives du grand-prieuré de Bohême, A. XXVI, n° 3 (original bullé).
Notes : 1. Datum Verone, V idus februarii.
748 – 1185
11 février 1185, Vérone. Le même renouvelle la bulle de Lucius III, du 6 décembre 1184 : « Noa absque dolore »
(Voir plus haut, n° 702).


Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Strasbourg, Archives du Bas-Rhin, H. 1351, n° 1 (original).
Notes : 1. Datum Verone, III idus februarii.
749 – 1185
12 février 1185, Vérone. Le même renouvelle la bulle d’Alexandre III, du 15 mai 1166, 1167, 1178 ou 1479 : « Pervenit ad nos ex conquestione »
(Voir plus haut, n° 357).


Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Prague, Archives du grand-prieuré de Bohême, A. XXVI, n° 4 (original bullé).
Notes : 1. Datum Verone, II idus februarii.
750 – 1185
19 février 1185, Vérone. Le même renouvelle la bulle du 29 novembre 1181 : « Audivimus et audientes »
(Voir plus haut, n° 612).


Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H. 5, n° 28 (original).
Notes : 1. Datum Verone, XI kalendas marcii.
751 – 1185
4 mars 1185, Vérone. Le même renouvelle la bulle d’Anastase IV, du 24 octobre 1154 : « Christiane fidei religio »
(Voir plus haut, n° 226).


Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Frauenfeld, Bibliothèque canton de Thurgovie, reg. Y. 72, folio 12 (copie, XVe siècle) (1).
Notes : 1. Datum Verone, IIII nonas madii, indictione in, incarnacionis dominice anno M C LXXXIIII, pontificeatus domini Lucii tercii anno quarto.
1. La rubrique de la table des matières porte : Require Basilie et Franckefurdie. (V. n° 659).

752 – 1185
7 mars 1185, Vérone. Le même ordonne aux prélats d’Angleterre de ne pas faire condamner par les officialités les Hospitaliers à des peines pécuniaires.

Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Lucques, Bibliothèque publique, ms. 988, folio 100 bis et 101 (copies de S. Pauli, XVIIIe siècle).
Malte, Archives de l’ordre, bulle originale de Lucius III, n° 3 (aujourd’hui perdu).

Notes : 1. Datum Verone, nonis martii.
753 – 1185
29 mars 1185, Vérone. Le même renouvelle la bulle du 6 décembre 1184 : « Non absque dolore »
(Voir plus haut, n° 702).


Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Prague, Arch, du grand-prieuré de Bohême, A. XXVI, n° 5 (original bullé).
Notes : 1. Datum Verone, IV kalendas aprilis.
754 – 1185
Avril 1185. Raymond de Trois Clefs conclut, avec l’assentiment de Raymond III, comte de Tripoli, un échange de casaux avec l’Hôpital de Jérusalem.

Tripoli
Nord-Liban - Liban
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 4, n° 28 (original).
Texte : Pauli, Codes diplomatique, I, 284.

Notes : 1. Etaient présents : fratris Hermani, Crati castellani ; fratris Willelmi de Acerio, prioris clericorum ; fratris Garini de Melna ; fratris Henrici de S. Boneto ; fratris Willelmi de Molizun ; fratris Ugonisde Cauchelia ; fratris Rogerii de la Rum ; fratris Trinium Cadel ; fratris Herberti de Lineriis ; fratris Geroldoni, prioris Accon ; fratris Petri de Mirmanda ; fratris Joffredi de Donjon ; fratris Monterii, castellani de Belveeir ; fratris Willelmi Mat ; fratris Poncii de Bai ; fratris Gui
Rufi ; fratris Rainaldi Balistarii ; fratris Poncii de Maimont ; fratris Stephani de Maimont.
Cujus manu datum est anno Domini nostri M C L XXXV, mense aprili.

755 – 1185
10 avril 1185, Douvres. Accord entre Richard Toclive, évêque de Winchester, et Roger de Molins, grand-maître de l’Hôpital, en présence du roi d’Angleterre Henri II, d’Héraclius, patriarche de Jérusalem, et de Garnier de Naplouse, prieur des Hospitaliers anglais.
Les Hospitaliers abandonnent à l’évêque l’administration de l’hôpital Saint Croix de Winchester ; ils reçoivent en échange les églises de Mordon et de Hannington, et sont exceptés de la rente annuelle qu’ils payaient aux moines de S. Swithin.


Hannington
Northamptonshire - Angleterre
Sources : Londres, Musée britannique, chartes de Harley 43, I. 38 (original scellé de la bulle de Roger de Molins (1), des sceaux de l’évêque de Winchester et de Garnier de Naplouse (2).
Analyse : Guide of the autograph letters exhibited in the Département of manuscrits and in King’s library (London, 1887), 41.

Notes : 1. Voir sur ce sceau notre étude sur les Sceaux de l’ordre de S. Jean de Jérusalem, dans Mémoires de la Société des Antiquaires de France, XLI (1880), 69.
2. Ce sceau a été décrit et reproduit par nous (Des sceaux des prieurs anglais de l’ordre de l’Hôpital aux XIIe et XIIIe siècles, dans Mélanges d’archives et d’histoire publié par l’Ecole française de Rome, I (1881), 377 et plan 14, n° 2).

756 – 1185
18 avril 1185, Vérone. Le pape Lucius III renouvelle la bulle d’Alexandre III, du 23 Janvier 1168, 1169 ou 1170 : « Cum fratribus Hierosolymitani »
(Voir plus haut, n° 392).


Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H. 5, n° 34 (original).
Notes : 1. Datum Verone, XIV kalendas maii.
757 – 1185
18 avril 1185, Vérone. Le même renouvelle la bulle du 19 décembre 1184 : « Quanto ad conservationem »
(Voir plus haut, n° 742).


Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division VII, volume 1118 (bulle XP), foi 11 (copie, XVIe siècle).
Notes : 1. Datum Verone, XIV kalendas maii.
758 – 1185
[24 avril — 34 octobre] 1185, Paris. Philippe Auguste, roi de France, permet à Robert, comte de Dreux, son oncle, d’aumôner au Temple ou à l’Hôpital une rente de trente livres, que celui-ci prenait sur la prévôté de Poissy.

Poissy
Saint-Germain-en-Laye - 78
Sources : Paris, Archives nationales, S. 5139, n° 1 (original), et MM. 3 (copie papiers, XVIIIe siècle).
Bibliothèque nationale, collection Decamps 103, folio 213 b copie de Duchesne, XVIIe siècle).
Analyse : Léopold Delisle, Catalogue des actes de Philippe Auguste (Paris, 1856), 33, n° 136.

Notes : 1. Actum Parisius, anno incarnati verbi M C LXXXV, regni nostri anno VI. Au dos : De XXX libris in prepositura Pissiaci capiendis.
759 – 1185
30 avril 1185, Vérone. Le pape Lucius III renouvelle la bulle d’Alexandre III, du 23 janvier 1168, 1169 ou 1170 : « Cum fratribus Hierosolymitani »
(Voir plus haut, n° 392).


Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Paris, Bibliothèque nationale, latin 13824, folio 31 (copie, XVIe siècle).
Notes : 1. Datum Verone, XII kalendas maii.
760 – 1185
25 juin 1185. Armengaud II, abbé de Saint Gilles, concède à Odin (Eldinus), prieur des Hospitaliers de Saint Gilles, que l’autel construit près de l’autel consacré à Saint Jean, dans l’église des Hospitaliers à Saint Gilles, soit placé sous le vocable de Saint Etienne. Les quêtes faites à cet autel, la veille et le jour de la Saint Etienne, seront attribuées aux Hospitaliers.

Saint-Gilles
Gard - 30
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H. 101 (original bullé).
Analyse : Abbé Goiffon, Saint Gilles, son abbaye, son grand-prieuré, sa paroisse, etc. (Nîmes, 1882), 150 à la date erronée de 1184).

Notes : 1. Anno ab incarnatione Domini M C L XXXV, VII kalendas julii, regnante Philippo Francorum rege.
761 – 1185
26 juin [1185, Vérone]. Le pape Lucius III renouvelle la bulle d’Alexandre III, du 1 juin 1179 : « Attendentes affectum devotionis »
(Voir plus haut, n° 566).


Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Karlsruhe, Archives du grand-duché de Bade, reg. 393 F, page 2 (copie, XVIIe siècle).
Notes : 1. Datum Sesan. [Lege Verone], VI kalendas julii.
762 – 1185
22 août 1185, Vérone. Le pape Lucius III répète la bulle du 4 novembre 1184 ou 1185 : « Quanto per gratiam »
(Voir plus haut, n° 690).


Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Rome, Bibliothèque du Vatican, ms. 4852, folio 1 (traduction française, fin du XIIIe siècle).
Analyse : Jaffé-Loewenfeld, Regesta Pontificum Romanorum, n° 15455.
Texte : français, P. A. Paoli, *Dell’ origine., app. n° XIV (d’après le manuscrit du Vatican 4852).

Notes : 1. Datum Verone, per manus Alberti, sancte Romane ecclesie cardinalis, XI kalendas septembris, indictione IV, incarnationis dominice anno M C LXXXV, pontificatus vero domini Lucii pape tertii anno IV.
763 – 1185
30 octobre 1185. « Donation de Reynaud [le Mazoir], seigneur de Margat, [à l’Hôpital], du consentement de Bertrand, son fils, et de Bermonde, sa femme, d’une gastine appelée Ubin, pour y bâtir un casal et une citerne, du 3 des calendes de novembre 1185. »

Ubin
Tartous ou Tortose - Syrie
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire des chartes de Syrie, n° 155 (XVIIIe siècle).
Notes : 1. Sans date.
764 – 1185
28 novembre 1185, Pavie. Frédéric 1e Barberousse, empereur d’Allemagne, à la requête de Roger de Molins, grand-maître de l’Hôpital, confirme et renouvelle les privilèges qu’il avait donnés à l’ordre de l’Hôpital dans ses états, le 25 octobre 1158.
(Voir plus haut, n° 270).


Pavie
Italie - Pape-Italie
Sources : Frauenfeld, Archives du canton de Thurgovie, division Tobel, tiroir 2, liasse 2 (vidimus du notaire impérial à Fribourg, du 23 novembre 1374).
Gand, Archives de l’état, chartes des comtes de Flandre, n° 4 (copie contemporaine d’un vidimus du doyen de S. Victor de Mayence, du 23 mars 1290).

Notes : Piis petitionibus Raymundi (1), venerabilis Hospitalis Iherusalem magistri.
1. Il faudrait Rogerii (de Molinis) et non Raimundi (de Podio). L’erreur s’explique facilement : le copiste a transcrit l’acte du 25 octobre 1158, sans s’apercevoir que le grand-maître Raymond du Puy était mort depuis plus de trente-cinq ans.

765 – 1185
Décembre 1185. Pierre Ricard, Guy Ricard et Foulques Bernard, consuls de Nice, agissant au nom de cette ville, vendent à l’ordre de l’Hôpital, représenté par Armengaud d’Aps, prieur de Saint Gilles, et par Roger, commandeur de Nice, la terre du Var.

Comps
Var - 83
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H. 784 (copie contemporaine).
Notes : . . . M C LXXXV, mense decembri, Lucio III apostolico (2), Frederico imperatore, Petro [Niciensi] episcopo.
1. Cet acte doit être des premiers jours de décembre, car on ne connaissait pas encore à Nice, en le rédigeant, la mort de Lucius III (24 novembre 1185).

« J’ai mis arbitrairement Comps dans le (Var), je ne pense pas que les Hospitaliers ont reçu l’entièreté du département du Var, et la commanderie de Comps, a des actes qui remontent au XIIIe siècle. »
Jacques Bocar

766 – 1185
17 décembre 1185 ou 1186, Vérone. Le pape Urbain III renouvelle la bulle de Lucius III, du 19 décembre 1184 : « Quanto ad conservationem »
(Voir plus haut, n° 742).


Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H. 10, n° 45 (original).
Notes : 1. Datum Verone, XVI kalendas januarii.
767 – 1185
19 décembre 1185 ou 1186, Vérone. Le même renouvelle la bulle d’Innocent II, du 7 mai 1139, 1140, 1141 ou 1143 : « Quam amabilis Deo »
(Voir plus haut, n° 430).


Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône., ordre de Malte, H. 10, n° 47 (original bullé).
Notes : 1. Datum Verone, XIV kalendas januarii.
768 – 1185
29 décembre 1185 ou 1186, Vérone. Le même renouvelle la bulle de Lucius III, du 19 décembre 1184 : « Cum sedes apostolica »
(Voir plus haut, n° 744).


Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Prague, Archives du grand-prieuré de Bohême, A. XXVI, n° 9 (original bullé).
Notes : 1. Datum Verone, IV kalendas januarii.
769 – 1185
31 décembre 1185 ou 1186, Vérone. Le même renouvelle la bulle de Lucius III, du 19 décembre 1184 : « Cum apostolica sedes ».
(Voir plus haut, n° 711).


Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Lucques, Bibliothèque publique, ms. 988, folio 134 (copie de S. Pauli, XVIIIe siècle).
Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 7, n° 13 (original).
Analyse : Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 28.
Jaffé-Loewenfeld, Regesta Pontificum Romanorum, n° 15510.

Notes : 1. Datum Verone, II kalendas januarii.
770 – 1186
Elisabeth, femme de Frédéric, duc de Bohême, confirme à l’Hôpital de S. Jean de Jérusalem les donations quelle lui a faites de l’église de Boist, des trois villes de Tinec, de Ledec et de Nestrebitz (Netrébice), et de terres à Briza.

Netrébice
Bohême - Tchequie
Sources : Prague, Archives du grand-prieuré de Bohême, A. XXI, n° 4 (original).
Venise, Bibliothèque S. Marc, cl. V, ms. 76, folio 66 (copie de Smitmer, XVIIIe siècle, d’après les archives du grand-prieuré de Bohême).
Analyse : Appendix synoptica (s. I. ni d., XVIIIe siècle), n° IV.
Erben, Registre Bohême et Moravie, I, 175, n° 387.
Texte : A. Boczek, Codex diplomatiques et épistolaire Moravix, I, 310.

Notes : 1. Anno dominice incarnationis M C LXXXXVI, ego Elisabhet, ducis Bohemie Friderici uxor.
771 – 1186
Accord entre le chapitre de l’église cathédrale de Laon et l’ordre de l’Hôpital, représenté par Anselme, grand-prieur de France, au sujet de Bourg, Paissy et Moulins.

Laon
Aisne - 02
Sources : Paris, Archives nationales, L. 731, chapitre de Laon (chirographe original).
Extraits : Musée des Archives (Paris, 1867), 115, n° 292.

Notes : 1. Anno ab incarnatione Domini millesimo centésimo octogesimo sexto actum est hoc.
772 – 1186
1186, Trinquetaille. Hugues de Baux, vicomte de Marseille, donne à l’Hôpital de Trinquetaille tous ses droits sur la condamine du Petit Rhône, déjà donnée par son père au même Hôpital.

Trinquetaille
Arles - 13
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H. 1021 (original bullé) (1).
Cartulaire de Trinquetaille, folio 2 (copie, XIIIe siècle).
Analyse : Barthélemy, Inventaire des chartes de la maison de Baux, 22, n° 85.

Notes : 1. La bulle de Hugues de Baux a été décrite par Blancard, Iconographie des sceaux et bulles, page 48 et plan 19, n° 2.
773 – 1186
Raoul I, sire de Coucy, certifie que Hugues, seigneur d’Oignoles (Ognolles Oise), a donné aux Hospitaliers deux mesures de froment à prendre sur le fief de Coucy à Esmery, et ratifie ce don.
1. Il y a sur la carte de Cassini à Esmery, près de Laon, un moulin qui porte le nom de l’Hôpital.


Esmery
Laon - 02
Sources : Paris, Archives nationales, S. 4954, n° 40 (original).
Notes : 1. Actum anno incarnati verbi M C LXXXVI.
774 – 1186
2 janvier 1186 ou 1187, Vérone. Le pape Urbain III au grand-maître des Hospitaliers. Il renouvelle la bulle de Lucius III, du 12 décembre 1184 : « Ea que vobis »
(Voir plus haut, n° 705).


Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Alcala de Henarès, Archives générales centrales, ordre de Saint-Jean, langue d’Aragon, liasse 20, bulle, folio 6 b (copie, XVe siècle).
Lucques, Bibliothèque publique, ms. 988, folio 135 (copie de S. Pauli, XVIIIe siècle, d’après le bullaire E).
Malte, Archives de l’ordre, division VII, volume 1121 (bullaire, Bullarium Rubeum), folio 193 b (copie, XVIe siècle).
Archives de l’ordre, division VII, volume 1118 (bullaire XP), folio 24 (copie, XVIe siècle).
Archives de l’ordre, division VII, volume 1118 bullaire E, folio 65 (aujourd’hui perdu).
Poitiers, Archives de la Vienne, grand-prieuré d’Aquitaine, liasse 2, page 24 (cahier de copies de bulles, fin du XVe siècle).

Notes : 1. Datum Verone, IIII nonas januarii.
775 – 1186
8 janvier 1186 ou 1187, Vérone. Le même renouvelle la bulle de Lucius III, du 17 décembre 1184 : « Justis petentium desideriis »
(Voir plus haut, n° 707).


Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Lucques, Bibliothèque publique, ms. 988, folio 136 (copie de S. Pauli, XVIIIe siècle).
Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 7, n° 9 (original bullé).
Analyse : Jaffé-Loewenfeld, Regesta Pontificum Romanorum, n° 15759.
Texte : Prutz: Malteser urkunden, 126, n° 61 (à la date du 8 janvier 1186).

Notes : 1. Datum Verone, VI idus januarii.
776 – 1186
9 janvier 1186 ou 1187, Vérone. Le même renouvelle la bulle du 17 décembre 1184 : « Just is petentium desideriis »
(Voir plus haut, n° 707).


Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H. 10, n° 49 (original bullé).
Notes : 1. Datum Verone, V idus januarii.
777 – 1186
12 janvier 1186 ou 1187, Vérone. Le même renouvelle la bulle de Lucius III, du 17 décembre 1184 : « Just is petentium desideriis »
(Voir plus haut, n° 707).


Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Lyon, Archives du Rhône, H. 22, folio 42 (copie d’Anne de Naberat, XVIIe siècle).
Paris, Bibliothèque nationale, latin 9001, folio 52 (copie d’Anne de Naberat, XVIIe siècle).
Analyse : Jaffé-Loewenfeld, Regesta Pontificum Romanorum, n° 15766.

Notes : 1. Datum Verone, II idus januarii.
778 – 1186
12 janvier 1186 ou 1187, Vérone. Le même renouvelle la bulle de Lucius III, du 2 aout 1184 : « Cum inter vos »
(Voir plus haut, n° 682).


Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 7, n° 39 (original).
Analyse : Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 28.
Jaffé-Loewenfeld, Regesta Pontificum Romanorum, n° 15767.

Notes : 1. Datum Verone, II idus januarii.
779 – 1186
13 janvier 1186 ou 1187, Vérone. Le même renouvelle la bulle d’Alexandre III, du 15 mat 1166, 1167, 1178 ou 1179 : « Pervenit ad nos ex conquestione » (Voir plus haut, n° 357).

Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Prague, Archives du grand-prieuré de Bohême, A. XXVI, n° 10 (original bullé).
Notes : 1. Datum Verone, idibus januarii.
780 – 1186
23 janvier 1186 ou 1187, Vérone. Le même renouvelle la bulle de Lucius III, du 6 décembre 1184 : « Non absque dolore »
(Voir plus haut, n° 712).


Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Alcala de Henarès, Archives générales centrales, ordre de Saint-Jean, langue d’Aragon, liasse 722 (original).
Notes : 1. Datum Verone, V kalendas februarii.
781 – 1186
31 janvier 1186, Saint Gilles. Raymond V, comte de Toulouse, renonce à tous les droits qu’il avait à exercer contre l’Hôpital, comme ayant droit de feu Lupatus et de Raymond de la Chapelle ; il confirme toutes ses donations antérieures aux Hospitaliers et toutes les possessions acquises par eux dans ses états.

Toulouse
Haute-Garonne - 31
Sources : Arles, Archives communales GG, authentiques de Saint Gilles, folio 182 (copie, commencement du XIIIe siècle).
Carpentras, Bibliothèque publique, ms. Peiresc 48, folio 055 (copie, XVIIe siècle).
Analyse : Carpentras, Bibliothèque publique, ms. Peiresc 48, folio G07 (XVIIe siècle).
Lambert, Catalogue des manuscrits de Carpentras, II, 293.
Revue historique de Provence, I, 116.

Notes : 1. In nomine Domini, anno ab incarnatione ejusdem M C L XXXV, secundo kalendas febroarii, regnante Philippo Franeorum rege.
782 – 1186
Février 1186. Raymond de Gibelet, fils de Guillaume de Lembriac, donne à l’Hôpital de Jérusalem le casal de Messarkun ; Bohémond III, prince d’Antioche, confirme cette donation.
Raymond de Gibelet


Messarkun
Mont-Liban - Liban
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 4, n° 29 (original) (1).
Texte : Pauli, Codices diplomatico, I, 69.

Notes : 1. La bulle de Bohémond III, qui scellait cet acte, est aujourd’hui perdue. Elle a été dessinée dans Pauli (Codes diplomatiques, I, plan 2, n° 10.)
783 – 1186
1 février 1186 (1). Bohémond III, prince d’Antioche, ratifie la donation faite par Bertrand le Mazoir, seigneur de Margat, à l’Hôpital de Jérusalem, de la ville de Valanie et du château de Margat. Il ajoute à ce don diverses possessions aux mêmes lieux et divers privilèges.
Margat


Margat
Tartous ou Tortose - Syrie
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 4, n° 31 (original) et n° 32 (vidimus scellé (2) de l’évêque d’Apamée, du 11 décembre 1254)
Et n° 33 (vidimus de l’évêque d’Acre, légat apostolique, du 28 mai 1277).
Et n° 34 (copie, XIIIe siècle).
Extraits : Taafle, The history... of the order of S. John of Jérusalem, IV, app. n° l.
Texte : Pauli, Codes diplomatiques, I, 77.

Notes : 1. Il faut adopter la date de 1186, parce que la confirmation du même acte par Urbain III (V. plus bas, n° 809) est certainement du 30 juin 1186).
2. Ce sceau est indiqué dans Mas Latrie, Notice sur les archives de Malte à la Cité de la Valette, dans Archives des missions scientifiques, 1e série, VI (1857), 7 ; il a été décrit et reproduit par Pauli (Code diplomatiques, I, plan 4, n° 42) et par nous, Les sceaux des archives de l’ordre de S. Jean de Jérusalem, dans Mémoires des Antiquaires de France, XLVII, (1886) 238.

784 –
1 février 1186 ou 1187, Vérone. Le pape Urbain III renouvelle la bulle d’Alexandre III, du 15 mai 1166, 1167, 1178 ou 1179 : « Querelam gravem recepimus »
(Voir plus haut, n° 356).


Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Alcala de Henarès, Archives générales centrales, ordre de Saint-Jean, langue d’Aragon, liasse 20, bulle folio 17 (copie, XVe siècle).
Lucques, Bibliothèque publique, ms. 988, folio 137 (copie de S. Pauli, XVIIIe siècle, d’après le bullaire E).
Malte, Archives de l’ordre, division VII, volume 1118 (bullaire XP), folio 25 (copie, XVIe siècle) et bullaire E, folio 56 (aujourd’hui perdu).

Notes : 1. Datum Verone, kalendis februarii.
785 – 1186
12 février 1186 ou 1187, Vérone. Le même ordonne aux Templiers et aux Hospitaliers d’Acqui de ne pas violer les droits de l’église d’Acqui.

Acqui-Terme
Alexandrie, Piémont - Italie
Sources : Pas de sources.
Analyse : Jaffé-Loewenfeld, Regesta Pontificum Romanorum, n° 15789.
Texte : Migne, Pair, lat., CCII, col. 1468.

Notes : Moriondi, Monuinenta Aquensia (Turin, 1789), I, 84.
1. Datum Verone, II idus februarii.

786 – 1186
« Confirmation du grand-maître Roger de Moulins d’une donation que Bertrand, de Margat avoit faite à Richard de Bilie du casal de Berbelcarf et de deux charruées de terre, à la charge qu’ils fourniraient un homme de cheval, du mois de mars 1186. »

Berbelcarf
Margat - Syrie
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire, des chartes de Syrie, n° 166 (XVIIIe siècle).
Notes : Pas de note.
787 – 1186
« Confirmation du grand-maître Roger de Moulins à Clarisse de la donation que Rainaud [II, le Mazoir], seigneur de Margat, avoit faite à Martin de Nazareth de plusieurs casaux et biens sous la redevance d’un chevalier et d’un turcoplier, au mois de mars 1186. »

Marget
Tartous ou Tortose - Syrie
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, inventaire, des chartes de Syrie, n° 167 (XVIIIe siècle).
Notes : Pas de note.
788 – 1186
5 mars 1186 ou 1187, Vérone. Le pape Urbain III renouvelle la bulle d’Innocent II, du 7 mai 1139, 1140, 1141 ou 1143 : « Quam amabilis Deo »
(Voir plus haut, n° 130).


Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Alcala de Henarès, Archives générales centrales, ordre de Saint-Jean, langue d’Aragon, liasse 20, bullaire, folio 16 b (copie, XVe siècle).
Lucques, Bibliothèque publique, ins. 988, folio 139 (copie de S. Pauli, XVIIIe siècle, d’après le bullaire A).
Lyon, Archives du Rhône, H. 22, folio 163 (copie d’Anne de Naberat, XVIIe siècle).
Malte, Archives de l’ordre, division VII, volume 1118 (bullaire XP), folio 26 (copie, XVIe siècle) et volume 1121 (bullaire, Bullarium Rubeum), folio 191 b (copie, XVIe siècle) et bullaire A, folio 24 (aujourd’hui perdu).
Poitiers, Archives de la Vienne, grand-prieuré d’Aquitaine, liasse 2 (cahier de copies de bulles, fin du XVe siècle, page 25).

Notes : 1. Datum Verone, III nonas martii.
789 – 1186
10 mars 1186 ou 1187, Vérone. Le même défend aux prélats de la chrétienté d’imposer des amendes aux hommes de l’Hôpital, convaincus d’adultère ou d’autres crimes, et des impôts aux églises et aux prêtres dépendant de l’Hôpital.

Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Lyon, Archives du Rhône, H, 22, folio 41 (copie d’Anne de Naberat, XXIIe siècle).
Paris, Bibliothèque nationale, latin 9001, folio 52 b (copie d’Anne de Naberat, XVIIe siècle).
Analyse : Jaffé-Loewenfeld, Reg. pont. Roman., n° 15544 (à la date du 6 mars 1186).

Notes : 1. Datum Verone, VI idus marcii.
790 – 1186
11 mars 1186 ou 1187, Vérone. Le même renouvelle la bulle d’Innocent II, da 7 mai 1139, 1140, 1141 ou 1143 : « Quam amabilis Deo »
(Voir plus haut, n° 130).


Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 9, n° 11 (original).
Analyse : Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 28.
Jaffé-Loewenfeld, Reg. pont. Roman., n° 15545.

Notes : 1. Datum Verone, V idus martii.
791 – 1186
12 mars 1186, Vérone. Le même renouvelle la bulle d’Anastase IV, da 21 octobre 1154 : « Christiane fidei religio »
(Voir plus haut, n° 226).


Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Alcala de Henarès, Archives générales centrales, ordre de Saint-Jean, langue d’Aragon, liasse 20, bulle, folio 5 (copie, XVe siècle).
Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 7, n° 10 (original).
Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H, 9, n° 45 (copie moderne).
Paris, Bibliothèque nationale, latin 16992, folio 22 (papiers de D. Coustant, XVIIIe siècle).
Toulouse, Archives de la Haute-Garonne, fonds de Malte, H, bulles (collectanea), n° 38 (original).
Analyse : Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 28.
Jaffé-Loewenfeld, Reg. pont. Roman., n° 15551.

Notes : 1. Datum Verone, per manum Transmundi, sancte Romane ecclesie notarii (1), IV idus martii, indictione IV, incarnationis dominice anno M C LXXXV, pontificatus vero domini Urbani pape III anno I.
1. La copie d’Alcala porte : per manum Alberti, sancte Romane ecclesie presbiteri cardinalis et cancellarii.

792 – 1186
12 mars 1186 ou 1187, Vérone. Le même renouvelle la bulle de Lucius III, du 6 décembre 1184 : « Non absque dolore »
(Voir plus haut, n° 702).


Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Sigena, Archives du monastère (original).
Notes : 1. Datum Verone, IIII idus martii.
793 – 1186
13 mars 1186, Vérone. Le même nomme l’archevêque de Nazareth et les grand-maître du Temple et de l’Hôpital arbitres du différend qui s’était élevé entre les Génois et Baudouin V, roi de Jérusalem (1).

Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Gènes, Bibliothèque de l’Université, B. IX, 2, folio 67 b (Liber jurium A, copie, XIIIe siècle).
Analyse : Jaffé-Loewenfeld, Regesta Pontificum Romanorum, n° 15554.
Texte : Historiæ patræ monumento, I (Turin 1854), col. 334.

Notes : 1. Le même jour Urbain III écrivit au patriarche de Jérusalem d’engager le roi de Jérusalem et le comte de Tripoli à faire cette restitution ; il écrivit aussi directement à Baudouin V et au comte de Tripoli (Hist. pair, monum., I, col. 331, 333 et 338). Voir plus bas, n° 791, la lettre du pape au comte de Tripoli.
794 – 1186
13 mars 1186, Vérone. Le même engage Raymond III, comte de Tripoli, à restituer aux Génois ce qu’il leur a enlevé à Tripoli, ou à accepter l’arbitrage de l’archevêque de Nazareth et des grands maîtres du Temple et de l’Hôpital.

Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Gênes ; Bibliothèque de l’Université, B. IX, 2, folio 68 (Liber jurium A, copie, XIIIe siècle) et B. IX, 3, f. 230 (Liber jurium C, copie, XVe et XVIIe siècle).
Analyse : Jaffé-Loewenfeld, Regesta Pontificum Romanorum, n° 15558.
Texte : Historiæ patræ monumenta, I, col. 338.

Notes : 1. Datum Verone, III idus marcii.
795 – 1186
14 mars 1186, Vérone. Le même renouvelle la bulle d’Anastase IV, du 21 octobre 1454 : « Christiane fidei religio »
(Voir plus haut, n° 226).


Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Berlin, Archives sc d’état, ordre de S. Jean, à la date (d’après un vidimus du 26 juin 1495, copie notariée de Pierre Duccio dei Ducci de Pise, vers 1500).
Karlsruhe, Archives du grand-duché de Bade, reg. 393 G, p. 1 (copie, XVIIe siècle).
Malte, Archives de l’ordre, division VII, volume 1118 (bullaire XP), folio 27 (copie, XVIe siècle) et volume 1123 (Bullaire, Bullarium Rubeum), folio 37 (incunable, vers 1496).
Texte : Privilegia . . . (Leipzig, Melchior Lotther, novembre 1520), 90.

Notes : 1. Datum Verone, II idus martii, indictione IV, incarnationis dominice anno M C L XXXV, pontificatus vero domini Urbani pape III anno I.
796 – 1186
14 mars 1186 ou 1187, Vérone. Le même renouvelle la bulle du 10 mars 1186 ou 1187 : « Querela dilectorum filiorum »
(Voir plus haut, n° 789).


Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Marseille, Archives des Bouches-du-Rhône, ordre de Malte, H. 10, n° 48 (original bullé).
Notes : 1. Datum Verone, II idus martii.
797 – 1186
14 mars 1186 ou 1187, Vérone. Le même renouvelle la bulle d’Alexandre III, du 15 mai 1166, 1167, 1178 ou 1179 : « Pervenit ad nos »
(Voir plus haut, n° 357).


Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 7, n° 5 (original).
Analyse : Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 28.
Jaffé-Loewenfeld, Regesta Pontificum Romanorum, n° 15561.

Notes : 1. Datum Verone, II idus martii.
798 – 1186
17 mars 1186, Londres. Guillaume, Fitz-Aldelm (filius Audelini), sénéchal du roi d’Angleterre, donne aux Hospitaliers de Saint Jean de Jérusalem l’église de Little Maplestead.

Little Maplestead
Londres - Angleterre
Sources : Londres, Musée Britannique, fonds Cotton, Faust. B. II, folio 305 (copie, XIIIe siècle).
Texte : Dugdale, Monasticon Anglican, VI, 808.

Notes : Hiis testibus: Valeriano, priore, et Augustino, canonico S. Marie de Sudwerc ; Waltero et Serlone, capellanis Hospitalis, anno incarnationis dominice M C L XXXV, XVI kalendas aprilis, apud Londonias.
799 – 1186
18 mars 1186 ou 1187, Vérone. Le pape Urbain III renouvelle la bulle de Lucius III, du 6 décembre 1184 : « Non absque dolore »
(Voir plus haut, n° 702).


Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Lucques, Bibliothèque publique, ms. 988, folio 154 (copie de S. Pauli, XVIIIe siècle).
Malte, Archives de l’ordre, bullaire original d’Urbain III, n° 12 (aujourd’hui perdu).

Notes : 1. Datum Verone, XV kalendas aprilis.
800 – 1186
18 mars 1186 ou 1187, Vérone. Le même renouvelle la bulle de Lucius III, du 29 novembre 1181 : « Audivimus et audientes »
(Voir plus haut, n° 612).


Vérone
Italie - Pape-Italie
Sources : Lucques, Bibliothèque publique, ms. 988, folio 151 (copie de S. Pauli, XVIIIe siècle).
Malte, Archives de l’ordre, division I, volume 7, n° 12 (original).
Analyse : Delaville Le Roulx, Archives de l’ordre à Malte, 28.
Jaffé-Loewenfeld, Regesta Pontificum Romanorum, n° 15565.

Notes : 1. Datum Verone, XV kalendas aprilis.

Retour

Top

 

 

Licence Creative Commons
Les Templiers et Les Croisades de Jack Bocar est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas de Modification 4.0 International.
Fondé(e) sur une oeuvre à http://www.templiers.net/.
Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues à http://www.templiers.net/.